Vous êtes sur la page 1sur 35

Friday, December 27, 2019 1

INTRODUCTION A LA
LOGISTIQUE
Mme. IKRAM EL GHAZOUANI
Friday, December 27, 2019 2

Chapitre 1
Friday, December 27, 2019 3

1. Définitions et Notions de base


Friday, December 27, 2019 4

Logistique la chaine logistique Management de la Chaine logistique

“The line between disorder and


order lies in logistics…”
– Sun Tzu
Friday, December 27, 2019 5

1.1. La logistique
• Les premières applications de la logistique sont issues du
domaine militaire.
– Assurer l’approvisionnement des troupes en vivre et
armes, en quantités suffisantes et dans les meilleurs
délais.
– Chercher à emprunter les plus courts chemins mais aussi
ceux qui représentent le moins de risque possible.
- les techniques développés dans le domaine militaire
seront adaptés par la suite aux activités industrielles pour
gérer les flux des produits.
Friday, December 27, 2019 6

1.1. La logistique
La logistique a ensuite évolué pour inclure la circulation
des flux d’informations et financiers, devenant ainsi « la
gestion des flux de produits, d’informations et financiers,
visant à satisfaire la demande finale sous contraintes de
délai, qualité et coût.

la logistique est une fonction « dont la finalité est la


satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux
meilleures conditions économiques pour l'entreprise et
pour un niveau de service déterminé ». AFNOR (norme X 50-600)
Friday, December 27, 2019 7

1.2. La Chaîne logistique


• La chaîne logistique est l'ensemble des entreprises
interdépendantes (considérées comme les différents
maillons de la chaîne) se coordonnant dans la réalisation
des activités (approvisionnements, production et distribution)
pour assurer la circulation des produits ou services de leur
conception à leur fin de vie (service après vente et logistique
de retrait).
Friday, December 27, 2019 8

1.3. Le management de la Chaîne Logistique


• Management
• Le Petit Larousse le définit comme l' « Ensemble des
techniques de direction, d'organisation et de gestion de
l'entreprise ».
* La norme ISO le définit comme des « Activités
coordonnées pour orienter et contrôler un organisme ».
Friday, December 27, 2019 9

1.4. Pourquoi?
• L’attente croissante des clients pour des produits
personnalisés de haute qualité, des prix bas, et des délais
de livraison très court
• La concurrence mondiale en terme de qualité et des
coûts
• La performance optimale d’un maillon de la chaine ne
garantit pas une performance optimale globale
• Le développement des technologies d’informations
permet
• un accès rapide aux données de l’entreprise
Friday, December 27, 2019 10

L’Ampleur
• En 2000, les entreprises américaines ont consacré 1000
milliards de dollars aux activités logistiques (soit 10,6% du
produit intérieur brut).
• – Transport 58%
• – Possession des stocks 38%
• – Gestion administrative 4%
8,41%

2014
Friday, December 27, 2019 11

Le potentiel
1980 1990 2000

Disponibilité
90% 98% 99.9%
du stock

Fréquence de
Hebdomadaire Journalier 3 x par jour
livraison

Temps de commande
72h 48h 6 à 12h
à la livraison

Marge de livraison +1h +15mn À l ’heure exacte

Stock sur la
4 semaines 2 semaines 0,5 à 1 semaine
supply chain

Sources : Computer Sciences Corporation - 1999


11
Friday, December 27, 2019 12

2. La gestion de la chaîne logistique


Friday, December 27, 2019 13

2.1 Objectifs du SCM


• Le triangle d’or « Coût – Qualité – Délai/Réactivité »
pour le choix du positionnement stratégique d’une
entreprise
Friday, December 27, 2019 14

2.1 Objectifs du SCM


• La concurrence mondiale intensive impose à la supply
chain d’atteindre plusieurs objectifs en même temps
• Réduire le coût total (coût d’achat + coût de fabrication +
• coût des stocks + coût de distribution ...)
• Améliorer le service à la clientèle (répondre à la
demande des clients rapidement et dans les temps)
• Réduire les délais (délais de fabrication, les délais de
livraison, etc)
• Améliorer la réactivité (aux évolutions du marché)
• Améliorer la qualité des produits
Friday, December 27, 2019 15

2.2. Trois niveaux de décision dans la SCM


Friday, December 27, 2019 16

2.2. Trois niveaux de décision dans la SCM

La planification stratégique (Les CEO, PDG,…)


• Elle s’étale sur plus de cinq ans.
• Il s’agit :
• d’analyser certains aspects de l’environnement externe.
• de repérer les forces et les faiblesses.
• Le dirigeant détermine :
• la mission de l’entreprise.
• les objectifs généraux de l’entreprise.
• les politiques et les stratégies.
• Exemple: détermination du nombre, la taille et l'emplacement des
nouvelles usines, centres de distribution et des entrepôts
Friday, December 27, 2019 17

2.2. Trois niveaux de décision dans la SCM


Planification Tactique: (Les managers, les chefs de
département, les directeurs usines)
• Elle couvre une période de 3 à 5ans.
• Les chefs de départements et les directeurs élaborent
des plans détaillés, coordonnés, qui concerne la
production, la commercialisation et les ressources
humaines...
• Exemple: Planification de l’achat et de la production: Optimisation
des politiques d’approvisionnement, (politiques de gestion des
stocks),Stratégies de transport, y compris la sélection des modes de
transport et l’affectation des clients aux centres de distribution
Friday, December 27, 2019 18

2.2. Trois niveaux de décision dans la SCM


Planification opérationnelle:
Elle s’étale sur une période pas plus qu’un an.
Les cadres inférieurs définissent :
- les tâches à accomplir
- les programmes, les projets, les opérations et les activités
propres à leurs unités organisationnelles.
- Elle consiste aussi à mettre en œuvre et contrôler les
réalisations
• Exemple: Planification et ordonnancement de la production,
Déterminer les approvisionnements ,traitement des commandes des
clients, Résoudre les problèmes de tournées de véhicules
Friday, December 27, 2019 19

2.3. Fonctions principales de la SCM


• Configuration du réseau logistique
• Planification et traitement des commandes
• Gestion des stocks
• Gestion des transports
• Entreposage/Manutention/Emballage
Friday, December 27, 2019 20

2.3. Fonctions principales de la SCM


• Configuration du réseau logistique
- Dans la chaine logistique, le nombre, la taille et la
localisation géographique des installations utilisées pour
effectuer des opérations logistiques agit directement sur
la qualité du service et sur les coûts.
- Les installations logistiques comprennent les usines de
fabrication, les entrepôts, les centres de cross-docking, et
les magasins de distribution
- La configuration du réseau a comme objectif de
déterminer le nombre et l'emplacement de tous les types
d'installations nécessaires pour effectuer les tâches
logistiques
Friday, December 27, 2019 21

Le cross docking (correspondance) est un mode


d'organisation des flux logistiques permettant d'articuler et
de croiser en un endroit appelé plate-forme, des flux
d'approvisionnement en provenance de fournisseurs avec
des flux de livraison terminale en direction de points de
livraison.
Friday, December 27, 2019 22

2.3. Fonctions principales de la MCL


• Traitement et gestion des commandes
– Fait référence à l'échange d'information entre les
membres de la chaîne logistique impliqués dans la
distribution des produits
– Le traitement de la commande inclut la réception des
commandes, livraison et facturation
– L'activité principale de la gestion des commandes est la
prévision des commandes des clients
– Le système de traitement des commandes est utilisé
pour fournir des informations sur les habitudes d'achat des
clients et la demande en produits afin d’effectuer des
prévisions et de planifier les activités de fabrication
Friday, December 27, 2019 23

2.3. Fonctions principales de la MCL


• Gestion des stocks
– La gestion et le contrôle des activités liées à
l’approvisionnement des stocks dans le but de disposer du bon
stock au bon endroit au bon moment en quantité suffisante et au
meilleur prix
– L'objectif de la gestion des stocks est de répondre aux
exigences des clients en utilisant un stock minimum
– L’enjeu le plus important pour la gestion des stocks est
de déterminer la politique optimale pour l’approvisionnement
(quand passer la commande et en quelle quantité)
Friday, December 27, 2019 24

2.3. Fonctions principales de la MCL


• Gestion du transport
– S’intéresse au déplacement des stocks (matières
premières, produits finis ou semi-finis, ...) d'une manière
rapide et économique
– Choisir le moyen de transport à utiliser (interne/externe),
affecter les clients aux moyens et planifier les visites chez
les clients.
– Les deux principaux indicateurs de la performance
d’un transport sont : le coût et la rapidité
Friday, December 27, 2019 25

2.3. Fonctions principales de la MCL


• Entreposage/Manutention/Emballage
– Les matières premières/composants/produits finis doivent être
stockés au cours d’un processus logistique
– Dans un entrepôt, les produits doivent être reçus, triés, stockés
assemblés et expédiés pour répondre aux besoins des clients
– Les véhicules de transport nécessitent du matériel de
manutention pour effectuer efficacement les opérations de
chargement et de déchargement
– L’objectif étant de stocker les produits en bonnes conditions et de
pouvoir les retrouver rapidement lorsque la commande d’un client
arrive.
Friday, December 27, 2019 26

2.3. Fonctions principales de la MCL


• D’autres fonctions de la SCM
– Approvisionnement
– Soutien à la fabrication
– Gestion des relations avec les client
– …..
Friday, December 27, 2019 27

2.4. Principaux processus de la MCL


• Le Supply Chain Council (SCC)** a proposé le modèle
SCOR qui subdivise toute supply chain en cinq types de
processus différents:
• Planification (Plan)
• Achat / Approvisionnement (Source)
• Fabrication (Make)
• Livraison (Deliver)
• Gestion des retours amont et aval (Return)
Friday, December 27, 2019 28

2.4. Principaux processus de la MCL


• Ces processus sont spécialisés par type de produits selon le
mode de gestion choisi:
• Produits gérés sur stock à tous les niveau (Make-to-Stock)
• Produits standards, mais approvisionnés et fabriqués à la
commande du client (Make-to-order)
• Produits spécifiques, dont la conception et le développement
se font à la commande, ainsi que l’approvisionnement et la
fabrication (Engineering-to-order)
Friday, December 27, 2019 29
Friday, December 27, 2019 30
Friday, December 27, 2019 31

3. Gestion intégrée de la CL
• La gestion intégrée met l’accent sur le processus plutôt
que la fonction
• Des fonctions, qui sont effectuées de manière optimale du
point de vue individuelle, n’implique pas que l’ensemble
des opérations sont effectuées au moindre coût ou
mènent à un processus de haute efficacité
• La gestion intégrée des processus de supply chain vise à
trouver un compromis entre plusieurs fonctions afin
d’atteindre des coûts minimums.
Friday, December 27, 2019 32

• Trois démarches importantes pour la gestion intégrée de


supply chain
– Collaboration entre entreprises dans la planification des
Opérations
–Extension de l’Enterprise qui étend la gestion et le
contrôle au-delà de ses frontières pour faciliter la
planification et les opérations conjointes avec ses clients
et ses fournisseurs
– Prestataires de Service Intégré (PSIs) peuvent offrir
une gamme de services logistiques qui comprennent toutes
les opérations nécessaires pour servir les clients, de
l’enregistrement des commandes à la livraison des
produits
Friday, December 27, 2019 33

• Le concept de base de la gestion de supply chain repose


sur une vision opérationnelle globale et non plus partielle
de l’entreprise, afin d’achever une optimisation de
l’ensemble de la chaîne
• L’évolution d’une entreprise vers une supply chain «
étendue » qui aboutit à cette optimisation globale souvent
passe par trois étapes:
– Organisation en processus
– Intégration interne (de différents processus)
– Intégration externe (avec fournisseurs et clients)
Friday, December 27, 2019 34
Friday, December 27, 2019 35

**Le Supply Chain Council (SCC) est un organisme créé en


1996. Composé à l’époque de 69 membres fondateurs, il
en compte désormais près de 800. Le but de cette
organisation représentée sur 4 continents est de structurer
un référentiel de processuslogistiques types et de mettre
en évidence par la même occasion les critères de
performance, les indicateurs et les meilleures pratiques.