Vous êtes sur la page 1sur 28

Réalisé par:

RAMDANI Mouna
Encadré par: GHANIMI Ilyass
M.Benyada EL AZZOUZI Meriame
I. Principe de l’agitation
II. But de l’agitation
III. Domaines d’application
IV. Constitution d’un agitateur
V. Nombres adimensionnels caractéristiques
VI. Types d’écoulements
VII. Mobiles d’agitation
a. Utilité
b. Types
c. Caractérisation
VIII. Etude de problèmes rencontré lors de l’agitation
a. Cisaillement
b. Rhéologie
Pour procéder à une opération de mélange, 3 éléments sont
importants: un conteneur, un élément créant une
modification dans le mouvement du fluide et un fluide en
mouvement. Le plus souvent le mélange s'effectue dans un
tank ou un réacteur qui fait office de conteneur, avec un
agitateur qui met le contenu en mouvement et qui crée des
tourbillons permettant le mélange.
L’agitation est l'opération qui consiste à mélanger une phase
ou plusieurs pour rendre une ou plusieurs de ces
caractéristiques homogènes. Plusieurs types d'opérations liées
à l'agitation peuvent être distinguées:
Homogénéisation de la phase,
Augmentation du transfert thermique
Suspension d'un solide dans un liquide
Dispersion de 2 liquides immiscibles
Dispersion d'un gaz dans un liquide
Chimie Pétrochimie
 Pharmacie
Agroalimentaire
Cosmétique
 Nucléaire
 Métallurgique
Traitement des eaux
 Papeterie…..
 Nombre de Reynolds
Re = r N d2 / m
 Nombre de puissance (coefficient de trainée de l'agitateur dans le
fluide)

Np = P / r N3 d5

 Nombre de Froude (rapport entre forces d'inertie et forces de gravité)

Fr = d / g
 Vitesse périphérique du mobile d’agitation :
Les mobiles d'agitations peuvent être de géométrie différente. Les caractéristiques des
mobiles sont déterminantes dans le type d'utilisation qui veut en être fait.

Il est aussi possible de


Certains agitateurs sont rencontrer des agitateurs
utilisés pour homogénéiser dont le rôle sera de
des mélanges avec ou sans permettre une mise en
différence de viscosité, de suspension de particules
concentration ou de solides dans un liquide. Par
température. D'autres sont exemple, la dissolution, la
conçus de sorte à pouvoir cristallisation ou encore le
mélanger des fluides très raclage du fond de cuve
peu miscibles afin de pour éviter l'amassement
permettre des réactions de particules. Enfin, la
chimiques en phase dispersion de gaz dans un
hétérogène ou pour créer liquide peut aussi être
des émulsions. assurée par un agitateur
pour des opérations
d'absorption.
Les mobiles d'agitation peuvent être classés en fonction de l'écoulement qu'ils créent.
On distingue trois grandes catégories :

Les mobiles à écoulement Les mobiles à écoulement Les mobiles à écoulement


axial radial tangentiel
Ces mobiles plus communément appelés hélices créent un écoulement axial dans la cuve.
Les hélices sont généralement utilisées pour homogénéiser des mélanges qui soient à
faibles voire moyenne viscosité (de l'ordre de 1 Pa.s). On les trouve dans les industries
agroalimentaire et pétrolière pour de la mise en suspension de solides, pour de la
cristallisation ou encore pour de la création de dispersion liquide-liquide.
Ces mobiles sont plus simplement appelés turbines. Elles sont utilisées dans des procédés
tels que la fermentation, les réactions chimiques gaz-liquide ou encore dans la fabrication
d'émulsion. Ces processus nécessitent un apport d'énergie lequel est assuré par la rotation
très rapide d'agitateur au design permettant la création d'écoulements fortement turbulents.
Ces mobiles sont plus communément appelés ancre ou barrière. Leur structure particulière
permet de racler les fluides très visqueux aux parois de cuves afin de s'assurer de la non
formation de zones mortes et d'assurer les échanges thermiques pour certains procédés où
l'influence de la température est importante.
On pourra être amené à rencontrer d'autres mobiles à écoulement dans
l'industrie. Ce ne sont pas les plus communs mais ils existent. Entre autres,
les vis et rubans hélicoïdaux conçus pour assurer le mélange de fluide très
visqueux par un pompage axial ascendant et les agitateurs avec
rotor/stator conçus pour mélanger par la création de cisaillement très fort.
L'agitation de fluides en cuves est une opération qui peut être relativement simple à
réaliser mais toujours complexe à caractériser à cause de la nature des écoulements et
de la complexité des systèmes cuve-agitateur. La caractérisation par des grandeurs
globales moyennées dans le temps devient nécessaire afin de pouvoir quantifier les
performances des systèmes et de les dimensionner ensuite.
Afin de déterminer les nombres adimensionnels caractérisant une cuve agitée, une
analyse dimensionnelle est nécessaire.
La mise en mouvement d'un liquide en vue de son mélange avec un autre liquide,
miscible ou non, ou bien en vue de la création d'une suspension solide, ou encore pour
favoriser la dispersion d'une phase gazeuse demande de l'énergie.
Cisaillement
Le cisaillement apparait une fois le couple résistant agit au
niveau de la cuve dépasse celui délivré par le constructeur ou
le couple moteur pour vérifier cette condition s’elle est
respectée ou pas c’est ce que nous allons vérifier par ce
calcul.
 On prend l’exemple d’un agitateur et d’un mélange dont les
caractéristiques et les dimensions données par le constructeur
sont regroupées dans les tableau ci-dessous
 Calcul de la pression et la force, couple dans le niveau 1 :
 P1 = ℓgh1 = 49280 Pa
 F1 = P1*S = 26611.2 N
C1 = F1*R2 = 6067.3 N.m
 Calcul de la pression et la force, couple dans le niveau 2 :
P2 = ℓgh2 =90860 Pa
 F2 = P2*S =49064.4 N
C2 = F2*R2= 11186.68 N.m
Cr=C1+C2=17254,03> Cm= 16000 N.m
On voit clairement que le couple délivrée par le constructeur a
été dépassée.
Pour réduire le couple résistant agit au niveau de la bouillie on
avait proposé de:
 Controler la masse volumique:
 Augmenter l’épaisseur de l’arbre:
Pour que l’arbre résiste au couple résistant trouvé, fallait
augmenter l’épaisseur de l’arbre avec un nouveau couple
moteur supérieur que celui du couple résistant autrement dit
changer le réducteur, en prenant en considération le poids qui
sera ajouté en augmentant ainsi l’épaisseur de l’arbre inférieur.
On calcul ainsi :
 La force agissant au niveau de l’arbre inférieur
F=Cr/R1=14378.35 N
F=P*S=P*2℮ h
h : hauteur de l’arbre inférieur

 La pression
P=ℓgh =70070 Pa

 L’épaisseur
e=F/2 *P*h=14378.35 / 2 *70070*2 .4
e =13.6mm
 Renforcement de la partie cisaillé :
Afin d’augmenter la résistance de la partie cisaillée et diminuer
le risque de cisaillement on a proposé d’augmenter cette
surface, en mettant des plaques croisées et les soudées avec
l’arbre qui va prendre la forme suivante.
 Changement du matériau :
Après avoir étudié le matériau et vu le problème existant à ce
niveau de la résistance au couple on avait proposé un matériau
beaucoup plus résistant et avec des caractéristiques importantes
tel que l’UB6 c’est un acier duplex austéno férritique.
Rhéologie
La rhéologie est l'étude des flux et de la déformation de
matériaux sous l'effet des forces appliquées qui sont
couramment mesurés à l'aide d'un rhéomètre.
 Les propriétés rhéologiques impactent toutes les étapes de
l'utilisation des matériaux dans diverses industries
(notamment dans les unités d’agitation) – du développement
et de la stabilité de la formulation jusqu'à la production et la
performance du produit.
 Un rhéomètre est donc envisagé pour:
 Suivi de la viscosité pour étudier le comportement non newtonien en
fonction du cisaillement afin de simuler la fabrication ou les conditions
d'usage
 Empreinte viscoélastique pour la classification des matériaux afin de
déterminer l'étendue des comportements semblables à celui d'un solide
ou d'un liquide
 Optimisation et évaluation de la stabilité de dispersion
 Détermination de la thixotropie des peintures et des revêtements des
cuves pour l'application du produit et la qualité finale des finitions
 Impact de l'architecture moléculaire des polymères sur la viscoélasticité
pour le traitement et la performance de l'utilisation finale
 Référencement des produits alimentaires et d'hygiène personnelle pour
leurs capacités à être pompés ou étalés
 Suivi de réticulation complète des systèmes adhésifs ou gélifiants

Vous aimerez peut-être aussi