Vous êtes sur la page 1sur 17

PLAN:

- Introduction.
- Définition du système respiratoire.
- Ses organes.
- Les symptômes au niveau du système respiratoire.
- Conclusion.
L’un des plus courants actes que nous faisions
quotidiennement et qui est très essentiel pour continuer à
vivre est la respiration , et c’est le système respiratoire qui s’en
charge . Son rôle principal consiste généralement à
transporter l’oxygène vers les organes .
Alors qu’est ce que le système respiratoire ?
Quels sont ses organes composants ?
Quels sont les symptômes les plus fréquents au niveau du
système respiratoire ?
Le système respiratoire est l'ensemble des organes qui
permettent la respiration.La respiration est la capacité pour
un organisme à capter l'oxygène (02) et rejeter le gaz
carbonique (CO2).La respiration est le processus par lequel
l’oxygène de l’air entre dans nos poumons et est acheminé
dans notre corps. Nos poumons prennent l’oxygène de l’air
et l’acheminent dans notre circulation sanguine, qui la
transporte jusqu’aux tissus et organes qui nous permettent
de marcher, de parler et de bouger.Nos poumons éliminent
également le dioxyde de carbone de notre sang, par l’air que
nous expirons.
Expulsion d’air des poumons subite
et explosive. C’est l’une des causes
les plus fréquentes de consultation
chez le médecin. La toux va libérer
les voies respiratoires des corps
étrangers qui s’y trouvent et protéger
les poumons contre les particules inhalées.
Les personnes peuvent tousser à dessein
(volontairement) ou spontanément
(involontairement).
Non productive —> sèche.
Mucosité —> produit du sang ou expectorations.
CAUSES :
- Infection des voies respiratoires supérieures (IVRS).
- Rhinorrhée (drainage des sécrétions du nez dans la gorge ou dans le pharynx).
Sensation pénible d’avoir des difficultés
à respirer. Les personnes éprouvent et
décrivent leur essoufflement différemment
selon la cause.

CAUSES :
- Asthme .
- Crise cardiaque ou bien angine de poitrine.
Infection fréquente et généralement bénigne
des voies aériennes supérieures (cavité nasale
et pharynx) par un virus, principalement les
picornaviridés (dont les rhinovirus), les
adénovirus ou les coronavirus.

CAUSES :
-Les virus généralement.
Inflammation des bronches, les conduits
qui mènent l'air inspiré de la trachée aux
poumons. L’inflammation rend la respiration
plus difficile, car les parois des bronches
sont enflées et produisent une quantité
importante de mucus. La bronchite
s’accompagne d’une toux profonde.

CAUSES :
- Infection virale.
- Rhume/grippe.
Difficulté à respirer, un essoufflement,
une respiration sifflante ou une sensation
d'oppression dans la poitrine. L'asthme est
une maladie chronique se manifestant le
plus souvent par des crises entrecoupées
de périodes où la respiration est normale.

CAUSES :
- Allergie.
- Poussière de maison , poils d’animaux...
Bruit que fait une personne qui ronfle.
Résulte du relâchement des muscles de
l'arrière-gorge, du voile du palais, de la
luette et de la langue durant le sommeil
profond.

CAUSES :
- Surplus de poids.
- Grossesse.
- Rhume , allergies ...
Généralement associé à un trouble
cardiaque mais pouvant être d'origine
vasculaire (aortique), pulmonaire,
digestive (œsophagienne), pariétale
(musculaire), névralgique ou fonctionnelle.

CAUSES :
- Pneumonie.
- Abcès au poumon.
Rejet, à l'occasion d'effort de toux, de
sang provenant des voies aériennes
sous-glottiques. Ce sang est rouge,
aéré (Contrairement au sang de
l'hématémèse qui est moins oxygéné
et plus foncé), en quantité très variable .

CAUSES :
- Bronchite aiguë et pneumonies.
- Tuberculose pulmonaire active.
Pour mieux ventiler de façon à assurer une oxygénation en
rapport avec l'effort , il faut apprendre à contrôler sa
respiration en pratiquant des pauses expiratoires de 2 à 3
secondes .
MERCI POUR VOTRE ATTENTION !