Vous êtes sur la page 1sur 7

Thomas van Binsbergen Brussel, 5 december 2019

Chapard, Ingrid (2015). Subjectivités franc-maçonnes


et pratiques de la fonction symbolique au féminin.
L’évolution psychiatrique, 80, pp. 107-116.

History and Theory of Freemasonry (VUB) - Titularis: Prof. dr. E. Acosta


 “Qu’en est-il d’une pratique symbolique au féminin, idée
radicalement écartée par Freud?”
 Inhoud van het onbewuste is collectief
 Freud sluit vrouwen uit van de culturele actie (Oedipus)

 => 1. “Que nous aprennent donc dès lors les franc-


maçonnes sur une pratique de la fonction symbolique au
féminin?”
 De funderende mythe van het vrijmetselaarsinwijdingsritueel
 => een case study: de impact van de groep op subjectiviteit?

 => 2. “Existe-t-il une production d’effets sur la


constitution subjective de ces femmes par la pratique du
sacré, des mythes et des rituels maçonniques, construite
par des hommes, et longtemps considérée comme
destinée uniquement aux hommes?”
 De massa en de dialectiek tussen Ichideal en Idealich
 “L’étude des institutions maçonniques montre que
cette modalité de rapport au sacré (…) offre
plusieurs types de lien:”

◦ 1. L’“édifice” symbolique maçonnique (le moi-idéal)


◦ 2. Les frères et soeurs de la reconnaissance maçonnique (le
stade du miroir)
◦ 3. L’acte et la parole (le désir)
◦ 4. Le profane et le sacré (le secret)

 Inwijdingsgeheim, inwijding in de vrijmetselarij, het


inwijdingsritueel…
 De specifieke verhouding tussen het verlangen en de kennis
 De mythe van Hiram

◦ Het heilige woord wordt het ingewisselde woord =>


Het vrijmetselaarsgeheim krijgt vorm.

◦ De vadermoord en spiegelervaring (socialisatie van


het narcisme) maken van de broederschap
(zusterschap) een schepper van sociale banden.

◦ Hiram bezit kennis over de Ander (cultuur en wet)


die voorafgaat aan de subjectiviteit.
 “Il y est manifeste que la rencontre du sacré maçonnique
permet à Lola l’expérience d’un point d’idéal.”
◦ Ik en de groep

 “Un collapsus topique a été provoqué par la rencontre des


deux scènes: mythique et fantasmatique. La franc-
maçonnerie se pose alors comme un ensemble de
pratiques sociales qui réveillent le mythe et la question de
la femme.”
◦ Geheimdrager (subject van het verlangen) en het liefdesobject van
de dode vader (object van het verlangen)
◦ => “La manifestation de cette disjonction provoque au contraire
un malaise dans le moi, comme dans le corps, et provoque
l’émergence de la décharge d’angoisse. Lola est confrontée à son
désir incestueux, dans un déchaînement morbide du surmoi.”

 “En analyse, Lola rêve, et rêve de son rapport au secret.”


◦ La Chose
 “Nous voyons (…) avec Lola comme avec
d’autres franc-maçonnes, comment la
confrontation au mythe asexué de la “bonne
forme” (Hiram) réveille également la
dimension fantasmatique inconsciente qui
organise le désir sexué.”
◦ De mythe als geslachtsdifferentiator (de castratie),
waarmee de vrouw zich inderdaad inschrijft in de
praktijk van de symbolische functie (het
onbewuste).