Vous êtes sur la page 1sur 14

Qualité-Normalisation-

Certification
2ÉME ANNÉE ESA
PRÉPARÉ PAR : MME SARA ECHERADI
INTRODUCTION

Une entreprise fonctionne correctement si :


 des indicateurs de non qualité sont mis en place et permettent d'enregistrer les problèmes
rencontrés ;
 des indicateurs sont utilement exploités en tant qu'outils de prévention dans un but d'amélioration de
la qualité.
QUALITE
Définition donnée par Larousse : la qualité correspond à la manière d'être
bonne ou mauvaise de quelque chose.
Définitions normalisées, de l’ISO (International Standard Organisation ou
Organisation Internationale de Normalisation) qui ont fait l’objet d’un consensus
international:
En 2015, la nouvelle version du management de la qualité ISO 9001 définit la
qualité comme : « aptitude d’un ensemble de caractéristiques intrinsèques à
satisfaire des exigences ».
La qualité n’est donc pas la performance maximale, le luxe, le haut de gamme,
mais c’est la réponse ajustée et économique à une (des) exigence(s), c’est-à-
dire un besoin donné, qu’il soit exprimé ou implicite.
QUALITE
Pourquoi la qualité ?
⇨Avoir un avantage concurrentiel
⇨Viser la confiance des clients
⇨Préserver le savoir-faire
⇨Motiver l’ensemble du personnel
⇨Obtenir une meilleure rentabilité
⇨Diminuer les recours clients
⇨Satisfaire de nouvelles exigences des clients
QUALITE
◦ Principes de management de la qualite
Principe 1 : Orientation client Comprendre les besoins présents et futurs et satisfaire les exigences.
Principe 2 : Leadership Finalité et orientations de l’organisme, adhésion du personnel.
Principe 3 : Implication du personnel Utiliser les aptitudes de chacun au profit de l’organisme.
Principe 4 : Approche processus Gestion des ressources et des activités comme un processus.
Principe 5 : Management par approche système Identifier, corréler les processus afin d’atteindre les
objectifs.
Principe 6 : Amélioration continue La performance de l’organisme est un objectif permanent.
Principe 7 : Approche factuelle pour la prise de décision Analyse des données et informations.
Principe 8 : Relation mutuellement bénéfique avec les fournisseurs Les relations mutuellement
bénéfiques augmentent les capacités des deux organismes à créer de la valeur.
ASSURANCE QUALITE
La norme ISO 9001 (2015) définit l’assurance qualité comme « partie du
management de la qualité visant à donner confiance en ce que les exigences
pour la qualité seront satisfaites ».
ASSURANCE QUALITE
Les étapes de la mise en place de l’assurance qualité
Un programme d’AQ est basé sur un ensemble de pratiques qui consistent à :
1- Écrire ce qu’on doit faire
2- Faire ce qu’on a écrit
3- Vérifier qu’on a fait ce qui écrit
4- Conserver des traces écrites de ce qui a été fait
NORMALISATION
La normalisation consiste dans l’élaboration, la publication et la mise en application de normes
consensuelles, en réponse aux questions que peuvent se poser les partenaires économiques,
scientifiques et techniques sur des produits, des biens d’équipements ou des services.
- Une norme donne une référence ;
- une norme ne présente pas un caractère d’obligation de faire ou de suivre ;
- un règlement est contraignant, il y a l’exigence de se conformer au règlement /c’est une
obligation ;
- un règlement peut rendre une norme obligatoire, la norme devient alors une norme
réglementaire et l’on doit donc se conformer à la norme ;
- si une personne physique ou morale déclare qu’elle se conforme à une norme, le respect de
cette norme devient une obligation pour cette personne (cas de la certification).
NORMALISATION
Types de normes
*Les normes fondamentales /:concernent la terminologie, la métrologie, les
conversions, les signes et symboles etc…
* Les normes de spécification :fixent les caractéristiques d’un produit, les seuils
de performances à atteindre.
* Les normes de méthodes d’essai et d’analyse :mesurent ces caractéristiques.
* Les normes d’organisation et de service : s’intéressent à la description des
fonctions de l’entreprise et leurs liaisons et la modélisation des activités de
service.
NORMALISATION
L’ISO a été créée en 1946.
L’ISO est une fédération mondiale d’organismes nationaux de normalisation (comités membres de
l’ISO).
L’ISO élabore des normes internationales dans toutes sortes de domaines : par exemple la série des
normes ISO 9001 concerne la qualité, la série des normes ISO 14000 concerne l’environnement…
L’ISO regroupe vers 140 organismes nationaux de normalisation :
SNIMA (Service de Normalisation Industrielle Marocaine) qui représente le
Maroc et émet des normes NM ;
AFNOR (Association Française de NORmalisation) représentant la France et émet
des normes NF ;
British Standard représente le Royaume Uni et émet des normes BS …
CERTIFICATION
A l’heure de la mondialisation, la réussite passe par la conformité aux normes de
qualité. L’entreprise ne pourra relever les défis qui l’attendent qu’en répondant aux
exigences des normes internationales. Pour cela, un seul outil : la certification
Mieux vendre : la certification prouve que le bien, produit ou service proposé
répond
aux exigences spécifiés.
Mieux acheter : la certification est une garantie pour l’utilisateur.
Mieux réglementer : tout moyen permettant d’exercer d’une manière plus ciblée
l’action réglementaire est naturellement à encourager.
CERTIFICATION
Au Maroc, il existe quatre types de certification :
La certification des systèmes de management de la qualité selon la norme NM
ISO 9001
La certification des systèmes de management de l’environnement selon la
norme NM ISO 14001
La certification et la labellisation des produits industriels et agro-alimentaires
selon les normes nationales de spécifications correspondantes
La certification des systèmes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point ou
Analyse des Dangers et Maîtrise des Points Critiques) pour les industries
agroalimentaires selon la norme NM 08.0.002.
CERTIFICATION
Procédure de certification au Maroc (Cas de la certification de l’entreprise selon la norme ISO
9001)
1- Déposition de la demande ;
2- Désignation de l’équipe d’audit et information du demandeur et des auditeurs désignés ;
3- Réalisation de l’audit ;
4- Envoi du rapport d’audit au SNIMA qui le transmet à la commission de certification concernée
5- Transmission de la proposition de la commission ;
6- Transmission de la décision ;
7- Attribution du certificat ;
8- Publication au Bulletin Officiel.
CERTIFICATION
Démarche de certification produit
1- Demande : entreprise organisme certificateur (SNIMA pour le Maroc) ;
2- Evaluation :
visite de vérification dans l’entreprise contrôle des dispositions qualité mises en
en place
prélèvement d’échantillons essais et analyses dans un laboratoire accrédité ;
3- Décision : rapport de vérification et d’essais ;
4- Suivi : contrôles réguliers pendant la durée du certificat (max. 3ans) s’assurer
de la conformité du produit ou service certifié.