Vous êtes sur la page 1sur 22

ECUE : Fiabilité L3-AII-EI

1 - Introduction

La sûreté de fonctionnement est un terme


générique qui regroupe 4 grands domaines :
la fiabilité
la maintenabilité
la disponibilité
la sécurité
Abréviation courante : FMDS
Définitions
(norme NF EN 13306)
1. Fiabilité : c’est l’aptitude d'une entité à
accomplir une fonction requise dans
des conditions données, durant un
intervalle de temps donné

On suppose bien sûr que le bien est en


état d’accomplir la fonction requise au
début de l’intervalle de temps donné

La fiabilité se traduit donc par l’aptitude d’un


bien à avoir une faible fréquence de défaillance
= c’est une probabilité
1- Définition de la fiabilité R :
La fiabilité " R " est la probabilité qu’a un bien ( produit ou
système) à accomplir, de manière satisfaisante, une fonction
requise, sous des conditions données et pendant une période de
temps donné.

Exemple : La fiabilité d’un roulement de broche qui tourne à 1500 tr/min pendant 20 000
heures de fonctionnement est égale à 0.9 signifie :

Qu’il y a 90 chance sur 100-------------------------------------------------- PROBABILITE

pour que le roulement fonctionne sans signe d’usure---------------------FONCTION REQUISE

pendant 20000 heures -------------------------------------------------- ----------TEMPS DONNE

à une fréquence de rotation moyenne de 1500 tr/mn---------------------CONDITIONS


DONNEES
2- Indicateurs de fiabilité  et MTBF :

 et la MTBF sont les deux principaux indicateurs de la fiabilité


utilisés industriellement.

•Taux de défaillance  :
 représente le taux de défaillance ou le taux d’avarie.
Il caractérise la vitesse de variation de la fiabilité au cours du temps.
Pour une période de travail donnée, durée totale en service actif :

Nombre total de défaillances pendant le service


=
Durée total de bon fonctionnement
* Allure du taux de défaillance

 ( t ) : taux de défaillance Cette courbe est typique des


équipements électroniques

Temps ( t )
Zone 1 Zone 2 Zone 3
0
Défaillance de maturité =  constant
b/ La MTBF ou moyenne des temps
de bon fonctionnement :
La MTBF ( qui vient de l’anglais Mean Time Before Failure )

représente la moyenne des temps de bon fonctionnement entre deux


défaillances d’un système réparable ou le temps moyen entre défaillances.

Somme des temps de bon fonctionnement


entre les n défaillance
MTBF =
Nombre des temps de bon fonctionnement
loi de fiabilité
C’est le cas des composants électriques et
électroniques n particulier
La loi de fiabilité s’écrit :
t t

R(t)  e 0  e 0
 (t).dt  .dt t
 .dt  .t
0
 Ici  est constant
donc : R(t )  e t
Dans ces conditions :
La fiabilité suit une loi exponentielle ou weibull
4– La fiabilité d’un système constitué de
plusieurs composants montés en série :
R(s) représente la fiabilité d’un ensemble de "n"
composants montés en série.
La fiabilité R(s) d’un ensemble de "n" composants A, B, C ,
…, n montés ou connectés en série est égale au produit
des fiabilités respectives RA, RB, RC, …, Rn de chacun des
composants.
Entrée A B C n Sortie
RA et A RB et B RC et C Rn et n

R(s) = RA x RB x RC x …x Rn

R(s) = ( e-A. t ) x ( e-B. t ) x ( e-C. t ) x …x ( e-n. t )

MTBFs = 1
A + B + C +…+ n
5- La fiabilité d’un système constitué de composants montés
en parallèle :

La fiabilité d’un système peut être augmentée en plaçant des


composants ( identiques ou non ) en parallèle. Un dispositif,
constitué de "n" composants en parallèle, ne peut tomber en panne
que si les "n" composants tombent tous en panne au même moment.

A Fi = 1 -Ri

B
F(s) = F1 X F2 X Fn = ( 1 – R1 ) x ( 1-R2 ) x … x ( 1-Rn )

Entrée Sortie
R(s) = 1 – ( 1 – R1 ) x ( 1 - R2 ) x … x ( 1 – Rn )
i

n
Exercice 1:
Exercice 2 :
II – Estimation statistique de la fiabilité
Le temps
1- Pour les dispositifs non réparables,
on relève le temps jusqu’à défaillance

23/12/2019
Fonctionnement

TTF
Arrêt
t

TTF = Time To Failure (temps jusqu'à la défaillance irréversible)

12
2- les dispositifs réparables,
on relève le temps entre deux défaillances successives

TBF

23/12/2019
Fonctionnement

UT

Arrêt t

TTR TTR
DT DT

 TBF = Time Between Failure (temps s’écoulant entre deux défaillances)


 UT = Up Time (temps de fonctionnement après réparation ou temps de
disponibilité)
 DT = Down Time (temps d’arrêt sur défaillance, y compris le temps de
diagnostic de la panne, la réparation et le temps de remise en service, donc
temps d’indisponibilité)
 TTR = Time To Restoration (temps de réparation)
13
Fiabilité = probabilité
n1
F(t)  1  R(t)  i0
f(i) f(t) 
dF(t)
dt
représente la proportion de défaillants entre
S(t )  S(t  1) les instants t et t+1, donc la fréquence
f (t )  d’apparition des défaillances
N(0)
On appelle S(t) le nombre de survivants
à l’instant t

S( t )  S( t  1) le paramètre  mesure donc le taux de


( t )  défaillance entre deux instants
S( t )

* représente la probabilité de survie des


S( t )
R( t )  équipements
N(0) * au bout du temps t, on observe le
pourcentage de survivants
Date ou Survivants Fiabilité Fréquence de Fonction de Taux de
défaillance défaillance défaillance
période S(t) R(t)
t=0 S(0) R(0) 
N(0)
1 F(0) = 1 – R(0)
N(0) =0
0<t<1 f (0) 
S(0) - S(1)
(0) 
S(0) - S(1)
N(0) N(0)

t=1 S(1) R(1) 


S(1) F(1) =1–R(1)
N(0) = f(0)
S(1) - S(2) S(1) - S(2)
1<t<2 f (1)  (1) 
N(0) S(1)

S(2) R(2) 
S(2) F(2)=1–R(2)
t=2 N(0) =f(0)+f(1)
S(2)  S(3) S(2) - S(3)
2<t<3 f (2)  (2) 
N(0) S(2)

R(3) 
S(3) F(3)=1–R(3)
t=3 N(0) =f(0)+f(1)+f(2)

S(i) - S(i  1) S(i) - S(i  1)


i < t < i+1 f (i)  (i) 
N(0) S(i)

S(i  1)
F(i+1)=1–R(i+1)
t = i+1 S(i+1) R(i  1)  i
N(0) f(k)
k 0
3 - Application
L’observation des défaillances sur un ensemble de 40 moteurs
asynchrones de même type, utilisés par une société a donné
les résultats suivants:
Période Nb de
défaillances
0 – 1000h 1
1000 – 2000h 4
2000 – 3000h 8
3000 – 4000h 12
4000 – 5000h 11
5000 – 6000h 3
Date ou Nb Cumul
période Défaillants Nb survivants défaillants n R(t) F(t) f(t) (t)
40 (moteurs
0 de départ) 0 100,0% 0,0%
[0,1000[ 1 2,5% 2,50%
1000 39 1 97,5% 2,5%
[1000,2000[ 4 10,0% 10,26%
2000 35 5 87,5% 12,5%
[2000, 3000[ 8 20,0% 22,86%
3000 27 13 67,5% 32,5%
[3000, 4000[ 12 30,0% 44,44%
4000 15 25 37,5% 62,5%
[4000, 5000[ 11 27,5% 73,33%
5000 4 36 10,0% 90,0%
[5000, 6000[ 3 7,5% 75,00%
6000 1 39 2,5% 97,5%
Allure de la fiabilité R(t)
R(t)
%
100

50

10
t
1000 2000 3000 4000 5000 6000
Allure de la fonction de défaillance F(t)

F(t)
%
100

50

10
t
1000 2000 3000 4000 5000 6000
Allure du taux de défaillance (t)
 (t)
%
100

50

10
t
1000 2000 3000 4000 5000 6000
Application 2:
Le service maintenance décide d'étudier la fiabilité de
ces éléments en vue d'instaurer une action de maintenance
préventive systématique les concernant. Sachant que
l'entreprise possède 14 machines d'insertion automatique de
composants électroniques. Dans des intervalles de temps de 0 -
750h de fréquence de 150 h . le nombre des défaillants pendant dt
et respectivement et de 1-2-4-5-2.

 Compléter le tableau de calcul du taux de


défaillance et la fiabilité.
 Tracer la courbe taux de défaillance en fonction du
temps et conclure.
 Représenter graphiquement la fiabilité en fonction
du temps