Vous êtes sur la page 1sur 290

GROUPEMENT «INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE,

CORPORATE UNIVERSITY» IAP-CU

Engineering School of Boumerdes


Upstream Training & Research Centre

Forage Dirigé
Applications & Méthodes

Avril 2007

D1
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Sommaire

Chapitre 1: Introduction au forage dirigé

Chapitre 2: Représentation des puits

Chapitre 3: Contrôle de trajectoire

Chapitre 4: Équipement de forage dirigé

Chapitre 5: Conception d'un Wellplane

Chapitre 6: Forage Horizontal

D2
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 1

Introduction au forage dirigé


Applications du forage dirigé

Vocabulaire et définitions

Type de rig

Différents types de forage dirigés

Intérêt du short radius à HMD

D3
Forage Dirigé
Forage Dirigé Applications et Méthodes

Applications et Méthodes

Chapitre 1

Introduction au forage dirigé

1.1. Applications du forage dirigé


Puits pour control de la verticalité
Relief Well
Side tracking
Forages pour des raisons géologiques
Forage de drainage
Emplacements inaccessibles
Plates-formes Multipuits (Clusters)
Puits en Ré-entrée (Re-entry wells

D4
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Puits pour control de la verticalité

L'une des premières applications du forage dirigé est la


correction d'un puits serpenté(crooked hole)

D5
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Puits d'interception (Relief Well)

Ces puits sont destinés à approcher ou même intercepter


la trajectoire d'un autre puits en éruption incontrôlable.
C'est l'une des premières applications du forage dirigé

D6
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Forage latéral (Side-track)

Le forage d'un puits latéral consiste à abandonner un


puits en cours de forage pour le reprendre à une
profondeur inférieure,
- à la suite d'opérations de repêchage infructueuses
- en cas d'extrême dog-leg
- en cas de rupture de casing
- en cas de rencontre d'une faille imprévue

D7
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

Forages dirigés pour raisons géologiques

Forage à travers une faille pour améliorer le contrôle de


déviation ou la production.
Forage destiné à contourner un dôme de sel.

D8
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Emplacements de surface impraticables

• Forages depuis le rivage pour atteindre des


réservoirs offshore.
• Forages depuis la mer pour atteindre des
réservoirs situés sous une côte inhospitalière.
• Forages urbains.
•Forages en montagne.

Les puits à long déplacement résultent le plus


souvent de l'une de ces causes

D9
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Plates-formes de production Multipuits (Clusters)

C'est l'une des plus importantes applications du forage dirigé,


• permettant le développement économique de réservoir
offshore
• également utilisée à terre pour des raisons soit
économiques, soit écologiques

D 10
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Puits en Ré-entrée

D 11
Introduction au forage dirigé/ Applications du forage dirigé

 Puits Multi Latéraux

D 12
Forage Dirigé
Forage Dirigé Applications et Méthodes

Applications et Méthodes

Chapitre 1

Introduction au forage dirigé


1.2. Vocabulaire et définitions

D 13
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Dispositifs d’un profil directionnel


Le profil d'un puits directionnel est la
trajectoire prévue de la surface au TD final en
le projetant sur deux plans
Afin de déterminer le meilleur profil
(géométrie) de la surface à la cible
l'information suivante doit être connu

•la position de la tête de puit


•la position de la cible,
•la profondeur verticale (TVD).

D 14
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Position du puits L'emplacement de la tête de puits


Cible(s) Target(s) Le(s) point(s) visé(s) en sous-sol
Trajectoire Le cheminement du puits depuis la tête de puits jusqu'à sa
profondeur finale.
Kick-off Le point où le puits quitte la verticale
Profondeur mesurée Longueur du puits mesurée le long de la trajectoire
Build-up Section du puits ou l'inclinaison augmente

D 15
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Direction de la cible L'azimut relatif entre la tête de puits et la cible


Inclinaison L'angle du puits par rapport à la verticale
Azimut La direction du puits par rapport au Nord

D 16
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Gradient de montée Gradient de montée deg/30m deg/100 ft


Drop-off Section du puits ou l'inclinaison diminue
Gradient de chute Gradient de chute deg/10m deg/30m deg/100 ft
Rayon de courbure Le rayon d'une section curviligne du puits
Correction Modification de la trajectoire

D 17
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Section droite Section rectiligne du puits


Drain Section du puits située dans le réservoir
Dog-leg Paramètre représentant un changement (3-d) de direction
du puits
Déplacement horizontal Distance horizontale entre un point du puits et la Projection
verticale de la tête de puits

D 18
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Déplacement horizontal Distance horizontale entre un point du puits et la


Projection verticale de la tête de puits

D 19
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Mesure (Survey) Opérations permettant de mesurer l’inclinaison et l’azimut du puits


Station Point du puits où est effectuée une ‘mesure’ des paramètres
directionnels d’un puits.
Profondeur verticale La distance verticale entre le plan horizontal contenant un point
du puits et le plan de la référence

D 20
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Azimut initial Azimut du puits en fin de phase d’orientation

D 21
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Atterrissage Procédure permettant d’atteindre les paramètres désirés au point


d’entrée et/ou au point horizontal

Point d’entrée Intersection de la trajectoire avec le toit du réservoir

Point horizontal Point d’arrivée à l’horizontale (ou à l’inclinaison en début de drain)

D 22
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Tool Face: Angle déterminé par deux plans :

- le plan vertical passant par l'axe de la partie du moteur située au dessus


du raccord coudé
- le plan déterminé par ce même axe et l'axe de la partie du moteur
située sous le raccord coudé.

Le contrôle du Tool Face permet d'orienter le puits dans la direction souhaitée.

D 23
Introduction au forage dirigé/ Vocabulaire et définitions

Tool Face: Représente l'orientation de Bent Sub,on a Deux types de tool face:

Magnetic tool face Gravity tool face


•Inclinations <8º •Inclinations >8º
•Reference au nord Magnétique •Reference au High side of tool

D 24
Forage Dirigé
Forage Dirigé Applications et Méthodes

Applications et Méthodes

Chapitre 1

Introduction au forage dirigé


1.3. Type de rig

D 25
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Land rig
Il est transporté sur site par des camions ou hélicoptères, ou avion cargo, une foie sur
site, le montage (rig up) et démontage (rig down) est réalisé par l'équipe de forage

D 26
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Inland barge rig (or swamp barge)


Il est utilise pour de faibles profondeurs. Il est tracté sur site par bateaux

D 27
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Jack-Up rig (or bottom-supported rig)


Il est utilise dans des eaux étendues,pour le forage de plusieurs puits, ou dans des puits
offshore peu profond (niveau d'eau jusqu'a 350 feet). Une fois sur site, il déploie sa
substructure jusqu'au fond de mer.

D 28
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Submersible rig
Le submersible rig est constitue de deux niveaux, le niveau supérieur est un espace
de travail et de résidence, le niveau inférieure est remplie d'air pendant le
remorquage et remplie d'eau pendant les opérations de forage (pour assure un
certain équilibre, ce dernier est utilise dans des eaux peu profondes).

D 29
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Semi submersible rig (or floating rig)


IL est constitue de 2 niveaux ou plus, il est appelé semi submersible parce que les
niveau sont pas émergés dans l'eau. Il est supporté par des colonnes montantes
cylindriques ou carrées, vu sa stabilité, il peut atteindre des profondeurs assez
importantes

D 30
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Drill ship
Sa mobilité et sa capacité de transport des équipements de forage font de lui un
bon outil de forage dans des eaux profondes et loin de la terre, il peut atteindre des
profondeurs très importantes

D 31
Introduction au forage dirigé/ Type de rig

Type de rig VS profondeur des eaux

D 32
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 1

Introduction au forage dirigé


1.4. Définition & Différents types de forage dirigés

Puits en J
Puits en S
Puits à double montée
Puits Horizontaux
Puits à long déplacement (Long reach ou Extended Reach wells)
Puits inclinés (tilt ou slant wells)
Puits multilatéraux
Puits en ré-entrée (Re-entry wells

D 33
Introduction au forage dirigé

Le forage directionnel est devenu un outil très important dans le


développement des gisements d'hydrocarbures. le facteur
économique a dicté la nécessité du forage directionnel

Probablement l'aspect le plus important de forage directionnel est


qu'il permet aux producteurs, partout dans le monde, de développer
des réserves qui ne pourraient jamais être économiquement
atteintes de n'importe quelle autre façon.

D 34
Introduction au forage dirigé/ Définition du forage directionnel

Le forage directionnel est la science et l'art de la déviation d'un puits


le long d'une trajectoire prédéfinie à partir de la tête de puits jusqu'à
la cible, tous les deux définis avec un système de cordonnées
préétablie

Le forage d'un puits directionnel implique fondamentalement le


forage d'un trou a partir d'un point dans l'espace (surface) à un autre
point dans l'espace(la cible)

D 35
Introduction au forage dirigé/ Développement historique du forage directionnel

Le forage directionnel a été au commencement employé comme


opération réparatrice
•sidetrack autour d'un poisson,
•correction de la verticalité d’un puits
•contrôle des éruptions.

L'intérêt pour le forage directionnel a commencé en 1929 après le


développement des outils de mesure dans le champ de seminole,
l'Oklahoma, Etats-Unis.

D 36
Introduction au forage dirigé/ Développement historique du forage directionnel

En 1930, le premier puits directionnel a été foré à Huntington Beach,


Californie, Etats-Unis. Le puits a été foré d'un endroit terrestre vers offshor.

Le forage directionnel avait reçu une publicité plutôt défavorable jusqu'à ce


qu'il a été employé en 1934 pour contrôle d'un puits en éruption près de
Conroe, Texas, Etats-Unis.

D 37
Introduction au forage dirigé/ Types de puits

Des puits sont généralement classifiés comme : puits d'exploration,


puits d'évaluation, et puits du développement /production.

Puits d'exploration, parfois appelés les puits sauvages, sondent


des endroits non connus pour déterminer si le pétrole ou le gaz sont
présent

Puits d'évaluation, ils sont forés pour déterminer l'ampleur d'un


champ ou les réserves restantes.

Des puits de développement ou de production, ils sont forés


dans un champ existant pour des raisons de production
d'hydrocarbures

D 38
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

Caractéristiques • Applications

• Kick-off point (KOP) peu • Puits profonds avec de


profond grands déplacements
• Peut avoir plusieurs • Puits de profondeurs
Build up rate) modérées avec des
• Section rectiligne sections horizontales
modérées

 Puits en J
La forme la plus simple et la
plus commune des puits
déviés. Ils débutent par une
phase verticale, suivie d'une
phase de montée et se
terminent par une phase
rectiligne.

D 39
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

Applications Inconvenants
• Puits à plusieurs -Augmentation du torque
couches productrices & drag
• Réduit l'angle -Sujets aux key seats
d'attirissage dans le -Problèmes de logging
réservoir
• Puits profonds avec de
petits déplacements

 Puits en S
D'une forme légèrement plus élaborée,
Ces puits commencent comme un puits
en J, mais se terminent par une
chute en inclinaison, quelquefois
jusqu'à la verticale, le plus souvent
pour des considérations de
production (installation de la
pompe).

D 40
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits à double montée


Au contraire des puits en S, ces puits se terminent par une
seconde montée en inclinaison et donc avec une inclinaison
importante

D 41
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits Horizontaux
Trois variantes peuvent être considérées selon le gradient de montée et
donc le rayon de courbure:
- Long rayon (gradients de 1 à 2 deg/10m)
- Moyen rayon (gradients de 3 à 10 deg/10m)
- Court rayon (gradients < 10 deg/m)
Ils peuvent être:
- à montée unique
- à montées multiples, séparées par des sections rectilignes (dites
tangentielles).

D 42
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits à long déplacement (Long reach ou Extended Reach wells)


Puits avec un déplacement horizontal de plusieurs kilomètres, foré à haute inclinaison
et se terminant par un drain horizontal (>5000 m).

D 43
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits inclinés (tilt ou slant wells)


Puits avec une inclinaison dès la surface, pouvant atteindre 45 degrés, et
nécessitant un appareil de forage spécial (tilt ou slant rig)
Permet d'atteindre l'horizontale dans des réservoirs peu profonds

D 44
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits multilatéraux

Cette technique consiste à forer plusieurs "drains" à partir d'un puits


principal et donc une seule tête de puits.

D 45
Introduction au forage dirigé/ Types de forage dirigés

 Puits en ré-entrée (Re-entry wells)

Cette technique utilisée intensivement depuis les années 80 consiste à


abandonner le fond d'un puits existant (vertical ou dévié) pour forer
latéralement un nouveau puits,
celui-ci se terminant souvent par un drain horizontal.
Cette technique permet de faire l'économie du forage et des équipements de
la partie supérieure du puits.

D 46
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 1

Introduction au forage dirigé


1.5. Intérêt du short radius à HMD

Sélection de candidat
Sélection des Puits
Choix des drains à cibler
Choix de l’azimut
Répartition des puits à HMD
Répartition géographique des cibles (drains)
Direction des drains (Azimut)

D 47
Introduction au forage dirigé/ Intérêt du short radius à HMD

Les buts essentiels de la reprise des puits en short radius sont :

 Remédier aux problèmes de percé d’eau ou de gaz.


 Optimiser le nombre des puits de développement.
 Baisser la pression d’abandon.
 Augmenter la récupération totale.
 Drainer la partie qui présente de meilleures caractéristiques pétro physiques
 Produire à débit plus élevé pour un même P (faible draw down).

Les puits reconvertis en short radius doivent obéir aux conditions


suivantes :

 Eviter le plan d’eau.


 Eviter les zones à gaz ou les rayons des puits injecteurs d’eau ou de gaz
 Eviter les rayons de zone sèche.
 Eviter la zone à eau pour les puits situés en flanc de structure, ou en zone
d’injection d’eau.
 Eviter la zone à gaz pour les puits à fort GOR.

D 48
Introduction au forage dirigé /Intérêt du short radius à HMD /Sélection de
candidat

Sélection des Puits

 Etre un puits sec ou mauvais producteur (sélection primaire)


 Etre loin des puits injecteurs (eau et gaz)
 Etre dans une zone à faible GOR.
 Etre dans une zone non tectonisée (éviter les failles).
 Le plan d'eau doit être le plus bas possible.

Choix des drains à cibler

Le choix du drain est basé sur une analyse des caractéristiques pétro
physiques (,K et SW)

Choix de l’azimut

 Caractéristiques pétrophysiqes
 la direction des contraintes
 l’orientation des structures sédimentaires (stratifications obliques).

En générale, les contraintes horizontales maximales sont de direction NW-SE.

D 49
Introduction au forage dirigé /Intérêt du short radius à HMD / Répartition des puits
à HMD

Répartition géographique des cibles


(drains)

Vu la complication sédimentologies et les Azimuth (N 315) N


changements rapides des caractéristiques
pétrophysiqes sur de faibles distances, la cible
change d’un puits à l’autre.
(D1 et le D2 sont les plus ciblés),
K max

Direction des drains (Azimut)


E W
 Direction des contraintes
K max
(les contraintes horizontales maximales sont de
direction NW-SE).
 Orientation des structures sédimentaires
les directions SE et NW (N135-N315) semble la S Azimuth (N135)
plus favorable, Cette direction est imposée par
l’orientation générale des caractéristiques
pétrophysiqes.

D 50
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 2
Représentation des puits
Systèmes de Coordonnées
Le champ magnétique terrestre
Projections horizontales

D 51
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 2

Représentation des puits

2.1. Systèmes de Coordonnées


UTM (Universal Transverse Mercator)

La Projection Lambert

Coordonnées Géographiques ou Polaires

D 52
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/

Il existe trois différentes méthode de représentation de cordonnées d’un point sur un


plan horizontal :
Cordonnés de Système quadrant
Coordonnée Polaire
Coordonnées Rectangulaires

D 53
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/

Cordonnés de Système quadrant


Le quadrant d'un puits est l'angle dans un plan horizontal mesuré à partir soit de du
Nord ou du sud vers l'est ou l'ouest, définissant la direction de la trajectoire du puits.

D 54
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/

Coordonnée Polaire
Les coordonnées polaire d'un point est la distance projetée dans un plan horizontal a
partir d'une référence fixe et l'angle d'une direction de référence ( habituellement true
nord).

D 55
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/

Coordonnées Rectangulaires
les coordonnées rectangulaires d'un point sont défini en tant q'une distance projetée
dans un plan horizontal, le long de deux axes de référence perpendiculaires, la distance
étant mesurée de l'intersection des axes ( nord/sud et de directions d'est/ouest).

D 56
Représentation des puits / Projections horizontales / questions

•Convert the following quadrant bearings into azimuth.


Quadrant Bearing to Azimuth
S64-1/2°E
N 35°E
S 88-3/4°W
N 66.5°W
S 22.25°E
N 35.5°W
S 89°E
N 71 1/2°E
S 25.5°W
N 3-3/4°W
S 11.5°E

D 57
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ UTM (Universal
Transverse Mercator)

Le sphéroïde terrestre est "projeté de l'intérieur" sur un cylindre horizontal


enveloppant la sphère terrestre et en contact tangent avec un
méridien.

Le développement du cylindre donne alors une représentation de plus en


plus déformée au fur et à mesure que l'on s'éloigne du méridien de
contact.

D 58
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ UTM (Universal
Transverse Mercator)

Des méridiens de référence sont définis tous les 6 degrés de longitude,


en partant du méridien de Greenwich, divisant le globe en 60 fuseaux,
numérotés de 1 à 60 en partant du méridien 180 degrés.

D 59
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ UTM (Universal
Transverse Mercator)

 Le fuseau 31 est donc situé à l'Est du méridien de Greenwich


 Chaque fuseau est divisé en "secteurs" couvrant 8 degrés de latitude.
identifiés par des lettres allant de C à X (excluant I et O), entre les parallèles
80 deg.Sud et 80 deg.Nord.
 Un secteur couvre donc une surface d'environ 666 km par 888 km

D 60
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ UTM (Universal
Transverse Mercator)

Dans chaque secteur les coordonnées UTM sont exprimées en mètres à partir d'origines
ainsi définies :

 l'axe des X (longitude) a pour origine une ligne tracée à 500 km à l'Ouest du
méridien central (méridien de contact) (lui-même situé 3 degrés à l'Est du méridien
de référence)
 l'axe des Y (latitude) a pour origine
- l'équateur dans l'hémisphère Nord
- le pôle Sud dans l'hémisphère Sud

D 61
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ La Projection Lambert

La projection Lambert est une projection de la sphère terrestre sur un cône:


- l'axe du cône coïncide avec l'axe de rotation de la Terre.
- la surface du cône tangente la sphère terrestre au "Parallèle de référence".
La surface du cône tangente la sphère terrestre au "Parallèle de référence".
Les déformations sont minimum au voisinage du parallèle de référence et
augmentent vers le Nord et vers le Sud.
Les projections Lambert sont donc mieux adaptées à des petites superficies.
Elles sont en général définies au niveau d'un pays.

Afin de réduire les déformations,


différentes projections peuvent être
définies pour un même pays

D 62
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ La Projection Lambert

Les distances sont exprimées en mètres à partir de lignes de référence définies


comme suit, avec le souci d'avoir à n'utiliser que des nombres positifs:
 en fonction de la projection, un méridien est défini en tant que "Méridien de
référence", numéroté "600", et donc définissant une origine virtuelle située
600 km à l'Ouest de ce méridien de référence
 le parallèle de référence est numéroté "200" , Définissant une origine virtuelle
située 200 km au Sud du parallèle de référence.

D 63
Représentation des puits / Systèmes de Coordonnées/ Coordonnées Polaires

Les coordonnées polaires sont exprimées en


degrés-minutes-secondes à partir des
origines
suivantes:

- le méridien de Greenwich pour la


longitude

X = 22° 26' 15'' E

- l'équateur pour la latitude

Y = 52° 41' 32'' N

Ce système présente l'avantage d'être


universel et
est communément utilisé offshore.

D 64
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 2

Représentation des puits


2.2. Le champ magnétique terrestre

D 65
Représentation des puits / Le champ magnétique terrestre

Intensité totale (F) en


nano Tesla

Champ magnétique terrestre


Intensité totale - Année 2000

La plupart des instruments utilisés pour déterminer la position d'un puits utilisent le
champ magnétique terrestre. Ce
champ magnétique varie en direction et en intensité, à la fois dans le temps et selon
la position géographique.

D 66
Forage Dirigé
Forage Dirigé Applications et Méthodes

Applications et Méthodes
Chapitre 2

Représentation des puits


2.3. Projections horizontales
Les différents Nord
Le Nord géographique

Le Nord Magnétique

Le Nord Système ou le nord cartographique

Déclinaison magnétique

Convergence

D 67
Représentation des puits / Projections horizontales / Les différents Nord

Le Nord géographique

Le "Nord géographique" est le point d'intersection entre l'axe de rotation de la


terre et son hémisphère. Ce point est fixe géométriquement et dans le temps.
Tout point du globe terrestre peut donc être repéré, d'une manière permanente,
par sa direction vers ce point. Cette direction est appelée azimut géographique ou
azimut vrai.

True North (TN) =Magnetic North (MN) +Magnetic Declination value (DEC).
D 68
Représentation des puits / Projections horizontales / Les différents Nord

Le Nord Magnétique

L'azimut magnétique est la direction obtenue à l'aide d'une boussole ou d'un


compas. C'est la direction du "Nord magnétique".
Le Nord magnétique est un point mobile au voisinage du Nord géographique,
résultant des phénomènes liés au champ magnétique terrestre.
L'azimut magnétique est soumis aux variations de position du Nord magnétique dans
le temps.
L'angle entre les directions magnétique et géographique est appelé "déclinaison
magnétique"

D 69
Représentation des puits / Projections horizontales / Les différents Nord

Le Nord Système ou le nord cartographique

Le "Nord système" (gird north)est la direction indiquée sur une carte


par le quadrillage vertical de la carte.
L'angle entre les directions Nord Système et Nord géographique est
appelé "Convergence"

D 70
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

La "déclinaison magnétique" est l'angle entre le Nord magnétique et le Nord


géographique. Elle est exprimée comme un angle orienté vers l'est ou vers l'Ouest.

Le champ magnétique terrestre varie en direction et en intensité selon la


position géographique à la surface du globe, ainsi qu'en fonction du temps.
A un instant donné le champ magnétique terrestre peut être caractérisé par:

- son intensité
- son inclinaison
- sa direction

Des valeurs vers l'est de la


déclinaison magnétique sont
exprimées en tant que valeurs
positives, vers l'ouest, les
valeurs de la déclinaison sont
exprimées comme des valeurs
négatives.

D 71
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

Exemple :
Conversion du Magnétique Nord au TN

Si le survey magnétique est observé à N40E et la déclinaison magnétique


est 3.4 ouest,
convertir la direction du nord magnétique en nord géographique(TN)

D 72
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

Exemple :
Conversion du Magnétique Nord au TN

Si le survey magnétique est observé à N40E et la déclinaison magnétique


est 3.4 ouest,
convertir la direction du nord magnétique en nord géographique(TN)

D 73
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

Exemple :
D'abord :Changer le survey magnétique (N40E) en azimut magnétique.
C'est identique à un changement de direction de quart de cercle en direction
d'azimut
Azimut magnétique : /40°-0°/ = 40° AZM
En second lieu :Calculer Le Nord géographique (TN)
TN = (MN) + (DEC)
la déclinaison magnétique est 3.4 ouest,donc elle prend une valeur négative
TN =(40°) + ( -3.4°)
TN = 36.6° AZM

D 74
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

Les mesures d'azimut réalisées à l'aide d'un instrument "magnétique" sont donc
des mesures "à un instant donné", qui devront être corrigées de manière à
revenir dans le repère permanent du Nord géographique.
La connaissance de la déclinaison magnétique au moment du forage permettra
cette correction.

D 75
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

Les cartes isodynamiques représentent les lignes joignant les points de même intensité
horizontale.

Les cartes isoclines représentent les lignes joignant les points de même inclinaison.

Les cartes isogoniques représentent les lignes de même déclinaison magnétique.


Ces cartes sont établies à une date donnée et indiquée, de même que la variation annuelle
correspondante.

Les différents Azimuts d'un puits

D 76
Représentation des puits / Projections horizontales / Déclinaison magnétique

If an observed magnetic survey point is located at N38°W, and


the Magnetic
Declination is 3.4° West, correct the direction to True North.
Select the correct answer.
a) 45° AZM
b) 226.72° AZM
c) 235.3° AZM
d) 318.6° AZM

D 77
Représentation des puits / Projections horizontales / Convergence

La convergence est l'angle entre le Nord géographique et le Nord système.


Elle est exprimée comme un angle référence par rapport à l'Est ou à l'Ouest.
La convergence dépend de la situation géographique de la tête de puits par rapport au
système de référence utilisé.

Exemple:
1.25 Degrés Est ou + 1.25 degrés
Signifie que le Nord Système est orienté 1.25 degrés à l'Est du Nord Géographique

D 78
Représentation des puits / Projections horizontales / Convergence

Exemple :

La direction d'un puits en


un point magnétique est
S23E, la déclinaison
magnétique est 3.4 ouest,
et la convergence est 8
ouest.
Corriger la direction à GN

D 79
Représentation des puits / Projections horizontales / Convergence

Changer le survey magnétique (S23E)


en azimut magnétique.
Azimut mag : /23°-180°/ = 157° AZM
le nord cartographique
(GN) = (TN) – Convergence
le nord cartographique (GN)
= (157° + (- 3.4°)) –( - 8°)
= 161.6° AZM

D 80
Représentation des puits / Projections horizontales / Convergence

If the observed magnetic survey direction is N38°W, and the


Magnetic Declination is 5°
West, and the Grid Convergence is 3° East, correct the
direction to Grid North.
Select the correct answer.
a) 326.72° AZM
b) 314° AZM
c) 136° AZM
d) 120° AZM

D 81
Représentation des puits / Projections horizontales / Convergence

If the observed magnetic survey direction is S40°W and the


Magnetic Declination is 8°
East, and the Grid Convergence is 10° East, correct the
direction to Grid North.
Select the correct answer.
a) 120.91° AZM
b) 218° AZM
c) 136°34’ AZM
d) 26.72° AZMd) 120° AZM

D 82
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
Conception de la trajectoire
Calculs de trajectoire
Méthodes de calcul
Calculs d'incertitude - Étude anti-collision
Facteurs affectant la déviation

D 83
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
3.1. Conception de la trajectoire

D 84
Contrôle de trajectoire/ Conception de la trajectoire

Un contrôle continu de la trajectoire d'un puits dévié est nécessaire afin d'établir sa
position réelle:
> En cours de forage,
-pour établir la position du puits
- pour contrôler son cheminement et éventuellement corriger sa trajectoire
-pour rester dans le réservoir en cas de forage horizontal
> En fin de puits,
- pour rapports administratifs
- pour archivage permettant le forage d'autres puits
- pour contrôle de la production du champ.

Ce suivi doit être continu pendant tout le forage du puits et met en oeuvre des
techniques variées.
Mesurer
L'azimut et l'inclinaison et la profondeur mesurée
Calculer
selon la méthode de calcul déterminée dans le programme de forage.
Représenter & extrapoler
extrapoler en anticipant les tendances naturelles, et les possibilités de correction
"raisonnable".
Décider
Les éléments ci-dessus permettront alors de décider de la suite des opérations,

D 85
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
3.2. Calculs de trajectoire

Principe du calcul
Conditions et options initiales
Niveau de référence
Système de coordonnées
Méthode de calcul
Azimut de projection
Autres paramètres
Calculs
Profondeur mesurée
Inclination
Azimut

D 86
Contrôle de trajectoire/Calculs de trajectoire/ Principe du calcul

A une profondeur x du puits, les paramètres de base sont:

La profondeur verticale V x = Σ (∆V)


La coordonnée Est/Ouest X x = Σ (∆X)
La coordonnée Nord/Sud Y x = Σ (∆Y)

Avec:

∆V = variation de la profondeur verticale entre deux mesures consécutives


∆X = variation de coordonnée Est/Ouest entre deux mesures consécutives
∆Y = variation de coordonnée Nord/Sud entre deux mesures consécutives

Ces trois paramètres ne sont pas directement mesurables.

Les paramètres physiquement mesurables sont:

MDx = Profondeur mesurée à la station x


Ix = Inclinaison à la station x (inclinomètres ou accéléromètres)
Ax = Azimut à la station x (compas, magnétomètres

D 87
Contrôle de trajectoire /Calculs de trajectoire/ Conditions et options initiales

La détermination d'un certain nombre de paramètres initiaux est nécessaire au


calcul de trajectoire:

Niveau de référence

- le niveau de la table de rotation (désigné par RT ou KB pour Kelly Bushing)


- le niveau du sol
- le niveau de la mer (ou niveau hydrostatique)

Système de coordonnées

X,Y,Z coordonnées de la tête de puits


déclinaison magnétique
convergence si nécessaire

Méthode de calcul

La méthode de calcul est déterminée par le programme de forage.

Autres paramètres

- Altitude du sol
- Hauteur de la table de rotation par rapport au sol
- Profondeur d'eau (si offshore)

D 88
Contrôle de trajectoire /Calculs de trajectoire/ Conditions et options initiales

Azimut de projection

L'azimut de projection nécessaire à la projection verticale est habituellement choisi


égal à la direction de la cible. Plusieurs azimuts peuvent être utilisés
Les outils de mesures prennent des surveys par apport au true ou gird north, on a
deux systems:

conversion de système
azimut au système
quadrant

Azimut Système de quadrant

D 89
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
3.3. Méthodes de calcul

Méthode de l'Angle moyen


Méthode du Rayon de courbure
Méthode de la Courbure minimum
Calculs complémentaires

D 90
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul

Compte tenu du principe du calcul "point par point"


et de l'ignorance de la forme réelle de la trajectoire entre deux mesures
diverses méthodes ont été établies pour effectuer les calculs requis.

Leurs différences et donc leurs précisions résident dans l'hypothèse relative à la


trajectoire.
Tangentielle
assume section droite entre deux mesures consécutives, calculs simples,
imprécision importante
Tangentielle moyennée
assume deux sections droites entre deux mesures consécutives, calculs
manuels complexes, bonne précision
Angle moyen
utilise des valeurs moyennes de l'inclinaison et de l'azimut entre deux
mesures consécutives,calculs simples, assez bonne précision, était très
utilisées pour les calculs manuels
Rayon de courbure
assume une section courbe entre deux mesures consécutives, bonne
précision, communément utilisée
Courbure minimum aussi appelée méthode de l'arc circulaire
assume une section courbe de rayon minimum entre deux mesures
consécutives, bonne précision, communément utilisée
Mercury aussi appelée méthode de l'accélération compensée
assume une combinaison de sections droites tangentielles et de sections
courbes,calculs complexes, peu utilisée dans l'industrie pétrolière

D 91
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/Angle moyen

égale à la moyenne des inclinaisons et un azimut égal à la moyenne des


azimuts.
Les calculs élémentaires sont donnés par les formules suivantes:

∆V = ∆L x cos ( (I1+I2) / 2 ) mètres ou feet


∆H = ∆L x sin ( (I1+I2) / 2 ) mètres ou feet
∆X = ∆L x sin ( (I1+I2) / 2 ) x sin ( (A1+A2) / 2 ) mètres ou feet
∆Y = ∆L x sin ( (I1+I2) / 2 ) x cos ( (A1+A2) / 2 ) mètres ou feet

D 92
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Rayon de Courbure

La section forée est assimilée à un arc inscrit sur un cylindre vertical.


Les projections horizontale et verticale sont assumées être des arcs
de courbure constante

gradient d’inclinaison = ∆I / ∆L
gradient d’azimuth = ∆A / ∆L

Les calculs élémentaires sont donnés par les formules


suivantes:
∆V = (180/π) x ∆L x ( sin I2 - sin I1 ) / ( I2 - I1 )
∆H = (180/π) x ∆L x ( cos I1 - cos I2 ) / ( I2 - I1 )
∆X = (180/π) x ∆H x ( cos A1 - cos A2 ) / ( A2 - A1 )
∆Y = (180/π) x ∆H x ( sin A2 - sin A1 ) / ( A2 - A1 )

D 93
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Courbure Minimum

La section forée est assimilée à un arc sphérique de courbure minimum ( rayon maximum)

Avec:
DL = cos-1 [ cos I2 x cos I1 + sin I2 x sin I1 x cos ( A2 - A1 ) ]
et:
K = (180/π) x ( ∆L / DL ) x tan ( DL / 2 )
Les calculs élémentaires sont donnés par les formules
suivantes:
∆V = K x ( cos I2 + cos I1 )
∆H = K x ( sin I2 + sin I1 )
∆X = K x ( sin I1 x sin A1 + sin I2 x sin A2 )
∆Y = K x ( sin I1 x cos A1 + sin I2 x cos A2 )

D 94
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Calculs complémentaires

Ayant calculé les paramètres de base à la station x


V x profondeur verticale
X x coordonnée Est/Ouest
Y x coordonnée Nord/Sud

Des paramètres complémentaires doivent être déterminés:

Le déplacement horizontal

HD = (X2 + Y2) -1

La direction du puits

A av= atn ( X / Y ) if Y > 0


= 180 + atn (X / Y) if Y < 0

Le déplacement horizontal sur la projection verticale

HP = HD x cos (Ath - Aav)

Les coordonnées absolues

E = Ewh + X Ewh coordonnée Est/Ouest de la tête de puits


N = Nwh + Y Nwh coordonnée Nord/Sud de la tête de puits

D 95
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Calculs complémentaires

D 96
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type "J "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)

V1
S(180°) V2 A
O
Ө
R
V3
B
Données
•Target Location (b & c)
•KOP (V1)
Ө
•Target's TVD (V3)
•Build radius (R) D1

•a² = b² + c² (= D²2)

C D
D2

D 97
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type "J "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)

V1
S(180°) V2 A
O
Ө
R
Variables inconnues V3
B
•Coordonnées polaires
•BUR
•Max.Hold Angle (Ө)
Ө
•EOB TVD (V2)
•EOB MD D1

•EOB Déplacement (D1)


•Total MD to Target
C D
D2

D 98
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type "J "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)

V1
S(180°) V2 A
O
Calcul Ө
R
Coordonnées polaires V3
B
•Angle B=tan-1 (b/c)
•Distance : a = ( b²+c²) 1/2
BUR
Ө
•BUR= 5729.28 / R

D1

C D
D2

D 99
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type "J "

Calcul
Max. Hold Angle (Ө)
•DC=R-D2
•DO=V3-V1
•Angle DOC=tan-1(DC/DO) V1
V2
•OC=DO/Cos(<DOC) A
O
•Angle BOC=Cos-1(R/OC)
R Ө
•Angle BOD=<BOC+<DOC V3
B
•Ө = <AOD - <BOD
EOB TVD (V2)
•V2=V1+R*Sin Ө
Ө

D1

C D
D2

D 100
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type "J "

Calcul
EOB MD
•EOB MD= V1+ Ө/BUR*100
EOB Déplacement (D1)
•D1= R-(R*Cos Ө) V1
V2 A
Total MD to Target O
Ө
•BC = ( OC²-OB²) 1/2
R
•Total MD= V1 +(Ө/BUR)*100+ BC V3
B

D1

C D
D2

D 101
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ EXO Puits type "J "

Avec le profil , calcul


1. le maximum hold angle
2. end of build (EOB) TVD
3. end of build (EOB) displacement
4. end of build (EOB) measured
depth (MD)
5. target total measured depth V1
V2 A R
pour un build and hold directional O
Target (profil en j) Ө
V3 R
Displacement = 2500 ft B
Target TVD = 10500 ft
Build Up Rate = 3° per 100 ft
Kickoff Point = 6925 ft

D1

C D
D2

D 102
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Suite EXO Puits type "J "

V1
V2 A R
O
Ө
V3 R
B

D1

D
C

D2

D 103
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)
V1
V2 R1 O

A Ө1
V3
S(180°) V4 B
Ө1 G

C
Données
•Target Location (b & c)
Ө2
KOP (V1) D
F E R2
D1
•BUR
D2
•BOR
D3
•Target's TVD (V4)

D 104
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)
V1
V2 R1 O
S(180°) A Ө1
V3
Variables inconnues V4 B
• Coordonnées Ө1 G
•R1 & R2
C
•Max.Hold Angle (Ө)
•EOB TVD (V2)
Ө2
•EOB MD D
F E R2
•EOB Déplacement (D1) D1
D2
•SOD MD
•SOD TVD (V3) D3

•SOD Déplacement (D2)


•Total MD to Target

D 105
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

N (0°,360°)

W(270°) E (90°)
V1
V2 R1 O

A Ө1
V3
S(180°) V4 B
Calcul Ө1 G
Coordonnées
w Distance : b= sin< B *a b= C

S Distance : c= cos<B * a c=
Ө2
Build & Drop Raduis
R2 D
R1= 5729.58/BUR D1 F E
D2
R2= 5729.28 /DOR
D3

D 106
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

Calcul
Max. Hold Angle (Ө)
•FE=R1-(D3-R2) V1
V2 R1 O
•EO=V4 -V1
A Ө1
•FOE=tan-1(FE/EO)
V3
•OF= (FE²-EO²) 1/2 V4 B

•FG= R1+R2 Ө1 G
•FOG = Sin-1(FG/OF)
C
•Ө = <FOG - <FOE
EOB TVD (V2)
Ө2
•V2=V1+R*Sin Ө D
F E R2
D1
D2

D3

D 107
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

Calcul
EOB MD
•EOB MD= V1+ Ө/BUR*100 V1
V2 R1 O
EOB Déplacement (D1)
A Ө1
•D1= R1-(R1*Cos Ө)
V3
SOD MD, SOD TVD & SOD D2 V4 B

•OG = ( OF²-FG²) 1/2 Ө1 G


•SOD MD = V1+(Ө/BUR)*100+BC
C
•V3 = V2+BC*Cos Ө
•D2 = D1+BC*Sin Ө
Ө2
Total MD to Target D
F E R2
•Total MD= V1 + (Ө1/BUR)*100 + BC+Ө2/DOR*100 D1
D2

D3

D 108
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits type " S "

Avec le profil , calcul


1. le maximum hold angle
2. end of build (EOB) MD
V1
3. The start of drop TVD
V2
4. end of build (EOB) TVD R1 O
5. target total measured depth A Ө1
V3
pour un build and hold directional V4 B
Target (profil en j)
Ө1 G
Displacement = 3439.84 ft
Target TVD = 11000 ft C
Build Up Rate = 2.5° per 100 ft
Drop off Rate = 1.5° per 100 ft
Kickoff Point = 1500 ft Ө2
R2 D
D1 F E
D2

D3

D 109
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

N (0°,360°)

V1
W(270°) E (90°)
A O E
V2 Ө
F
B

S(180°)

V4 V3
Ө

Données
G
•Target Location (b & c) C
•KOP (V1)
R2
•Target's TVD (V4) D
•BUR 1, D1

•BUR 2 D2
D3

D 110
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

N (0°,360°)

V1
W(270°) E (90°)
A O E
V2 Ө
F
B

S(180°)

Variables inconnues V4 V3
Ө
•les Coordonnées
•R1 & R2
•Max.Hold Angle (Ө) G
C
•EOB TVD (V2)
•EOB MD, R2
D
•SOB MD
D1
•SOB TVD (V3)
D2
•SOB Déplacment (D2)
D3
•Total MD to Target

D 111
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

N (0°,360°)

V1
W(270°) E (90°)
A O E
V2 Ө
F
B

S(180°)

V4 V3
Calcul Ө
Coordonnées
•w Distance : b= sin< B *a b=
G
•S Distance : c= cos<B * a c= C

Build & Drop Raduis R2


•R1= 5729.58/BUR1 D
D1
•R2= 5729.28 /BUR2
D2
D3

D 112
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

Calcul V1
Max. Hold Angle (Ө) A O E
V2 Ө
•EG = (V4-V1) - R2
F
•EO= D3 - R1 B
•GOE =tan-1(EG/EO)
•OG= (EG² + EO²) 1/2
V4 V3
•OF = R1 - R2 Ө
•GOF = Cos-1(OF/OG)
•Ө = 180° - <GOE - <GOF
G
EOB1 TVD (V2) C
•V2=V1+R1*Sin Ө R2
D
D1

D2
D3

D 113
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

Calcul
V1
EOB1 MD
A O E
•EOB1 MD= V1+ Ө/BUR1*100 V2 Ө
F
EOB Déplacement (D1)
B
•D1= R1-(R1*Cos Ө)
Start of 2nd Build MD
V4 V3
FG = (OG²-OF²) 1/2 Ө
SOB MD = V1+(Ө/ BUR1)*100+BC
V3 = V2+BC*Cos Ө
D2 = D1+BC*Sin Ө G
C
Total MD to Target
R2
Total MD= V1 + (Ө/BUR)*100 + BC+Ө/DOR
D
D1

D2
D3

D 114
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Puits à double montée

Avec le profil , calcul


1. le maximum hold angle V1
2. 1 st end of build (EOB)
Displacement A O E
V2 Ө
3. The start of second build MD F
4. target total measured depth
B
pour un build and hold directional
Target (profil en j)
V4 V3
Displacement = 2100 ft Ө
Target direction 35° AZM
Target TVD = 3300 ft
1 er Build Up Rate = 6° per 100 ft
2 st Build Up Rate = 8° per 100 ft C
G
Kickoff Point = 1000 ft
R2
D
D1

D2
D3

D 115
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Dog-leg

Dog-leg Normal
(Courbure du puits) Dog-leg Abrupt (anormal)

Dog-Leg résultant du passage sur


une couche dure

Dog-Leg & Courbure du puits

D 116
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Dog-leg

Dog leg (true Dog leg)

Le paramètre appelé "dog-leg" représente un changement global (tri-dimensionel) de la direction du puits, à


la fois en inclinaison et en azimut.

Diverses formules permettent son calcul, différant par leurs hypothèses de base.

Formule 1:

DLS = ( 10 / ∆L ) x cos-1 [ cos I2 x cos I1 + sin I2 x sin I1 x cos (A2 - A1) ] deg/10m L en m
DLS = ( 100 / ∆L ) x cos-1 [ cos I2 x cos I1 + sin I2 x sin I1 x cos (A2 - A1) ] deg/100ft L en ft

Formule 2:

DLS = ( 10 / ∆L ) x [ ∆I 2 + ( ∆A x sin ((I2+I1) /2) ) 2 ] 1/2 deg/10m L en m


DLS = ( 100 / ∆L ) x [ ∆I 2 + ( ∆A x sin ((I2+I1) /2) ) 2 ] 1/2 deg/100ft L en ft

D 117
Contrôle de trajectoire/ Méthodes de calcul/ Dog-leg

Dog leg horizontale

Le dog leg horizontal est le dog leg de la projection horizontale du puits :

Dog leg horizontal

DLH = ( 10 / ∆L ) x ∆A x sin ((I2+I1)/2) deg/10m

Dog leg vertical


Dog leg vertical Le dog leg vertical est assimilé au gradient
d'inclinaison:
Dog leg vertical
DLV = ( 10 / ∆L ) x ∆I deg/10m

D 118
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
3.4. Calculs d'incertitude - Étude anti-collision

Sources d'erreur
Erreurs dues à la position de l'outil de mesure
Erreurs dues aux équipements de mesure
Erreurs dues au facteur humain
Erreurs dues aux calculs
Détermination des paramètres d'incertitude

D 119
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude - Étude anti-collision / Sources
d'erreur

Le calcul de trajectoire étant basé sur des paramètres résultant de mesures physiques,
ses résultats sont soumis aux incertitudes affectant les mesures de ces différents paramètres.
Une estimation de l'erreur potentielle sur la position réelle du puits est donc nécessaire.

Erreurs dues aux instruments de mesures eux-mêmes

Erreurs dues à la position de l'outil de mesure dans le puits

Erreurs dues aux conditions locales

Erreurs dues au facteur humain

Erreurs dues aux types de calculs

D 120
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude - Étude anti-collision / Sources
d'erreur

Erreurs dues aux instruments de mesures

Erreurs dues aux caractéristiques des capteurs

Erreurs dues à la position de l'outil de mesure dans le puits

Profondeur des mesures

Alignement des outils de mesures

Les capteurs de mesures doivent être alignés avec le puits


Alignement des capteurs dans l'outil de mesure
Alignement de l'outil dans le puits

Mouvements des capteurs

Certains capteurs sont très sensibles aux vibrations


Le train de tiges doit être immobile et la circulation stoppée pendant la durée de la mesure

D 121
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude - Étude anti-collision / Sources
d'erreur

Erreurs dues aux conditions locales de mesures

Erreurs dues aux interférences magnétiques (si outils "magnétiques")

> interférences dues aux train de tiges


> perturbation magnétique locale
> proximité du casing
> puits voisins
> équipement amagnétique défectueux ("hot spots")

Erreurs dues au facteur humain

Erreurs de lecture
Erreurs de transcription des paramètres

Erreurs dues aux types de calculs

- Erreurs dues aux approximations faites selon la méthode de calculs

D 122
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude/ Paramètres d'incertitude

Inclinaison Équipement Erreur en Inclinaison Erreur en Azimut

Single Shot magnétique +/- 0.25 +/- 5.0

Steering tool +/- 0.25 +/- 5.0


< 5 degrés

MWD +/- 0.25 +/- 5.0

Gyroscope +/- 0.25 +/- 5.0

Single Shot magnétique +/- 0.20 +/- 0.20

Steering tool +/- 0.15 +/- 1.50


> 5 degrés

MWD +/- 0.10 +/- 1.25

Gyroscope +/- 0.10 +/- 1.25

Paramètres d'incertitude couramment utilisés


Fonction du type de mesure et de l'inclinaison du puits

D 123
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude/ Paramètres d'incertitude

Les paramètres d'incertitude seront pris en compte dans les calculs d'incertitude
Ils résultent de l'estimation des différents erreurs potentielles
Ils dépendent essentiellement du type d'outil utilisé (et donc des capteurs utilisés)

Valeurs typiquement utilisées:

• Erreurs sur l'inclinaison: +/- 0.25 degrés


• Erreurs sur l'azimut: +/- 1.50 degrés
• Erreur sur la longueur mesurée: 1/500 à 1/1000

Fiche technique outil

D 124
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude/ Domaine d'incertitude

D 125
Contrôle de trajectoire/ Calculs d'incertitude/ Étude anti-collision

Une étude anti-collision résulte de l’association de différentes techniques


permettant d'évaluer la distance entre deux ou plusieurs puits,

Ces techniques incluent:


• Calcul de la distance horizontale entre les puits
• Détermination des paramètres d'incertitude
• Détermination des ellipses d'incertitude
• Compilation des différents résultats Une étude anti-collision est souvent complexe

Une étude anti-collision est souvent complexe

D 126
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 3
Contrôle de trajectoire
3.5. Facteurs affectant la déviation

Les facteurs naturels


Les procédures de forage et l'équipement
Conséquences du forage dévié sur la forme des trous

D 127
Contrôle de trajectoire/Facteurs affectant la déviation/ Les facteurs naturels

Facteurs naturels

Pendage des formations


Alternances de formations dures et tendres

Procédures & Équipements de forage

Type d'outil
Type de garniture
Méthode de forage
Poids excessif sur l'outil

Conséquences du forage dévié sur la forme des trous

Trou spiralé
Trou ovalisé
Trou élargi
Marches
Dog leg
Key seat

D 128
Contrôle de trajectoire/Facteurs affectant la déviation / Les facteurs naturels

Pendage des formations

•si le pendage est inférieur à 45 degrés: le puits aura


tendance à "monter" pour venir perpendiculaire au pendage.

•si le pendage est supérieur à 45 degrés: le puits aura tendance à


"suivre" le pendage

D 129
Contrôle de trajectoire/Facteurs affectant la déviation / Les facteurs naturels

Alternance de formations dures et tendres

Les alternances de formations tendres et dures peuvent provoquer un décalage de l'axe


du puits, résultant en un diamètre "apparent" inférieur au diamètre de forage

L'utilisation de garnitures rigides limite habituellement le phénomène.

D 130
Contrôle de trajectoire/Facteurs affectant la déviation / Les procédures

La méthode de forage:
Les différentes méthodes de forage, affectent (heureusement !) le forage dirigé

Le type de la garniture de forage (BHA):


La détermination du type et la conception de la garniture de forage sont les éléments permettant de contrôler le
comportement du puits.
la création et la répartition de points d'appuis permettant d'obtenir une déformation permanente dont résultera le
mouvement désiré.

Le type d'outil de forage:


les outils tricônes ont tendance à "tourner vers la droite" (augmentation de l'azimut).
les outils PDC ont plutôt tendance à forer droit (azimut constant) ou à tourner légèrement vers la gauche
(diminution de l'azimut).

Le poids sur l'outil:


Un poids excessif peut entraîner un comportement inverse du comportement prévu.

D 131
Contrôle de trajectoire / Facteurs affectant la déviation / Conséquences

Trous ovalisés

Le phénomène est du à des causes multiples dont les frottements du


train de tiges à la paroi du puits.
Les inconvénients majeurs résultant sont un plus grand volume de puits

Trous spirales

Ce phénomène dont les causes sont mal comprises se produit surtout dans les formations tendres.
Il en résulte des trous dont le diamètre apparent est inférieur au diamètre de forage, des frottements
plus importants et des difficultés potentielles pour descendre le tubage.

D 132
Contrôle de trajectoire / Facteurs affectant la déviation / Conséquences

Dog leg
L'arrivée de l'outil sur une formation
plus dure peut provoquer un
décalage brutal de l'axe du puits
("ripage")
résultant en un dog-leg important et
créant un point de fatigue du train de
tiges

D 133
Contrôle de trajectoire/ Facteurs affectant la déviation / Les procédures

Formation d'un Key Seat

Elle résulte du frottement du train de tiges sur la paroi du puits, creusant petit à petit un trou latéral
ayant pour diamètre le diamètre du corps des tiges.
Elle se produit donc de préférence dans les sections courbes du puits ou sur un dog-leg prononcé

D 134
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 4
Équipement de forage dirigé

Équipements standard de forage déviation


Équipements de mesures
Les nouveaux équipements de forage dirigé

D 135
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 4
Équipement de forage dirigé
4.1. Équipements standard de forage déviation

Équipements standard de forage


Équipements spécifiques au forage dirigé

Équipement Moteurs de fond


Stabilisateurs amagnétique
Raccords d'orientation
Raccords coudés
Outils de déflexion

D 136
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Masse-tiges

Les masse-tiges sont des tubes d'acier dont l'épaisseur du corps leur confère un poids important.
a/ Les masses tiges lisses (Slick DC)
Ce sont les masse-tiges les plus courantes, purement tubulaires. Elles ne devraient pas être
utilisées en forage dirigé.
b/ Les masse-tiges spiralées (spiraled DC)
Les masse-tiges spiralées ont trois "méplats" usinés en spirale sur environ 8 mètres de leur
longueur.
c/ Les masse-tiges carrées
elles fournissent une bonne centralisation, elles fournissent une meilleure rigidité, elles
minimisent les vibrations axiales
Les masse-tiges carrées sont aujourd'hui peu utilisées.
d/ Masse-tiges asymétriques
Les masse-tiges asymétriques sont utilisées afin de tenter de maintenir la verticalité d'un puits
e/ Masse-tiges articulées
Les masse-tiges articulées ne sont utilisées que pour le forage des puits à court rayon.

D 137
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Drill-collars lisses & spiralés

Masse-tiges asymétriques
Drill-Collars carrés

D 138
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Tiges de forage

Les tiges de forage sont, en nombre, les principaux éléments du train de tiges.
a/ Tiges standards (Drill pipes - DP)
Les tiges standards de forage sont des tubes d'acier de faible épaisseur, manchonnés
et filetés à chaques extrémités, de manière à permettre des connections rapides.
b/ Tiges Lourdes (Heavy weight drill pipes - HWDP)
Les "tiges lourdes" sont des tiges de forage ayant un corps plus épais, un poids
linéaire plus important, et une meilleure résistance à la compression et à la traction.
c/ Tiges de compression (compressive drill pipes)
Les tiges de compression sont apparues avec le développement des forages à hautes
inclinaisons
Comme leur nom l'indique, elles sont destinées à travailler en compression
d/ Tiges Lourdes spiralées
Les tiges lourdes spiralées sont des tiges lourdes ayant trois "méplats" usinés en
spirale Elles sont fréquemment utilisées en forage horizontal, en particulier dans les puits
à rayon moyen.

D 139
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Tiges de forage

D 140
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Coulisses de forage

Le but des coulisses de forage est d'aider à libérer le train de tiges en cas de collage ou
de coincement dans le puits.
a/ Coulisses de forage mécaniques
L'énergie des coulisses de forage mécaniques provient de la compression ou de
l'extension de ressorts.
b/ Coulisses de forage hydrauliques
L'énergie des coulisses de forage hydrauliques provient de la compression ou de
l'extension d'un fluide, le plus souvent étant de l'huile.
c/ Coulisses de forage hydromécaniques
Les coulisses hydromécaniques sont en fait la juxtaposition d'une coulisse mécanique et
d'une coulisse hydraulique. Le plus souvent:
l'étage mécanique est utilisé pour taper vers le bas
l'étage hydraulique est utilisé pour taper vers le haut
d/ Accélérateurs
Les accélérateurs sont utilisés pour accroître la force d'impact des coulisses.

D 141
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Coulisses de forage

Coulisse Hydraulique Accélérateur


Coulisse Mécanique

D 142
Équipement de forage dirigé / Équipements standard de forage déviation

Amortisseurs de vibration (shock absorbers)

L'objet de ces instruments est d'amortir les vibrations produites au niveau de l'outil de
forage
Ils augmentent la durée de vie des outils de forage ainsi que celle des éléments du train de
tiges et du rig.
Leur présence dans la garniture doit être prise en compte quand au comportement
directionnel en raison d'une rigidité réduite.

Bumper subs

Les Bumper subs sont essentiellement utilisés en tant que compensateurs de pilonnement
sur les appareils flottants Ils peuvent également être utilisés comme amortisseurs de
vibrations.

D 143
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Élargisseurs

Les élargisseurs sont des outils conçus pour élargir un trou déjà foré. On
distingue:

les élargisseurs à bras fixes,


Destinés à élargir un puits jusqu'au diamètre permis par la section
précédente.

les élargisseurs hydrauliques (à bras mobiles).


Destinés à élargir un puits à un diamètre supérieur à celui de la section
précédente (tubée ou non).

Diverses raisons peuvent conduire à forer un puits en petit diamètre,


pour être élargi ensuite (ou non):

•sécurité
•évaluation
•forage dirigé
•probabilité de changement de programme

D 144
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Élargisseurs

Élargisseurs à bras fixes (à gauche) & à bras mobiles (à droite)


Pilote (avec duses) & Outil de forage

D 145
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Élargisseurs

Élargisseurs hydrauliques (under-reamers)

Les élargisseurs hydrauliques permettent d'augmenter le diamètre


des puits au delà du diamètre intérieur du tubage précédent
Ils consistent en un jeu de molettes supportées par des bras
rétractables actionnés hydrauliquement par la circulation du fluide
de forage

D 146
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Aléseurs

Aléseurs à rouleaux (roller reamers)

L'objet des aléseurs à rouleaux est


- d'aider à maintenir le diamètre d'un trou
- de centraliser la garniture de forage
Ils utilisés pour réduire les dog legs, key seats ou les marches

Ils consistent en un élément tubulaire sur lequel sont fixés de


deux à six rouleaux montés sur roulements usinés ou revêtus
en fonction de la dureté des formations (dents métalliques ou
boutons de carbure de tungstène)

D 147
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Raccords

Les raccords sont des éléments tubulaires courts à divers usages. Leur nombre doit
être limité

a/ Raccords "Cross Over"


Ces raccords sont utilisés pour connecter des éléments du train de tiges ayant
des filetages différents.
b/ Raccords pour valve anti-retour
Les valves anti-retour destinées à empêcher l'entrée d'un fluide envahisseur dans
le train de tiges doivent être installées dans des raccords prévus à cet effet.
c / Raccords d'usure
Les raccords d'usure (saver subs) sont utilisés pour protéger les filetages ayant
besoin d'être souvent dévissé (tige carrée),
d/ Extensions
Les extensions sont des tubulaires courts, utilisés pour ajuster la distance entre
lames de stabilisateurs, ainsi que pour allonger la distance ente l'outil (ou le pilote)
et un élargisseur.
e/ Raccords à entrée latérale (Side entry subs)
Les raccords à entrée latérale sont conçus pour permettre le passage d'un câble
entre l'intérieur et l'extérieur du train de tiges.
La rotation du tarin de tiges n'est plus possible lors de l'utilisation de tels raccords.
f/ Junk subs
Ces raccords sont destinés à recueillir les débris ou scories produites par le forage.
Ils sont installés directement au-dessus de l'outil de forage.

D 148
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Raccords

D 149
Équipement de forage dirigé / Équipements standard / Aléseurs

Aléseurs de Key-seat

Le but de ce type d'outil est d'éliminer un key seat en cours de formation ou déjà
formé
Un aléseur de key seat est constitué d'une chemise coulissant sur un mandrin
• La chemise est équipée de lames spiralées au revêtement agressifs
• Elle tourne et coulisse librement pendant la descente du train de tiges et le forage
• Elle est bloquée par un ergot et tourne avec le train de tiges lors de la remontée

D 150
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs de fond

Moteurs à déplacement positif

Les moteurs de fond aussi appelés moteurs à déplacements positifs (PDM,


DHM) sont les outils sans lesquels le forage dirigé n'aurait pu évoluer aussi
rapidement au cours des dernières années.
Ils dérivent de la "pompe à cavité progressive" inventée par le Français
"Moineau" en 1934, inversée dans les années 50 pour en faire des moteurs,
et depuis en évolution continuelle

Turbines

Relativement peu utilisées en forage dirigé

D 151
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif

La partie moteur d'un PDM est constitué de deux


éléments:

- Rotor: arbre hélicoïdal (hélice externe en


queue de cochon) fabriqué en acier inoxydable,
- Stator: élastomère moulé en forme d'hélice
interne, (avec une spire supplémentaire par rapport
au rotor)

Le rotor et le stator correspondent étroitement et


engendrent des cavités A l'état statique ces cavités
sont étanches les unes des autres.

Un fluide pompé à l’entrée du moteur, génère une


montée de pression entraînant la rotation du rotor
et permettant ainsi le passage du fluide dans la cavité
voisine.

Le fluide progresse alors de cavité en cavité créant une


rotation régulière du rotor.
La vitesse de rotation résultante est proportionnelle au
débit.

D 152
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif
Les différents éléments d'un PDM sont:

• Un étage moteur
• Un étage de roulement
• Un joint de cardan
• L'arbre de transmission

• Une valve à pression différentielle est optionnellement installée en haut du moteur

D 153
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif

Différents types de moteurs / Puissance, Couple & Vitesse

- single lobe motors (1/2 lobes) > High speed - low torque motors
- multi lobes motors > Low speed - high torque motors

D 154
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif

Différents types de moteurs / Géométrie des moteurs

D 155
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif

Coude ajustable incorporé au moteur

Wear Pad

Effective Bend

D 156
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Moteurs à déplacement
positif
Limitations d'utilisation

Les moteurs de fond sont des outils relativement fragiles, en particulier leurs stator et
roulements.

• Couple réactif
Pendant le forage l'outil de forage rencontre une résistance qui se traduit par un couple, et le
moteur à alors tendance à tourner en sens inverse en raison du débit qui continue à
l'actionner,
• Calage
Si un poids excessif est appliqué à l'outil de forage, le moteur calera (stall-out)
• Bouchage
Dans les formations tendres, le moteur peut avoir tendance à se remplir et se boucher.
• Quantité de solides dans le fluide de forage
Un excès de solides dans le fluide de forage aura un effet abrasif
• Température
Les élastomères constituants les stators supportent mal les hautes températures
• Boues à l'huile
De même les boues à base d'huile ont un effet corrosif sur les élastomères et réduisent la
durée de vie des moteurs.
• Durée de vie des outils de forage
La durée de vie des outils à molettes est limitée par un nombre total de rotation des
roulements
D 157
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/Stabilisateurs

•Stabilisateurs à lames soudées


•Stabilisateurs à chemise non rotative
•Stabilisateurs intégraux
•Stabilisateurs à diamètre variable
•Stabilisateurs à chemise
•Stabilisateurs "clamp-on"

Stabilisateurs à chemise

Stabilisateurs "intégraux"
à lames "ouvertes" & à lames "fermées" à lames intégrales - à lames soudées - à chemise

D 158
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Stabilisateurs

Revêtements de surface (hardfacings)

Stabilisateurs à diamètre variable (adjustable stabilisers)

D 159
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Pour la bonne utilisation d'instruments de mesures magnétiques il est nécessaire d'éloigner les
équipements de mesure des éléments perturbants. Ceci est réalisé en utilisant des matériaux dits non-
magnétiques ou amagnétiques, Ces matériaux amagnétiques peuvent être:
- de l'aluminium
- des aciers inoxydables de haute qualité
- des alliages tels que le "Monel" (70% nickel + 30% cuivre)

D 160
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Les équipements amagnétiques les plus courants sont:


a/ Masse-tiges amagnétiques
Les masse-tiges amagnétiques sont les éléments les plus utilisés pour éliminer les
perturbations du champ magnétique dues à la présence train de tiges.

b/ Tiges de forage amagnétiques


Les tiges de forage amagnétiques ou tiges compressives amagnétiques sont utilisées en
forage horizontal où les masse-tiges n'ont plus de justification de poids.

c/ stabilisateurs amagnétiques
Des stabilisateurs amagnétiques peuvent être nécessaires en lieu et place de
stabilisateurs standards lorsqu'ils doivent être situés près des équipements de mesure.

d/ Raccords amagnétiques
De même des raccords amagnétiques peuvent être nécessaires en lieu et place de
raccords standards lorsqu'ils doivent être situés près des équipements de mesure

D 161
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Raccord Coudés & Raccords d'orientation

Raccord Coudés

Les raccords coudés sont utilisés en combinaison avec un moteur de fond droit de manière à
le désaxer par rapport à l'axe du puits, désaxant ainsi l'outil de forage.
L'angle est obtenu en désaxant le filetage mâle et sa portée par rapport à l'axe du corps
Ils sont installés immédiatement au-dessus du moteur.

La valeur de l'angle est gravée dans le corps du raccord


et une ligne de repérage (dite "scribe line") est usinée le long du corps afin de permettre un
repérage précis de l'angle.
La valeur de l'angle détermine le gradient de montée et/ou de rotation du puits,
Il est donc nécessaire de disposer sur site de raccords de différentes valeurs
afin de couvrir une gamme de gradients adaptée au programme de forage.
L'utilisation des raccords coudés tend à disparaître
avec le développement des coudes incorporés dans le moteur ("bent-housing").

D 162
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Raccord Coudés & Raccords d'orientation

Raccord d'orientation

Les raccords d'orientation sont conçus pour recevoir une chemise


dans laquelle viendra se loger l'extrémité inférieure ("mule shoe") de l'outil de mesure
(système UBHO).
La chemise doit être positionnée et bloquée dans une position permettant d'orienter l'outil de
mesure, en fonction de la position du raccord coudé ("scribe line").
Ils sont fabriqués en acier amagnétique en raison de leur proximité par rapport au compas
ou aux magnétomètres.
Les raccords coudés et les raccords d'orientation sont fréquemment combinés
en seul raccord appelé "raccord coudé d'orientation".

D 163
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Raccord Coudés & Raccords d'orientation

D 164
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Équipements
amagnétiques

Raccord Coudés & Raccords d'orientation

D 165
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Outils de déflexion

Sifflets déviateurs

Les sifflets déviateurs sont communément appelés "Whipstock".


Le but d'un sifflet déviateur est d'initier la déviation d'un puits ou d'une branche d'un puits,
soit en trou ouvert, soit à partir de l'intérieur d'un tubage.
Un sifflet déviateur est un sabot d'acier dans lequel est usiné un sillon concave.
Ce sillon forcera l'outil de forage vers la paroi du puits créant ainsi une force latérale
permettant
soit d'initier une branche secondaire d'un puits, soit d'ouvrir une fenêtre dans un tubage.
Les sifflets déviateurs peuvent être:
• permanent ou récupérables
• posés ou ancrés
• orientés ou non

D 166
Équipement de forage dirigé / Équipements spécifiques/ Outils de déflexion

Sifflets déviateurs

D 167
Forage Dirigé
Applications et Méthodes
Chapitre 4
Équipement de forage dirigé
4.2. Équipements de mesure
Outils de mesures en temps différé
Inclinomètres
Single-shots magnétiques
Multi-shots magnétiques
Gyroscopes
Outils de mesures en temps réel
Steering tools
MWD et LWD
Gyroscopes
Les mesures MWD
Direction et inclinaison (D&I)
Tool face
Poids et couple sur l’outil de forage (WOB, TOR)
Débit au fond
Gamma Ray
Pression annulaire
D 168
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure

La nécessité de déterminer la positon du puits conduit à réaliser régulièrement des


mesures d'inclinaison et d'azimut.
De plus le besoin de contrôler la direction du puits conduit à le nécessité de mesurer le
tool face de l'outil de forage.
Ces différentes mesures sont réalisées par des outils de mesures en fond de trou,
qui diffèrent à la fois par leur mode de mesure et par leur mode de transmission de
l'information.
Les mesures peuvent être effectuées à l'aide de différents capteurs:
Mesures d'inclinaison:
basées sur la mesure du champ gravimétrique terrestre
pendules
accéléromètres
Mesures d'azimut
basées sur la mesure du champ magnétique terrestre :
compas
magnétomètres
basées sur la mesure d'une direction connue :
gyroscopes
plates-formes inertielles
On distingue les outils à transmission différée et les outils à transmission en temps réel

D 169
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Inclinomètres

Les inclinomètres sont les plus simples des instruments de mesures directionnelles
ne mesurant que l'inclinaison du puits.
Ils sont constitués d'un pendule ou d'un peson uniquement affecté par le champ
gravimétrique terrestre.
Ils sont essentiellement utilisés pour contrôler la verticalité des puits.

D 170
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Single-shot Magnétique

Un Single-shot magnétique est conçu pour effectuer une unique mesure


de l'inclinaison et de l'azimut du puits,
l'enregistrer et la conserver jusqu'à sa lecture.
Il doit être positionné dans une masse-tige amagnétique.
Utilisé conjointement avec un raccord d'orientation indexé (UBHO)
il fournit simultanément une mesure du tool-face

D 171
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Single-shot Magnétique

Un Single-shot magnétique est constitué des composants suivants:


un système de mesure,
- unité d'angles: L'inclinaison est mesurée à l'aide d'un pendule ou d'un peson flottant,
L'azimut est mesuré à l'aide d'un compas flottant
- ensemble d'accéléromètres et de magnétomètres
un système d'enregistrement des mesures
- caméra, conçue pour photographier une image des instruments de mesure, incluant
une lentille et une lampe permettant d'exposer un disque sensible
- mémoire électronique
un système de déclenchement
- horloge, mécanique ou électronique,
permettant de déclencher la prise de vue après un délai ajustable en surface
- détecteur de mouvement,
déclenchant la prise de vue après une période déterminée sans aucun mouvement.
- détecteur de Monel,
détectant la présence de l'outil dans un environnement non magnétique et déclenchant
la prise de vue
un système d'alimentation
procurant l'énergie nécessaire au fonctionnement de l'outil,

D 172
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Image typique
(diamètre réel 25 mm)

Single-shot Magnétique

D 173
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Raccord d’orientation
(Système UBHO)

Single-shot & Multi-shots Magnétique

D 174
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure /Outils de mesures en
temps différé

Gyroscopes

Les éléments constitutifs d'un "gyroscope" sont:


- un système de mesure d'inclinaison (pendule, accéléromètres)
- un système de mesure d'azimut (voir ci-dessous)
- un système de mémorisation (film, mémoire électronique) et/ou de transmission des
mesures (câble électrique).
- un système de déclenchement des mesures (horloge mécanique ou électronique)
- une source d'énergie (batteries ou câble électrique)

Deux types de systèmes:


Les gyroscopes "conventionnels" ou "libres"
Ces systèmes fournissent une mesure relative de l'azimut à partir de leur orientation initiale.
Avant leur descente dans le puits ils doivent être alignés sur un repère de surface
d'orientation connue.
Soumis aux forces résultant de la rotation terrestre, ces systèmes subissent une "dérive" de
leur orientation.
Les "centrales inertielles" (rate-gyro) ou "gyroscopes à recherche automatique du
Nord" (North-seeking gyro)
développés depuis 1970 à partir des systèmes de navigation aériens.
La combinaison gyro-accéléromètres permet de déterminer le vecteur-force résultant de la
rotation de la Terre.
Cette valeur associée à la latitude et à l'inclinaison du puits permet de calculer la direction du
Nord géographique, et donc de déterminer l'azimut du puits.

D 175
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

Les outils de mesures en temps réel sont conçus pour effectuer une ou plusieurs mesures de
l'inclinaison et de l'azimut du puits et les transmettre vers la surface. Ils sont composés:

- d'un ensemble de capteurs de mesures


- d'une électronique de contrôle
- d'un système de télémétrie
On distingue les:

Steering tools
MWD et LWD
Ces outils sont en permanence au fond du puits

Gyroscopes
Ces outils sont descendus dans le train de tiges au moment de leur utilisation

D 176
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

Steering tools

Affichage en surface Side-entry Sub

D 177
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

Steering tools

Câble à travers les tiges et la tige carrée

D 178
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Étage(s) de mesures

Paramètres de déviation Paramètres d’évaluation Paramètres de forage

Inclinaison Gamma ray(orienté) Torque

Azimut Résistivité (orientée) Vibrations

Tool face Densité)

Température Porosité Pression annulaire

D 179
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Étage de Télémétrie


L'étage de télémétrie a deux fonctions:
- coder les paramètres mesurés en information binaire
- transmettre cette information vers la surface
Deux systèmes de transmission existent:

Impulsions (Mud pulses)


Un système mécanique (le "pulser ") génère des ondes dans la colonne de boue:
- pulses positifs: augmentation de pression
- pulses négatifs: dépression

Les systèmes à "Mud pulses" sont très dépendants du fluide de forage.

Transmission Electromagnétique
Un courant électrique est injecté dans la formation et mesuré en surface.

Ce type de transmission est indépendant du fluide de forage,


mais dépend étroitement de la résistivité des formations traversées.

D 180
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Télémétrie / Transmission à Mud Pulses I

Installation de surface

D 181
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Télémétrie / Transmission à Mud Pulses

Pulses négatifs

Pulses positifs

Continuous wave

D 182
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Télémétrie / Transmission à Mud Pulses

Pulses négatifs

D 183
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Télémétrie / Transmission à Mud Pulses

Pulses positifs

D 184
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Télémétrie / Transmission Electromagnétique

Un courant électrique est injecté dans la formation au


niveau de l'outil, et transmis à travers les formations
déjà forées et le train de tiges.

Il est mesuré en surface, par:


-une connection sur la tête de puits,
- une connection sur une "antenne" installée à
proximité du puits

Ce type de transmission est totalement indépendant


du fluide de forage. Il dépend de la résistivité des
formations traversées (atténuation du signal)

Le champ d'opération de ces outils est limité en


fonction de ces résistivités.

D 185
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Étage d'alimentation

Batteries
Turbine / alternateur actionnée par le débit
Combinaison des deux

D 186
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

MWD & LWD / Géométrie des outils

Style drill-collar

Style tube intérieur

D 187
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Outils de mesures en
temps réel

Real-time Gyroscopes

Des gyroscopes à recherche automatique du


Nord géographique et transmettant les
informations à l'aide d'un câble électrique sont
également disponibles.

En raison de leur relative fragilité, ils ne peuvent


pas être utilisés en cours de forage.

D 188
Équipement de forage dirigé / Équipements de mesure / Les mesures MWD

Direction et inclinaison (D&I)


Le capteur D&i consiste en un set d’accéléromètres tri-axiaux et de magnétomètres tri-axiaux
Les mesures sont réalisées en actionnant les pompes de forage. Les calcules D&I sont
réalises en surface par le computer en utilisant les valeurs régionales d’amplitude de la gravité
terrestre et du champ magnétique terrestre.

Tool face
Le tool face TF mesure l’orientation de la BHA par rapport à la paroi supérieur du trou
(high side) "gravity tool face",
Ou bien par rapport au nord magnétique  "magnetic tool face".

Poids et couple sur l’outil de forage (WOB, TOR)


Des jauges de contrainte mesurent le poids et couple effectifs appliqués à l’outil, et

Débit au fond (si le MWD est alimenter par une turbine)


L’utilisation première de cette mesure est la détection de washout dans la garniture..

Gamma Ray
Un détecteur de la radioactivité naturelle de roches peut être adjoint au système. Ce système
est très utile, il permet de faire de corrélation lors du forage.

Pression annulaire
Le capteur mesure en temps réel la pression annulaire au fond,
La connaissance de l’ECD réelle et ça courbe d’évolution est un outil très puissant pour
détecter toute accumulation de cuttings dans le trou (mauvais nettoyage) :

D 189
Équipement de forage dirigé / Les nouveaux équipements de forage dirigé

L’accroissement des besoins en précision de la navigation, ainsi que la


complexité de certaines trajectoires (les puits 3-D) ont favorisés le
développement de techniques plus sophistiquées voire nouvelles:

- Les systèmes à mesures avancées (le plus prés de l'outil)


- Les techniques de navigation en rotation ("rotary steerable systems")

D 190
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes à mesures
avancées

’ Measures at bit ’

Systèmes effectuant certaines mesures entre l’outil et le moteur de fond Essentiellement


l’inclinaison, le Gamma Ray et la Résistivité
L'avantage de ces systèmes réside en une détection rapide des changements de
paramètres géologiques ou géométriques

- détection rapide de toute sortie du réservoir


- détection rapide d'un banc d'argile
- évaluation de la qualité du réservoir
- détection rapide des variations d'inclinaison

D 191
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Outils de forage permettant de dévier la trajectoire en maintenant la rotation de la garniture de forage

Avantages

•Rotation continue de la garniture de forage en mode orienté, d’où moins de frottements tiges/trou,
meilleur transfert du poids sur l’outil ,
et par conséquence accroissement de l’avancement et du potentiel grand déport

•Qualité de trou très supérieure par rapport au forage au Moteur Steerable

-Parois du trou mieux calibrées et nettement moins spiralée contribuant à une réduction des
frottements
- Opérations de tubage, wire line et complétion facilitées
- Cimentation de meilleure qualité

•Meilleur contrôle de trajectoire (correction permanente) donc profil de puits moins tortueux et
conditions de Torque & Drag optimum

•Meilleur nettoyage du trou (risques de coincement réduits)

D 192
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

RSS - Rotary Steerable Systemes

BHI – AutoTrak

SLB – PowerDrive ( Xtra – X5 – Xceed )

 HPSL – GeoPilot

•PDS – Revolution
•PATHFINDER – PathMaker
•GYRODATA – Well-Guide
•NOBLE Technology – WellDirector &
ExpressDrill
•ANDERGAUGE – DART (Downhole
Adjustable Rotary Tool)

D 193
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

BHI AutoTrak
( Système ’Push the Bit ’ )

Principe:

Une poussée latérale sur les parois puits génère une Side Force à l’outil
Cette poussée est crée par des patins installés sur une chemise non rotative

D 194
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

BHI AutoTrak
( Système ’Push the Bit ’ )

D 195
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

BHI AutoTrak
( Système ’Push the Bit ’ )

RCLS - Rotary Closed Loop System

La trajectoire est programmée dans l’outil qui assure automatiquement une correction
permanente

Modes Opératoires

HOLD Maintien automatique d’une inclinaison de consigne (RCLS)


STEER Forage orienté selon un Tool Face de consigne
RIBS OFF Les patins inactifs sont rétractés (manoeuvre garniture de forage)

Communications Fond-Surface ET Surface-Fond

D 196
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

BHI AutoTrak

Communication Surface-Fond

Mud Pulses négatifs,


(chute de la pression d’injection)
15% du débit est dévié
 Le processus de transmission
d’une ‘consigne’ prend 5 minutes
 Il n’est pas nécessaire
d’interrompre le forage

D 197
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

BHI AutoTrak

D 198
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive

( Système ’Push the Bit ’ )

Principe:

Une poussée latérale sur les parois puits génère une Side Force à l’outil
Cette poussée est crée par des patins rotatifs

Tout ce qui est ’’extérieur’’ tourne à la même vitesse que le train de tiges

D 199
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive

Bias Unit :

Trois patins déflecteurs activés chacun par un piston


Chaque patin est activé à chaque révolution du train de tiges
Un distributeur hydraulique commande les pistons actuateurs en fonction du Tool Face nécessaire

D 200
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive

Bias Unit :

D 201
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive

Control Unit :
Elle contient :
L’électronique de contrôle
Un élément géostationnaire
Cet élément est maintenu géostationnaire par deux roues à aubages inversés
qui assurent également la génération puissance
Un jeu d’accéléromètres et de magnétomètres permettant de mesurer l’inclinaison
et de déterminer le Tool Face (gravitationnel ou magnétique)

D 202
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive Xceed

( Système ’Point the Bit ’ )

Tous les éléments tournent à la même vitesse que le train de tiges


La déflexion de l’arbre de transmission (solidaire de l’outil de forage)
est obtenue par un excentrique tournant en sens inverse du train de tiges
Deux épaulements filetés sur le corps permettent le montage de stabilisateurs
Une turbine type MWD permet la génération de la puissance requise

D 203
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Schlumberger Power Drive Xceed

L’excentrique créé un raccord coudé permanent de l’ordre de 0.6 degrés

Maintenu ‘fixe’ par rotation inverse à la rotation de la garniture, il matérialise un Tool Face fixe
et donc une orientation de l’outil de forage

‘Débrayé’ (tournant avec la garniture de forage), le système se comporte comme un moteur


coudé en rotary, forant un trou légèrement surdimensionné.

L’électronique de type MWD directionnel permet le contrôle et l’opération de l’outil Xceed

D 204
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Halliburton GeoPilot

( Système ’Point the Bit ’ )

La déflexion de l’arbre de transmission (solidaire de l’outil de forage)


est obtenue par un jeu de 2 bagues excentriques pivotantes l’une dans l’autre

D 205
Équipement de forage dirigé / Les équipements récents/ Systèmes Rotary
Steerable

Halliburton GeoPilot

Le Stabilisateur Non Rotatif est l’élément géostationnaire


référentiel nécessaire au repérage de la génératrice haute du trou.
Il est équipé de roulettes radiales limitant sa rotation
mais favorisant le glissement axial sur les parois du puits

D 206
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 5
Conception d'un Well plane

Planning & ingénierie


Design des garnitures de forage dirigé

D 207
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 5
Conception d'un Well plane
5.1. Planning & ingénierie

Emplacement de surface
Définition de la cible
Détermination de la trajectoire
Détermination du profil du puits
Détermination de la profondeur du Kick-off
Orientation initiale du puits
Choix des rayons de courbure
Méthodes de forage dirigé
Méthodes de démarrage du forage dirigé
Méthodes de forage des phases droites ou courbes

D 208
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Emplacement de surface

• Système de coordonnées
Le système de coordonnées est le plus souvent imposé par les autorités administratives
locales.
En fonction de ce système, la convergence locale sera déterminée.

• Coordonnées de l'emplacement
Les coordonnées de la tête de puits doivent être déterminées avec précision, soit par
relevé topographique, soit par mesure satellite:

X coordonnée Est-Ouest
Y coordonnée Nord-Sud
Z Altitude de la surface se référant au zéro hydrographique.

• Déclinaison magnétique
La Déclinaison magnétique au moment des opérations de forage devra être calculée.

D 209
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Définition de la cible

La cible est déterminée par les géologues et ingénieurs réservoirs.


En forage conventionnel, les cibles sont données comme des surfaces dans un plan
horizontal:

• cercle défini par son rayon (rayon de la cible) et son centre


• ellipse définie par ses axes, la direction du grand axe et son centre
• carré défini par les coordonnées X & Y des sommets
• polygone défini par les coordonnées X & Y des sommets

Elles peuvent être définies tridimensionnellement en ajoutant une: • Tolérance verticale


ou en définissant un volume autour d'un point:

• sphère
• ellipsoïde

D 210
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Définition de la cible

La préparation d'un puits horizontal nécessite une définition plus élaborée

• définition du point d'entrée

. Définition absolue à l'aide des coordonnées


. Définition relative telle que par exemple: 3 mètres sous le toit du
réservoir

• tolérance verticale

• direction du drain et tolérance 3-d autour du drain.

D 211
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Définition de la cible

Définition typique de la cible d'un puits horizontal

D 212
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Détermination de la trajectoire

La détermination de la trajectoire d'un puits doit intégrer les paramètres suivants:

• Le puits doit atteindre la ou les cibles.

• Le puits doit pouvoir être foré


 Minimiser les dog legs
 Minimiser les frottements potentiels

• Le puits doit pouvoir être complété

D 213
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Détermination de la trajectoire

Détermination du profil du puits

Le profil du puits doit être déterminé en fonction des critères énoncés ci dessus
mais aussi

• En anticipant le comportement des formations traversées

dans la phase de montée en inclinaison


Considérer la faculté de la formation à monter et le risque de
formation de key- seats.

 en fonction de l'inclinaison
La stabilité d'une formation peut être complètement différente selon
l'inclinaison à laquelle elle est traversée.
Les problèmes d'instabilité augmentent avec l'inclinaison.

• Si le puits fait partie d'une plate-forme Multipuits le choix du profil d'un puits
doit tenir compte des trajectoires des autres puits.

D 214
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Détermination de la trajectoire

Détermination de la profondeur du Kick-off

• Choisir une formation favorable


Toutes les formations ne sont pas favorables au démarrage de la montée en
inclinaison.
Des formations trop dures ou trop tendres de permettent pas une montée efficace.

• Tenir compte du système de mesure


> L'orientation d'un puits est une procédure qui peut être longue.

• Si le puits fait partie d'une plate-forme multipuits le choix de la profondeur du kick-off


doit aussi Prendre en compte les trajectoires des autres puits.

D 215
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Détermination de la trajectoire

Orientation - Azimut initial - Garde

La direction initiale du puits doit être déterminée en fonction:


• de la méthode de forage dirigé
• des types d'outils de forage

D 216
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Détermination de la trajectoire

Rayons de courbures

Le choix du rayon de courbure doit être fait en tenant compte des différents objectifs
du puits, y compris sa complétion.

Les éléments suivants doivent être pris en compte:

• La faculté des formations à permettre la déflexion


Certaines formations ne permettent pas d'obtenir des gradients importants.

• La faculté des formations à supporter la déflexion


Certaines formations auront tendance à créer des key-seats

• La méthode de forage dirigé choisie


Un gradient important dans la première phase rendra la rotation impossible.

• Les différents équipement qui seront descendus dans le puits


Certains équipements pourraient ne pas accepter une flexion importante,

• Les phases de montée sont généralement plus lentes et plus difficiles que les
sections droites.
Il peut être intéressant de réduire la longueur des phases de montée

D 217
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Deux méthodes peuvent être considérées pour la réalisation d'un forage dirigé:

1 - Le forage dirigé conventionnel

- "moteur" (utilisant un moteur de fond, en principe sans rotation du train de tiges)


- "rotary" (sans moteur de fond)

Le déroulement d'un puits dévié en forage dirigé conventionnel est le suivant:


- Montée initiale en inclinaison et orientation du puits à l'aide d’un raccord coudé jusqu'à
l'obtention d'une inclinaison minimum et de l'orientation du puits dans l'azimut initial
déterminé.
- Continuation de la phase de montée en mode rotary.
- Forage des sections droites en mode rotary.
- Si nécessaire, correction(s) à l'aide d'un moteur de fond équipé d'un raccord coudé.

2 - Le forage de navigation

Le forage dirigé dit de "navigation" (steerable Drilling) consiste à utiliser des moteurs de
fond pour la totalité des phases de forage dirigé, conjointement ou non avec la rotation du
train de tiges.

D 218
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

D 219
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de démarrage du forage dirigé

a/ utilisation d'un moteur de fond

C'est de loin la méthode la plus communément utilisée.


Un moteur de fond équipé d'un raccord coudé
(incorporé ou non)

Le gradient de montée obtenu dépend

- de l'angle utilisé

- de la distance du coude par rapport à l'outil de


forage, L'efficacité d'un raccord coudé incorporé est
évidemment plus grande que celle d'un raccord situé
au dessus du moteur.

- de la formation traversée

- de la flexion du moteur
Raccord coudé incorporé & raccord coudé indépendant

D 220
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de démarrage du forage dirigé

D 221
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de démarrage du forage dirigé

b/ Jetting

Cette méthode consiste à éroder la


formation sous l'action d'un impact
hydraulique et dans une direction
privilégiée.

Il suffit alors d'orienter cette duse dans la


direction souhaitée pour initier la montée
en inclinaison dans la direction donnée.

D 222
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de démarrage du forage dirigé

c/ Outil de déflexion

La troisième solution pour initier la déviation et


orienter un puits est l'utilisation d'un outil de
déflexion.

Ils peuvent être utilisés

- en trou ouvert

- dans un tubage pour y ouvrir une fenêtre

D 223
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de forage des phases droites ou courbes

a/ forage dirigé conventionnel

Le forage dirigé conventionnel met en oeuvre des garnitures rotary pour des sections
rectilignes ou courbes

b/ Forage de navigation (steerable Drilling)

Le forage de navigation utilise un moteur de fond équipé d'un raccord coudé et


nécessite un MWD.

c/ Geosteering, forage de navigation assisté

Le "Geosteering" est une extension du forage de navigation consistant à utiliser les


paramètres géologiques pour déterminer la direction du puits et les corrections
éventuellement nécessaires.

D 224
Conception d'un Well plane / Planning & ingénierie / Méthodes de forage dirigé

Méthodes de forage des phases droites ou courbes

Sélection de la méthode - Considérations économiques

Le choix de la méthode dépend de deux facteurs principaux:

• la géométrie du puits
• considérations économico-techniques

Des simulations seront donc effectuées, prenant en compte de nombreux paramètres tels que:

- l'expérience locale

- la précision demandée

- la longueur des phases et leur durée

D 225
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 5
Conception d'un Well plane

5.2. Design des garnitures de forage dirigé

Garnitures de forage rotary


Contrôle de l'azimuth
Poids sur l'outil
Outils de mesure
Sélection et positionnement des coulisses de forage

D 226
Conception d'un Well plane / Design des garnitures de forage dirigé/

La conception d'une garniture de forage dirigé doit satisfaire à différents critères:

- contrôler l'inclinaison du puits


- contrôler l'azimut (selon le type de garniture)
- permettre le forage (c'est à dire pouvoir pousser l'outil de forage)
- inclure le système de mesure et/ou permettre les mesures

Les éléments du train de tiges sont soumis aux phénomènes suivants:

1 Efforts de tension (traction-compression)


2 Pression
3 Efforts de torsion
4 Efforts de flexion
5 Fatigue
6 Écrasement
7 Abrasion / Érosion
8 Corrosion

D 227
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Le principe fondamental est de créer et de contrôler - au niveau de l'outil de


forage - une force latérale à la paroi du puits.

Chacun des éléments de la BHA est soumis au champ gravimétrique terrestre.

Il en résulte:

-Une force axiale résultant des éléments situé au dessus

- Des déformations, en particulier pour les éléments mis en compression.


Ces déformations dépendent de la rigidité de l'élément, donc de sa géométrie.

-Des contacts avec la paroi du puits

D 228
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Le contrôle de ces déformations (" la déformée") et donc des points de


contact
permet de contrôler la force latérale résultante à l'outil, et donc l'inclinaison
du puits.

D 229
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Le contrôle des déformations peut être obtenu en:

• considérant la rigidité des éléments constitutifs de la garniture:

- diamètre extérieur
- diamètre intérieur
- longueur

• en créant des points de contact supplémentaires grâce à l'utilisation de "stabilisateurs":

- en jouant sur la distance entre lames


-en jouant sur le diamètres des lames

En conséquence d'autres facteurs influencent le


comportement directionnel de la garniture

- la poussée sur l'outil par influence sur les


déformations
- la vitesse de rotation par influence sur la
rigidité des éléments
- l'effet du champ gravimétrique dont l'influence
varie en fonction de l'inclinaison du puits

D 230
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garnitures lisses (slick assemblies)

La plus simple des garnitures est dite "lisse" (Slick assembly). Elle consiste en:

1 outil - 1 NMDC ou MWD - 1 DC ou NMDC - n DC - …

L'application de la théorie pendulaire permet les considérations suivantes:

-Lorsque le train de tiges est suspendu (pas de poids sur l'outil), seule la force
pendulaire est appliquée à l'outil. Elle tendrait à ramener le puits à la verticale.

-L'application d'un poids introduit une flexion et rapproche le point de tangence


de 'l'outil, diminuant donc force pendulaire et créant une force axiale poussant
l'outil.
La résultante de ces forces est difficilement prévisible, dépendant à la fois du
poids et de la rigidité des éléments inférieurs.
Une telle garniture peut difficilement être utilisée en forage dirigé.

D 231
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Forage vertical

Le maintien de la verticalité d'un puits peut être réalisé à l'aide de


différentes garnitures, ceci dépendant principalement du type des
formations traversées et de leur pendage.

- Garnitures lisses dans les formations tendres


- Garnitures pendulaires dans les formations à faible pendage.
- Garnitures stabilisées dans les formations dures ou moyennement
dures, ou ayant un pendage important.

D 232
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Réalisation d'un forage dirigé

Différentes phases peuvent être distinguées pendant la


réalisation d'un forage dirigé:

1 - Montée en inclinaison et orientation


2 - Continuation de la montée en inclinaison
3 - Maintien de l'inclinaison
4 - Chute d'inclinaison
5 - Changement de direction du puits

D 233
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garniture de montée (Build-up assemblies)

Une garniture de montée consiste en un stabilisateur


installé au plus près de l'outil de forage (near-bit), agissant
comme une rotule. Il en résulte une force latérale positive
quand une poussée (poids) est appliquée à l'outil.

Tendances normales des garnitures de montée:


- L'augmentation du poids augmente le gradient de montée
-Le gradient de montée augmente avec l'inclinaison
-- Un élément suivant le near-bit et possédant une rigidité
réduite rapprochera le point de tangence
-- Un élément suivant le near-bit ayant un diamètre réduit
et donc une rigidité inférieure rapprochera le point de
tangence et donc augmentera le gradient (garniture dite
"cracker assembly").

D 234
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garniture de montée (Build-up assemblies)

D 235
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Maintien de l'inclinaison (Packed-hole assemblies)

L'inclinaison d'un puits peut être maintenue à l'aide d'une garniture dite "stabilisée" (Packed-hole
assembly)
La composition de base d'une telle garniture consiste en:
- Un stabilisateur near-bit (plein trou, rarement sous-dimensionné)
- Plusieurs stabilisateurs string (plein-trous ou sous-dimensionnés)
-Des éléments tubulaires (Drill-collars, MWD, etc.) les reliant de manière à obtenir un ensemble rigide

La combinaison exacte nécessaire dépend étroitement des conditions locales:


- inclinaison du puits
- poids sur l'outil
- vitesse de rotation
- type de formation

Le comportement de la garniture dépend de la formation traversée.

Les garnitures les plus utilisées sont dites:

- "trois points" un near-bit et deux stabilisateurs string.


- "quatre points" un near-bit et trois stabilisateurs string.

D 236
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Maintien de l'inclinaison (Packed-hole assemblies)

Les garnitures les plus utilisées sont les suivantes:

Outil Outil
Near-bit FG Near-bit FG
DC court 2 à 3 m MWD ou NMDC 9 m
String stab FG (NM) String stab FG
MWD ou NMDC 9 m NMDC 9 m
(NM) String stab FG String stab FG
NMDC 9 m DC 9 m
String stab FG DC ...
DC ...

Outil
Near-bit FG
DC court 2 à 3 m
String stab FG
MWD ou NMDC 9 m
(NM) String stab UG
NMDC 9 m
String stab FG

D 237
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Maintien de l'inclinaison (Packed-hole assemblies)

Les garnitures les plus utilisées


sont les suivantes:
Outil Outil
Near-bit FG Near-bit FG
String stab FG MWD ou NMDC 9 m
MWD ou NMDC 9 m (NM) String stab FG
(NM) String stab FG NMDC 9 m
NMDC 9 m String stab FG
String stab FG DC 9 m
DC ... DC ...

Outil
Near-bit FG
DC court 2 à 3 m
String stab FG
MWD ou NMDC 9 m
(NM) String stab UG
NMDC 9 m
String stab FG

D 238
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Maintien de l'inclinaison (Packed-hole assemblies)

D 239
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garnitures pour chute de l'inclinaison ou pendulaires (Pendulum assemblies)

Une chute d'inclinaison est souvent difficile à réaliser ou à contrôler,

Revenir à la verticale peut se révéler quasiment impossible avec une garniture rotary.
Une chute d'inclinaison a peu de chance de réussir dans les formations dures.
L'effet de chute sera d'autant meilleur que la force pendulaire est forte,

La garniture de chute la plus courante consiste à intercaler dans les masses-tiges un


stabilisateur (string plein trou), à 15 à 20 mètres au dessus de l'outil.

Dans la plupart des cas, l'utilisation d'une garniture de chute provoque une forte rotation vers
la droite.

Si une garniture de chute ne produit pas l'effet escompté, diverses tentatives peuvent être
faites pour améliorer le résultat:
- en diminuant le poids sur l'outil
- en diminuant la rotation

D 240
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garnitures pour chute de l'inclinaison ou


pendulaires (Pendulum assemblies)
Les garnitures les plus utilisées sont
les suivantes:

Outil
MWD ou NMDC 9 m
NMDC 9 m
Stab string FG
DC 9m
String stab FG
DC …

Outil
MWD ou NMDC 9 m
NMDC court 6 m
Stab string FG
DC ...

Outil
MWD ou NMDC 9 m
Stab string FG
NMDC 9 m
Stab string FG
DC …

D 241
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Garnitures rotary

Garnitures pour chute de l'inclinaison ou pendulaires (Pendulum assemblies)

D 242
Conception d'un Well plane / Design des garnitures /Contrôle de l'azimuth

C'est une nécessité pour orienter le puits dans bonne direction ou dans la direction initiale.

La seule méthode efficace pour contrôler ou modifier un azimut est l'utilisation d'un moteur de fond
équipé d'un raccord coudé (incorporé ou non).
Différentes approches peuvent être tentées pour contrôler l'azimut entre le point de départ (Kick-off)
et l'objectif, dépendant essentiellement de la méthode de forage dirigé choisie:

Forage de navigation:
Si la méthode de navigation est utilisée, l'usage permanent d'un moteur permet un contrôle constant
de l'azimut.

Forage conventionnel:
En forage conventionnel l'azimut ne peut être contrôlé que dans les phases utilisant un moteur de
fond,
Une correction peut être nécessaire en cas de comportement anormal ou imprévu lors des phases
de forage rotary.

Le "Rebel tool":
Le "Rebel tool" est l'exception à l'affirmation ci-dessus en permettant des corrections (limitées)
d'azimut sans utilisation d'un moteur de fond.
Utilisant un système de patins - contre patins prenant appuis sur la paroi du puits il permet de
modifier la tendance d'une garniture rotary à tourner à droite ou à gauche.

D 243
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

L'une des fonctions essentielles de la garniture est de fournir la poussée sur l'outil de forage nécessaire
à l'avancement
Cette poussée est fournie par la composante verticale du poids des éléments situés au dessus de l'outil

Un certain nombre d'éléments doivent donc être mis en compression et la supporter


Lors du forage d'un puits vertical ou d'un forage dirigé à inclinaison limitée, cette poussée ("poids sur
l'outil") est fournie par les masse-tiges

Lors du forage de puits horizontaux ou de puits à long déplacement,


la composante verticale des éléments situés immédiatement au dessus de l'outil devient nulle
et la poussée doit provenir d'une autre partie du train de tiges

La poussée est fournie


soit par des masse-tiges installées dans une section à faible inclinaison du puits ("garniture inversée")
soit par les tiges de forage elles mêmes

La considération du flambage critique est alors primordiale

D 244
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

Poids maximum disponible à l'outil

La poussée maximum sur l'outil pouvant être fournie par une section du train de tiges peut être calculée
par la formule:

Ps = Poussée fournie par la section

Ps = LW x Bf x L x cos (i)
Ou:
Ps = LW x Bf x Hv
Avec:
LW = Poids linéaire réel dans l'air d'un élément de la section
Bf = Facteur de flottabilité
L = Longueur de la section
i = Inclinaison moyenne de la section
Hv = Longueur de la projection verticale de la section

PM = Poussée maximum disponible à l'outil


PM = Σ Ps

cette poussée est dite maximum car elle n'intègre pas les frottements. Le poids réel disponible à l'outil
est donc inférieur à cette valeur.

D 245
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

Poussée disponible à l'outil de forage / Puits à inclinaison limitée

La formule ci-dessus peut être utilisée pour des puits allant jusqu'à 50 à 60 degrés
d'inclinaison, avec une marge de sécurité destinée à compenser les vibrations et
frottements et assurer que le point neutre reste dans les masse-tiges ou tiges lourdes

Les masse-tiges restent le meilleur moyen de fournir le poids sur l'outil.

D 246
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

Poussée disponible à l'outil de forage / Puits à grande inclinaison

Afin de fournir la poussée nécessaire, l'idée initiale est de relocaliser les masse-tiges
dans une partie peu ou pas inclinée du puits (garniture inversée),
à condition que les éléments situés entre ces masse-tiges et l'outil supportent la
compression résultante.
La poussée résulte alors de l'ensemble du train de tiges et non plus seulement de sa
partie inférieure
Il est donc nécessaire de déterminer une combinaison de:
-masse-tiges
-tiges lourdes
-tiges de forage
pouvant pourvoir la poussée requise en fonction de la géométrie du puits
- en évitant le risque de rupture (par flambage ou traction)
- en minimisant les frottements

D 247
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

Poussée disponible à l'outil de forage / Puits à grande inclinaison

Reconsidérant le problème de compression, il a été montré que les tiges de forage peuvent
supporter une certaine compression dépendant de leur position dans le puits, en particulier de leur
inclinaison.
Ceci conduit à concevoir des "garnitures" n'utilisant plus ni masse-tiges, ni tiges lourdes.
Au delà de 60 degrés seule la modélisation des frottements permet d'évaluer correctement la
poussée disponible

Garniture de forage "inversée"

D 248
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Poids (poussée) sur l'outil

Sélection des outils de forage

Les outils de forage subissent au cours des forages déviés des contraintes additionnelles par
rapport à celles rencontrées en forage vertical.

- frottements latéraux
- travail désaxé
- rotation plus rapide

Les fabricants ont donc conçus des outils dérivés des outils standard capables de mieux
supporter les conditions du forage dirigé.

Ces améliorations comprennent:

- renforcement latéral
- roulements améliorés
- nouvelles formes

D 249
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Sélection des outils de forage

Sélection des outils de forage

Protection des bras Outils PDC courts Outils PDC courts

Outils PDC courts

D 250
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Outils de mesure

La préparation de la garniture doit prévoir la mise en place des équipements de mesure


En particulier la longueur nécessaire de tubulaires amagnétiques doit être déterminée.

Longueur nécessaire de tubulaires amagnétiques:

Afin de limiter les interférences du champ magnétique, les capteurs de mesures dites
"magnétiques" doivent être positionnés dans une longueur suffisante de tubulaires en acier
amagnétique (Drill-collars, tiges lourdes, tiges).

Cette longueur et cette position ("spacing") dépendent de:

- la situation géographique du puits (latitude,longitude)


- de la direction et de l'inclinaison du puits.
- de la masse d'acier des équipements situés sous la longueur amagnétique

Elles peuvent être déterminées à l'aide de la carte et des abaques figurant sur la page
opposée.

D 251
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Outils de mesure

Carte & abaques pour la détermination des longueurs non-magnétiques nécessaire

D 252
Conception d'un Well plane / Design des garnitures / Sélection et positionnement
des coulisses de forage

Utilisation des coulisses de forage

Les coulisses de forage peuvent être descendues et utilisée soit en tension soit en compression. Il est
souvent préférable de les descendre en tension

Positionnement des coulisses de forage

La détermination de l'emplacement de la coulisse doit intégrer les paramètres suivants:

La coulisse doit pouvoir être actionnée, donc

> elle doit rester libre


> une masse suffisante de tubulaires doit être disponible au-dessus

La coulisse doit être installée dans une section du train de tiges où elle restera libre,

- le diamètre de la coulisse ne devra pas dépasser celui des joints des tiges de forages
- plutôt au dessus que dans les masse-tiges,
- des équipements de diamètre supérieur à la coulisse ne doivent pas être installés au dessus d'elles.

D 253
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 6
Forage Horizontal
Histoire & Introduction
Avantages & inconvénients du forage horizontal
Types de puits horizontaux
Ingénierie et méthodes du forage horizontal

D 254
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 6
Forage Horizontal
6.1. Histoire & Introduction

D 255
Forage Horizontal / Histoire & Introduction

Le forage horizontal est réellement né en Juin 1980 avec le forage du puits Elf
Aquitaine Lacq-90 dans le sud de la France.

Lacq-90 fut suivi par Lacq-91, Casteralou toujours en France puis Rospomare-6d en
Italie et Pelican lake au Canada.

A la fin des années 80 des centaines puis des milliers de puits horizontaux étaient
forés chaque année.

- développement des outils de mesures en temps réel


- développement d'une nouvelle génération de moteurs de fond.
- évolution des fluides de forage et développement de nouveau équipement de
contrôle des solides.
- meilleure compréhension du comportement du train de tiges

D 256
Forage Horizontal / Histoire & Introduction

Rospomare 6d – Offshore Italie (Elf Aquitaine)

D 257
Forage Horizontal / Histoire & Introduction

Rospomare 6d – Offshore Italie (Elf Aquitaine)

D 258
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 6
Forage Horizontal
6.2. Avantages & inconvénients du forage horizontal
Avantages du forage horizontal
Réservoirs fracturés
Réservoirs multi-couches
Réservoirs à basse perméabilité
Formations non consolidées - Contrôle des sables
Coning du gaz et de l'eau
Réservoirs d'huile lourde
Inconvénients du forage horizontal
Coûts additionnels
Risques opératoires

D 259
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

- le forage horizontal permet le développement de champs qui n'auraient pu être


exploités commercialement autrement.

- dans beaucoup de réservoirs, le forage horizontal permet d'augmenter la production


mais aussi d'améliorer le taux de récupération, ceci par un meilleur drainage et en
retardant l'arrivé d'eau.

D 260
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Réservoirs fracturés

Le meilleur moyen d'en intercepter le plus grand nombre de fractures est de forer un
puits horizontal perpendiculairement à leur direction principale.

D 261
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Réservoirs multi-couches

Dans la plupart des réservoirs multi-couches un puits horizontal peut remplacer


plusieurs puits verticaux ou déviés.

D 262
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Réservoirs à basse perméabilité

Le forage horizontal dans un réservoir à basse perméabilité est une alternative à la


fracturation.
Le drain horizontal se comporte comme une fracture, avec plusieurs avantages:
- il est plus facile et plus économique de forer un long drain plutôt que d'essayer de
créer une fracture équivalente.
- la direction est parfaitement contrôlée, ce qui n'est pas possible avec la
fracturation.

D 263
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Formations non consolidées - Contrôle des sables

La production de sables non consolidés présente de sérieux problèmes


Cette production de sable dépend des forces de viscosité à la paroi du puits, elle
même proportionnelle au débit de production.
Un drain horizontal foré dans un tel réservoir permet de réduire la vitesse à la paroi
et en conséquence la production de sable, qui peut aller jusqu'à être totalement
éliminée.

D 264
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Coning du gaz et de l'eau

Beaucoup de réservoirs sont produits grâce à un aquifère actif ou par injection


artificielle. La production déclinera très rapidement si le niveau d'eau remonte trop
vite dans le puits.
- en augmentant la distance entre le drain et le contact huile/eau.
- en améliorant la productivité en dispersant le soutirage et donc en diminuant la
succion sur le plan d'eau.
Des considérations similaires peuvent être faites concernant l'arrivé de gaz.

D 265
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Avantages

Réservoirs d'huile lourde

Les réservoirs d'huiles lourdes sont une application directe des


considérations ci-dessus.

Comme l'eau est beaucoup plus mobile que l'huile, la quantité d'eau
augmente très rapidement dès la percée du plan d'eau. La durée de la
période libre d'eau augmente à l'aide du forage horizontal.

D 266
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Inconvénients

Coûts additionnels

Un forage horizontal a un coût plus élevé qu'un forage vertical ou peu dévié. Les coûts
additionnels sont dus à deux facteurs principaux:
- les puits horizontaux sont plus longs, plus de temps, plus d'outils, plus de fluide, etc. ...
- le coût de forage dirigé est augmenté par l'utilisation en permanence un moteur de fond
et un MWD.

D 267
Forage Horizontal / Avantages & inconvénients/ Inconvénients

Risques opératoires

Par rapport aux puits verticaux ou peu déviés les puits horizontaux représentent, au
cours de leur réalisation, un certain nombre de risques supplémentaires

Pour atteindre la cible


Le nettoyage du puits
Le comportement des formations
L'endommagement des formations
L'évaluation du potentiel de production

D 268
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 6
Forage Horizontal
6.3. Types de puits horizontaux

Les puits horizontaux


Les puits à long déplacement
Les puits en ré-entrée
Les puits multilatéraux

D 269
Forage Horizontal / Les types de puits horizontaux / Les puits horizontaux

Les puits à long rayon

un rayon de courbure >200m, (gradients < 3 deg/10m) et permettent l’utilisation


de toutes les procédures de forage conventionnelles. La longueur de ces puits peut
atteindre plus de 1000m.

Les puits à moyen rayon

un rayon de courbure entre 50m et 200m (3 < deg/10m < 7), et nécessitent des
équipements adaptés tels des moteurs de fond coudés. en peut aller jusqu’à 600m
de drain horizontal Les

puits à rayon court ou ultra court

un rayon de courbure < 50m et peuvent atteindre même 5m, et nécessitent des
équipements spécifiques tells que des moteurs articulés. la longueur de drain est
limitée à environ 300m,

D 270
Forage Horizontal / Les types de puits horizontaux / Les puits horizontaux

Comparaison des gradients de montée en inclinaison

D 271
Forage Horizontal / Les types de puits horizontaux / Les puits à long déplacement

Les puits à long déplacement ont une longue section forée à haute inclinaison jusqu'au toit
du réservoir, suivie d'un drain horizontal. La longueur totale peut atteindre plusieurs
kilomètres, le record étant à ce jour de 12 km avec BP sur le champ de Witch Farm.

Puits à long déport – Le développement du champ de WytchFarm (BP)

D 272
Forage Horizontal / Les types de puits horizontaux / Les puits en ré-entrée

Les puits en ré-entrée sont une autre séquelle du forage horizontal et consistent un
repartir d'un puits déjà existant, vertical ou dévié, qui est alors abandonné et bouché
afin de forer un puits latéral se terminant le plus souvent à l'horizontale

D 273
Forage Horizontal / Les types de puits horizontaux / Les puits multilatéraux

Les puits multilatéraux sont un développement du forage horizontal. Ils consistent à forer une ou
plusieurs branches à partir d'un drain primaire qui peut être vertical, dévié ou lui même horizontal.
- un puits vertical avec une branche horizontale
- les puits dits en "arête de poisson" ayant plusieurs branches latérales

Puits Multilatéral "en arête de poisson

D 274
Forage Dirigé
Applications et Méthodes

Chapitre 6
Forage Horizontal

6.4. Ingénierie et méthodes du forage horizontal

Programme de forage
Train de tiges et garnitures de forage
Utilisation des coulisses
Carottage
Logging électrique
Complétion

D 275
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Programme de
forage

Détermination du profil du puits

La détermination du profil du puits doit répondre à des impératifs à la fois géométriques


et techniques,
• Le déplacement horizontal requis au point d'entrée
• La profondeur verticale du réservoir
• La précision de la connaissance de la profondeur verticale au point d'entrée
• L'épaisseur du réservoir
• La longueur du drain
• La nature des formations traversées
• La nature du réservoir
• Le type de complétion

D 276
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Programme de
forage

Détermination du (des) rayon(s) de courbure

Long rayon (long radius)


Rayon moyen (medium radius)
Rayon court (short radius)

D 277
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Programme de
forage
Profil théorique d’un puits horizontal

La trajectoire théorique d’un puits horizontal est composée de deux plans :

Le plan vertical :
Ce plan comporte en général :Une partie verticale,Une partie courbe (Build up), Une
partie horizontale
Le profil théorique vertical est défini par 4 paramètres :
TVD, VS, KOP, BUR
.

KOP 0°

Curve section (BUR donné)

Target 90°

Horizontal section
TVDmin
TVDmax
VS vertical section

D 278
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Programme de
forage

Profil théorique d’un puits horizontal

La trajectoire théorique d’un puits horizontal est composée de deux plans :

Le plan horizontal
Dans ce plan on représente la position du puits dans un plan horizontal par rapport au
nord en indiquant l’azimut de ce dernier, par exemple un puits qui a un déplacement
horizontal de 600m dans un azimut de 45° sera présenté comme suite :.

Fin du drain horizontal

Fin de la courbe

KOP

La tête du puits

0 E

D 279
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Train de tiges et
garnitures de forage

Garnitures typiques du forage horizontal

Les garnitures de forage utilisées dans les forages à haute inclinaison diffèrent
considérablement des garnitures conventionnelles et sont en général "plus
simples".
Cette différence résulte du fait majeur que la gravité n'agit plus directement
pour pousser l'outil mais au contraire entraîne des effets négatifs tels que les
frottements.
La difficulté d'un forage horizontal est plus d'atteindre une cible ayant une
tolérance verticale limitée que le forage du drain lui-même. Le moyen est de suivre
la trajectoire théorique au plus près et donc de pouvoir ajuster la trajectoire en
permanence.

Moteur articulé pour forage à court rayon

D 280
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Train de tiges et
garnitures de forage

Garnitures typiques du forage horizontal

Forage rotary
Sauf exception le forage rotary ne devrait pas être utilisé pour le forage des puits
horizontaux. Les garnitures rotary ne permettent pas un contrôle suffisant de l'azimut et de
l'inclinaison
Forage de navigation
La méthode de choix est donc la méthode de navigation. Les composants d'une telle
garniture sont:

- un moteur équipé d'un coude incorporé,.


- un MWD
- la longueur nécessaire d'éléments amagnétiques.

D 281
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Train de tiges et
garnitures de forage

Les éléments suivants dépendent de la section à forer, inclinaison et de sa longueur, mais


aussi de la profondeur verticale, le problème étant de pousser l'outil de forage.

- inclinaison < 50 degrés


Comme en forage conventionnel les composants de base seront suivis de masse-tiges et
de tiges lourdes.
- inclinaison entre 50 et 90 degrés
Au delà de 50 degrés d'inclinaison apparaissent les frottements et le problème de pousser
l'outil.
- aux alentours de 90 degrés:
La garniture la plus communément utilisée est aussi la plus simple, consistant des
composants de bases suivis uniquement de tiges de forage.

D 282
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Train de tiges et
garnitures de forage

Paramètres à respecter

convertisseur des pulsations Computer+ordinateur Tableau de lecture


en d ’analyse des paramètres
signaux électriques
Les mesures MWD:
Transmission des paramètres Inclinaison-Azimut-TFO tool face
MWD via la colonne de boue L ’assemblage de fond Poids et couple réels sur l ’outil
sous forme de pulsations BHA GR-température
Pression annulaire

NMDC NMDC (MWD) NMDC Moteur PDM OUTIL

Le coude ajustable

Télémétrie Alimentation électrique Capteurs   Section motrice          la transmission   section d ’appuie

D 283
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Utilisation des
coulisses

En forage horizontal la disponibilité d'une coulisse dans le train de tiges est plus que jamais
nécessaire
La sélection du type de coulisse, soulève de nombreuses controverses autour de leur mode de
fonctionnement.

- les coulisses mécaniques peuvent être déclenchées à des seuils pré-déterminés et ne peuvent pas
être ajustés trop bas.
-les coulisses hydrauliques risquent d'être actionnées sous l'effet des frottements mais offrent une
plus grande souplesse de fonctionnement.

La position de la coulisse doit être étudiée:


- en fonction de la longueur à forer:
- de ses réglages (si mécanique) ou de ses caractéristiques (si hydraulique)

Les premiers puits horizontaux ont souvent été forés avec deux coulisses:
- une coulisse positionnée aussi bas que possible
- une seconde coulisse était placée assez haut, à une position où elle ne risquait pas ou peu d'être
coincée, pouvant être actionnée en traction et en compression.

D 284
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Carottage

Avec quelques précautions et une bonne préparation, le carottage à haute inclinaison est
comparable à celui du carottage vertical.
La difficulté majeure est de conserver l'inclinaison, essentiellement en raison de la
souplesse du carottier. Pour cela:
- les carottiers sont stabilisés et l'utilisation de carottiers courts est recommandée.
- la longueur des carottes est habituellement limitée à 3 à 4 mètres

Le carottage horizontal peut être exécuté:


- soit en forage rotary.
- soit en utilisant un moteur de fond droit à vitesse adaptée.

Carottage au moteur

D 285
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Logging
électrique

Faute d'une énergie pouvant entraîner les outils, au-delà de 50 à 60 degrés d'inclinaison, les
opérations au câble deviennent difficiles
Le système Simphor
Le système Simphor utilise les tiges de forage. Il permet le logging des puits en utilisant les outils
standards.
Les différents outils sont descendus dans le puits jusqu'à une profondeur permettant la descente
du câble jusqu'à la tête des outils.
A cette profondeur est installé un side-entry sub puis le câble est connecté avec un "wet
connector". .
Pump down stinger
Cette technique utilise également les tiges comme moyen de transport, mais les outils de logging
sont convoyés à l'intérieur des tiges.
Les différents outils sont assemblés et surmontés par un outil pousseur appelé "locomotive".
Coiled tubing logging
Les différents outils sont assemblés et installés au bas d'un coiled tubing câblé Cette technique
permet une mesure plus continue que le logging sur tiges mais nécessite l'amenée d'une unité de coiled
tubing en plus du rig.

D 286
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Logging
électrique

Les différents systèmes de diagraphies électriques à l'horizontale

D 287
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Complétion

Le design de la complétion dépend:


- de la nature de la formation
- de la production potentielle de solides
- des fluides en place
- de la qualité du drain (sections hors du réservoir)
- de la distance au contact huile-eau
- de la distance au contact huile-gaz

Les différentes complétions utilisées varient des puits laissés en trou ouvert aux complétions
complexes incluant plusieurs packers, multiples ou utilisant des crépines:

- trou ouvert (la plupart des puits)


- tubage non cimenté pré-perforé ou fendu.
- tubage non cimenté pré-perforé ou fendu, utilisant un ou plusieurs packers.
- tubage non cimenté pré-perforé ou fendu alternant avec des sections pleines isolées par des
packers.
- tubage cimenté totalement ou partiellement puis perforé.
- tubage crépiné
- tubage crépiné et pré-packé.

D 288
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Complétion

Complétions horizontale

D 289
Forage Horizontal / Ingénierie et méthodes du forage horizontal / Complétion

Complétion double

D 290

Vous aimerez peut-être aussi