Vous êtes sur la page 1sur 14

Session 1: Quelle vision maghrébine commune

pour une valorisation optimale des ressources de


la région?

Place des énergies renouvelables dans la transition


énergétique
Présenté par: M. Smail Khennas
Energy and Climate Change Expert

Rabat, le 8 et 9 décembre 2015 ‫الرباط‬- 2015 ‫ ديسمبر‬8-9


La transition énergétique vers les énergies renouvelables (ER) en cours
dans beaucoup de pays, Maghreb inclus

Initiative SE4ALL des Nations Unies (Energie Durable pour Tous) a défini des objectifs
globaux á l’horizon 2030:
Accès universel aux énergies modernes
Doublement de la part des ER et de l’efficacité énergétique

Au Maghreb, hormis la Mauritanie, l’accès universel n’est pas un enjeu car réalisé
depuis plusieurs années
En revanche la part des ER dans le mix électrique ou énergétique est une cible
importante pour tous les pays.

2
Avantages et contraintes des ER:
Contraintes: intermittence et couts pour certaines technologies
Avantages
• ER sont compétitives pour les localités isolées (Mauritanie, régions du Sud) quand
les énergies fossiles ne sont pas subventionnées
• Pour les pays enclavés, centrales PV connectées au réseau sont compétitives (
0.18€/kWh centrales thermiques au fuel contre 0.10 € PV)- 2015
• Diversification énergétique et plus grande sécurité y compris pour les pays
producteurs.
• Impact sur les émissions de Gaz á effet de serre

3
Sources des emissions
Production d’énergie reste le principal déterminant des émissions de GES

6.4%
24% 21% 14% Batiment

35%Energie
Agriculture,
forets et
autres usages
Industrie Transport

des terres

Emissions de GES en 2010


AR5 WGIII SPM
Environ 50% des émissions cumulées de CO2 entre 1750 et 2010 ont eu lieu entre 1970
et 2010 (40 ans).

Based on Figure 5.3

5
ER dans la consommation énergétique finale en 2013

6
ER en 2014 =7,6 millions d’emplois dont 44% en Chine

2495
2500

2000 1788

1500

1027
1000 764 822

500
381 385

0
PV Solaire therm. Eolien Biocarb. Biomasse Biogaz Autres

7
Part des ER dans la production mondiale d’électricité

8
Potentiel en Afrique du Nord
EOLIEN SOLAIRE
• Potentiel ER considérable dans tous
les pays du Maghreb notamment
solaire
• Avantage comparatif: peu de conflit
avec agriculture ou les zones á forte
concentration d’activités et de
population

9
Transition énergétique, énergies renouvelables et émissions

• Production d’électricité: composante importante dans la transition énergétique et la


reduction des GES:
• Energies Renouvelables (solaire PV, CSP, éolien notamment): technologies matures,
baisse importante des couts, gisement significatif, mécanismes de financement
• Electro nucléaire pourrait contribuer á la décarbonisation du secteur mais les risques
associés environnmentaux et économiques sont considérables d’autant plus que
l’expérience est limitée dans la région
• Gaz naturel constitue une opportunité avec les interconnexions existantes en Afrique du
Nord et Afrique Ouest

10
Défis et champ de cooperation possible

Objectifs relativement ambitieux


% ER /prod. Elec Répartition par technologie
Algerie (2030) 40% CSP: 7,2GW, PV:2,8 GW; Eolien: 2 GW, 10
GW export.
Libye (2020) 10 % Eolien 1,5 GW;CSP: 800 MW
PV: 450 MW
- Chauffe-eau solaire: 1 Mm2
Maroc (2020) Eolien: 2 GW;CSP/PV: 2 GW
Hydro 2 GW
Chauffe-eau: 1,7 M m²
Maurit. (2020) 20%
Tunisie (2030) 30% (15% éolien, 10% solaire Eolien 1,76GW; CSP: 450 MW
PV et 5% ; PV: 1510 MW
CSP ; Biomasse: 100 MW
- Chauffe-eau solaire: 1,5 Mm²
- En 2015 ( 273 MW) 11
Défis et champ de cooperation possible

 Région est considérée comme la moins intégrée


du monde.
 Expériences avérées: CES , PV, CSP, éolien,
• Industries dans ces filières
 Peu de synergies entre les centres de recherche .
Stratégie dans le domaine de la R&D&D
indispensable

• Avancées dans le domaine règlementaire : tarifs de rachat, loi sur l’électricité


en Tunisie du 11/5/2015 : Auto production des ER par les clients de la STEG

12
Défis et champ de cooperation possible (suite)

• Cadre possible =Stratégie Pan Arabe des ER (2010-2030).


• Transition énergétique vers les ER et un mix énergétique plus équilibré sera
sans effet sur la croissance économique et la préservation des ressources sans
un modèle de consommation basé sur l’efficacité énergétique :
- prix reflètent les couts avec des tarifs sociaux pour l’électricité, redistribution
par des mécanismes d’allocation directe : salaire minimum plus élevé, fiscalite
allégée pour l’agriculture.

13
JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE ATTENTION
Smail_khenna@yahoo.fr

14