Vous êtes sur la page 1sur 22

L’exil fiscal : Causes et

conséquences
Introduction
Plan
Axe I – Concepts fondamentaux
• Définition
• Exil fiscal, expatriation fiscale et évasion fiscale
• Profil du candidat à l’exil
• Les meilleurs pays pour l’exil fiscal
Axe II – Causes de l’exil fiscal
• Une tendance générale à l’internationalisation
• L’instabilité fiscale
• Le rôle néfaste de certains impôts
• L’association des salariés au Capital
Axe III – Conséquences de l’exil fiscal
• L’exil patrimonial
• L’exil des talents
• La délocalisation des managers
• L’aggravation du chômage
Conclusion
Axe I – Concepts fondamentaux

1. L’exil fiscal
Expatriation fiscale VS Evasion fiscale

2. Expatriation fiscale
 Pratique légale ;
 Changer légalement de résidence fiscale ;

 S’installer dans une zone économique spéciale offrant


une fiscalité plus avantageuse.
Expatriation fiscale VS Evasion fiscale

3. Evasion fiscale
C’est l'ensemble des comportements légaux ou illégaux
permettant à un contribuable de réduire le montant des
prélèvements dont il doit normalement s'acquitter, en
utilisant les failles du système fiscal d'un État ou en
déplaçant tout ou partie d'un patrimoine ou d'une
activité vers un autre pays sans que le citoyen concerné
ne s'expatrie lui-même.
Profil du candidat à l’exil

• Le profil du candidat à l’exil se situe en


général dans la tranche démarrant à partir de
7 à 8 millions d’euros de patrimoine

• les exilés fiscaux sont plus nombreux parmi


les Quadra
Profil du candidat à l’exil

• A New York et à Londres, on trouve des cadres


supérieurs ou des entrepreneurs avec un profil
plutôt financier.

• Il y a également les petits entrepreneurs dans


les services de proximité tels que la
restauration ou la coiffure
Les meilleurs pays pour l’exil fiscal

• Selon « le cabinet anglais Bradley & Hackford »:

Le classement des 10 pays les plus favorables pour


l’exil fiscale
Source : « le cabinet anglais Bradley & Hackford »
Axe II : Les causes de l’exil
fiscal
Une tendance générale à l’internationalisation

• La tendance générale à la mondialisation a poussé les


entreprises à concevoir leur stratégie dans le contexte
d’internationalisation de leurs activités.

• Les cadres sont donc amenés à travailler à l’étranger et à


comparer les environnements fiscaux des différents pays.

• Les écarts de fiscalité sont de ce fait de plus en plus


facilement perçus
L’instabilité fiscale
• L’instabilité chronique de la fiscalité aura été la cause
principale de l’inefficacité du bouclier fiscal dans
différents pays notamment la France.

• L’instabilité fiscale empêche les contribuables


d’entreprendre, de planifier leurs projets personnels ou
professionnels.

• L’instabilité fiscale est nuisible à l’investissement, à la


croissance, au développement, qui s’inscrivent
nécessairement dans le long terme.
Le rôle néfaste de certains impôts

• L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a


créé une forte incitation à l’exil fiscal.

• Instauré en 1982, c’est un impôt payé par des


foyers possédant un patrimoine supérieur à
1 300 000 euros.

• Le patrimoine imposable englobe tout ce


que l’on possède : biens immobiliers, produits
financiers (actions et obligations), meubles
(bijoux, voitures, tableaux etc) même les biens
des enfants à charge du contribuable sont pris
en compte.

• Cet impôt concerne 375 000 foyers français


et rapporte environ 5 milliards d’euros à
l’Etat soit 1,5% des recettes fiscales.
Le rôle néfaste de certains impôts
• Un autre effet néfaste de l’ISF souvent mentionné est la nécessité de
distribuer des dividendes

Valeur de l’entreprise importante

Le poids de l’ISF s’alourdit et incite


les actionnaires à demander une
hausse du dividende

Il en résulte un prélèvement sur le


résultat

Diminution de la capacité à investir


L’association des salariés au Capital

• L’actionnariat salarié

• Salariés exilés qui ont acquis au


cours de leur carrière, des
actions d’entreprises devenues
mondiales.
La part détenue, même en
faible pourcentage, peut
représenter plusieurs millions
d’euros.
• Cela incite par exemple les
actionnaires salariés français à
s’exiler, pour éviter la fiscalité
française du capital
Axe III – Conséquences de
l’exil fiscal
L’exil patrimonial
La forme la plus traditionnelle de l’exil fiscal.

43 familles françaises
figurant parmi les 300 • Un patrimoine de 41 milliards
plus grosses fortunes d’euros
suisses

2000 autres familles • A raison d’une moyenne de 10


françaises bénéficiant millions € de patrimoine par
du forfait fiscal forfait
(imposition à la • 20 milliards € de patrimoine
dépense)

= Un patrimoine total français s’exilant en Suisse estimé à 61 milliards d’euros


un manque à gagner colossal pour l’Etat Français
L'exil des talents

• L’émigration de l'élite économique


affecte l’équilibre structurel de
destruction/création d’emplois
entrainant alors une perte de
croissance et un défaut de
renouvellement du tissu
économique.
La délocalisation des managers et des sièges
sociaux

• La fiscalité et la volonté de limiter les hauts revenus


ont un effet désastreux sur les managers des grands
groupes. Ainsi, de nombreuses grandes entreprises
délocalisent partiellement ou totalement leurs sièges
sociaux ; certaines ouvrent des bureaux
commerciaux sous des cieux plus favorables
fiscalement pour y héberger leurs cadres dirigeants.
Aggravation du chômage

Moins d’investissements, moins d’entrepreneurs, c’est,


au final, moins de croissance et plus de chômage.
Conclusion