Vous êtes sur la page 1sur 10

ETUDE DE CAS

LAPEYRE
Innovation ou retour aux
sources….
Réalisé par : Professeur :
BELMECHRI Rouchdi M. LERARI Mehdi
BOUDRIS Latifa
TAOUG Sofiane
Groupe 16 Ingénieur d’Affaires
INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
SOMMAIRE

A)- INTRODUCTION
B)- LE PROCEDE LAPEYRE
C)- LES FACTEURS ECONOMIQUES
D)- LES ENJEUX
E)- LES SOLUTIONS
F)- LES RESULTATS
G)- CONCLUSION

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
A)- INTRODUCTION :
Implanté dans plusieurs pays d'Europe à travers plus de 350 points de vente et 14 sites de
production, Lapeyre distribue des produits de menuiserie, de cuisine et salle de bain standards
et sur mesure.
Lapeyre fonde sa stratégie de croissance sur la multiplicité et la complémentarité
de ses canaux de vente : magasins, filiales spécialisées pour les professionnels du bâtiment ou
directement sur Internet en B2C (lapeyre.fr) et en B2B.

Pour dynamiser ses réseaux de vente et mieux servir ses clients, Lapeyre a
choisi la solution logicielle Caméléon d'Access Commerce. Vendeurs, distributeurs
filialisés, acheteurs Web utilisent Caméléon pour consulter
le catalogue Lapeyre, personnaliser fenêtres et portes, passer commande et
transférer automatiquement les données de fabrication du point de vente aux
usines.

Technologie Wood-Protect

Stabilité dimensionnelle du bois traité


avec le procédé Wood Protect® et
après vieillissement en enceinte
climatique, soit l’équivalent de 3 ans
en exposition extérieure sévère.

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
B)- LE PROCEDE LAPEYRE :
Si la réaction d’hydrophobation du bois par estérification lipidique est connue depuis longtemps, l’agent utilisé jusqu’à
présent était hautement toxique. Le défi pour les chercheurs était donc de réaliser le même type de réaction chimique en
utilisant des produits naturels non polluants, issus de l’agriculture. L’anhydride mixte obtenu est donc un composé chimique
« vert » dont la réaction sur le bois ne dégage aucun autre sous-produit toxique et s’avère entièrement recyclable.
Les propriétés spécifiques du traitement Wood Protect®
Le traitement Wood Protect® est prévu pour les volets en bois de sapin auxquels il confère une protection semblable aux
bois exotiques les plus résistants. Le bois traité présente une hydrophobicité importante. Ce traitement 100% naturel n’a
aucune incidence néfaste sur la faune ou la flore et s’avère sans danger pour la manipulation par l’homme. Il confère au
bois une protection dans le temps d’au moins dix ans.

En terme d’utilisation industrielle, le bois traité ne subit aucune variation dimensionnelle et conserve ses propriétés
mécaniques intactes. L’usinage du bois hydrophobé n’est pas non plus modifié. De plus, le traitement est totalement
inodore, incolore et peut s’appliquer à toutes les essences de bois. La protection donnée par ce traitement nécessite
cependant l’utilisation de produits de finition spécifiques. Ainsi, une nouvelle gamme de colles, patines, lasures a du être
créée pour accompagner la commercialisation de ce bois traité.
Un exemple de « chimie verte »
Cette innovation pour le traitement naturel du bois intervient alors qu’un nouveau règlement européen REACH
(enRegistrement, Évaluation, Autorisation des substances Chimiques), qui entre en application en 2008, va bientôt interdire
les substances chimiques les plus toxiques. Ce règlement vise à mieux contrôler l’utilisation des produits chimiques en
industrie et chez l’utilisateur final, ainsi qu’à réduire les risques environnementaux associés.

Plus largement, ces travaux reflètent la volonté d’accentuer les recherches dans le domaine de la « chimie verte ». Il s’agit
de répondre aux questions de raréfaction du carbone fossile en profitant des biotechnologies vertes et blanches dans le
domaine des productions agricoles, en substituant la chimie du carbone fossile (pétrochimie) par celle du carbone
renouvelable (chimie des agroressources). L’objectif étant de développer des procédés chimiques sobres et propres
utilisant des matières naturelles pour réduire, voire éliminer à termes, les substances chimiques dangereuses pour la santé
et l’environnement.

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
C)- LES FACTEURS ECONOMIQUES :

Quelques chiffres clés : Lapeyre dans le monde

• 12 000 personnes
• Chiffre d’affaires : 1,8 milliard d’euros
• Plus de 350 points de vente
• 16 sites de production

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
D)- LES ENJEUX :

Maintenir une stratégie d’innovation


Faire face aux exigences des clients
toujours demandeur de nouvelles
technologies

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
E)- LES SOLUTIONS :

Mise en place de nouveaux systèmes de


ventes pour vendre efficacement et pour la
réduction du cycle commande-livraison
« Solution Caméléon »
Investissement sur la R&D afin de
maintenir la position de Leader Mondial
Dynamiser les réseaux de vente

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
F)- LES RESULTATS :

Pour le client:
Offre adaptée au besoin dans le budget prévu.
Du renouveaux

Pour Lapeyre:
Maintien de la position de leader mondial
Stratégie de vente multi canal réussie
Mise en place de nouveaux systèmes de ventes pour vendre
efficacement et pour la réduction du cycle commande-livraison
« Solution Caméléon »
Investissement sur la R&D afin de maintenir la position de Leader
Mondial
Dynamiser les réseaux de vente

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
G)- CONCLUSION :

L’entreprise LAPEYRE a prie un avantage


concurrentielle considérable grâce a la
Technologie Wood-Protect. Cette
innovation donne une certaine notoriété a
la marque mais un avantage passage d’où
un intérêt plus que vital d’innovation

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE
Merci pour votre écoute
vos questions S.V.P

INSIM-HIMI
25/09/2008 ETUDE DE CAS LAPEYRE