Vous êtes sur la page 1sur 63

GESTION DE LA CHAINE

DE FROID

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


1- DÉFINITION : L’expression « chaîne du froid » se rapporte au processus
utilisé pour maintenir des conditions optimales pendant le transport,
l'entreposage et la manipulation des vaccins.
Cette chaîne commence chez le fabricant et se termine au moment de
l'administration du vaccin au client.
C'est tout un processus comprenant des manipulations de transport, de
stockage, d'utilisation et d'autres activités diverses de mise en place et
d'entretien du matériel dont dépendra, en définitive, la qualité et le succès de
l'acte vaccinal.
Cette chaîne est assurée par une organisation impliquant du personnel, des
équipements, du matériel et un savoir-faire.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


La chaleur est évidemment l’ennemi des vaccins, surtout en climat chaud,
comme dans les régions chaudes de notre pays, mais tous les écarts de la
température, en dehors de l'intervalle recommandé, que peuvent subir
les vaccins dans les deux sens, sont une menace pour les vaccins.
La congélation est le premier ennemi des vaccins surtout ceux
sensibles à la congélation (PENTA, Hépatite B, DT, DTC).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


2-L’ORGANISATION :
La chaîne du froid repose sur l'engagement de tous les intervenants qui sont
impliqués à disposer d'équipements nécessaire pour la genèse et la conservation
du froid et à appliquer les règles de manipulation des vaccins, qui garantissent leur
maintien dans cette ambiance froide jusqu’au moment de leur utilisation.
La continuité entre les différents maillons de la chaine doit être assurée par la
collaboration entre les différents intervenants.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Schéma de la chaîne de froid aux différentes étapes

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


2-1 Les différents niveaux de la C.D.F :
* Le dépôt central de la DSSB
* Le dépôt régional :Equipé de congélateurs et de réfrigérateurs domestiques
ou de qualité laboratoire.
* Le dépôt de district :
Equipé de réfrigérateurs domestiques.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


* Le centre de santé de base :
Equipé d'un réfrigérateur réservé exclusivement pour le stockage du vaccin.
•Il est formellement interdit de stocker, dans ce réfrigérateur, des aliments ou des
prélèvements de laboratoire.
•De même le stockage de vaccins dans la porte du réfrigérateur est à proscrire
formellement car les températures adéquates n'y sont pas garanties.
•Le réfrigérateur à vaccins, doit être muni d'un thermomètre qui permet un
monitorage de la température interne et son enregistrement, deux fois par jour sur
un tableau (ou mieux un graphique) affiché sur la porte du réfrigérateur.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


L’agent vaccinateur, doit:
•assurer la disponibilité du vaccin au niveau de son C.S.B,
•entretenir le matériel de réfrigération
•dispenser les prestations vaccinales conformément aux bonnes règles de
gestion des vaccins.
• Ainsi l'agent vaccinateur doit veiller à estimer correctement la quantité de
vaccins nécessaires pour chaque séance de vaccination pour ne sortir que cette
quantité du réfrigérateur.
• L'agent doit faire en sorte que la vaccination intervienne le plus tôt possible
après la sortie du vaccin en organisant les séances au sein du CSB (séance fixe)
ou rejoindre le point de rassemblement par le chemin le plus court et le plus
direct.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
3-LES ÉQUIPEMENTS ET INSTALLATION DE LA CHAÎNE DU FROID
A-LA CHAMBRE FROIDE
B- LE RÉFRIGÉRATEUR :
Mise en place du réfrigérateur :
Transportez le réfrigérateur vers le dépôt en position verticale, évitez la position
horizontale.
Le réfrigérateur doit être placé près d'une prise de courant, dans un local frais,
bien aéré, à 30 cm des murs et à 40 cm du plafond si celui-ci est bas, de façon à ce
que l'air puisse circuler autour du réfrigérateur, à l'écart du plein soleil, et de
toute source de chaleur, sur des cales en bois en veillant à ce qu'il soit bien
horizontal et bien stable sur ces cales. Vérifier que la porte s'ouvre et se referme
bien et qu'elle s'applique bien contre son cadre.
Attendez 24 heures au mois, avant de mettre en route le réfrigérateur.
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
Mise en route :
Brancher le réfrigérateur, mettre le bouton de réglage du thermostat sur
la position moyenne, 3 à 4 heures plus tard, vérifier la température dans
le réfrigérateur, si cette dernière n'est pas entre +2° et +8°C, régler la
température en augmentant ou en baissant le bouton de réglage du
thermostat.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Précautions à prendre pour maintenir le froid :
Placer un thermomètre à l'intérieur du réfrigérateur, vérifier la température qu'il
indique matin et soir, elle doit être entre +2 et +8°C si la température s'écarte de
cet intervalle, ajuster le thermostat. Un réfrigérateur dont la température ne peut
pas être maintenue dans cet intervalle présente un fonctionnement anormal,
rechercher alors l'une des anomalies suivantes :

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


•Une accumulation de glace dans le compartiment de congélation : vérifier son
épaisseur qui ne doit pas dépasser 6 à 10 mm. Dans le cas contraire, dégivrer
rapidement après avoir procéder au transfert du vaccin dans un autre
réfrigérateur ou dans une glacière avec des accumulateurs de froid.
•Une ouverture fréquente de la porte du réfrigérateur et/ou celle du
compartiment congélateur favorisent la congélation. C’est ainsi qu’il ne faut
jamais mettre de la nourriture ou des boissons dans le réfrigérateur à vaccins.
•Une fermeture non hermétique de la porte du réfrigérateur favorise
l’accumulation de la glace et impose un dégivrage fréquent.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
Autres tâches de maintenance :
•Nettoyage de l'extérieur du réfrigérateur : A faire une fois par mois, procéder avec
une brosse à poils souples, ne pas omettre de nettoyer le condensateur et le moteur
à l'arrière du réfrigérateur car une accumulation de poussières entraîne un mauvais
fonctionnement de ce dernier. Toute pourriture ou rouille à l'extérieur du
réfrigérateur doit être nettoyée et repeinte.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


•Dégivrage périodique : Si l’appareil est muni d’un système de dégivrage
automatique se conformer alors aux instructions du fabricant. Sinon procéder
ainsi : retirer la prise de courant, ouvrir la porte du réfrigérateur et celle du
compartiment congélateur. Dès que la glace commence à fondre et se décoller
des parois du compartiment congélateur, la retirer avec les doigts mais jamais
avec des outils du genre couteaux, ciseaux, tournevis ou un objet similaire, enfin
vider la cuvette d'égouttement. Une fois le dégivrage terminé brancher la prise
de courant puis attendre que la température à l'intérieur du réfrigérateur atteigne
4°C avant de remettre le vaccin.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
•Vérifier le joint d'étanchéité de la porte, (Fermer la porte du réfrigérateur sur
une feuille de papier. Si on arrive à retirer facilement la feuille de papier à travers
la porte, ceci témoigne que le joint n’est pas étanche et qu’il faut le remplacer.
•Le joint doit être périodiquement nettoyé et saupoudré de talc.
•Ouvrir la porte, le moins de fois possible et uniquement pour y placer ou en
sortir des vaccins.
•Garder des briquettes (accumulateurs de froid) dans le compartiment de
congélation,
•Garder des bouteilles d'eau dans le réfrigérateur (bac à légume et porte).
•Entourer les boites de vaccins par des accumulateurs d’eau froides.
•Les boites de vaccin doivent être suffisamment écartées les unes des autres (2 à
5 cm au moins) pour que l'air puisse circuler entre elle.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


C- LES GLACIÈRES :
Ces boites isothermes sont utilisées pour le transport et la livraison de grandes
quantités de vaccins.
Utiliser uniquement des glacières pré qualifiées OMS.
Eviter d’utiliser les glacières de camping ou de plage pour transporter les vaccins.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Pour cela il faut que :
•Faire sortir les accumulateurs du compartiment de congélation.
•Laisser sur une paillasse au moins 30 minutes pour se réchauffer.
•Mettre ces accumulateurs dans la glacière. Les accumulateurs de froid qui y sont
placés se touchent et tapissent toutes les parois intérieures de la glacière.
•Les vaccins et leurs solvants sont ensuite rangés sur ces accumulateurs.
•Ensuite placer en dernier des accumulateurs de froid sur les vaccins et les
solvants.
•Eviter le contact direct des vaccins DT et DTC avec les accumulateurs (risque de
congélation) , utiliser une séparation en plastique ou en carton.
•Placer un thermomètre circulaire, près des vaccins, loin des briquettes.
•Toujours bien refermer le couvercle, et éviter que pendant le transport la glacière
ne soit exposé directement au soleil.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


D-LE PORTE-VACCIN (OU THERMOS) :
Ces boites isothermes, plus petites que les glacières, sont utilisées pour la livraison
et le transport de petites quantités de vaccins.
Ils permettent de conserver les vaccins pendant une seule journée.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Voici quelques règles d'entretien des portes vaccins :
• Entre deux utilisations le porte vaccin doit être maintenu ouvert pour qu'il puisse
sécher et l'intérieur doit être nettoyé après chaque usage.
• Un porte vaccin dont les parois externes ou internes présentent des fissures ne
doit plus être utilisé.
• Vérifier que le joint en caoutchouc autour du couvercle est en bon état.
• Régler la tension des loquets pour que le couvercle ferme hermétiquement.
• Huiler à des intervalles réguliers les charnières et les verrous.
• Eviter l'exposition directe du porte vaccin au soleil, et à la chaleur ; en effet le
porte vaccin étant en plastic cette exposition le déforme et le fait fissurer.
• Eviter aussi les chocs qui peuvent détériorer le porte vaccin et l’endommager
définitivement.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


E- LES ACCUMULATEURS DE FROID (OU BRIQUETTES) :
Il y’a 3 Types :
•Accumulateurs contenant de l’eau
•Accumulateur contenant un gel
•Accumulateur contenant un matériel changeant de phase (PCM)
Les 2 premiers sont utilisés soit :
•Pour maintenir la température stable à l’intérieur du réfrigérateur :
Il faut utiliser uniquement les accumulateurs (d’eau ou de gel) froids qu’il faut
mettre soit au tour des boites des vaccins soit dans les autres compartiments du
réfrigérateur (autres étages, bac à légumes, porte).
•Pour transporter les vaccins dans les glacières :
Les accumulateurs congelés sont utilisés pour les longs trajets. La congélation
des accumulateurs peut prendre 24 heures dans le compartiment congélateur d'un
réfrigérateur et une douzaine d'heures dans un congélateur.
•Par contre pour les courts trajets, utiliser uniquement des accumulateurs froids.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Accumulateur contenant de l’eau Accumulateur à PCM 4°
Les accumulateurs à PCM sont constitués d’un produit qui congèle à 4° ou 5°. Mis
dans le réfrigérateur avec les vaccins, ces briquettes deviennent solides (congèle à
4 ou 5°).Ils sont utilisés pour le transport des vaccins. Avec ces briquètes, il n’y a
pas de risque de congélation des vaccins lors du transport.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


4- CONTRÔLE DE LA CHAÎNE DE FROID :
Les températures de stockage des vaccins recommandées par l’OMS sont les suivantes :

Ces températures doivent être respectées à tout moment et à tous les niveaux .Il
existe de nombreux outils pour contrôler le fonctionnement de la chaîne du froid :
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
1-Les fiches de contrôle de la chaîne du froid :
Les fabricants joignent ces fiches aux envois de vaccins : une fiche par lot de 3000
doses de DTC et de vaccin anti-rougeoleux ou VPO.
Cette fiche sert à déceler l’exposition du vaccin à des températures supérieures à
celle recommandées durant son stockage et son transport. La fiche de contrôle de
la CDF est totalement thermostable jusqu’à ce qu’on l’active en tirant la languette
figurant sur le côté gauche de l’indicateur situé au milieu de la fiche (bande en clair
sur l’image ci-dessous)
La fiche de contrôle de la CDF doit être refroidie à moins 10°C durant au moins 30
minutes avant d’être activée. Une fois activée l’indicateur enregistre les
températures supérieures à 10°C avec les voyants A, B et C et les températures
supérieures à 34°C avec le voyant D. Chaque fiche de contrôle de la CDF comporte
aussi une notice d’interprétation des changements des couleurs sur l’indicateur
par rapport au vaccin qui accompagne la fiche (voir image ci-dessous)

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Recto et verso de la fiche de contrôle de la chaîne du froid (PIS code E6/E16)1

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Le recto de la fiche de contrôle de la chaîne du froid comprend :
(1) un formulaire d’enregistrement que les agents de santé remplissent pour
montrer la date de réception et d’envoi des vaccins ;
(2) un indicateur qui est une bande thermosensible (Monitor MarkTM) avec
quatre voyants marqués A, B, C et D ;
(3) un guide d’interprétation qui explique quoi faire avec les vaccins ayant été
exposés à des températures élevées ;
(4) un espace où inscrire les informations suivantes : nom du fournisseur/
fabricant, date de l’envoi, type de vaccin. Pour les fiches de contrôle
accompagnant les vaccins fournis par l’UNICEF, cet espace est déjà rempli par le
fabricant.
Le verso de la fiche comprend :
(5) les instructions concernant l’utilisation ;
(6) un tableau donnant des explications concernant les températures et durées
d’exposition (Monitor MarkTM).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Comment contrôler les températures
La fiche de contrôle est totalement thermostable jusqu’à ce qu’on l’active en tirant
la languette figurant sur le côté gauche de l’indicateur (voir paragraphe 2.4.1), qui
enregistre alors les températures supérieures à 10 °C avec les voyants A, B et C et
les températures supérieures à 34 °C avec le voyant D.
Lorsque l’indicateur est exposé à des températures supérieures à 10 °C :
•La couleur bleue apparaît dans le premier voyant, marqué A. Si la température
tombe ensuite en dessous de 10 °C, la couleur bleue arrête de s’étendre.
•Chaque fois que l’indicateur est exposé à des températures supérieures à 10°C, la
couleur bleue s’étend davantage dans les voyants allant de A à C. Ce changement
de couleur est irréversible. La couleur peut arrêter de s’étendre, mais elle ne
disparaît jamais.
•Plus la température est élevée, plus la couleur bleue se répand vite.
Lorsque l’indicateur est exposé à:
•Le voyant D devient bleu pour une exposition à des températures supérieures à
34 °C pour une durée supérieure à deux heures.
•Lorsque D est devenu bleu, il ne redevient jamais blanc.
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
2-Le monitorage manuel de la température :
Contrôle périodique de la température au lieu du stockage en utilisant des
thermomètres donnant un renseignement instantané sur la température à
l'intérieur du réfrigérateur, de la glacière ou du porte-vaccin.
•Enregistrement discontinue : Utilisant surtout les thermomètres circulaires.
Deux prises quotidiennes sont généralement faites.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


•Enregistrement continu :
-Le Fridge Tag : Permet d’enregistrer les températures minimales et maximales de
chaque jour durant les 30 derniers jours aux quelles a été exposé un lot de vaccin
pendant un laps de temps donné (voir manuel d’utilisation)

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Memoire de 30 haute / basse les flèches
Fridge-tag® Jours indiquent les alarmes par jour
pour 30 jours )
Seuil d’alarme max
et minimal

température
ambiante

L’indicateur “Alarm” signale qu’il


existe au moins une alarme sur les
30 jours
Heure bouton mode
Histoire
-Le Log Tag : Manuellement, Permet comme le Fridge Tag d’enregistrer les
températures minimales et maximales de chaque jour durant les 30 derniers jours.
Avec un ordinateur, on peut télécharger l’enregistrement de la température des 3
derniers mois. Les données sont sous forme de graphique ou de tableau Excel
exportable (voir manuel d’utilisation).
Le Logtag peut être aussi configuré pour détecter des alarmes hautes (température
supérieur à 8° pour une période plus de 10 heures) ou basse (température
inférieure à -0.5° pour une période supérieure à une heure).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
3- La Pastille de contrôle de vaccin : (PCV)
Cette nouveauté révolutionne complètement la technologie de la chaîne de froid.
Elle peut renseigner sur les effets cumulés de l'exposition des vaccins à la chaleur
au fur et à mesure de leur progression le long de la chaîne et donne le point limite
d'utilisation à partir duquel le vaccin endommagé est censé être définitivement
inutilisable. Pour les vaccins en présentation multi-doses la PCV permet la
réutilisation du flacon entamé lors de la séance précédente avec les précautions
d’usage, d’où une opportunité de diminuer le taux de perte en vaccin tout en
s’assurant de la qualité du vaccin administré.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


La pastille de contrôle du vaccin (PCV) se présente sous forme d’un cercle
découpé dans un matériel thermosensible placé sur un flacon de vaccin
pour enregistrer l'exposition cumulative à la chaleur. Il existe une relation
directe ente le changement de couleur et la température : plus la
température est basse, plus la couleur change lentement ; plus la
température est élevée, plus la couleur change rapidement. La PCV a été
d’abord placé sur les flacons des vaccins les plus sensibles à la chaleur
comme le VPO et le vaccin anti-rougeoleux, de plus en plus de fournisseurs
utilisent les PCV avec d’autres vaccins. La figure ci –dessous montre les
changements de couleur de la PCV et la conduite à tenir vis à vis du flacon
de vaccin concerné.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
PCV

Stade 1 : Le carré est plus clair que le cercle. Si la date de péremption n'est pas
dépassée, UTILISER le vaccin.
Stade 2 : Le carré commence à changer de couleur mais reste plus clair que le
cercle.
Si la date de péremption n’est pas dépassée. UTILISER le vaccin.
Stade 3 : Le carré est de la même couleur que le cercle. NE PAS UTILISER le
vaccin.
Stade 4 : Le carré est plus foncé que le cercle. NE PAS UTILISER le vaccin.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


L’avénement des PCV ou VVM

OK

• Les pastilles de VVM vire


de couleur en fonction de
la durée cumulée
Evolution
après
d’éxposition à la chaleur
exposition à
la chaleur
• Ils ont été introduites dans
notre CDF avec le VPO à partir
de 2005, puis les VVM ont
progressivement été étendues
à d’autres vaccins (anti-
rubéole, anti-rougeoleux , DTC,
À ne DT et d.T….).
plus
utiliser CDF , PNV-DSSB
4-Les moniteurs de congélations :
- Les Freeze Tag, Freeze Alert:
Permet de détecter un risque de congélation.
Il est mis soit dans le réfrigérateur soit dans la glacière lors du transport.
L’indicateur est sous forme de V lorsque la température est supérieure à 0°. Il
devient X si la température descend sous 0° pour une période variable selon les
modèles (10 minutes à 60 minutes) .

Congélation

Le passage du Freeze Tag du V au X est irréversible.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


- Le Freeze Watch :
C’est une bulle contenant un liquide bleue. On cas de congélation, la bulle s’éclate
laissant fuir le liquide bleue

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


- Pastille de congélation :
Ne sont pas encore utilisé en Tunisie.Ils sont collés aux vaccins sensibles à la
congélation, en cas de chute de la température sous 0° pendant plus de 60 minutes
le V disparait laissant place à un cercle blanc. Cette modification est irréversible.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


5- CONSERVATION DES VACCINS
1. Stabilité des vaccins
La connaissance de la thermo stabilité des vaccins est nécessaire pour assurer leur
innocuité (c'est-à-dire leur absence de nuisance) et leur efficacité. Elle permet au
responsable de la gestion des vaccins de mettre en place les conditions optimales
de leur conservation au moyen d'une chaîne du froid adaptée.
La chaleur et le gel ont des effets irrémédiables sur le potentiel immunogène du
vaccin. Cependant, si l’exposition à des températures supérieures aux normes (8°
C) a un effet progressif sur tous les vaccins, une seule exposition au gel peut
détruire de façon irrémédiable l'immunogénicité de certains vaccins. Il est donc
nécessaire de limiter les expositions des vaccins à des températures supérieures à
+ 8° C et indispensable de protéger les vaccins sensibles au gel contre des
températures inférieures à 0° C.
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
•Vaccins sensibles à la chaleur
Tous les vaccins sont sensibles à la chaleur mais à des degrés divers. Ainsi, certains
peuvent supporter des températures de 37° C plus de 4 semaines en gardant leur
potentiel immunogène (hépatite B, diphtérie, anatoxine antitétanique, HPV ou
papillomavirus humain). D'autres ont une stabilité moyenne et supportent des
températures de 37° C pendant des périodes allant de 1 à 3 semaines (rougeole,
fièvre jaune, BCG). Enfin, certains sont rapidement altérés lors d'expositions à des
températures supérieures à 8° C pendant plus de 24 à 48 heures (vaccin polio
oral).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Chaque exposition à des températures supérieures à + 8° C a un effet
cumulatif sur le potentiel immunogène des vaccins.
Après reconstitution, les vaccins lyophilisés (rougeole, fièvre jaune, BCG)
sont très instables en raison de l'absence de stabilisateurs dans leur
composition. Reconstitués, ils doivent être conservés à une température
maximale de + 8° C, utilisés dans un délai de 6 heures et détruits passé ce
délai. Les diluants doivent être rafraîchis avant reconstitution afin de
préserver la qualité du vaccin.
Le strict respect de ces règles est nécessaire non seulement pour préserver
le potentiel du vaccin mais aussi pour limiter les risques de contamination.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
•Vaccins sensibles au gel
Quelques minutes d'exposition à des températures négatives peuvent détruire
certains vaccins qui contiennent des adjuvants type sels d'aluminium, comme le
vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ainsi que le vaccin
contre l'hépatite B et le Pentavalent. Le gel de ces substances provoque leur
agglomération et affecte l'immunogénicité du vaccin. Le changement de
l'apparence physique du vaccin est mis en évidence grâce au test d'agitation du
flacon qui permet de vérifier si un vaccin a été exposé au gel.
La plupart des expositions au gel surviennent lors du transport d'un dépôt à l'autre
ou au cours de la nuit dans les dépôts au niveau périphérique.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


LES 4 VACCINS DU PNV À NE PAS CONGELER
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
•Vaccins sensibles à la lumière
Les vaccins BCG et anti rougeoleux sont sensibles aux rayons ultraviolets. Même
si leurs flacons sont teintés, il est nécessaire de les protéger de l'exposition à la
lumière (soleil ou néon), particulièrement après leur reconstitution. Au cours de
la séance de vaccination, ils doivent donc être conservés dans le porte vaccin,
dans la mousse prévue à cet effet.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


•Date limite d'utilisation
La date limite d'utilisation de chaque vaccin est déterminée par le fabricant en
fonction de sa composition et de sa stabilité. Elle est propre à chaque lot de vaccin
et indiquée sur l'étiquette apposée sur le flacon. De la même façon que le numéro
de lot, elle doit apparaître dans le registre de stock des vaccins.
En aucun cas un flacon de vaccin ne doit être utilisé lorsque la date limite
d'utilisation est dépassée.
Un vaccin avec une PCV (pastille de contrôle des vaccins) stade 2 doit être utilisé
avant le vaccin ayant une PCV stade 1 même si la date limite d’utilisation est plus
lointaine.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


2. Normes de conservation des vaccins
Les normes de conservation des vaccins sont définies par le fabricant et le
programme national de vaccination. Actuellement, l'OMS recommande que tous
les vaccins soient conservés de façon continue à des températures comprises
entre + 2° C et + 8° C. Seul le vaccin polio oral peut être conservé à des
températures négatives dans les dépôts au niveau national ou régional. Les
diluants doivent être conservés à température ambiante. Seuls ceux qui serviront à
la reconstitution des flacons de vaccins lyophilisés lors de la prochaine séance de
vaccination doivent être rafraîchis dans le réfrigérateur afin de préserver la qualité
du vaccin reconstitué.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Le rangement correct des vaccins dans les équipements de la chaîne du
froid contribue à leur qualité. Il est organisé en fonction de la thermo
sensibilité des vaccins. Les vaccins sensibles au gel ne doivent pas être en
contact avec les parois des réfrigérateurs. Ils sont disposés sur les étagères
du bas dans les réfrigérateurs verticaux ou les étagères du haut dans les
réfrigérateurs horizontaux.
Les vaccins les plus sensibles à la chaleur sont disposés à proximité des
éléments producteurs de froid (partie haute dans les réfrigérateurs
verticaux et partie basse dans les réfrigérateurs horizontaux).
Les flacons de vaccins ouverts pouvant être conservés seront utilisés en
priorité lors de la séance de vaccination suivante.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
6-RANGEMENT DES VACCINS DANS LE RÉFRIGÉRATEUR :
Les vaccins doivent être rangés sur les étagères supérieures du réfrigérateur, les
solvants sont rangés en bas, ne pas poser de vaccins sur les étagères de la porte car
la température n’y est pas assez basse.
Laisser un espace de 2 cm environ entre les boites de vaccin pour permettre à l'air
de circuler et séparer les différents types de vaccin.
Déposer les vaccins de la façon suivante dans le réfrigérateur du haut vers le
bas
Haut Milieu Bas
- VPO - Anti-hépatite B, BCG Bouteilles d’eau
- Vaccin anti – - DTC, DT, dT, Hib, PENTA
rougeoleux - VAT,SAT,SAV,SAS
-Solvants

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Les vaccins les plus récents doivent être déposés à droite de manière à prendre la
pile de gauche ainsi on utilisera toujours les vaccins les plus anciens (premier
entré premier sorti).
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
7-MANIPULATION DES VACCINS :
Cette manipulation doit se faire en respectant les règles suivantes :
- Pendant une séance de vaccination : ne sortir du réfrigérateur que les
quantités appropriées et au tout dernier moment avant leur utilisation. Au
poste de vaccination garder les flacons dans un porte vaccin et ne sortez qu'un
flacon à la fois, juste au moment de s'en servir.
- Les flacons en cours d'utilisation doivent être maintenus dans des
accumulateurs spéciaux munis de trous pour y placer les flacons de vaccin.
- Pendant une séance en plein air ou à proximité d'une fenêtre veiller à ce que
la séance ne se déroule jamais directement sous le soleil mais plutôt dans un
endroit frais. Veiller à ce que les vaccins ne soient jamais exposés à la chaleur
et au soleil ou à une lumière drue et intense (les envelopper dans du papier
aluminium).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


- Contrôler que le DTC et DT n'ont pas été congelés pour cela agiter énergiquement
le flacon de vaccin, le vaccin ayant été congelé contient des flocons et la suspension
parait moins trouble, au bout de 15 minutes. Au repos, les flacons congelés
sédimentent plus rapidement : le dépôt qui apparaît au fond du flacon devient
rapidement de plus en plus dense et le surnageant devient de plus en plus clair, le
dépôt constitué est stable et ne bouge pas quand le flacon est incliné. Pour pouvoir
se prononcer sur cette vitesse de sédimentation, il faut comparer des flacons du
même vaccin et du même fabricant. Les vaccins congelés ne doivent en aucune
manière être utilisés (Voir illustration du test de l’agitation pour savoir si un vaccin
a été congelé sur la page suivante).

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


- Après une séance détruire les flacons ouverts (en dehors des vaccins munis de
PCV) conformément à la procédure recommandée.
- Les vaccins sortis du réfrigérateur mais conservés durant la séance
conformément aux recommandations ci-dessus, dans le porte vaccin ou à
proximité d'accumulateurs encore congelés en fin de séance, peuvent être
réutilisés une seule fois (en priorité à la prochaine séance de vaccination).
- Si les vaccins ont passé moins de 24 heures dans un porte-vaccin dont la glace a
fini par fondre détruire le VPO et l'anti-rougeoleux. Le D.T.C, DT et B.C.G peuvent
encore être réutilisés une dernière fois, en premier, au cours de la prochaine
séance de vaccination. Par contre si les vaccins ont passé plus de 24 heures dans
les mêmes conditions déjà citées, jeter tous les vaccins.
- Ne transportez pas de flacons sur le terrain plus de deux fois ; si un flacon l'a été
sans avoir été utilisé, détruisez le qu'il ait été ouvert ou non.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Test de l’agitation pour savoir si un vaccin a été congelé
La congélation peut altérer le DTC, le vaccin anti-hépatite B et l’anatoxine
tétanique. Vous pouvez vérifier l’état des vaccins en agitant les flacons.
1- Prenez deux flacons de vaccin : un premier (témoin que vous avez gardé
pendant la nuit dans le congélateur et qui est actuellement complètement
décongelé) et un second (test) du même fabricant dont vous suspectez qu’il a été
congelé
2- Agitez les deux flacons (10 à 15 secondes)
3- Laissez les vaccins reposer pendant 15 à 30 minutes,
5- Examinez à nouveau le contenu des deux flacons (voir Figure ).
Si les 2 flacons précipitent de la même manière et à la même vitesse alors le flacon
test a subit une congélation et il faut donc le jeter.
Si le flacon test reste trouble et précipite plus lentement que le flacon témoin alors
il n’a pas subi de congélation, on peut l’utiliser.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Flacons testés non
congelés
Flacon témoin
congelé

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
La conduite à tenir en cas de rupture de la chaîne du froid
- En cas de panne électrique annoncée :
• Si la durée de la coupure du courant ne dépasse pas une heure (60 minutes) ⇒
garder le vaccin dans le réfrigérateur et maintenir celui-ci fermé durant toute la
durée de la panne.
• Si la durée de la coupure électrique dépasse une heure ⇒ transférer rapidement les
vaccins dans des glacières ou boites isothermes en respectant les règles de
manipulation mentionnées dans le paragraphe précédent.
• Si la panne dépasse 12 h ⇒ transférer les vaccins dans un autre réfrigérateur
fonctionnel (dans un autre local ou un autre district) et aviser votre supérieur
hiérarchique pour vous aider à surmonter les difficultés.
• Après la fin de la panne : remettre les vaccins au réfrigérateur lorsque la
température dans l’enceinte de ce dernier aura atteint + 4°C, donc attendre 2 à 3
heures après la mise en marche.
N’oubliez pas de vérifier l’état de la PCV.
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
- En cas de coupure de courant durant votre absence :
• Il faut vérifier la température dans le réfrigérateur ou la chambre froide dès
votre arrivée.
• Observer l’épaisseur de la glace dans le compartiment de congélation.
• Ces 2 opérations doivent se faire rapidement pour éviter le réchauffement de
l’enceinte, à la lumière de ces constatations il est recommandé de :
• Transférer dans un autre réfrigérateur à température adéquate lorsque cela est
possible.
• Lorsque la panne du courant intéresse tous les réfrigérateurs se conduire ainsi :
- S’il existe de la glace dans le compartiment de congélation et si le thermomètre
indique une température inférieure à plus 8°C ⇒ considérez les vaccins comme
indemnes et les placer dans une boite isotherme garnie de briquettes congelées.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine -


2013
- S’il n’y a pas de la glace dans le compartiment de congélation et
si le thermomètre indique une température > à + 8°C ⇒
considérez que les vaccins peuvent être déjà altérés, ne pas
utiliser ces vaccins et informer le superviseur ou le responsable
pour arrêter la conduite à tenir qui peut varier selon le type de
vaccin.
L’existence de Logtag dans le réfrigérateur permet de savoir avec
exactitude la durée de l’écart de la température et permet de
prendre la décision adéquate qui dépend de 2 facteurs
importants :
•La durée de l’écart de la température et de son importance .
•L’état de la PCV.
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
Tableau A : Stabilité des vaccins couramment utilisés dans
les programmes nationaux de vaccination*
Températures de stockage (°C)
0-8 22-25 35-37 Plus de 37
Vaccins1
Anatoxines Stable pendant 3 à 7 Stable pendant des Stable pendant des A 45 °C : Stable 2
diphtérique et ans mois semaines semaines
tétanique dans
A 53 °C : perte de
les vaccins
l’activité après quelques
monovalents ou
jours
en éléments de
vaccins associés A 65°C : perte de l’activité
après quelques heures
Vaccin contre Stable pendant 2 à 4 Stable pendant Stable pendant A 45 °C : Stable pendant
ans des jours
l’hépatite B des mois des semaines
Vaccin Stable pendant 2 ans Garde une activité Garde une activité A 41 °C : 50 % de perte
satisfaisante satisfaisante pendant au d’activité après 2 - 3 jours
anti rougeoleux
moins une semaine
(jusqu’à 50 %) d’exposition ; A 54 °C : 80
pendant au moins mais pourrait perdre 20 et % de perte d’activité
50 % d’activité en 1 - 4 et 2 après un jour d’exposition
un mois
- 6 jours d’exposition

respectivement

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


Températures de stockage (°C)
0-8 22-25 35-37 Plus de 37
Vaccins1

Vaccin Stable pendant 18 à 24 Stabilité variée : 2 Stabilité variée : A 45 °C : environ


anticoquelucheux mois malgré une semaines pour certains perte d’activité de
10 % de perte d’activité
diminution lente et vaccins 50 % pour certains
par jour; A 50 °C : perte
continue de l’activité vaccins stockés
rapide de l’activité
pendant une
semaine
BCG Stable pendant 1 an Stabilité variée : 20 à 30 % Stabilité variée : 20 Instable. A 70 °C : 50 %
de % de baisse de de
viabilité en 3 à 14
baisse de la viabilité en 3 baisse en 30 mn
jours d’exposition
mois d’exposition d’exposition
Vaccin Stable pendant 6 à 12 Certains vaccins Instable. Utilisation Très instable.
mois conservent leur titre des PCV. Le titre
antipolio- A 41 °C : 50 % de perte
n’est plus
myélitique oral après 1 à 2 semaines en un jour .A 50 °C : le
satisfaisant en 1 à 3
titre satisfaisant
d’exposition jours
disparait en 1 à 3 heures
d’exposition
1. Ces données concernent les vaccins anti rougeoleux et le BCG lyophilisés ; les autres vaccins se présentent sous forme
liquide. Les vaccins reconstitués perdent rapidement leur activité et il faut les jeter à la fin de chaque séance de vaccination.
Le BCG reconstitué ne renferme aucun agent bactériostatique et il existe un risque de contamination.
2. Vaccins adsorbés sur sels d’aluminium. Il ne faut jamais les congeler.
3. Stockage optimal à long terme à - 25 °C ou à des températures inférieures. Il convient de garder à part le diluant et de ne
jamais congeler celui-ci
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013
Tableau B : Stabilité des autres vaccins viraux et bactériens*
Vaccins1 Températures de stockage (°C)
0-8 22-25 35-37 Plus de 37
Vaccin antipolio- Stable pendant 1 à 4 ans Diminution de la teneur en Disparition de la teneur en Pas de données
myélitique inactivé antigène D1 du type 1 en 20 précises disponibles
antigène D du type 1 dans
jours
certains vaccins
Vaccin anti- Stable pendant 2 ans Vaccin du groupe A: stable Demi-vie 2 : 4 semaines Pas de données
méningococcique pendant 12 jours ;roupe A + C disponibles
:stable pendant des mois
polyosidique
Vaccin antirabique Stable pendant 3,5 ans Conservation de Stable pendant 4 semaines Pas de données
l’immunogénicité après disponibles
obtenu par culture
expédition, transport et
sur cellules stockage de 11 semaines
diploïdes
humaines
Vaccin contre Stable pendant un an : Stable pendant 20 semaines ; Stable pendant6 semaines ;
A 40 °C : baisse
l’encéphalite baisse d’activité d’environ baisse d’activité d’environ 9 % baisse d’activité d’environ 14
d’activité d’environ 10
5 % en 52 semaines de pendant cette durée de % pour 18 semaines de % après 2 semaines de
japonaise
stockage. stockage stockage stockage et de 27%
après 6 semaines
Vaccin Réfrigération nécessaire. Le stockage prolongé entraîne Diminution rapide du nombre Pas de données
La durée de vie dépend de une diminution progressive du des particules viables. disponibles
antityphoïdique
la teneur en humidité nombre de particules viables
Garde une activité minimale
oral vivant Ty21 résiduelle.
après 12 heures d’exposition.

Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013


MERCI
Khadhraoui Med Naceur SRSSB Kasserine - 2013