Vous êtes sur la page 1sur 171

Les règles fonctionnelles de la

Plateforme de cotation électronique


« NSC-V900 »

Formation de négociateurs
Avril 2019
1
Sommaire
Partie I: Règles de cotation
 L’ordre de Bourse et le carnet d’ordres
 Le déroulement de la séance de cotation
 La répartition des valeurs par groupes de cotation
 Les mentions minimales d’un ordre
 Les types d’ordres
 L’origine d’un ordre
 La validité d’un ordre
 La modification & l’annulation d’ordres
 Les modalités particulières d’exécution d’un ordre
 Types d’ordres/modalités d’exécution
 Types d’ordres/Phases de négociation
 La détermination du prix pendant le fixing ( calcul du CTO)
 Le principe d’écrasement des limites
 La détermination du prix pendant la phase de négociation en continu
 Algorithme des traitements
 Etats des valeurs
 Le gel de la cotation d’une valeur/réservation
 Les seuils de réservation
 Indicateur de confirmation / Indicateur de Pré-ouverture
2
 Annulation des transactions
Sommaire
Partie II
La garantie de bonne fin des transactions sur le marché central

Partie III
Les transactions de blocs; Trade Confirmation System (TCS)

Partie IV
Le marché « hors-cote », les enchères

Partie V
Le responsable des négociateurs

3
Partie I
Les Règles de cotation

4
Ordre de Bourse

• Un ordre de Bourse consiste en une instruction donnée, par un


investisseur, à un intermédiaire, dans le but que celui-ci achète ou
vende un titre.

• Les ordres sont transmis à la bourse par des intermédiaires en


bourse.

• La saisie des ordres au moyen d’une station de négociation ne


peut être remplie que par des personnes agissant pour le compte
de l’intermédiaire en bourse et détentrice de cartes
professionnelles et sous la responsabilité du responsable des
négociateurs.

5
Ordre de Bourse

• Les ordres sont définis essentiellement par :

- Le titre à traiter (instrument, valeur...)


- Le sens de l’ordre (achat ou vente)
- Le prix
- La quantité
- La validité

6
Carnet d’ordres

Le carnet d’ordre recense tous les ordres de bourse ( Achat et


vente) afférents à un titre financier.

Achat: ordre décroissant


Vente: ordre croissant

7
Carnet d’ordres

Titre : A
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 201 10 L1
L2 10 199 202 10 L2

Titre : B
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 2 2.5 10 L1
L2 10 1.5 2.7 10 L2

8
Déroulement de la séance de cotation
9h00 10h00 11h30 13h00 13h05
FIXING

Préouverture Préouverture Préouverture Négociations


Accumulation Accumulation Accumulation au dernier
des ordres des ordres des ordres cours
Pas de transactions Pas de transactions Pas de transactions coté

Ouverture Ouverture Ouverture 14h00 14h05 14h10


CONTINU

Préouverture Préouverture
Négociations au
Accumulation Négociation Accumulation
dernier cours
des ordres en continu des ordres
coté
Pas de transactions Pas de transactions

Ouverture Ouverture Clôture


de la séance
Fixing de clôture

9
Déroulement de la séance de cotation
Horaire d’été et du mois de Ramadan
8h30 10h00 11h30 11h35
FIXING

Préouverture Préouverture Négociations


Accumulation Accumulation au dernier
des ordres des ordres cours
Pas de transactions Pas de transactions coté

Ouverture Ouverture 12h00 12h05 12h10

9h30
CONTINU

Préouverture Préouverture Négociations au


Accumulation Négociation Accumulation dernier cours
des ordres en continu des ordres coté
Pas de transactions Pas de transactions

Fixing de clôture Clôture


Ouverture de la séance

10
Déroulement de la séance de cotation

Phase de pré-ouverture (phase d’accumulation des ordres):


les ordres sont introduits dans le système de cotation sans
donner lieu à des transactions. Un cours théorique d’ouverture
est calculé automatiquement par le système de cotation. Il est
mis à jour et diffusé au fur et à mesure de l’évolution de l’état du
carnet d’ordres

11
Déroulement de la séance de cotation

Phase de fixing d’ouverture:


A l'heure d'ouverture, il est procédé pour chaque valeur à la
confrontation des ordres préalablement introduits et, si cette
confrontation le permet, à la cotation d'un cours d'ouverture. A
cet instant, il n'est plus possible de saisir, de modifier ni d'annuler
les ordres préalablement saisis.

12
Déroulement de la séance de cotation

Phase principale de négociation en continu:


Une fois le fixing d’ouverture terminé, la négociation se déroule
de manière continue jusqu'à la phase de pré-clôture. Les ordres
non exécutés pendant le fixing d’ouverture sont transférés à la
phase principale de négociation en continu. Il est possible
d’entrer, modifier ou annuler des ordres. Chaque nouvel ordre est
confronté immédiatement aux ordres disponibles en contrepartie
dans le carnet d’ordres afin de vérifier si son exécution est
possible.

13
Déroulement de la séance de cotation

Phase de négociation au dernier cours coté (Trading at last) :


Durant la phase de négociation au dernier cours coté, il est
possible, de produire durant une certaine période, à la fin de la
séance de négociation, des ordres pour exécution au dernier
cours négocié.

14
Répartition par groupe de cotation

– La Bourse peut utiliser d’autres critères tel que l’existence


d’un mécanisme permettant d’améliorer la liquidité pour
affecter un titre en continu.

– Exemple : Contrat de liquidité + engagement de


l’intermédiaire de réaliser 500 transaction durant les 3 mois
démarrant 10 jours de bourse après la première cotation.

15
Groupe spécial

• Sauf opposition du CMF, la Bourse peut inscrire dans un


groupe spécial les sociétés qui sont affectées par des
événements susceptibles de perturber durablement leur
situation.

• Chaque inscription est décidée par le Conseil


d’Administration de la Bourse. Elle fait l’objet d’un avis qui
fixe la date d’effet.

16
Les marchés de négociation de la Bourse de Tunis

Marchés de la Bourse

Cote de la Bourse Hors cote

Marché principal Marché alternatif Marché obligataire Marché des FCC Cotation électronique Les enchères, à la criée

Groupes Groupes Groupes Groupes Groupe


11 51 21 71 13
12 52 22 72
17
Répartition par groupe de cotation

• La répartition des titres de capital par groupe de valeurs est


effectuée en fonction du nombre de transactions apprécié
sur un an.
• Ne peuvent être retenues pour la cotation en continu que les
valeurs dont le nombre de transactions annuel atteint ou
dépasse 1250.
• L’actualisation de cette répartition est effectuée au mois de
décembre de chaque année.
• Si durant une période d’observation de 3 mois d’une valeur
nouvellement introduite, démarrant 10 jours de bourse après
la première cotation, le nombre de transactions, atteint ou
dépasse 500, ladite valeur est transférée automatiquement
en mode continu.
18
Mentions minimales d’un ordre

• Le sens de l'ordre (achat ou vente)


• Le code de la valeur attribué par la Bourse
• La quantité de titres
• Le type d’ordre (les conditions du prix)
• L’origine de l’ordre
• L’identifiant du négociateur
• La référence du client

19
Les types d’ordres

1- Ordre Limité
2- Ordre au cours d’ouverture
3- Ordre à la meilleure limite
4- Ordre au marché
5- Ordre Stop
6- Ordre « Application »

20
L’ordre limité
• C’est un ordre par lequel l’acheteur fixe le prix maximal qu’il est
disposé à payer et le vendeur le prix minimal auquel il accepte de
céder ses titres.

• L’ordre limité est accepté dans les périodes d’accumulation des


ordres et en séance.

• Le prix de l’ordre limité doit respecter le pas de cotation (échelon


de cotation).
Echelon de cotation: Ecart minimum entre deux prix d'une même valeur. Il est de 10 millimes
(0,010 TND) pour chaque valeur.
- Un ordre à 10,110 TND est accepté
- Un ordre à 10,115 TND est rejeté par le système de cotation
- Un ordre à 10,120 TND est accepté

21
L’ordre limité

Carnet d’ordres en phase de Préouverture


( CTO=190 ; QTO=10)
Achat Vente
Ordre qté Prix Prix qté Ordre
L1 10 190 190 10 L2

22
L’ordre au cours d’ouverture

• Il est introduit dans le système de cotation avec la mention « au


cours d'ouverture » .

• Il lui sera automatiquement attribué par le système une limite


égale au cours théorique d'ouverture.

• Jusqu'à l'ouverture des cotations, les limites de ces ordres


s'ajustent en permanence au cours théorique.

• S’il ya cotation, les ordres libellés "au cours d'ouverture",


partiellement ou non exécutés, sont transformés en ordres limités
au cours d'ouverture.

• Cet ordre est prioritaire sur les ordres limités.

• L’ordre au cours d’ouverture est accepté uniquement dans les


23
périodes d’accumulation des ordres.
L’ordre au cours d’ouverture

Carnet d’ordres en phase de préouverture


(CTO = 185 ; QTO = 30)
Achat Vente
Ordre Qté Prix Prix Qté Ordre
L1 30 ouv 185 30 L2

24
L’ordre à la meilleure limite

• Il est introduit dans le système de cotation sans indication de prix.

• Exécution restreinte à la meilleure limite de sens opposé.

• Si l’ordre n’est pas complètement exécuté, le reliquat est placé


dans le carnet d’ordre au prix d’exécution.

• La présence d'un ordre de sens opposé est impérative; à défaut, il


est rejeté.

• L’ordre à la meilleure limite est accepté uniquement en phase


continue.

25
L’ordre à la meilleure limite

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Qté Prix Prix Qté Ordre
L3 40 - 180 10 L1
185 20 L2

Transaction (L3*L1) = Quantité : 10, prix : 180.

26
L’ordre à la meilleure limite

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Qté Prix prix Qté Ordre
L3 30 180 185 20 L2

Le reliquat reste dans le carnet d’ordres au prix d’exécution, soit 30 titres à 180.

27
L’ordre à la meilleure limite

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Qté Prix Prix Qté Ordre
L3 40 -

L’ordre d’achat (à la meilleure limite) est rejeté par le système de cotation

28
L’ordre au Marché (mp, atp)

• L’ordre au marché est introduit sans indication de prix.

• Il peut être exécuté face à plusieurs limites opposées.

• L’ordre au marché reste dans le carnet d’ordres, toujours sans


prix, s’il n’est pas totalement exécuté, et est donc prêt à
s’exécuter à n’importe quel prix.

• Il est prioritaire sur tous les autres types d’ordres.

• L’ordre au marché est accepté en phase d’accumulation des


ordres et en séance.

29
L’Ordre au Marché
- Présence des ordres limités L1 et L2
- Saisie d’un ordre au marché (achat) « L3 » avec une quantité 40

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 40 atp 180 10 L1
185 20 L2

L’ordre au marché entrant s’exécute pour une quantité de 30.


Transaction 1 (L3*L1) = Quantité : 10, prix : 180
Transaction 2 (L3*L2) = Quantité : 20, prix : 185

30
L’Ordre au Marché

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 10 atp

La quantité restante (10) reste dans le carnet d’ordre avec la mention


atp.

31
L’Ordre au Marché
- Présence des ordres limités L1 et L2
- Saisie d’un ordre au marché (vente) « L3 » avec une quantité 40

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L1 20 185 atp 40 L3
L2 10 180

L’ordre au marché entrant s’exécute pour une quantité de 30.


Transaction 1 (L3*L1) = Quantité : 20, prix : 185
Transaction 2 (L3*L2) = Quantité : 10, prix : 180
Et demeure dans le carnet d’ordre avec la mention atp pour une quantité
restante de 10.
32
L’Ordre au marché

NB: Etat de la valeur ouverte

• Au fixing, si les ordres au marché ne sont pas tous exécutés (en


totalité), il n’est pas déterminé un cours d’ouverture, la valeur réserve.

- Pour les valeurs cotées au fixing, ils participent au fixing suivant.


- Pour les valeurs cotées en continu, une nouvelle période
d’accumulation des ordres se déroule pour donner lieu à un nouveau
fixing d’ouverture (15 min).

33
L’Ordre au marché
Seuil Haut : 200
Seuil Bas : 160
Carnet d’ordres en phase de préouverture
Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 40 atp 180 10 L1
185 20 L2

Durant la phase de pré-ouverture aucun CTO n’est calculé.


A l’ouverture, l’état de valeur change et devient; réservée à la hausse et immédiatement
un CTO est affiché = 185

34
L’Ordre au marché

NB: la valeur est réservée

• Au fixing, si les ordres au marché ne sont pas tous exécutés :


 S’il ya un CTO dans les seuils, la valeur cote même avec
exécution partielle des ordres « atp ».
 S’il ya un CTO hors seuils autorisés, la valeur réserve
 S’il n’y a pas un CTO, la valeur devient ouverte

35
L’Ordre au marché
Seuil Haut : 200
Seuil Bas : 160
Carnet d’ordres en phase de préouverture
Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 40 atp 180 10 L1
185 20 L2

NB: Si la valeur est réservée, CTO= 185


Au fixing la valeur cote : quantité 30 à 185

36
L’ordre Stop

• Les ordres « stop » sont des ordres pour lesquels le donneur


d’ordre souhaite intervenir sur le marché dès qu’un prix de
déclenchement, qu’il a préalablement choisi, appelé « prix de
déclenchement », est atteint.

• Un ordre « stop » est recevable durant les périodes


d’accumulation des ordres et en phase continue.

• Durant les périodes d’accumulation des ordres l’ordre stop


participe à la formation du CTO s’il est déclenché.

– NB : Les ordres « Stop » en attente de déclenchement ne font


l’objet d’aucune diffusion publique.
37
L’Ordre Stop

Deux types d’ordres stop

1- A seuil de déclenchement « Stop loss »


2- A plage de déclenchement « Stop limit »

38
L’Ordre Stop

1- A seuil de déclenchement « Stop loss »


Lorsqu’il ne comporte qu’une limite à partir de laquelle il se
transforme en ordre “au marché” (atp).

Ce type d’ordre vous assure par conséquent une exécution


maximale de votre achat ou de votre vente mais ne vous
permet pas d’en maîtriser le prix .

39
L’Ordre Stop

2- A plage de déclenchement « Stop limit »


Lorsqu’une deuxième limite fixe le maximum à ne pas
dépasser à l’achat ou le minimum en deçà duquel le client
renonce à vendre.

Cet ordre se transforme en un ordre limité.

40
L’Ordre Stop (vente)
• Pour un ordre stop à la vente, le prix de déclenchement
doit être inférieur au dernier cours coté ou au dernier
cours veille ajusté .
• Le prix d’un ordre stop limité à la vente doit être inférieur
ou égal au prix de déclenchement.

DCC:10

Prix stop: déclencheur =9

Limite < = 9 / ATP

41
L’Ordre Stop ( achat)
• Pour un ordre stop à l’achat, le prix de déclenchement doit
être supérieur au dernier cours coté ou au dernier cours
veille ajusté .
• Le prix d’un ordre stop limité à l’achat doit être supérieur ou
égal au prix de déclenchement.

Limite > ou = 11 / ATP

Prix stop= déclencheur =11

DCC:10

42
Exemple 1 : Ordre “ stop limit ”

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 201

43
Exemple 1 : Ordre “ stop limit ”

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 200 10 L2

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 201

44
Exemple 1 : Ordre “ stop limit ”
Après execution d’une transaction à 200 D ( L1*L2) et déclenchement de l’ordre stop

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
S1 20 201

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité

45
Exemple 2 : Ordre “ stop loss”

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP

46
Exemple 2 : Ordre “ stop loss ”

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 200 10 L2

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP

47
Exemple 2 : Ordre “ stop loss ”
Après execution d’une transaction à 200 D et déclenchement de l’ordre stop)

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
S1 20 ATP

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité

48
Exemple 3 : S1: Ordre stop loss
S2: Ordre stop limit

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP
S2 20 200 201

49
Exemple 3 : S1: Ordre stop loss
S2: Ordre stop limit

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 200 10 L2

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP
S2 20 200 201

50
Exemple 3 : Après execution d’une transaction à 200 D ( L1*L2) et déclenchement des
ordres stop

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
S1 20 ATP
S2 20 201

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité

51
Exemple 4 : S1: Ordre stop loss
S2: Ordre stop limit

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 201 40 L3

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP
S2 20 200 201

52
Exemple 4 : Saisie d’un ordre de vente à 200

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 200 10 L2
201 40 L3

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 20 200 ATP
S2 20 200 201

53
Exemple 4 : Après execution d’une transaction à 200 D ( L1*L2) et déclenchement des
ordres stop.

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité

Les ordres stop déclenchés sont exécutés 54


Exemple 5 : S1: Ordre stop loss
S2: Ordre stop limit

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 201 40 L3

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 30 200 ATP
S2 20 200 201

55
Exemple 5 : Saisie d’un ordre de vente à 200

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L1 10 200 200 10 L2
201 40 L3

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité
S1 30 200 ATP

S2 20 200 201

56
Exemple 5 : Après execution d’une transaction à 200 D ( L1*L2) et déclenchement des
orders stop.

Carnet d’ordres central en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
S2 10 201

Carnet des ordres stop non déclenchés


Achat Vente
Quantité Prix décl. Prix Prix Prix décl. Quantité

57
Ordre « Application »

• Ordre d’achat et un ordre de vente simultanés


• Transaction instantanée
• Saisie par le même membre
• Le prix doit être strictement compris entre les meilleures limites
• A la meilleure limite une application n’est pas autorisée
• Valide seulement en phase de négociation continue

58
Ordre « Application »
Carnet d’ordres en phase de négociation continue
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Appli 30 185 185 30 Appli
L3 20 160 180 10 L2
L5 20 155 185 10 L4

• Saisie Application: 30 titres à 185


• Dans le cas ci-dessus, l’application est donc rejetée.

59
Ordre « Application »

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Appli 30 160 160 30 Appli
L3 20 160 180 10 L2
L5 20 155 185 10 L4

• Saisie Application: 30 titres à 160


• Dans le cas ci-dessus, l’application est donc rejetée.

60
Ordre « Application »

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Appli 30 180 180 30 Appli
L3 20 160 180 10 L2
L5 20 155 185 10 L4

• Saisie Application: 30 titres à 180


• Dans le cas ci-dessus, l’application est donc rejetée.

61
Ordre « Application »

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Appli 30 170 170 30 Appli
L3 20 160 180 10 L2
L5 20 155 185 10 L4

• Saisie Application: 30 titres à 170


• Dans le cas ci-dessus, l’application est donc acceptée.
• Transaction 30 titres à 170.

62
Ordre « Application »

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Appli 30 171,555 171,555 30 Appli
L3 20 160 180 10 L2
L5 20 155 185 10 L4

• Saisie Application: 30 titres à 171,555


• Dans le cas ci-dessus, l’application est donc rejetée.
• L’ordre saisi ne respecte pas l’échelon de cotation

63
Type de compte d’ordre ou Origine de l’ordre

1. Client Tunisien Libre


2. Client Tunisien Géré
3. Animateur de Marché (Market Maker) ou contrat de liquidité
4. Propre Compte (Maison)
5. Etranger Libre
6. Etranger géré
7. OPCVM

64
Origine de l’ordre : Le teneur de marché
(Market marker)

• Les obligations du teneur de marché et les conditions dans


lesquelles il doit intervenir sont énoncées dans un contrat
signé avec la Bourse.

• La Bourse publie par avis, pour chaque valeur, le


démarrage et la cessation pour quelque cause que ce soit
de la fonction de teneur de marché.

65
Origine de l’ordre : Le teneur de marché
Par le contrat signé avec la Bourse, le teneur de marché
s’engage à respecter notamment les obligations suivantes:

• Produire les ordres d’achat et de vente, initiés dans le


cadre de l’activité de tenue de marché uniquement dans le
carnet d’ordre central ;
• Les ordres d’achat et de vente sont saisis avec l’origine
« Ordre pour le compte d’animateur de marché ».
• Fixer la quantité minimale pour chaque ordre saisi
(exprimée en titres ou en montant) ainsi que la position
maximale d’intervention;
• Indiquer l’écart maximum de prix auquel le teneur de
marché est prêt à tout moment à vendre au prix qu'il
propose (Ask) et à acheter au prix qu'il souhaite (Bid).
66
Origine de l’ordre : Le teneur de marché

• Les obligations du teneur du marché sont suspendues sur


demande de sa part mais après l’accord de la Bourse en cas
de diffusion d’une information entraînant une variation
reconnue comme étant anormale du cours de la valeurs. La
date d’effet et la durée de la suspension sont fixées
conjointement et publié par avis.

• La Bourse détermine le nombre maximum de teneurs de


marché sur chaque titre.

• La Bourse publie et met régulièrement à jour la liste des


teneurs de marché ainsi que les informations pertinentes
relatives à leurs activités.
67
Validité des ordres
• Les ordres « jour » sont exécutables que pendant la journée en
cours et seront éliminés par le système en cas de non-exécution. En
l’absence d’indication, les ordres sont enregistrés comme ordres
“jour” .

• Les ordres « à date déterminée »: L’ordre est valable jusqu'à une


date spécifique. La date d’expiration peut être au maximum d’un an
(soit la date de saisie plus 365 jours).

• Les ordres « à révocation » : ils restent valables, sauf exécution ou


annulation, pendant 365 jours.

 En cas d’admission de nouveau titres, de détachement d’un droit


d’attribution, de souscription ou d’un dividende les ordres non
exécutés sont automatiquement éliminés du carnet d’ordres et
doivent être renouvelés par leur initiateur.

68
Modification d’un ordre
– Tout ordre en carnet d’ordres qui n'est pas éliminé, totalement
exécuté ou annulé peut être modifié.
– Seules les caractéristiques suivantes d'un ordre ne peuvent être
modifiées:
Le sens de l'ordre : achat ou vente;
Le code de la valeur.
La modification d'un ordre entraîne :
- l’affectation d'un nouveau numéro d'ordre ;
- la perte de priorité temporelle dans le cas où la modification :
+ impacte la limite (positionnement de l'ordre en queue de la file
d'attente des ordres à sa nouvelle limite) ;
+ vise à augmenter la quantité totale d'un ordre déjà positionné sur la
feuille de marché (positionnement de l'ordre en queue de la file
d'attente des ordres à sa limite).
69
Annulation d’un ordre

Tout ordre en carnet d’ordres qui n'est pas éliminé ou


totalement exécuté peut être annulé.

70
Modalités particulières d’exécution d’un ordre

• Certains ordres en bourse peuvent être introduits avec une mention


particulière pour leur exécution. Cette mention peut être
notamment :

 à quantité dévoilée,
 à quantité minimale,
 exécutés et éliminés,
 exécutés ou bien éliminés (TOR).

71
Ordre à quantité dévoilée (Iceberg)

• La quantité dévoilée est la quantité de titres initialement


paramétrée par l’émetteur de l’ordre pour être visible par le
marché. Elle constitue le maximum de titres qui sera visible par le
marché à un instant donné.

• La quantité dévoilée d'un ordre doit être supérieure ou égale à 10


unités et inférieure ou égale à la quantité totale de l'ordre.

72
Ordre à quantité dévoilée
Qualification du volume

Carnet d’ordres en phase de négociation continue

Achat Vente
Ordre Qté Qté Prix Prix Qté Qté Ordre
dévoilée totale totale dévoilée
L1 50 100 200 200 50 - L3

L2 10 100 200

L’ordre limité entrant va s’exécuter pour sa quantité totale


Transaction 1 = Quantité 50, Prix 200 (L3 & L1)

Carnet d’ordres en phase de négociation continue

Achat Vente
Ordre Qté Qté Prix Prix Qté Qté Ordre
dévoilée totale totale dévoilée
L2 10 100 200

L1 50 100 200

73
Ordre à quantité dévoilée
Qualification du volume

Carnet d’ordres en phase de négociation continue

Achat Vente
Ordre Qté Qté Prix Prix Qté Qté Ordre
dévoilée totale totale dévoilée
L1 50 100 200 200 70 - L3

L2 10 100 200

L’ordre limité entrant va s’exécuter pour sa quantité totale


Transaction 1 = Quantité 50, Prix 200 (L3 & L1)
Transaction 2 = Quantité 10, Prix 200 (L3 & L2)
Transaction 3 = Quantité 10, Prix 200 (L3 & L1)

74
Ordre à quantité minimale

• Si la quantité minimale spécifiée est immédiatement et totalement


exécutée, le solde de l'ordre reste sur le marché. A défaut, l'ordre
entier est éliminé.

75
Ordre
Gestion des à quantité minimale
ordres Qualification du volume

Carnet d’ordres en phase de négociation continue

Achat Vente
Ordre Qté Qté Prix Prix Qté Qté Ordre
minimale totale totale minimale
L1 - 100 200 200 300 105 L3

L2 - 10 190

L’ordre entrant est automatiquement éliminé car la quantité


minimale ne peut être totalement exécutée à son introduction

76
Ordre à quantité minimale

Carnet d’ordres en phase de négociation continue

Achat Vente
Ordre Qté Qté Prix Prix Qté Qté Ordre
minimale totale totale minimale
L1 - 100 200 200 300 100 L3

L2 - 10 190

L’ordre limité entrant va s’exécuter avec l’ordre limité pour une


quantité de 100, puis il sera placé dans le carnet d’ordres pour sa
quantité restante (200)
Prix d’exécution = 200

77
Ordre exécuté et éliminé ( Fill and Kill)

• L'ordre exécuté et éliminé est exécuté totalement ou partiellement,


dans la mesure où le marché le permet, à la limite stipulée ou à une
meilleure limite.

• A défaut d'exécution totale, le solde éventuel de l'ordre est éliminé.

• Un ordre exécuté et éliminé ne peut être assorti d'une quantité


dévoilée.

78
Ordre exécuté ou bien éliminé ( Fill or Kill)

• L'ordre exécuté ou bien éliminé est exécuté totalement, dans la


mesure où le marché le permet, à la limite stipulée ou à une
meilleure limite. A défaut, il est éliminé.

• Un ordre exécuté ou bien éliminé ne peut être assorti d'une


quantité dévoilée.

79
Types d’ordres/modalités d’exécution

– Les types d’ordres sont combinés avec les modalités


d’exécution de la manière suivante :

80
Types d’ordres/Phases de négociation
– Les types d’ordres ainsi que les modalités d’exécution sont
pratiqués pendant les phases de négociation selon le tableau
suivant :

81
Détermination du prix pendant le fixing
Calcul du CTO
Règles de base de calcul du CTO
• R1: Maximisation de la quantité négociée.
• R2: Minimisation de la quantité restante.

• R3: Prise en compte de la pression du marché


-Le prix le plus haut possible si la quantité restante est du côté achat
-Le prix le plus bas possible si la quantité restante est du côté vente

• R4: Prix le plus proche du prix de référence .

82
Exemple 1 – R1
Carnet d’ordres en phase de préouverture (TOP = 102)
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 20 102 101 10 L1
102 20 L2

Table des prix


Prix Quantité Quantité Quantité Quantité
cumulée à cumulée à la négociée restante
l’achat vente
102 20 30 20 10
101 20 10 10 10

83
Exemple 2 : R1, R2
Carnet d’ordres en phase de préouverture (TOP = 101)
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 10 103 101 20 L1
L5 10 102 102 10 L2
103 10 L4

Table des prix

Prix Quantité Quantité Quantité Quantité


cumulée à l’achat cumulée à la négociée restante
vente
103 10 40 10 30
102 20 30 20 10
101 20 20 20 0

84
Exemple: R1, R2 & R3

Carnet d’ordres en phase de préouverture (TOP = 100)


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 10 103 100 50 L1
L5 10 102 102 10 L2
L4 10 101

Table des prix

Prix Quantité cumulée Quantité cumulée Quantité Quantité


à l’achat à la vente négociée restante
103 10 60 10 50
102 20 60 20 40
101 30 50 30 20
100 30 50 30 20

85
Exemple: R1,R2,R3 et R4

86
Exemple: R1,R2,R3 et R4

87
Participation de l’ordre STOP dans le calcul du CTO (exemple 2)

Carnet d’ordres en phase de préouverture


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 10 103 101 20 L1
L5 10 102 102 10 L2
103 10 L4

Carnet des ordres stop


Achat Vente
Quantité Prix Prix Prix Prix Quantité
décl. décl.
20 101 102

88
Participation de l’ordre STOP dans le calcul du CTO (exemple 2)

Carnet d’ordres en phase de préouverture


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 10 103 101 20 L1
L5 10 102 102 10 L2
103 10 L4

Table des prix sans ordre stop

Prix Quantité cumulée à Quantité cumulée Quantité Quantité


l’achat à la vente négociée restante
103 10 40 10 30

102 20 30 20 10

101 20 20 20 0

89
Participation de l’ordre STOP dans le calcul du CTO (exemple 2)
Table des prix sans ordre stop

Prix Quantité cumulée à Quantité cumulée Quantité Quantité


l’achat à la vente négociée restante
103 10 40 10 30

102 20 30 20 10

101 20 20 20 0

Table des prix avec ordre stop

Prix Quantité cumulée à Quantité cumulée Quantité Quantité


l’achat à la vente négociée restante
103 10 40 10 30

102 40 30 30 10

101 40 20 20 20

90
Ecrasement des limites

• Les ordres d’achat ayant un prix supérieur au CTO sont affiché


au CTO.

• Les ordres de vente ayant un prix inferieur au CTO sont affiché


au CTO.

NB:
PAM: affichage au niveau du synthèse d’une valeur
La profondeur du marché affiche le prix introduit

91
Exemple
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Carnet d’ordres en phase de préouverture ( sans écrasement


des limites)
CTO=102
Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L1 100 atp 101 50 L3
102 50 L4

92
Exemple
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Synthèse d’une valeur


CTO=102
Buy Sell
Nb. D’ordres Quantity Price Price Quantity Nb. D’ordres
1 100 atp 102 100 2

93
Ecrasement des limites
Cas spécifique des ordres ATP non satisfaits en totalité

• En Pré-ouverture, si les ordres ATP ne sont pas satisfaits


en totalité, aucun CTO n’est affiché.

• L’écrasement des limites s’effectue par rapport au seuil


haut si les ordres ATP non satisfaits sont du coté achat.

• L’écrasement des limites s’effectue par rapport au seuil


bas si les ordres ATP non satisfaits sont du coté vente.

94
Exemple 1
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Carnet d’ordres en phase de préouverture ( sans écrasement


des limites)
Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L1 100 atp 101 1 L4
L2 1 105 102 1 L5
L3 1 104

Durant la phase de préouverture aucun CTO n’est calculé.

95
Exemple 1
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Synthèse d’une valeur ( avec écrasement de limite)


Buy Sell
Nb. Order Quantity Price Price Quantity Nb.Order
1 100 atp 103 2 2
2 2 103

96
Exemple 2
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Carnet d’ordres en phase de préouverture ( sans écrasement


des limites)
Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L4 1 105 atp 100 L1
L5 1 104 95 1 L2
96 1 L3

Durant la phase de préouverture aucun CTO n’est calculé.

97
Exemple 2
Seuil Haut : 103
Seuil Bas : 97

Synthèse d’une valeur ( avec écrasement des limites)


Buy Sell
Nb. Order Quantity Price Price Quantity Nb.Order
2 2 97 atp 100 1
97 2 2

98
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu

• A l’exception des ordres stop, chaque ordre introduit dans le


système de cotation est immédiatement confronté aux ordres
de sens opposé présents en carnet pour déterminer s’il peut
être exécuté.

• L’ordre introduit peut être exécuté en une seule ou plusieurs


fois, complètement, partiellement ou pas du tout.
• Les ordres dans le carnet d'ordres central sont exécutés selon
le principe de priorité de prix, puis d’origine de l’ordre et puis
de temps.
• La détermination du prix se fait aussi, selon les règles
suivantes:

99
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu

Règle n°1
• Si un ordre au marché ou à cours limité entre dans un carnet
d’ordres dans lequel il n’y a que des ordres limités de sens
opposé.
1. La meilleure limite de sens opposé détermine pour le volume
correspondant le premier prix d’exécution de l’ordre.

2. Pour la quantité restante, la limite suivante détermine le prix


afférent à la quantité correspondante et ainsi de suite.

100
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu

Règle n°2
• Si un ordre au marché est saisi dans un carnet d’ordres dans
lequel il y a uniquement des ordres au marché de sens opposé,
cet ordre au marché est exécuté au dernier cours coté .

101
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
Règle n°3
• Si un ordre au marché est saisi dans un carnet d’ordres
contenant des ordres au marché et à cours limité de sens
opposé, ou

• Si un ordre à cours limité est saisi dans un carnet contenant


des ordres au marché et à cours limité de sens opposé,

• Si un ordre à cours limité est saisi dans un carnet dans lequel il


n’y a que des ordres au marché de sens opposé.
• alors l’ordre entrant est exécuté contre les ordres au marché à
un cours = Meilleur cours entre le dernier cours coté , la
meilleure limite dans le carnet d’ordres et la limite de l’ordre
entrant.
102
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Présence des ordres limités L1 et L2
- Saisie d’un ordre au marché « L3 » avec une quantité 130

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 130 atp 180 10 L1
185 20 L2

L’ordre au marché entrant s’exécute pour une quantité de 30.


Transaction 1 (L3*L1) = Quantité : 10, prix : 180
Transaction 2 (L3*L2) = Quantité : 20, prix : 185
185: le Dernier Cours Coté (DCC)

103
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 100 atp

La quantité restante (100) reste dans le carnet d’ordre avec la mention « atp »

104
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Ordre au marché « L3 » déjà présent dans le carnet d’ordres
- Saisie d’un ordre au marché « L4 »

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Buy Sell
Order Quantity Price Price Quantity Order
L3 100 atp atp 10 L4

L’ordre au marché entrant s’exécute en totalité:


Quantité = 10, prix = 185, soit Le DCC
Le reliquat de l’ordre « L3 », soit 90, reste dans le carnet d’ordre “atp”

105
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Ordre au marché « L3 » déjà présent dans le carnet d’ordres
- Le DCC = 185
- Saisie d’un ordre limité « L5 » à 180
Carnet d’ordres en phase de négociation continue
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 90 atp 180 10 L5

L’ordre limité entrant va s’appareiller avec l’ordre au marché pour sa


quantité totale. Le prix de la transaction est le meilleur prix entre :
• Le dernier cours coté (185)
• Le prix de l’ordre entrant (180)
Dans le cas ci-dessus, transaction = 185

106
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Ordre au marché « L3 » déjà présent dans le carnet d’ordres
- Le DCC= 185
- Si l’ordre « L5 » est limité à 190

Carnet d’ordres en phase de négociation continue


Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 90 atp 190 10 L5

L’ordre limité entrant va s’appareiller avec l’ordre au marché pour sa


quantité totale. Le prix de la transaction est le meilleur prix entre :
• Le dernier cours coté (185)
• Le prix de l’ordre entrant (190)
Dans le cas ci-dessus, transaction = 190

107
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Présence d’un Ordre au marché « L3 » et un ordre limité « L6 » dans le carnet d’ordres
- Le DCC= 185
- Si l’ordre « L7 » est limité à 180
Carnet d’ordres en phase de négociation continue
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 90 atp 180 10 L7
L6 10 190

L’ordre limité entrant va s’appareiller avec l’ordre au marché pour sa quantité


totale. Le prix de la transaction est le meilleur prix entre :
• Le dernier cours coté (185)
• Le prix de l’ordre entrant (180)
• La meilleure limite (190)
Dans le cas ci-dessus, transaction = 190
108
Détermination du prix pendant la phase
de négociation en continu
- Présence d’un Ordre au marché « L3 » et un ordre limité « L6 » dans le carnet d’ordres
- Le DCC= 185
- Saisie d’un ordre limité « L7 » à 191
Carnet d’ordres en phase de négociation continue
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
L3 90 atp 191 10 L7
L6 10 190

L’ordre limité entrant va s’appareiller avec l’ordre au marché pour sa quantité


totale. Le prix de la transaction est le meilleur prix entre :
• Le dernier cours coté (185)
• Le prix de l’ordre entrant (191)
• La meilleure limite (190)
Dans le cas ci-dessus, transaction = 191
109
Algorithmes des traitements

• Le système accorde au traitement des ordres une priorité


d’origine.

• L’algorithme s’appelle « FIFO Origine », il est basé sur le prix,


l’origine et le temps.

• Les ordres pour le compte des clients sont exécutés en priorité


par rapport aux ordres pour compte propre .

110
Etats d’une valeur
– Premier niveau
• Autorisé : Saisie, modification et annulation d’ordres autorisées
• Interdit : Saisie, modification et annulation d’ordres interdites

– Deuxième niveau
• Ouvert : L’état de l’instrument suit l’état de son groupe
• Réservé : Mode préouverture (quel que soit l’état de son groupe)
• Suspendu : Mode préouverture (quel que soit l’état de son groupe)
• Gelé : Saisie, modification et annulation d’ordres interdites

111
Le gel de la cotation/réservation

• En règle générale, les prix varient librement selon l’offre et la


demande. Cependant, la Bourse réserve la valeur ou gèle
temporairement la négociation d’une valeur cotée au continu,
si les ordres d’achat et de vente entrés dans le système
doivent provoquer des négociations à un prix en dehors des
seuils de réservation autorisés.

• La réservation est automatique à l’issue d’une période


d’accumulation d’ordres ( Exemple: si le CTO est hors seuils).

112
Le gel de la cotation d’une valeur

• Tout ordre susceptible de provoquer des transactions à un


cours excédant les seuils de variation fixés par la bourse est
stoppé par le système de cotation.

• La valeur se retrouve dans l’état « gelée », c’est-à-dire que la


saisie de tout nouvel ordre sur cette valeur est interdite.

113
Le gel de la cotation d’une valeur

Exemple
Seuil haut : 103
Seuil bas : 97

Carnet d’ordres central en phase de négociation


continue

Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre


L1 20 96 ATP 30 L2

L’ordre ATP est stoppé par le système et la


valeur gele. 114
Gel partiel

• L’ordre gelant peut donner lieu à des exécutions successives et ne


provoque le gel que le reliquat susceptible de donner lieu à des
transactions en dehors des seuils.

115
Gel partiel

Exemple
Seuil haut : 103
Seuil bas : 97

Order Book during continuous trading phase

Order Quantity Price Price Quantity Order


L1 20 100
L2 10 96

L2 : hors seuils

116
Gel partiel

Exemple
Seuil haut : 103
Seuil bas : 97

Order Book during continuous trading phase

Order Quantity Price Price Quantity Order


L1 20 100 ATP 30 MO1
L2 10 96

Négociation de 20 titres à 100 D et la valeur gèle pour le reliquat

117
Les seuils de réservation

Les seuils autorisés (Seuils statiques)

• En pré-ouverture les seuils sont diffusés sur la base du cours


de référence (généralement le cours de la veille).

• A l’ouverture, les seuils sont recalculés et rediffusés sur la


base du cours d’ouverture.

118
Les seuils de réservation

Exemple 1
Pour un cours de clôture de la veille de 100, les seuils de
réservation sont de : 100 + ou – 3% = 103/97.

A l’heure du fixing, si le cours d’ouverture s’établit à l’intérieur


de la zone 103/97, par exemple à 102, le cours d’ouverture
devient le nouveau cours de référence à partir duquel
s’établissent les nouveaux seuils :
102 + ou – 3% = 105,060/98,94.

119
Les seuils de réservation

Exemple 2
Pour un cours de clôture de la veille de 100, les seuils de
réservation sont de : 100 + ou – 3% = 103/97.

A l’heure du fixing, si le cours d’ouverture s’établit à l’intérieur


de la zone 103/97, par exemple à 103, le cours d’ouverture
devient le nouveau cours de référence à partir duquel
s’établissent les nouveaux seuils :
103 + ou – 3% = 106,090/99,91.

120
Les seuils de réservation

Exemple 3
Pour un cours de clôture de la veille de 100, les seuils de
réservation sont de : 100 + ou – 3% = 103/97.

A l’heure du fixing, si le cours d’ouverture s’établit à l’intérieur


de la zone 103/97, par exemple à 97, le cours d’ouverture
devient le nouveau cours de référence à partir duquel
s’établissent les nouveaux seuils :
97 + ou – 3% = 99,91/94,09.

121
Les seuils de réservation

Exemple 4
Pour un cours de clôture de la veille de 100, les seuils de
réservation sont de : 100 + ou – 3% = 103/97.

A l’heure du fixing, la valeur réserve, la bourse ajoute un


pourcentage de fluctuation additionnel de 1,5%.
Les nouveaux seuils seront:
100 + ou – 4,5%, soit 104,5/95,5.

122
CAS:1
Ouverture de la valeur dans les seuils ( existence d'un Cours d'ouverture ); Exemple CO = 101,5 et pas de réservation au
cours de la séance
En pré-ouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3%,
[ 103 ; 97 ]
A l'ouverture les seuils sont recalculés à + ou - 3% par rapport au cours d'ouverture, soit 101,5 + ou - 3%,
[ 104,55 ; 98,46 ]

123
CAS: 1.1
Ouverture dans les seuils ( variation maximale de 1,5% par rapport au cours de référence) et réservation au cours de la
séance
En pré-ouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3% [103 ; 97]
A l'ouverture les seuils sont recalculés à + ou - 3% par rapport au cours d'ouverture, soit 101 + ou - 3% [104,03 ; 97,97]

Avec une réservation au cours de la séance les seuils seront recalculés avec une marge de fluctuation de 4,5 %
par rapport au cours d’ouverture 101.

Résultat: on aura une fourchette de [105,55 ; 96,46] 124


CAS: 1.2

Ouverture dans les seuils ( variation de plus de 1,5% par rapport au cours de référence) et réservation au cours de la
séance
En pré-ouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3% [103 ; 97]
A l'ouverture les seuils sont recalculés à + ou - 3% par rapport au cours d'ouverture, soit 102 + ou - 3% [105,06 ; 98,94]

Avec une réservation au cours de la séance les seuils seront recalculés avec une marge de fluctuation de 4,5 % par
rapport au cours d’ouverture 102.
Résultat: on aura une fourchette calculée de [106,59 ; 97,41] qui sera plafonnée à [106,09 ; 97,41] 125
CAS: 2

Ouverture cotée suivie de plusieurs réservations


En préouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3%, [ 103 ; 97 ]
A l'ouverture les seuils sont recalculés à + ou - 3% par rapport au cours d'ouverture, soit 97 + ou - 3% [99,91 ; 94,09]

Après une ouverture au prix de 97 ( soit -3%), la valeur prend une tendance haussière et plusieurs réservations
successives se font durant la séance.
Dans ce cas, une marge additionnelle de 1,5% est ajoutée. La fourchette est recalculée en appliquant au cours
d'ouverture 97 une marge de fluctuation de 4,5% puis 6% puis 7,5% puis
9%...

Résultat: le seuil bas sera plafonné à 93,91 et le seuil haut sera ouvert autant de fois jusqu'à atteindre le plafond 126
de la
séance 106,09% (100+6,09% )
CAS: 3
Ouverture réservée sans cotation suite à plusieurs ouvertures programmées

En préouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3%,
[ 103 ; 97 ]
A l'ouverture: ajout d'une marge additionnelle de 1,5% soit, 100 + ou - 4,5% [104,5 ; 95,5]

127
CAS 3.1
Ouverture réservée avec cotation suite à une ouverture programmée

En préouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3%, [ 103 ; 97 ]

Réservation à l'ouverture
A l'ouverture: ajout d'une marge additionnelle de 1,5% soit, 100 + ou - 4,5% [104,5 ; 95,5]
Suite à la 1ère réservation, ouverture de la valeur à 104,5 puis on assiste à une 2ème réservation
Une marge additionnelle de 1,5 % est ajoutée à 4,5%, on applique au cours de référence une marge de fluctuation de
6,09%( plafond) 128
CAS:4
Ouverture non cotée
En préouverture les seuils sont affichés à + ou - 3% par rapport au cours de référence, soit 100 + ou - 3%,
[103 ;97]

129
Seuils de réservation

En général

• A chaque réservation la bourse ajoute un pourcentage de


fluctuation additionnel de 1,5% sans dépasser le maximum de
fluctuation autorisé de la séance, soit 6,09%.

• Le maximum de 6,09% ne peut être atteint que dans le cas


d’une cotation durant la journée.

130
Les règles de négociations appliquées aux valeurs
nouvellement introduites

• Pour les valeurs nouvellement introduites et pendant les trois


premières séances de cotation de la valeur, la fourchette autorisée
est établie en appliquant un pourcentage de fluctuation de ±18%
par rapport au cours de référence du jour, aucun pourcentage de
fluctuation additionnel n’est autorisé.
• Durant ces trois séances, il est programmé un seul fixing par
séance.
• Cependant, dès qu’un cours est établi durant l’une des deux
premières séances, ces règles particulières cessent d’être
appliquées.

131
Indicateur de confirmation
La saisie d’un ordre avec l’indicateur « confirmé » signifie que cet
ordre entraîne son acceptation par le système de cotation sans
aucune vérification.

Par contre si l’ordre est saisi sans l’indication « confirmé », le système le


rejette si :
– Pour les titres de capital, le volume de l’ordre dépasse un volume
maximal (actuellement >100 000 DT)
– Pour les titres de créance, le nombre de titres de l’ordre dépasse un
nombre maximal ( >1000 Titres).
– En pré-ouverture, le prix de l’ordre se situe en dehors des seuils de
réservation.
– En Séance, le prix de l’ordre risque de geler la valeur.
132
Indicateur « pré-ouverture »

• Un ordre portant l’indication « pré-ouverture uniquement » n’est


recevable par le système de négociation qu’en phase de pré-
ouverture ou de pré-clôture.

• Il est rejeté s’il est reçu en cours de séance de cotation


continue.

133
Annulation des transactions

• Compte tenu de l’existence de mécanismes de filtrage des ordres et


de contrôles des ordres par le système, les demandes d’annulation
suite à une erreur de saisie, ne constituent pas, en principe, un motif
d’annulation des transactions.

• En tout état de cause, la Bourse, doit recueillir l’accord des


contreparties pour procéder à ce type d’annulation.

134
Partie II
La garantie de bonne fin des transactions
réalisées sur le Marché Central

135
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central

• Les mécanismes relatifs à la garantie de bonne fin des négociations


font l'objet d'un cahier des charges (Règlement du fonds).

• Seules les transactions réalisées sur le marché central sont couvertes


par le FGM.

• Les transactions de bloc sont exclues.

136
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
Le jour du règlement-livraison: constat d'un défaut titres.
Tunisie Clearing informe l'intermédiaire défaillant, sa ou ses contreparties,
la Bourse et le Conseil du Marché Financier.
• La Bourse mettra en demeure l’intermédiaire défaillant de régulariser sa
situation.
• L'intermédiaire concerné doit tout mettre en œuvre pour trouver les titres. S'il y
parvient, il en informe immédiatement la Bourse.
• Si, à l'issue du troisième jour de bourse qui suit la date de
dénouement normalisée, le défaut n'est toujours pas résolu, la Bourse
déclenche la procédure de rachat pour le compte de l’intermédiaire
défaillant.

137
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central

• Si le défaut n'est toujours pas résolu le troisième jour de bourse qui suit la date de
dénouement normalisée, la Bourse informe l'ensemble des intermédiaires que le
lendemain elle cherchera à racheter, pour le compte de l'intermédiaire défaillant,
les titres manquants aux conditions de cours suivantes :

– dernier cours coté ou cours indicatif connu + 20% pour les titres de capital ;
– dernier cours coté ou cours indicatif connu + 4% pour les titres de créance.

• Le cours proposé pour racheter les titres est au moins égal au cours de
négociation des titres manquants.

• Les intermédiaires en bourse transmettent à la Bourse les ordres de vente dont ils
sont dépositaires, dans les conditions techniques et les délais fixés par elle. Seuls
les ordres au cours indiqué par la Bourse sont acceptés.

• La Bourse rachète les titres aux intermédiaires qui communiquent leur offre, selon
la règle du premier venu - premier servi. 138
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
L’application de la clause résolutoire
• Si, à l'issue de la tentative de rachat, les titres n'ont pas été acquis, la Bourse
déclare que la négociation d’origine se limite à la livraison de titres disponibles et
déclare que le reliquat de la négociation d'origine se résout en versement
d'espèces au lieu d'une livraison de titres.

• L'intermédiaire en bourse défaillant doit verser à sa ou ses contreparties


acheteurs, un montant espèces égal à :
– 60% du montant de la négociation d’origine pour les titres de capital ;
– 13% du montant de la négociation d’origine pour les titres de créances.

• Le ou les intermédiaires en bourse n'ayant pas reçu livraison des titres acquis sur
le marché appliquent à leurs clients la clause résolutoire et leur reversent le
montant d’indemnisation.

139
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
Tarifs, pénalités, dommages-intérêts et sanctions.
• Les frais et les coûts liés à l’opération de rachat sont aussi supportés par
l’intermédiaire défaillant.

• Sauf dans le cas où la clause résolutoire s'applique, l'intermédiaire défaillant


verse à sa ou ses contreparties acheteurs, à titre de dommages-intérêts, une
somme égale à deux fois le dernier taux du marché monétaire publié par la BCT,
calculée au prorata temporis sur la base du montant de la négociation.

• A titre de pénalité, l'intermédiaire en bourse défaillant verse à la Bourse une


somme forfaitaire de 100 dinars pour couvrir les frais administratifs engendrés
par le suspens.
• Dans l'hypothèse où l’intermédiaire vendeur défaillant ne peut régler ces
montants, le Fonds de Garantie de Marché se substitue à lui.

140
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
La résolution des défauts espèces entre intermédiaires sur le marché central

• Le jour du règlement-livraison, si Tunisie clearing n'a pu dénouer un


ou plusieurs mouvements en raison d'un défaut espèces, elle informe
l'intermédiaire qui n'a pu payer les titres qu'il avait acquis sur le
marché, sa ou ses contreparties, la Bourse et le Conseil du Marché
Financier.

• Dès que la Bourse est informée du défaut espèces, elle mettra


immédiatement en demeure l’intermédiaire défaillant de régulariser
sa situation et informe aussitôt le Conseil du Marché Financier.
• Dès sa notification, l'intermédiaire défaillant doit tout mettre en
œuvre pour trouver les espèces. S'il y parvient, il en informe
immédiatement la Bourse.
141
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
Fermeture de l’accès au système de cotation à titre conservatoire.

• Si, à l'issue du deuxième jour de bourse qui suit la date de


dénouement normalisée, le défaut n'est toujours pas résolu, la Bourse
ferme, à titre conservatoire, l'accès au système de cotation à
l'intermédiaire défaillant.

• Le Fonds de Garantie de Marché se substitue alors à l'intermédiaire


défaillant pour couvrir ses engagements de paiement contre livraison.

142
De la garantie de bonne fin des transactions réalisées
sur le Marché Central
Tarifs, pénalités, dommages-intérêts et sanctions.
• L'intermédiaire défaillant verse à sa ou ses contreparties, à titre de
dommages-intérêts, une somme égale à deux fois le dernier taux du
marché monétaire publié par la BCT, calculée au prorata temporis sur la
base du montant de la négociation. S'il ne peut payer, le Fonds de
Garantie de Marché se substitue à lui.

• A titre de pénalité, l'intermédiaire en bourse défaillant verse à la Bourse


une somme forfaitaire de 100 dinars pour couvrir les frais administratifs
engendrés par le suspens.

• Même si l'intermédiaire défaillant, avant que ne soit prononcé le retrait


de son agrément, a pu trouver les espèces manquantes et résoudre son
suspens, le Conseil du Marché Financier peut prendre des sanctions
contre lui. 143
Partie III
Transactions de blocs
Trade Confirmation System
TCS

144
Transactions de blocs: contrôle prix/volume
• Les transactions de blocs sont déclarées à l’issue de la clôture de la
séance de bourse.
• Les transactions de bloc sont acceptées par la Bourse, lorsqu’elles
répondent aux conditions suivantes:
 MMB: 100 mille dinars
 Prix de la transaction
Montant de la transaction de bloc Marge de variation maximale autorisée
≥ à 1 fois MMB 1%
≥ à 5 fois MMB 5%
≥ à 10 fois MMB 10%

• Le prix de référence pour calculer la marge de variation autorisée est:


- Le cours de clôture ( Fixing ou continu)
- En l’absence d’une cotation au cours de la séance c’est le dernier
cours connu ajusté, le cas échéant, des OST ( Cours de référence de la
journée).
145
Transaction de bloc

• Les transactions de blocs sont interdites :


– pour le compte d'OPVCM;
– pour le compte d'un client géré;
– pour le compte de l‘émetteur (cas de rachat ou vente de
ses propres actions);
– dans le cadre d'un contrat de liquidité.

• Toute transaction de bloc dont résulte le franchissement,


direct ou indirect, d'un palier de 10%, de 20%, de 33,33%, de
50% ou de 66,66% du capital d'un établissement de crédit ou
d'une compagnie d'assurance doit être déclarée, accompagnée
de l'agrément prévu par leur législation respective.
146
Fonctions essentielles de TCS

• TCS est un module utilisé pour :

 Effectuer des transactions de gré à gré hors carnet d’ordres


central.(transactions de bloc).

 La publicité des prix.

147
Données essentielles d’une déclaration

• Déclarant
• Référence de l’ordre
• La contrepartie
• Quantité
• Prix
• Type de déclaration ( ex: bloc)
• Sens: achat, vente ou cross (application)

148
Statut d’une déclaration

• En attente pour validation par le vendeur si le déclarant est


acheteur. « Pending validation by seller ».

• En attente pour validation par l’acheteur si le déclarant est


vendeur. « Pending validation by buyer ».

• La contrepartie a la possibilité d’accepter ou de rejeter la


déclaration.

• Application = Exécution instantanée.

149
Acceptation ou Rejet d’une déclaration

• Une déclaration acceptée change de statut et devient


« Transaction appariée ».

• Une déclaration Rejetée change de statut et devient


« Déclaration rejetée ».

150
Expiration d’une déclaration

• Une déclaration expire lorsque:


– La contrepartie n’a pas répondu à la déclaration
et
– Le délai de validité de la déclaration est passé, ce délai est de
15 minutes.

• Une déclaration expirée change de statut et devient


« Déclaration expirée » ou « Déclaration éliminée.

151
Annulation d’une déclaration

• Une déclaration en attente de validation par la contrepartie peut


être annulée par le déclarant.

• Une déclaration annulée change de statut et devient


« Déclaration annulée ».

152
Annulation d’une transaction

• Un membre a la possibilité d’annuler une transaction.


• La transaction change de statut et devient « En attente pour
annulation par la contrepartie ».

• Une transaction annulée par les deux contreparties change de


statut et devient « Transaction annulée ».

153
Après la clôture de la séance

Déclarant Contrepartie

Déclaration

Notice de déclaration
TCS
Notice de déclaration

Saisie d’une déclaration

154
Déclarant Contrepartie

Notice de transaction

Notice de transaction
TCS

Transaction

Transaction appariée ( Acceptation )

155
Contrepartie Déclarant

Rejet de la déclaration

Notice de rejet
TCS
Notice de rejet

Déclaration rejetée

156
Déclarant Contrepartie

Annulation Déclaration

TCS
Notice d’annulation

Notice d’annulation

Annulation d’une déclaration

157
Déclarant Contrepartie

Annulation transaction

TCS
Notice d’annulation

Notice d’annulation

Annulation d’une transaction

158
RESUME

Déclarant

Saisie d’une déclaration

Déclaration en attente pour


validation par la contrepartie Annulation de la déclaration avant
la réponse de la contrepartie

Contrepartie Déclaration annulée

Déclaration acceptée Déclaration Rejetée ne repond pas


Après 15 min

Transaction appariée Déclaration rejetée Déclaration expirée

159
Annulation des transactions de bloc

– Une transaction déclarée sur le module TCS peut être annulée, lors
de la session de négociation sur TCS, par les parties à la
négociation.

– A la clôture de la session de négociation sur TCS, les transactions


en attente de confirmation d’annulation par la contrepartie sont
annulées automatiquement par la Bourse.

160
Partie V
Le marché « hors cote »
Ventes de titres aux enchères

161
Le marché « hors-cote »

• Les titres de capital et de créance de toute société anonyme faisant


appel public à l'épargne, non admis à la cote de la Bourse, sont
négociés sur le marché « hors-cote ».

• Les enchères sont organisées chaque vendredi, si ce dernier


correspond à un jour férié l’enchère est reportée au jour de bourse
suivant.

• La vente des titres, pour les opérations de vente aux enchères, se


fait à la criée.

162
Le marché « hors-cote »

• Les enchères sont faites sur le parquet de la Bourse, par les


intermédiaires en bourse.
• Les enchères sont réalisées en présence de l’intermédiaire vendeur.
• L’adjudication est prononcée par la Bourse aussitôt que les enchères
sont épuisées.
• Le cours de l'adjudication est publié par la Bourse dans son bulletin.

163
Le marché « hors-cote »

• A l'appui de sa demande, l'intermédiaire chargé de l'opération de


vente aux enchères doit , le cas échéant, fournir à la Bourse les
documents juridiques et financiers, indiqués ci-après, relatifs audit
émetteur :

– Une copie des statuts mis à jour;


– Les états financiers afférents au dernier exercice,
– Le numéro du registre de commerce de la société.

164
Opérations hors marché central

• Une demande de vente de titres aux enchères peut être retirée par
l'intermédiaire chargé de l'opération de vente et ce avant
l’ouverture des enchères.

• Une vente aux enchères peut être reportée par la Bourse lorsque
l'intermédiaire chargé de l'opération de vente n’a pas fourni les
documents juridiques et financiers précités.

• Les ventes judiciaires sont tenues à des dates annoncées à l’avance


par avis de la Bourse. Dans ce cas, les enchères ne peuvent se faire
qu'en présence du huissier notaire chargé de l’exécution.

165
Opérations hors marché central

• Pour les titres de capital, le cours de l’enchère et le cours adjugé annoncés par
la Bourse doivent respecter les échelons de cotations suivants :
– Cours < 20,000 dinars 0,010 dinar
– 20 dinars <= cours < 100dinars 0,020 dinar
– 100 dinars <= cours < 1000 dinars 0,100 dinar
– Cours >= 1000 dinars 1,000 dinar

• Avec l’accord de la Bourse, les intermédiaires concernés par l’enchère peuvent


se mettre d’accord pour utiliser un autre échelon de cotation.

• Chaque intermédiaire a la possibilité de demander, au maximum deux fois, la


suspension de l’enchère pendant deux minutes.

166
Partie V
Le responsable des négociateurs

167
Le responsable des négociateurs

• Chaque intermédiaire désigne un responsable des négociateurs


chez lui, il est le vis-à-vis direct de la Bourse et des autres
intermédiaires pour toutes les transactions effectuées sur le
système de cotation.

• La Bourse établit la liste des responsables des négociateurs et la


publie sur son site web.

168
Le responsable des négociateurs

Le responsable des négociateurs a pour mission de :

• Veiller à éviter tout comportement qui porte atteinte au bon


fonctionnement du système de cotation et à l’intégrité du marché ;

• Superviser et encadrer les négociateurs ;

• Établir et assurer l’exécution des procédures de vérification avant


que les ordres ne soient envoyés au système de cotation

• Surveiller en permanence le mécanisme de filtrage des ordres.

169
Le responsable des négociateurs

• Le responsable des négociateurs met en place des procédures de


validations de cours et de volume applicable à chaque ordre.

• Les ordres suivants doivent toujours faire l’objet d’une validation


ou, à défaut, d’un rejet, avant leur entrée sur le système de
cotation :
 Les ordres dont la taille est manifestement disproportionnée en
comparaison de la liquidité du titre évaluée par rapport à la capacité
d'absorption normale du marché
 Les ordres dont la stipulation de cours est très éloignée des cours prévalant
sur le marché ou, à l'évidence, destinés à provoquer un décalage de cours
exagéré, voire à provoquer un gel de la cotation.

170
Merci pour votre attention

Tarek.nasri@bvmt.com.tn

171