Vous êtes sur la page 1sur 7

LA BIBLIOGRAPHIE

Ouvrages

Ouvrages généraux
 BENABDESLEM Rim , Au Maroc, une RSE qui s'étend et une stratégie qui se professionnalise ,
ouvrage collectif dirigé par Rachid Boutti , Agadir : Université Ibn Zohr, 2015.
 BADDACHE Farid , Les fiches outils de la RSE, éd. Eyrolles, vol.1, 2015.
 BRUNET Sylvie, VIENNE Geoffroy, L’implication des salariés dans les démarches RSE dans les
TPE-PME-ETI, éd. France stratégie, 2016.
 CADIET (L.), Dictionnaire de la justice : éd. PUF, Coll. « Grands dictionnaires », 2004
 DAUGAREILH Isabelle, La RSE vecteur d'un droit de la mondialisation, éd. Bruylant, vol.1, 2014.
 GUINCHARD Serge, DEBARD Thierry (sous la direction), Lexique de termes juridiques, éd.
DALLOZ, Paris, 2018.
 QUENAUDON René, Entreprise et responsabilité sociale en questions. Savoirs et controverses, éd.
Rencontre , 2017.
Ouvrages

Ouvrages spéciaux

 CHENUT Martin, La RSE saisie par le droit : perspectives interne et internationale, éd. A.
Pedone, 1er vol., 2016.
 DUDT Marie, Aurore MARIE et Ana NICOLESCU, La force contraignante des
engagements RSE et leur contractualisation , éd. Sciences Po., Paris, 2014.
 M’ZALI Bouchra, HERVIEUX Chantal et M’HAMDI Mohamed, Un regard croisé des
acteurs de la RSE, éd. JFD, 2017.
REVUES
Revues
 ABADIE Pauline , “ Le juge et la reponsabilité sociétale de l’entreprise”, Recueil Dalloz, 15 février 2018, n°6, p.302-
308.
 AKHAYAD Loubna , « La responsabilité sociale des entreprises au Maroc », Revue de droit commercial , N° 5-6, 2019,
p. 45-65.
 BOUSSETTA Mohamed , Responsabilité sociale des entreprises au Maroc, Revue marocaine de recherche en
management et marketing, N° 9-10, Rabat, 2014, p. 291-305.
 CADET Isabelle, « Aspects juridiques de la responsabilité sociale de l’entreprise » , I2D – Information, données &
documents , 2016/1 (Volume 53), p. 37 -38.
 DEUMIER Pascale , « La responsabilité sociétale de l'entreprise et les droits fondamentaux », Recueil Dalloz - 27 juin
2013 , n ° 23, p. 1564-1570.
 DORSSEMONT Filip, « Responsabilité sociale des entreprises et droit du travail , amis ou ennemis ? », Revue de l'Ires
2008/2 (n° 57), p. 55 - 85.
 FAMILY Roxana, « La responsabilité sociétale de l'entreprise: du concept à la norme », Recueil Dalloz - 27 juin 2013 ,
n ° 23, p. 1558-1563.
REVUES
Revues

 NAITDOUCH Abdelkarim, « La responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) comme aspect de la performance :


approche théorique et conceptuelle », Revue marocaine d'administration locale et de développement, N° 140, Rabat,
2018, p. 241-273.
 OBADA Meryem, « Responsabilité sociale, santé et sécurité au travail, entre pratique managériale et perceptions
individuelles : le cas de Lafarge Maroc », Revue marocaine d'administration locale et de développement, N°133,
Casablanca, 2017, p. 127-142.
 SOBCZAK André, « Le cadre juridique de la responsabilité sociale des entreprises en Europe et aux États-Unis »,
Droit social, 2002-09/10, n°9-10, p.806-811.
 TAHRI Chahrazad, « La responsabilité sociale de l'entreprise dans les banques : cas de la Banque populaire », ‫ملفات‬
, ‫ األبحاث في االقتصاد والتسيير‬, N°4, vol. 1, 2015, p. 129-157.
 TREBULLE (F-G.), « Responsabilité sociale des entreprises et liberté d'expression, considérations à partir de l'arrêt
Nike v/ Kasky » : Revue des Sociétés, n° 2, 2004, p. 261.
 BOSKOVIC Olivera, « Brèves remarques sur le devoir de vigilance des entreprises », Recueil Dalloz, 2016, p.385
ThèsesREVUES
et mémoires

 LOPEZ Laëtitia, L’action en justice des parties prenantes dans le cadre de la Responsabilité Sociale
de l’Entreprise , Thèse en vue d’obtention du grade de Docteur en Droit sous la direction de Blandine
ROLLAND , Université Jean Moulin (Lyon 3), 2016.
 THIBOUT Orianne, La Responsabilité Sociale des Entreprises : dynamique normative et enjeux
concurrentiels. Une illustration d’un droit en mouvement, Thèse en vue d’obtention du grade de
Docteur en Droit sous la direction de Patrice REIS, Université Côte d’Azur , novembre 2018.
REVUES
CONCLUSION
L'influence de la RSE sur le juge peut, enfin, être plus subtile. Elle n'est plus ici technique mais managériale, et
le « juge » n'est plus un tiers impartial, mais l'institution judiciaire. Puisque la RSE est une théorie du
comportement appliquée non pas aux individus mais aux organisations, rien n'interdit qu'elle puisse servir de
guide pour l'administration de la justice. La proposition est audacieuse, mais c'est ce qu'il ressort de la lecture
de l’actualité juridique marocaine qui prend en compte aujourd’hui la qualité du service rendu, le dialogue
social, la prévention des risques psychosociaux, et le développement durable.
À partir de là, les auteurs de justice posent les objectifs d'un nouveau management : « Il s'agit de favoriser
l'émergence d'une justice sachant concilier qualité, efficience, reconnaissance sociale, prise en compte des
impératifs écologiques et ceci en cherchant hors du champ judiciaire, notamment dans l'entreprise, les apports
méthodologiques ou expérimentaux qui peuvent être source d'avancées ». Les spécialistes de la RSE auront
reconnu dans ce langage et dans les idées mises en avant des expressions et concepts très familiers.
L'union improbable de la RSE et du juge n'est peut-être pas aussi disharmonieuse qu'il n'y paraît. De l'acte
juridictionnel au management des juridictions, la RSE n'est pas ignorée du juge. Tandis que le second a le
pouvoir d'affirmer la justiciabilité des normes RSE, la nature des conflits que tente de prévenir la première
l'interpelle dans sa capacité à trancher les litiges. Quoique les interactions demeurent encore discrètes, rien ne
semble en théorie pouvoir freiner un mouvement déjà engagé.