Vous êtes sur la page 1sur 31

République algérienne démocratique et populaire

Ministre de la recherche et de
l’enseignement supérieur

Centre université Relizane


« Ahmed Zabana »

Département de biologie
Filière biochimie
module : immunologie

thème de exposé :

système immunitaire

Année universitaire : 2018 – 2019


Plan de travail :
- Introduction
- Définition
- le Soi
• CMH
• Groupe Sanguins
- Le non soi
- Les organes de système immunitaire
- Les cellules des systèmes immunitaires
- Les types de réponse Immunitaire
• Immunité non spécifique (innée)
1. Barrières naturelles de l’organisme.
2. Phagocytose
3. La réaction inflammatoire
4. Le Complément
• immunité adaptative
1. Les Cellules de l’immunité spécifique
2. Réponse immunitaire Humorale
3. Réponse immunitaire cellulaire
- conclusion
Introduction

Le système immunitaire défend le corps contre les infections


et les maladies. Des parties du système immunitaire
cherchent les cellules malsaines ou les substances étrangères
au corps, certaines envoient des messages à d’autres cellules
du corps au sujet d’une attaque et d’autres s’activent à
attaquer et à détruire les micro-organismes qui causent les
infections tels que les bactéries, virus, champignons et
parasites, ou les cellules malsaines, comme les cellules
cancéreuses. Quand le système immunitaire défend le corps
contre les infections et les maladies, on parle de réaction
immunitaire.
Définition

SI: ensemble de cellules, tissus et organes qui participent à


la réponse immunitaire , c’est a dire Moyens de défense
non spécifiques et spécifiques par ce que le Corps humain
dans son environnement est soumis aux risques
d’agressions par divers facteurs pathologique.
Le système immunitaire
reconnaît le Soi du Non Soi

Le système immunitaire distingue les propres constituants de


l’organisme le Soi des éléments étrangers le Non Soi.

Quels sont alors les marqueurs


du Soi?

• Le CMH.
• les groupes sanguins.
1/ Le Complexe Majeur
d’Histocompatibilité(CMH)

•Nature :
Protéines portées par la
membrane cytoplasmique.

Types et propriétés:
2 classes:
CMHI: porté par toutes les cellules
à noyau.
CMHII: porté par certaines cellules
immunitaires: (Lymphocytes et
Macrophages).
les groupes sanguins

Nature : Glycoprotéines enchâssées dans la membrane des


GR. Elles diffèrent par la partie terminale des chaines
glucidiques .
Types: 2 marqueurs A et B2 marqueurs A et B, Les GR
qui les portent, déclenchent une réaction d’agglutination :
Antigène: Antigène A et antigène B.
Le non Soi

D’une manière générale, on appelle antigène une molécule


susceptible d’être reconnue comme étrangère par le système
immunitaire d’un individu et de déclencher une réponse de
défense spécifique contre elle (production d’anticorps
spécifiques).
Les molécules antigéniques sont principalement les protéines et
les glycoprotéines. On distingue :
– Les antigènes particulaires qui sont les constituants des
cellules étrangères (bactéries, champignons parasites, particules
virales,…).
– Les antigènes solubles qui sont les molécules libres (toxines
microbiennes, protéines sériques, …)
Les organes de
système
immunitaire

Les organes Les organes et


lymphoïdes tissus
primaires ou lymphoïdes
centraux
PRODUCTION secondaires ou
périphériques
La moelle Le thymus est
osseuse adulte la glande
est le lieu où se endocrine dans
développent laquelle
les maturés les
lymphocytes B lymphocytes T

Ganglions -amygdales , Le Ganglions


Ganglions
végétation et de l’aine
abdominaux ganglions de rate de
l’aisselle
cou
Les organes de système immunitaire
Les types de réponse Immunitaire

Les réponses immunitaires correspondent aux mécanismes de


défenses de l’organisme qui discriminent le « soi » du « non -
soi ». Ces mécanismes sont devenus de plus en plus complexe
au fur et à mesure de l’évolution des espèces afin de combattre
des agents pathogènes évoluant également sans cesse. Parmi ces
agents pathogènes on compte les bactéries, les virus, les
parasites et les cellules tumorales.
Deux types de réponses immunitaires rentrent en jeux :
D’une part la réponse immunitaire innée (ou non spécifique)
qui est immédiate.
D’autre part la réponse immunitaire adaptative (ou spécifique)
qui est tardive.
Immunité non spécifique (innée)

n’est pas dirigée contre un type déterminé d’agents étrangers


à l’organisme, mais contre tous sans distinction . Ses
éléments constituent la première ligne de défense de
l’organisme contre les agents infectieux.
Les cellules de immunité
non spécifique:

• Neutrophiles.
• Basophiles .
• Éosinophiles.
monocytes(macrophage).
Les types de
réponse
immunitaire innée

Barrières Réaction
naturelles de La phagocytose Le complément
inflammatoire
l’organisme
Barrières naturelles de l’organisme

 Barrières physiques = mécaniques = anatomiques:


•Une peau intacte.
•muqueuses (voies respiratoire).
•renforcés par les Poils, Cils.
 Barrières chimiques = biochimiques
•Acidité (estomac, urine, sébum, vagin ).
• Lysozymes : salive, larmes à activité bactéricide.
•Mucus: piège et emprisonne les agents étrangers .
La phagocytose

est un mécanisme permettant aux cellules d'internaliser et de


digérer des particules et des micro-organismes. La phagocytose
joue un rôle dans les défenses de l’organisme contre des infections
bactériennes et parasitaires ; elle est alors réalisée par des cellules
spécialisées : les phagocytes, comme les macrophages ou les
granulocytes neutrophiles.
La réaction inflammatoire
La réaction inflammatoire locale met donc en jeu un ensemble de
réactions vasculaires et cellulaires et elle se caractérise par
l’apparition de 4 signes cliniques au niveau de la blessure :
Rougeur, Chaleur, Oedème et Douleur.
Le Complément
Protéines Protéines plasmatiques dont 9 principales (C1 à
C9),secrétées par différents tissus (foie, épithélium intestinal…) et
présentes dans le sérum à l’état inactif .
Activation en cascade = formation du Complexe d’Attaque
Membranaire CAM qui perfore la membrane (entrée massive
d’H2O et de sels minx et éclatement de la cellule cible).
immunité adaptative

L'immunité adaptative (ou acquise) est une immunité spécifique


car la réaction immunitaire est dirigée contre un seul antigène.
Les cellules immunitaires impliquées dans la réponse
immunitaire adaptative sont les lymphocytes. Au sein de
l'organisme, deux types de lymphocytes sont présents. Ils
différent par la nature de leurs récepteurs membranaires qui
déterminent leur fonction :
les lymphocytes B participant à l'immunité à médiation
humorale
les lymphocytes T participant à l'immunité à médiation
cellulaire
Les Cellules de l’immunité
spécifique

Types :les Lymphocytes B et les Lymphocytes T (T4 et T8)


macrophage.
Naissance: tous dans la moelle osseuse.
Maturation : - LB : dans moelle osseuse
- LT : dans le Thymus.
lymphocytes B

Le récepteur pour l'antigène s'appelle


le BCR C'est un immunoglobuline membranaire.
Par leur BCR, les lymphocytes B Reconnaissent directement
les antigènes, qu'ils soient solubles et circulants dans le
milieu intérieur ou qu'ils soient particulaires (parasite ,
bactérie, virus ou cellule).
Les lymphocytes B expriment les molécules du CMH II
lymphocytes T

•le récepteur pour l'antigène s'appelle le TCR.


•Les TCR sont constitués de deux chaînes
polypeptidiques associées constituant.
un site de reconnaissance de l'épitope.
On distingue deux populations principales
de lymphocytes T d'après la présence
de protéines membranaires spécifiques :
-les lymphocytes CD8
-les lymphocytes CD4
 les lymphocytes T cytotoxiques (TCD8), qui sont
capables de détruire des cellules cibles présentant
des antigènes spécifiques .
 les lymphocytes T auxiliaires (TCD4 ou T helper),
qui sont des intermédiaires qui fabriquent une
substance chimique destructrice.
Réponse immunitaire Humorale

La réponse humorale se déroule en deux phases.


La phase initiale : qui correspond à la reconnaissance des antigènes
par les lymphocytes B.
la phase effectrice : qui se différencient et se multiplient.

Les cellule de réponse immunitaire humorale:

• Macrophage :présentation de l’antigene.


• des LT4 = Helper ou auxilliaires.
• des LB qui se différencient en plasmocytes .
• les plasmocytes secrètent des Anticorps Ac spécifiques à
l’Antigène Ag qui a déclenché la Réponse immunitaire et
que l’on retrouve au niveau des humeurs (Plasma…).niveau
des humeurs (Plasma…).
Les Anticorps (Ac)

Protéines plasmatiques et Sérique


(Immunoglobulines=Ig)
•Réparties en 5 classes IgA, IgG,
IgM, IgE, IgD.
•Structure: en forme de Y ,constitués
de
4 chaines identiques deux à deux :
2 chaines lourdes et 2 chaines légères
CL.
Chacune des chaines comporte une
partie
Constante et une partie variable.
Réponse immunitaire humorale
Réponse immunitaire cellulaire

L'immunité cellulaire, ou immunité à médiation cellulaire, est


l'immunité adaptative dans laquelle les lymphocyte T
cytotoxiques jouent un rôle central.

Les cellule de réponse immunitaire humorale:

• Macrophage : présentation de l’antigene.


• des LT4 :Helper ou auxilliaires .
• Des LT8 : qui se différencient en LTc.
• LTc : secrété le perforine
Réponse immunitaire cellulaire
conclusion

Le rôle du système immunitaire est de se protéger contre


la maladie ou ses causes, qui peuvent être nocives.
Lorsque le système immunitaire fonctionne correctement,
il identifie diverses menaces, notamment des virus, des
bactéries et des parasites, et les distingue des tissus sains
du corps.