Vous êtes sur la page 1sur 31

Université Mohamed Khider Biskra

Faculté des Sciences et de la Technologie

FORMATION SUR L’ESSAI PRESSIOMÉTRIQUE

Dr. Sadok FEIA


Docteur en Géotechnique de l’Ecole des Ponts ParisTech ENPC
Consultant Formateur en Géotechnique
Maitre de conférences, Université de Biskra
Programme de la formation
Programme journalier de la formation sur l’essai Pressiomètrique
1ere journée

- Généralités sur l’essai pressiomètrique


08h30 – 12h00
- Recommandation sur la procédure de montage de l’essai

- Procédure de traitement des résultats d’un essai


13h30 – 16h00
pressiométrique (préparation d’une note de calcul)

08h30 – 12h00 - Réalisation des essais pressiomètrique


journée
2eme

13h30 – 16h00 - Réalisation des essais pressiométrique

- Traitement des résultats et interprétation


3eme journée

08h30 – 12h00 - Calcul de la capacité portante des fondations superficielles à


partir de l’essai pressiométrique

- Calcul de la capacité portante des fondations superficielles à


13h30 – 16h00
partir de l’essai pressiométrique (suite)

- Calcul des tassements à partir des résultats pressiométrique


08h30 – 12h00 - Calcul des fondations profondes à partir de l’essai
journée
4eme

pressiométrique

13h30 – 16h00 - Test d’évaluation


EXPLOITATION DES RÉSULTATS DE
L’ESSAI PRESSIOMETRIQUE
PRINCIPE DE L’ESSAI PRESSIOMÉTRIQUE
PRINCIPE DE L’ESSAI PRESSIOMÉTRIQUE
PRINCIPE DE L’ESSAI PRESSIOMÉTRIQUE
FORAGE PRESSIOMÉTRIQUE ET INTRODUCTION
DE LA SONDE

Légende:
1 Contrôleur pression-volume: 1a, app. de pressurisation,
pressurisation différentielle et injection; 1b, app. de mesure
de pression et volume; 1c, acquisition, stockage et impression
des données (requis pour proc. B)
2 Tubes de connexion: 2a, tube pour injection de liquide; 2b,
tube pour injection de gaz
3 Système de mesure de la profondeur
4 Tiges
5 Sonde pressiométrique: 5a, cellule de garde sup.; 5b,
cellule de mesure centrale; 5c, cellule de garde inf.
6 Sol
7 Cavité d'essai au pressiomètre
8 Corps de la sonde, âme creuse
9 Barre de couplage de la sonde

Schéma d'un pressiomètre Ménard


FORAGE PRESSIOMÉTRIQUE ET INTRODUCTION
DE LA SONDE

Légende:
1 Surface du sol
2 Sol
3 Cavité pressiométrique
4 Sonde pressiométrique en dilatation
P: Pression appliquée
A-A: Section axiale
B-B: Section transverse
PROGRAMME DE CHARGEMENT D’UN ESSAI
PRESSIOMÉTRIQUE (7 - 14 PALIERS)
LES COURBES D’ÉTALONNAGE (VOLUME ET
PRESSION)

Vp

Cote altimétriques de la sonde et du régulateur de Etalonnage de la dilatation propre.


pression pendant un étalonnage de la résistance
propre

• Le volume initial de la cellule centrale est déterminé d’après l’équation


suivante :
𝑉𝑐 = 0,25𝜋𝑙𝑐 𝑑𝑖2 − 𝑉𝑝

Vp est l’ordonnée à l’origine de la droite ajustée


di est la longueur de la cellule centrale mesurée une fois fixée la membrane
sur l’âme métallique de la sonde (voir figure B.1 Norme pressio.)
lc est le diamètre intérieur du tube d’étalonnage ; cette valeur doit
apparaitre sur la feuille d’essai pressiométrique
LES COURBES D’ÉTALONNAGE (VOLUME ET
PRESSION)

Exemple d’une courbe de la résistance


propre d’une sonde pressiométrique.
LA COURBE PRESSIOMÉTRIQUE CORRIGÉE
𝑃 = 𝑃𝑙𝑢𝑒 − 𝑃é𝑡𝑎𝑙𝑜𝑛𝑛𝑎𝑔𝑒 + 𝐻 + ℎ . 𝛾𝑤 𝑒𝑡 𝑉 = 𝑉𝑟 − 𝑎𝑃𝑟

• Lorsque le pressiomètre est


équipé de tubulure de 50 m de
longueur maximale.

𝑎 ≤ 6 𝑐𝑚3 Τ𝑀 𝑃𝑎
 Des valeurs de a supérieures indiquent un
remplissage inadéquat de liquide, une
fuite dans le circuit de liquide ou un autre
problème. Un contrôle de tout
l’appareillage, y compris du CPV, des
tubulures et la sonde, doit être effectué.
MODULE PRESSIOMETRIQUE MENARD (EM)
Par définition, le module pressiométrique est calculé à partir de la formule:

𝑉1 + 𝑉2 𝑃2 − 𝑃1
𝐸𝑚 = 2(1 − 𝑣) 𝑉𝑠 +
2 𝑉2 − 𝑉1

n : est le coefficient de poisson pris conventionnellement égal à 0.33.


Vs : est le volume initial de la sonde (de l’ordre de 550 cm3)
Le module EM s’exprime en méga-pascals.

PRESSION LIMITE PRESSIOMÉTRIQUE (PL)


Par convention, la pression limite, exprimée en méga-pascals, est la pression
corrigée qui correspond à un volume de liquide injecté tel que:

𝑉𝑙 = 𝑉𝑠 + 2𝑉1
PRESSION LIMITE NETTE CORRIGÉE
Elle est déduite de la pression limite PI. Cette dernière est lue sur la courbe
Pressiométrique pour un volume de liquide injecté dans la sonde

𝑉𝑙 = 𝑉𝑠 + 2𝑉1
Avec :
Vs : est le volume initial de la cellule centrale de mesure
V1 : est le volume injecté dans la cellule centrale de mesure, après
corrections, correspondant au début de la plage pressiométrique.
La relation entre la pression limite PI et la pression limite nette Pr est la
suivante :
Pl*  Pl   hs
 hs
est la contrainte horizontale totale au niveau Zs de l’essai:
par défaut.
 hs  K 0 ( vs  u s )  u s , K 0  0.5
PRESSION LIMITE NETTE CORRIGÉE
Avec us est la pression interstitielle de l’eau dans le terrain au niveau de
l’essai
us   w (z w  z s ) Si z w  zs Sinon 0
LE PROFIL PRESSIOMÉTRIQUE
JUSTIFICATION DES FONDATIONS
SUPERFICIELLES AUX ÉTAT
LIMITES SELON LA MÉTHODE AU
PRESSIOMÈTRE
RÉSULTATS DE L’ESSAI PRESSIOMÉTRIQUE
CONTRAINTE À LA RUPTURE SOUS LA BASE DE LA
FONDATION (SELON LE FASCICULE 62 TITRE V)

qu  q0  k p P *
le

q0 : est la contrainte verticale effective.


CONTRAINTE À LA RUPTURE SOUS LA BASE DE
LA FONDATION (SELON LE FASCICULE 62
TITRE V)

k p est le facteur de portance qui dépend de la nature de la fondation, de


la profondeur d'encastrement relative De/B et du rapport de la
largeur B et de la longueur L de la fondation.
CONTRAINTE À LA RUPTURE SOUS LA BASE DE
LA FONDATION (SELON LE FASCICULE 62
TITRE V)
CONTRAINTE À LA RUPTURE SOUS LA BASE DE
LA FONDATION (SELON LE FASCICULE 62
TITRE V)

Hauteur d’encastrement équivalente

1 D *
De  *  Pl ( z )dz
Ple d
ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ PORTANTE AUX
ÉTAT LIMITES DE SERVICE ET ULTIME
(ELS,ELU)

La contrainte transmise au sol notéeqref doit satisfaire à la condition
suivante:

1
 
qref (qu  q0 )i  q0
q


qref = charge supportée / A’.

q vaut 3 à l‘ELS et vaut 2 à l'ELU

i est un coefficient minorateur tenant compte de l’inclinaison de la


charge et de la géométrie du sol de fondation. Il est calculé selon
les formules suivantes :
ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ PORTANTE AUX
ÉTAT LIMITES DE SERVICE ET ULTIME
(ELS,ELU)
ÉVALUATION DE LA CAPACITÉ PORTANTE AUX
ÉTAT LIMITES DE SERVICE ET ULTIME
(ELS,ELU)
APPLICATION

Rappel des unités:

1 MPa 10 Bars 100 t / m 2


1 MPa 103 KPa
1 Bar 102 KPa 105 Pa  10 t / m 2
1 Bar 1 Kg / cm 2 10 N / cm 2  1daN / cm 2
APPLICATION
On se propose de construire une semelle
d'un ouvrage d‘art de largeur 1.5 m et
de longueur 4.5m reposant sur la couche
d'argile (  20 kN/m3) à -3.5 m du sol
pour éviter le tassement prévisible de la
couche de Limons organiques. La charge
transmise à la semelle est de 50 tonnes à
I‘ELU.
La charge est transmise au centre de la
semelle qui repose sur un talus avec une
direction vers l‘extérieur du talus et une
inclinaison de 10°. La semelle est située
à une distance d=1.5 m du talus et
l'angle
du talus est de 45°

* Vérifier la portance de la semelle.


JUSTIFICATION DES FONDATIONS
PROFONDES AUX ÉTAT LIMITES
SELON LA MÉTHODE AU
PRESSIOMÈTRE

Techniques de l’ingénieurs : Fondations Profondes


Page 12
CALCUL DES TASSEMENTS SOUS
UNE FONDATION SUPERFICIELLE
SELON LA MÉTHODE AU
PRESSIOMÈTRE

Vous aimerez peut-être aussi