Vous êtes sur la page 1sur 18

Département de droit privé Université Sidi Mohamed Ben Abdellah

Master : DROIT INTERNATIONAL DES Faculté des sciences juridiques économiques et


sociales de Fès
AFFAIRES

Le centre du commerce
international
Etablie par :
Sous la direction de Monsieur le professeur :

* Alj Mehdi  MR BOUZOUBAA


* El Jattioui Omar
* Zine El Abidine Hamza
plan
 Introduction
I. Mission, et objectifs de cci
A- Mission
B- Les objectifs mondiaux des Nations Unies sont les objectifs de l’CCI
II. Les domaines d'intervention de l'CCI
1- les six domaines d’intervention:
2- Les réalisations du CCI en 2017
III. Le fonctionnement et les pays prioritaires
A- Fonctionnement
B- Pays prioritaire
 Conclusion
Introduction
 Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale en 1945, avec tous les changements que
cela apportait, on devait établir un nouvel ordre mondial. La création d'organisations
spécialisées est due, en grande partie, à la montée en flèche du commerce
international à partir du milieu du 20e siècle. C'est par la création d'organisations qu'on
sera dorénavant en mesure de préserver la paix, promouvoir la justice et favoriser le
développement. L'Organisation des Nations Unies (ONU) est une institution majeure
constituée d'une multitude d'organisations connexes ou plus précisément
d'organisations subsidiaires qui voient à l'établissement et à la mise en application de
ces buts et principes.

Afin de réglementer le commerce dans le monde, l'ONU a créé en 1964 le Centre de


commerce international (CCI). Cette organisation internationale a été mise sur pied
pour aider les pays les moins avancés ou qui sont en voie de développement. Dans les
faits, le CCI ce préoccupe de développer la compréhension, le fonctionnement du
commerce international et les stratégies de marketing pour ces pays dans le besoin.

Le CCI n'est cependant pas le seul organe des Nations Unies qui travaillent dans le
secteur du commerce. Puisque cet organisme travaille en coopération avec deux
autres. La première, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le
développement (CNUCED), est créée la même année que le CCI. Le deuxième
organisme est l'Organisation mondiale du commerce (OMC) créé le 1er janvier 1995.
I- Mission, et objectifs du CCI

 Mission:
La mission du CCI est de favoriser la croissance et le développement inclusif et durable grâce
aux échanges et au développement du commerce international.
 La mission du CCI est d’encourager le développement économique inclusif et durable des
pays en développement et des économies en transition, et de contribuer à la réalisation
des Objectifs mondiaux de développement durable. L’agence y parvient en permettant
aux entreprises des pays en développement à être plus compétitives sur les marchés
régionaux et internationaux, et en les reliant au système mondial des échanges.
Le travail du CCI est axé sur les domaines où il peut avoir le plus grand impact :
Le renforcement de l'intégration des PME des pays en développement au sein de
l'économie mondiale ;
Le renforcement des institutions d'appui au commerce et à l'investissement pour le
bénéfice des PME ; et
L'amélioration de la compétitivité à l'international des PME.
I- Mission, et objectifs du CCI

 Priorités du CCI:
L'ITC donne la priorité à l'appui aux pays les moins avancés, les pays en
développement enclavés, les petits états insulaires en développement,
l'Afrique subsaharienne, les pays en sortie de conflit, et les petites économies
vulnérables.

L'autonomisation économique des femmes, les jeunes entrepreneurs,


l'appui aux communautés démunies, ainsi que la promotion d'une économie
verte et durable, constituent également des priorités.
I- Mission, et objectifs du CCI

 Objectifs :
les objectifs du CCI ont été élaborés en harmonie avec les buts et principes de la Charte des
Nations Unies. Ainsi, on peut lire à l'article 3 de la Charte qu'il est impératif de « réaliser la
coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d'ordre économique,
social… »
Dans cet ordre d'idées, le CCI a défini son mandat et ses objectifs. On peut noter trois points
majeurs qui constituent le mandat du CCI. Dans un premier temps, il vise à faire comprendre
la réglementation de l'OMC. Deuxièmement, il met en place des outils qui permettent aux
États d'être plus compétitifs et finalement, il aide à développer le marketing.
Le CCI s'est donc engager à favoriser l'accroissement, de manière durable, des pays et des
entreprises dans lesquelles ils interviennent. C'est en faisant la promotion de leurs produits et en
leur donnant un accès aux marchés internationaux que les pays qui ont reçu une aide
pourront participer davantage au système commercial multilatéral et profiter de nouvelles
opportunités commerciales.
C'est principalement en apportant une assistance technique dans les pays les moins avancés
ou en voie de développement que le CCI pourra concrétiser leurs objectifs.
II- Les domaines d'intervention de l'CCI

 1- les 6 domaines d’intervention:


 A- Veille économique pour l'amélioration de la compétitivité des PME
 B- Appui à l'intégration économique régionale et aux relations Sud-Sud
 C- Connexion aux chaînes de valeur : compétitivité des PME,
diversification et accès aux marchés d’exportation
 D- Renforcement des institutions d’appui au commerce et à
l’investissement
 E- Promotion et intégration d’un commerce inclusif et vert
 F- Création d'un environnement propice aux affaires
II- Les domaines d'intervention de l'CCI

 A- Veille économique pour l'amélioration de la compétitivité des PME:


- Afin d’améliorer la prise de décision pour les entreprises le CCI contribue en:
* L'accès aux informations sur les marchés et le commerce
* La fourniture d'information innovante et pointue sur les marchés

 B- Appui à l'intégration économique régionale et aux relations Sud-Sud:


- Les marchés émergents sont des marchés de plus en plus importants dans l'économie
mondiale
- Renforcer les relations d'affaire Sud-Sud, à travers des transferts entre les marchés des
pays développées et des pays en développement,
- L'aide de l'CCI contribue à renforcer l'intégration économique régionale et les relations
Sud-Sud grâce aux plusieurs activités,
II- Les domaines d'intervention de l'CCI
 C- Connexion aux chaînes de valeur : compétitivité des PME, diversification et
accès aux marchés d’exportation
- La chaîne de valeur est l'ensemble des étapes déterminant la capacité d'un domaine
d'activité stratégique, d'une entreprise ou d'une organisation à obtenir un avantage
concurrentiel
- Élaborer des stratégies commerciales qui mènent aux changements pour que les PME
soient plus compétitives à l'international, ce qui facilite la croissance et l'emploi.
- Le programme de l'CCI Valeur ajoutée au commerce offre des ensembles de solutions
pour aider les PME à fournir une offre différenciée et à valeur ajoutée, Les principaux
éléments du programme sont :
- La logistique et la chaîne d'approvisionnement ;
- Le marketing d'exportation ;
- La conformité aux exigences technique et exigences de qualité;
- et Favoriser l'accès aux marchés
II- Les domaines d'intervention de l'CCI

 D- Renforcement des institutions d’appui au commerce et à l’investissement

- Afin d'établir un commerce pour le bien de tous, l'CCI repose sur un réseau d'institutions
d'appui au commerce (IAC),

- L'CCI travaille avec les IAC aux niveaux national et régional, en particulier au sein des
PMA,

- l'CCI s'efforce de plus en plus d'aider les IAC afin de faciliter concrètement la
participation des PME aux chaînes de valeur.

- - L'CCI encourage et active les réseaux régionaux et internationaux entre les IAC de
différents pays, et inclut la promotion des relations commerciales Sud-Sud.
II- Les domaines d'intervention de l'CCI

E- Promotion et intégration d’un commerce inclusif et vert


- L'CCI intègre également les objectifs de durabilité environnementale et d'égalité des sexes
dans l'ensemble de son portefeuille,
- Le CCI met en œuvre des programmes afin de :
- Réduire la pauvreté dans le monde ;
- l’autonomie économique des femmes ;
- La promotion de l’esprit d’entreprise chez les jeunes ;

F- Création d'un environnement propice aux affaires


- L'CCI soutient les pays en développement pour qu'ils favorisent un environnement
des affaires qui soit propice à la croissance des échanges, en facilitant l'inclusion
de la perspective du secteur privé dans les processus d'élaboration des politiques,
II- Les domaines d'intervention de l'CCI
2- les réalisations de CCI en 2017:
Les chiffres ci-dessous fournissent un aperçu de la manière dont l'CCI a accompli
sa mission de promotion d'un commerce inclusif en 2017.
 Renforcement de l'intégration du secteur des entreprises dans l'économie
mondiale :
• 157 000 nouveaux utilisateurs d'informations de veille économique et commerciale
sont plus sensibilisés au commerce international grâce au soutien de l’CCI (Objectif
biennal : 175 000).
 Amélioration de la performance des institutions d'appui au commerce et à
l'investissement (IACI) pour en faire bénéficier les entreprises :
• 219 Les IAC ont rapporté que le soutien de l'CCI leur a permis d'améliorer les
performances opérationnelles et / ou managériales (Objectif biennal : 400).
II- Les domaines d'intervention de l'CCI
 Amélioration de la compétitivité internationale des entreprises :
• 15 200 entreprises supplémentaires ont été soutenues pour améliorer leur
compétitivité internationale ou pour rencontrer des acheteurs avec lesquels elles ont
ensuite mené des transactions (Objectif biennal : 14 000).
• 27 000 Participants aux cours de formation de l'CCI (Objectif biennal : 20 000)
 Autonomiser les femmes dans l'économie mondiale :
• 41 % des 15 200 entreprises supplémentaires mentionnées ci-dessus étaient
détenues, exploitées et contrôlées par des femmes (Objectif biennal : 40 %).
• 980 000 signataires de l'initiative SheTrades ont promis de relier 980 000 femmes
entrepreneures aux marchés internationaux d'ici à 2021 (Objectif 2021 : 3 million).
L’organisation et Le fonctionnement du
centre de commerce international
 La direction de l'ITC
L’ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations-Unies.
L’objectif de L’ITC est de faire en sorte que les entreprises des pays en développement
deviennent plus compétitives sur les marchés mondiaux, en accélérant leur développement
économique et en contribuant à la réalisation « des objectifs du Millénaire pour le
développement (OMD) ».

L’ITC est dirigé par une Directrice exécutive, lequel rend compte au Secrétaire général de la
Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ainsi qu’au
Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Comité de
direction(SMC) de l’ITC se compose des deux chefs de l’exécutif ainsi que des responsables des
quatre divisions de l’ITC
La Structure de l'ITC
L’organisation de L’ITC est structurée autour des bureaux du Directeur exécutif et du Directeur exécutif
adjoint, ainsi que des quatre divisions et Directeurs de division qui sont à leur tête.
 Le Bureau du Directeur exécutif est responsable de la planification stratégique, des relations
extérieures et de la communication.
 La Division des programmes pays coordonne les projets de l’ITC au niveau des pays et fait office de
point de référence pour la coordination avec les pays clients.
 La Division du développement des marchés fournit des analyses et des études de marchés, des
services d’information commerciale et coordonne les actions sectorielles de l’ITC.
 La Division du support aux entreprises et institutions s’attache au renforcement de la compétitivité
des exportateurs et à l’efficacité des institutions d’appui au commerce.
 La Division de l’appui aux programmes propose des activités d’appui administratif telles que la
préparation de budgets et de contrôle de leur exécution, la comptabilité, la gestion des
ressources humaines, la gestion des bâtiments, des achats, et fournit à l’organisation des services
de voyage et d’enregistrement ainsi que de ceux liés aux technologies de l’information.
Le fonctionnement du centre de commerce
international
Le devise « Des exportations pour un développement durable » repose sur cinq secteurs d’activité
complémentaires : politiques commerciales et secteur privé, stratégies d’exportation,
renforcement des institutions d’appui au commerce, intelligence commerciale et compétitivité des
exportateurs.
Contribution de L’ITC
 Contribuer à la réduction de la pauvreté en dopant le commerce est un objectif clé de
l’assistance technique liée au commerce (ATLC). Tel est aussi l’objectif du « programme d’Aide
pour le commerce » qui sous-tend les activités de l’ITC et répond aux « besoins en
développement des pays » avec lesquels s’articule le travail.

 L’ITC collabore activement avec le secteur privé dans le système commercial multilatéral. Il est
engagé à assurer le succès à l’exportation des petites et moyennes entreprises (PME) des pays
en développement et en transition

 Fort de plus de 40 ans d’expérience pratique du commerce et des entreprises des pays en
développement, l’ITC cible son intervention sur la réduction de la pauvreté par l’exportation.
C’est ainsi qu’il obtient « Des exportations pour un développement durable ».