Vous êtes sur la page 1sur 47

LES RELATIONS

INTERNATIONALES DEPUIS
1945

La culture et les relations


internationales (1945-62) :
Enjeux, pouvoir et peur …
I. 1945-1991 : UNE ORGANISATION
BIPOLAIRE DU MONDE

A. LES DÉBUTS DE LA GUERRE


FROIDE
Le monde en 1945 :

1. Quelles sont les deux grandes puissances qui dominent le monde après la seconde
guerre mondiale?
Les Etats-Unis et l’URSS

2. Quels sont les alliés de chacune d’elles ?


Les Etats-Unis :
• Europe de l’Ouest
• tout le continent américain
• l’Australie
• quelques pays arabes ( Iran, Irak…)
•Turquie

Pour l’URSS :
•Chine
• Europe de l’Est
3. Comment se divise donc le monde ?
Le monde se divise en 2 blocs
4. Quelle partie du monde reste à l’écart de cette division ?
Essentiellement l’Afrique
CARTE MONDE BIPOLAIRE **
Chaque nation se trouvait désormais en face d'un choix à faire entre deux modes de vie
opposés.
L'un d'eux repose sur la volonté de la majorité et il est caractérisé par des institutions
libres, un gouvernement représentatif, des élections libres, des garanties assurant la
liberté individuelle, la liberté de parole et de religion, et l'absence de toute oppression
politique.
Quant à l'autre, il repose sur la volonté d'une minorité imposée par la force à la majorité.
Il s'appuie sur la terreur et l'oppression, une presse et une radio contrôlées, des élections
truquées et la suppression des libertés personnelles.
« Je crois que les Etats-Unis doivent soutenir les peuples libres qui résistent à des
tentatives d'asservissement par des minorités armées, ou des pressions venues de
l'extérieur.
Je crois que notre aide doit consister essentiellement en un soutien économique et
financier qui est indispensable à la stabilité économique et à une vie politique
cohérente.
Les semences des régimes totalitaires sont nourries par la misère et le dénuement. Elles
croissent et se multiplient dans le sol aride de la pauvreté et du désordre. Elles
atteignent leur développement maximum lorsque l'espoir du peuple en une vie meilleure
est mort.
Cet espoir, il faut que nous le maintenions en vie.
Discours de Harry S Truman, président des Etats-Unis au Congrès et à la
Nation, 11 mars 1947
Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les
deux principales directions de la politique internationale de l'après-guerre,
correspondant à la disposition en deux camps principaux des forces politiques qui
opèrent sur l'arène mondiale : le camp impérialiste et anti-démocratique d'une part,
et, d'autre part, le camp anti-impérialiste et démocratique.
Les Etats-Unis sont la principale force dirigeante du camp impérialiste. L'Angleterre
et la France sont unies aux Etats-Unis.
Les forces anti-impérialistes et anti-fascistes forment l'autre camp. L'URSS et les
pays de la nouvelle démocratie ( Tchécoslovaquie, Pologne, Hongrie…) en sont le
fondement. .
Le camp anti-impérialiste s'appuie dans tous les pays sur le mouvement ouvrier et
démocratique. (...)
Ainsi deux camps se sont formés dans le monde : d'une part le camp impérialiste et
anti-démocratique qui a pour but l'établissement de la domination mondiale de
l'impérialisme américain et l'écrasement de la démocratie, et, d'autre part, le camp
anti-impérialiste et démocratique, dont le but essentiel consiste à saper
l'impérialisme, à renforcer la démocratie, à liquider les restes du fascisme (...).
Rapport de Jdanov pour Staline, 22 septembre 1947 ( Staline a chargé Jdanov
d’exposer la doctrine officielle de l’URSS devant les partis communistes
européens)
a) Pourquoi le monde est-il divisé après la 2de guerre mondiale ?
Dès 1945, les EU et l’URSS, alliés durant la guerre, deviennent des
adversaires . Deux blocs se forment :

 le bloc occidental ( EU, Europe de l’ouest, Turquie, Japon,


Canada, Australie… )
 le bloc communiste ( URSS, Europe de l’est, Chine, nord du
Vietnam ).

Le monde est divisé en deux influences.


Cette opposition s’appuie sur deux idéologies :

 doctrine socialiste : communisme ( pas de classes sociales,


pas de propriété privée, parti unique, vers la dictature du
prolétariat, régime autoritaire ) contre impérialisme américain (
volonté de domination économique, culturel et parfois politique d’un Etat
sur d’autres)

 doctrine libéraliste: démocratie & capitalisme ( droits de


l’homme, propriété privée, recherche du profit … ).
Exercice Feuille polycopiée:
 En 1947, les USA ripostent et appliquent la
« doctrine Truman », dite du
« containment » (ou « endiguement » en
français) : empêcher à tout prix l’extension
du communisme dans le monde.

 « Doctrine Jdanov » – chef d’État de


l’URSS – dénonce l’impérialisme US qui se
profile avec le plan Marshall  création du
Kominform, chargé de favoriser la
révolution communiste dans le monde
1. Comment les 2 puissances
renforcent-elles leurs liens
avec leurs alliés ?
Par des traités d’alliance
militaire
3. Quel est le système
2. Quels sont les systèmes d’alliance soviétique. Quelle
d’alliance américains ? Où se partie du monde concerne-t-il
trouvent-ils ? ?
OTAN : Amérique du Pacte de Varsovie :
Nord et Europe Europe de l’Est

Traité de Rio : Amérique


latine

OTASE : Asie du Sud-Est


b) La concrétisation de la division du monde
A partir de 1947, les Etats-Unis proposent à travers le plan
Marshall :
- c’est une aide américaine sous forme de 10 %
de prêts et de 90 % de dons ( soit 13 milliards de dollars de
1948 à 1951)
- le but :
- permettre le redressement économique
de l’Europe dévastée par la guerre
- lutter contre le communisme en
proposant un modèle économique attrayant
- maintenir la prospérité de l’économie
américaine ( les pays qui reçoivent de l’aide deviennent de
futurs « clients » des Etats-Unis
Refusé par l’URSS et donc par les Etats communistes
d’Europe de l’Est , ce plan soutient l’Europe de l’ouest en
reconstruction.
Les 2 grandes puissances cherchent à renforcer leurs
positions en concluant des traités d’alliance militaires :

les Etats-Unis s’appuient surtout sur


l’OTAN ( organisation du Traité
de l’Atlantique Nord), mais aussi sur l’
OTASE, l’ANZUS afin « d’endiguer » le
péril communiste ( politique de
containment)

L’URSS s’appuie sur le Pacte de Varsovie

Cette situation entraîne une course aux armements : dès la


fin des 1940s, Etats-Unis et URSS ont l’arme atomique.
B. L’ALLEMAGNE ET BERLIN AU
CŒUR DE LA GUERRE FROIDE
L’Allemagne, sous contrôle des vainqueurs de la 2de guerre mondiale, est
un enjeu de la guerre froide. Quand les Occidentaux ( E.U., G.B., France)
décident d’unifier leurs zones afin de réformer le pays, l’URSS réagit
vivement.

En 1948-1949, l’URSS organise le blocus de Berlin-Ouest auquel les


Occidentaux réagissent efficacement par un pont aérien pour ravitailler
la ville.

Cette crise scelle la séparation de l’Allemagne en 2 Etats :

 à l’Ouest , la RFA ( République Fédérale d’Allemagne)


créée en mai 1949, ancrée dans le camp occidental

À l’Est, la RDA ( République démocratique allemande)


créée en octobre 1949, sous tutelle soviétique

Berlin est durablement partagée en deux.


B. Les crises de la guerre froide:
Un enchaînement de crises qui ont failli faire basculer le monde
dans un conflit nucléaire.
1. Le blocus de Berlin (1948-49)
Malgré les contrôles soviétiques, de 1947 à 1961, 4 millions d’Allemands
de l’Est fuient le monde communiste et gagnent l’Occident par Berlin-
Ouest. Ce mouvement de population, nuisible à l’image du communisme,
s’accélère au début de 1961. Les Soviétiques décident donc de l’arrêter.

1. En quelle année le film est-il


tourné?
1961
2. Quelles relations entretiennent les
soldats communistes de Berlin-Est
et les soldats occidentaux Berlin-
Ouest?
Des relations tendues, de
méfiance
3. Comment Berlin-Est et Berlin-
Ouest sont-elles séparées?
Par un mur

Le mur 4. Pourquoi est-ce un « grand


malheur » ?
Déchirement des familles et
du peuple allemand
Dès 1945, l’Allemagne est découpée en 4 parties. La moitié Est
sous domination soviétique, la moitié ouest sous domination
américaine, française, britanique + Berlin-Ouest enclavée à
dans la partie soivétique.

En juin 48, les Soviétiques mettent en place un blocus de


Berlin-ouest en bloquant tous les accès terrestre de la ville, afin
que les Occidentaux la quitte. Cependant, ceux-ci ripostent par
un pont aérien  en mai 49, les Soviétiques abandonnent.
La moitié Est sous domination soviétique, devient en 1949
la RDA,République démocratique allemande.

La moitié Ouest sous domination américaine, française,


anglaise devient en 1949
la RFA, République fédérale allemande.
En 1961, afin de limiter l’exode des allemands de l’Est vers
l’Occident, par Berlin-Ouest, les soviétiques érigent le « mur de
Berlin » : deux murs séparés par un no man’s land.
C. Le fonctionnement des deux blocs:

1. Le contrôle politique:
Les pays du bloc de l’Ouest doivent suivre la politique extérieure
américaine. (doctrine Truman, Containment).
Les pays du bloc de l’est s’alignent sur le Kominform, organisme qui
coordonne l’action des partis communistes dans le monde (doctrine
Jdanov)
C . 1 9 5 3 - 1 9 8 9 : D E L A D É T E N TE À
LA CHUTE DU BLOC
COMMUNISTE
Dès le milieu des années 1950, les relations s’apaisent entre les deux
Grands en raison :

- la mort de Staline en 1953, remplacé par Khrouchtchev

- émergence du Tiers-Monde
Crise
- peur nucléaire et crise de Cuba en 1962
Cuba

Après la grande peur de la crise de Cuba, les Etats-Unis et l’URSS


entament la « coexistence pacifique » : c’est une doctrine de
Khrouchtchev de 1956 selon laquelle l’URSS doit cohabiter avec les
Etats-Unis pour éviter l’affrontement nucléaire.
Ainsi, en 1972, les Accords SALT 1 ( stratégic armement limitation
talks ) sont signés et mettent fin à la course aux armements . Puis en
1975, les accords d’Helsinki reconnaissent les frontières issues de la
2de GM.
Cette « Détente pacifique » est ponctuée de crises :

- dès le milieu des années 1970, l’URSS profite des difficultés


américaines ( échec de la guerre du Vietnam; crise politique aux Etats-
Unis = Watergate) pour étendre son influence :
- l’URSS envahit l’Afghanistan en 1979.

En 1980, le nouveau président américain, Ronald Reagan , réagit en


relançant la course aux armements ( guerre des Etoiles = programme de
défense américain visant à établir un bouclier spatial)

L’URSS, qui traverse alors une crise économique, ne peut pas financer
cette nouvelle course aux armements. Au pouvoir à partir de 1985,
Mikhaïl Gorbatchev met en œuvre :
- une politique de détente avec les Etats-Unis appelée
GLANOST
- une politique de redressement économique appelée
PERESTROIKA
L’affaiblissement de l’URSS alimente la contestation en Europe de
l’Est contre le régime soviétique :
- juin 1989, les communistes perdent le pouvoir en
Pologne et en Hongrie lors d’élections libres.

Chute du Mur - le 9 novembre 1989, c’est la chute du Mur de Berlin :


symbole de la guerre froide ( Les Allemagne s de l’Ouest et de l’Est se
réunifient en 1990)

Entre 1989 et 1991, tous les régimes communistes d’Europe de l’Est


s’effondrent.

En 1991, les Républiques formant l’URSS proclament leur indépendance


: l’URSS n’existe plus.
MIKAIL GORBATCHEV
NIKITA
KHROUCHTCHEV
RONALD REAGAN

FIDEL CASTRO
SITUATION
DE
L’Allemagne
EN 1949
L’effondrement du bloc soviétique
A. Le déclic

 En 1985 Mickhaïl
Gorbatchev arrive au
pouvoir en URSS. Il tente
de moderniser le pays et de
pacifier les relations avec
les USA :
 Il met en place la
perestroïka : réforme
politique visant à
réconcilier communisme
et démocratie (libertés
individuelles) , à
réorganiser l’économie
afin d’accorder plus de
liberté et un meilleur
niveau de vie. (doc 4
p.25
 Et la Glasnost (=transparence) politique visant à établir
la libre expression des médias (suppression de la censure,
liberté d’expression…)
 De 1986 à 90 : x° des accords avec les USA pour arrêter le
conflit :
 1987 : fin de la course aux armements
 1989 : retrait des troupes soviétiques en Afghanistan
B. La dislocation du bloc et de l’URSS
 Malgré son bien fondé, cette politique va entraîner la dislocation
du bloc soviétique car :
- Les soviétiques rejettent globalement cette politique qui
implique la suppression d’emplois inutiles, un renforcement de
la productivité du travail…  risque de chômage et rupture
avec la tradition nationale : « Je fais semblant de travailler,
l’État fait semblant de me payer »

- Dans les Républiques populaires et les États non russe de


l’URSS, cette politique est vécue comme un assouplissement
du régime et une possibilité de s’émanciper.
 Ainsi le 9/11/89, la RDA annonce une nouvelle loi permettant à sa
population de quitter le pays, sans avoir à justifier du motif (tourisme,
émigration…)  à l’annonce de ce projet, la pop° se rassemble
spontanément et décide dans la nuit de franchir et détruire le mur de
Berlin.

La dislocation du bloc est en marche.


C) Le réveil des nationalismes:
L’effondrement de l’URSS modifie profondément la carte de
l’Europe.
 Réunification
allemande en 1990.

 Renaissance de
nouveaux Etats
(Etats Baltes,
Ukraine, Biélorussie)

 Éclatement de la
fédération
yougoslave
:

Les guerres de Yougoslavie: (1991-95 et 1999) :


Cet état multinational implose et la guerre réapparaît en Europe. Après
200.000 morts et 3M de personnes déplacées, l’ex-
Yougoslavie est finalement divisée en cinq États indépendants.
(Aujourd’hui deux de plus…)
III) Un nouvel ordre mondial:
A) L’Hyperpuissance américaine
La puissance des USA leur donne la tentation
de pratiquer l’unilatéralisme c’est-à-dire de
prendre des décisions sans concertation
internationale. Cette évolution se heurte à
la volonté des puissances moyennes d’être
associées dans le processus, ce qui est
appelé multilatéralisme.
Cette tendance se renforce depuis le 11 septembre
2001.
Amorcée avec la guerre du
Golfe(1990-91) les attentas
du 11 septembre ont
encouragé les Etats-Unis à
utiliser le droit d’ingérence
pour lutter contre trois
dangers :
1. Le terrorisme islamiste :
membres des courants les plus
radicaux de l’Islam souhaitant
une application stricte de la Charia
dans la société et l’instauration
d’Etats islamiques
2. l’existence d’« Etats voyous »,« rogue states » ou l’axe
du mal = Cuba, Corée du Nord, Syrie, Lybie, Soudan
Iran et Irak
3. La prolifération des armes de destruction massive
(nucléaire, chimique, biologique…)exemple l’Iran
Document 14 page 36
B) Les contestations :
En 2003 l’intervention en
Irak n’est pas soutenue par
la communauté
internationale,
contrairement à
l’Afghanistan, ce qui la
rend « illégale » selon les
principes de l’ONU.
C) Les contres pouvoirs :
La Chine et l’Union
Européenne s’affirment
comme des concurrents
sérieux sur le plan
économique mais reste
pour l’instant
relativement faible au
niveau diplomatique.
(voir chapitre de
Géographie)
L’ONU garde le même fonctionnement depuis 1945,
elle manque très largement de moyens et de volonté
politique pour faire appliquer ses résolutions et
s’opposer aux Etats-Unis.

Documents
16 et 17
Page 37
Conclusion:

Alors que l’on pouvait penser entrer dans une période


d’apaisement international avec l’implosion du bloc
communiste, la situation inverse s’est produite. Les
années 2000 elles sont synonymes d’une nouvelle
menace planétaire, celle des attentats suggérant un
avenir flou et incertain
Le but de la CPI est de promouvoir le droit international,
et son mandat est de juger les individus et non les États.
Elle n'est compétente que pour
les crimes les plus graves commis
par des individus :

•génocides

•crimes de guerre

•crimes contre l'humanité

Cour pénale internationale (CPI)


La Haye, aux Pays-Bas

créée par le Traité de Rome


signé le 17 juillet 1998
Conclusion générale
 Quels sont les modèles de société des 2 superpuissances? Pourquoi
s’opposent-ils?
Les USA et l’URSS ont adopté des modèles de société en
parfaite contradiction et qui se sont avérés incompatibles, car
chacun entendait le répandre dans le monde. Dès lors, ils
devenaient concurrents. Le conflit était inévitable.

 Comment s’opère la bipolarisation du monde ?


Dès 1947, les deux superpuissances cherchent à répandre leur
influence dans le monde, au détriement de son adversaire.
Afin de s’assurer leur domination, ils mettent en place des
instruments de contrôle économiques, militaires et
idéologiques.
 Quels sont les types d’affrontements et les grandes phases du conflit ?
L’affrontement est multiforme : militaire (indirectement),
idéologique et économique. On distingue 4 grandes phases :
- 1947-62 : la guerre froide
- 1962-75 : la détente
- 1975-85 : la guerre fraîche
- 1985-91 : l’effondrement du monde soviétique

 Comment expliquer l’effondrement du bloc soviétique ?


Le bloc soviétique s’est effondré car il n’a jamais eu la
puissance financière suffisante pour assumer ses dépenses
militaires, tout en assurant le bien être de ses peuples. Le
caractère autoritaire des régimes est aussi la cause de son
échec. En voulant moderniser le pays, Gorbatchev a malgré lui
initié un vaste mouvement d’émancipation que rien ne pouvait
contenir.