Vous êtes sur la page 1sur 11

Thème : Transport routier de

marchandises dans l’espace UEMOA: Cas


de l’axe Dakar- Bamako

MEMBRES DU GROUPE
SOUANE Mamadou

KOULIBALY Ousmane

Cours de méthodologie NGOM Jean Paul Coly


de rédaction du projet
professionnel
NGOM Dicko Diarra
Présenté par :
Mme KANE FALL Abdou Ahad www.ac-dijon.fr
Enseignante au CESAG
PLAN

CONTEXTE DE L’ETUDE

PROBLEMATIQUE

OBJECTIFS DE RECHERCHE

L’INTERET DE L’ETUDE

LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE

L’ANNONCE DU PLAN

REVUE LITTERAIRE

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
CONTEXTE DE L’ETUDE

 Les relations économiques internationales sont essentiellement marquées aujourd’hui par la


constitution d’espace économique.
 L’Union Economique Monétaire Ouest Africain (UEMOA) a comme mission la réalisation de
l’intégration économique
 La dynamique et l’efficacité des échanges commerciaux sont des éléments cruciaux de cette
intégration économique sous régionale.
 A cet effet, les infrastructures de transport jouent un rôle primordial dans la construction
des espaces d’intégration économique.
 De plus, les pays enclavés sont particulièrement tributaires du transport routier, car le
manque d’accès direct à la mer les éloignes d’avantage du marché mondial et les rend
dépendant des pays voisins ayant une façade océanique et bénéficiant d’infrastructures
portuaires dynamiques comme le Mali et le Sénégal
C’est ce contexte qui a motivé le choix de notre sujet « Transport routier de marchandises dans
l’espace UEMOA: cas de l’axe Dakar- Bamako» d’autant plus qu’aujourd’hui le corridor Dakar-
Bamako théâtre des opérateurs économiques joue un rôle vital dans les échanges commerciaux.
PROBLEMATIQUE

• Le transport maritime représente environ 80% du volume mondial de marchandises


échangées.
• L’Afrique représente encore moins de 3% du commerce mondial; l’hinterland où les pays
n’ayant pas accès à la mer se trouvent enclavés et ne bénéficient pas trop des échanges par
rapport aux pays situés sur les façades océaniques.
• En Afrique de l’Ouest, certains pays vont mettre en place des espaces d’intégration
économiques à l’image de la CEDEAO et de l’UEMOA dans le but de faciliter la libre
circulation des personnes et des biens
• En effet, dans cet élan de développement du commerce transfrontalier des accords
institutionnels ont été signés par les états membres tel que le Mali avec le Sénégal
• A travers l’accès à la façade maritime, ces deux pays ont mis en place des structures de
gestion du corridor dont les ports, les Entrepôts du Mali au Sénégal, les entrepôts du
Sénégal au Mali, les syndicats de transporteurs, les sociétés de transports;
• Malgré ces efforts notés, les deux pays sont confrontés à divers problèmes
d’interconnections;
• Alors on se pose la question de savoir quelles sont les contraintes du transport routier de
marchandises sur l’axe Dakar –Bamako ?
OBJECTIFS DE RECHERCHE

la réalisation du présent mémoire passe par la désignation d’un certain nombre d’objectifs:

• L’OBJECTIF GENERAL

• L’objectif général de notre étude est de promouvoir les échanges commerciaux entre les
pays de l’UEMOA à partir du corridor Dakar-Bamako

• OBJECTIFS SPECIFIQUES :

• Identifier et analyser les facteurs liés à la dégradation du corridor Dakar-Bamako ;

• Analyser l’impact du corridor dans le développement économique du Sénégal et du Mali ;

• Evaluer les coûts et les délais sur toute la chaîne logistique du commerce et du transport ;

• Expliquer le rôle que joue le transport routier de marchandises dans le processus


d’intégration économique entre les pays de l’hinterland dans l’espace UEMOA ;

• Proposer des stratégies de gestion du corridor


L’INTERET DE L’ETUDE

• Cette étude nous permet:

 de contribuer à l’amélioration des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Mali afin de

faciliter l’intégration économique, politique, sociale et culturelle des peuples;

 Pour le CESAG, cette présente étude lui fournira un cadre de référence pour comprendre les

difficultés réelles liées aux trafics de marchandises dans la zone UEMOA facteurs de blocage

de l’intégration.
LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE

Ce travail de recherche s’appuiera sur la méthodologie suivante :

• L’élaboration et l’administration des questionnaires ;

• Organiser des focus groupes ;

• Préparer des guides d’entretien ;

• Traiter, analyser et présenter les résultats.


L’ANNONCE DU PLAN

Deux grandes parties:

• Cadre théorique et méthodologique

• la présentation de la situation actuelle du corridor routier Dakar-Bamako,


REVUE LITTERAIRE

• LAMY TRANSPORT, Tome 1 Route transport intérieur et international


Dans cet ouvrage l’auteur met en relief la définition et domaine du contrat de transport en droit français
en expliquant que le contrat de transport terrestre s’analyse en une convention par laquelle un
professionnel, désigné dans nos code sous le vocable de « voiturier » s’engage à déplacer une certaine
quantité de marchandise d’autrui moyennant un prix déterminé. De plus, cet ouvrage relate d’autres
aspects très intéressants à savoir les délais de chargement ou de déchargement, les trois surcharges
possibles, et la preuve d’immobilisation.

• MICHEL SAVY : Le transport de marchandises


Dans cet ouvrage l’auteur aborde par la définition générale du transport de marchandises, son appréciation
économique. D’autre part, l’auteur explique que les techniques de transport sont infiniment différenciées
en fonction de la nature de la cargaison (en petite ou grande quantité en vrac ou conditionnée)

• Dictionnaire du transport et de la Logistique, Marie Madelenne DAMIEN


Ce dictionnaire rassemble toutes les informations utiles sur les concepts, les techniques et la terminologie
du transport et de la logistique
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

• D. CHEVALIER, F. DUPLIER, Le transport : gérer les opérations de transport de marchandises


à l’international, Nouvelle Editions FOUCHER, Vanves, 2004.pp180 à 189.
• F. PEYREL, le transport routier de marchandises, réglementation et exploitation, Canada
(Québec), Gaetan Morin Editeur, 1999, 187 p.
• N’GUESSAN N’GUESSAN, La problématique de la gestion intégrée des corridors en Afrique
Subsaharienne, Mai 2003.
• P. ROBERT, Dictionnaire le Robert, Paris, 1970
• MENSUEL ECO REUSSIR, Le magazine du business, N 63, f2VRIER 2012, Issn 0850 7236, pp.
18-24, 30-32, 63
• Rapport d’activités 2015, port autonome de Dakar
• Rapport d’activités 2017, bulletins des trafics EMASE
• La revue des Douanes du Mali, Edition Direction Générale des Douanes du Mali, Septembre
2008, N3, 26p
• Rapport du Séminaire International sur la fluidité et les encombrements des transports
Terrestres : Présentation de la politique et système de transport routier de marchandises au
sein de l’UEMOA, Ouagadougou, 13- 14-15 Juin 2005.
Thème : Transport routier de
marchandises dans l’espace UEMOA: Cas
de l’axe Dakar- Bamako

MERCI DE VOTRE ATTENTION

www.ac-dijon.fr