Vous êtes sur la page 1sur 114

Table des Matières

Stocks Page 2
Gestion des stocks 5
Organisation du service de gestion des stocks 16
Procédures 18
Imprimés 24
Inventaires 35
Codification 38
Magasinage 49
Nomenclature 55
Analyses de Pareto 58
Coûts des stocks 63
Quantité économique 71
Valorisation des stocks 76
Politiques d’approvisionnement 88
Optimisation des stocks 102
Tableaux de bord de gestion des stocks 110
Informatisation de la Gestion des stocks 114

Prof. Driss BOUAMI 1


Stocks

Ensembles de pièces de rechanges et de fournitures de


Maintenance mises en magasin afin de satisfaire immédiatement
les besoins des Maintenanciers pour tous les travaux
de Maintenance qu’ils doivent réaliser en interne.

Réduction du temps
d’indisponibilité
des équipements grâce
Objectif
à la disponibilité
principal
des pièces de rechange
et fournitures
de maintenance

Prof. Driss BOUAMI 2


Rôles et utilités des stocks

Pallier les aléas de livraison

Remédier aux aléas de consommation

Eviter les commandes multiples coûteuses

Profiter de bonnes conjonctures des prix d’achat

Prof. Driss BOUAMI 3


Inconvénients des stocks

Pertes financières par immobilisation de capitaux

Pertes par obsolescence, vol, détérioration,

Frais du personnel, des locaux, des moyens


de magasinage et de gestion des stocks

Prof. Driss BOUAMI 4


Mission de la Gestion des stocks

Gérer un stock, c’est faire en sorte qu’il soit constamment apte à


répondre aux demandes des utilisateurs en satisfaisant des
Critères de qualité, quantité, délai et coût minimal.

Qualité satisfaisante

Temps de livraison réduit


Exigences de
gestion des stocks
Quantité requise

Coût réduit

Prof. Driss BOUAMI 5


Mission de la Gestion des stocks

Entrées

Sorties

Gérer le stock, c’est adapter les entrées aux sorties afin que
le réservoir (stock) demeure constamment alimenté, d’une part,
et qu’il ne déborde jamais, d’autre part.

Prof. Driss BOUAMI 6


Dilemme de la Gestion des stocks

Chaque article stocké engendre un coût de 15% à 25%


de son prix par an d’immobilisation

Pertes par capitaux


Stocks trop grands immobilisés

Pertes par rupture


Stocks trop petits de stock

Compromis à trouver

Prof. Driss BOUAMI 7


Types de pièces en stock

Nature Type Exemples

Huiles, graisses,
Consommables Consommables visserie, lampes,
Robinetterie…

Standards ou Roulements, joints,


Pièces d’usure spécifiques vannes, roues
dentées…

Pièces spécifiques
Pièces de sécurité Spécifiques à une machine:
Bâtis, arbres…

Prof. Driss BOUAMI 8


Critères de décision de stockage
pour les pièces de sécurité

Critères Facteurs influants

Probabilité de défaillance influencée par la


Fiabilité de la pièce fiabilité intrinsèque de la pièce, les conditions
et procédures d’exploitation et de maintenance

Nombre de pannes et les pertes qui


Coût d’indisponibilité en découlent intégrant les coûts des délais
de livraison de la pièce.

Coût du stock intégrant les coûts


Coût de stockage d’acquisition, de commande et le coût
de possession en stock.

Prof. Driss BOUAMI 9


Décision de stockage

Prof. Driss BOUAMI 10


Rôles de la Gestion des stocks

Approvisionnements

Réception et contrôle

Magasinage

Comptabilité matière

Suivi des mouvements

Analyse et optimisation
Prof. Driss BOUAMI 11
Fonctions de la Gestion des stocks

Prévoir Gérer
consommations mouvements

Coordonner
avec autres Demander
Actualiser et
fonctions approvisionnements
optimiser Maintenance

Suivre et Réceptionner
analyser et contrôler

Prof. Driss BOUAMI 12


Niveaux de Gestion des stocks

Politiques d’approv. Comptabilité

Approvisionnement et tenue
Besoins commande
analyse et études

Inventaires
Niveau

Niveau
Codifications
Documentation
Tenue des stocks Réception

magasinage

Analyses, études Tableaux de bord

Prof. Driss BOUAMI 13


Système de Gestion des stocks

Entrées Sorties
Magasin
d’approvisionnement

Analyse de
Livraisons Besoins

demande
Etat du
stock utilisateurs
Données

Tenue des stocks


Gestion des stocks

Contraintes et Contraintes Maintenance


données fournisseurs Objectifs et production
Prof. Driss BOUAMI 14
Prof. Driss BOUAMI 15
Organisation du service de Gestion des stocks

Responsable du service de
Gestion des Stocks

Analyses Tenue des


Approvisiont Magasinage
et études stocks

Prof. Driss BOUAMI 16


Organisation du service de Gestion des stocks

Tenue des stocks Approvisionnements

- Gestion des entrées et sorties. - Détermination des besoins.


- Inventaires. - Commandes.
- Valorisations. - Réceptions.
- Statistiques. - Retours

Analyses et études Magasinage

- Tableaux de bord. - Gestion des emplacement.


- Analyses ABC. - Manutention.
- Optimisations. - stockage et préservation.
- Statistiques. - Sortie pour utilisateurs.

Prof. Driss BOUAMI 17


Procédures de Gestion des Stocks

1 Gestion des approvisionnements

2 Gestion des suppressions d’articles

3 Gestion des réceptions d’article

4 Gestion des retours aux fournisseurs

5 Gestion des inventaires

6 Codification d’articles et d’emplacement en magasin, fiche de stock

7 Sorties d’articles du magasin et réservations

Prof. Driss BOUAMI 18


Procédures de Gestion des Stocks

8 Elaboration et analyse de tableau de bord.

9 Détermination des besoins et prévisions

10 Analyses ABC

11 Etudes d’optimisation, standardisation

12 Valorisation d’article

14 Commande interne

15 Conservation des articles en stock

Prof. Driss BOUAMI 19


Exemple de procédures de Gestion des Stocks
procédure de suppression d’article du Magasin

Prof. Driss BOUAMI 20


Exemple de procédures de Gestion des Stocks
procédure de suppression d’article du Magasin

Prof. Driss BOUAMI 21


Exemple de procédures de Gestion des Stocks
procédure de retour de non conformes

Prof. Driss BOUAMI 22


Imprimés de Gestion des stocks

Fiche d’Identité d’Article (FIA)

Fiche de Stock (FS)

Bon de Sortie (BS)

Bon de Réservation (BRV)

Bon de réception (BRP)

Bon de Commande Interne (BCI)

Demande d’Achat (DA)

Bon de Retour (BRT)

Fiche de Casier (FC)

Prof. Driss BOUAMI 23


Prof. Driss BOUAMI 24
Prof. Driss BOUAMI 25
Prof. Driss BOUAMI 26
Prof. Driss BOUAMI 27
Prof. Driss BOUAMI 28
Prof. Driss BOUAMI 29
Prof. Driss BOUAMI 30
Prof. Driss BOUAMI 31
Prof. Driss BOUAMI 32
Mouvements des stocks

Fournisseurs Entrées Consommables et


Pièces de rechange achetées
ou réparées ou fabriquées
ou obtenues par
Magasin cannibalisation

Utilisateurs Sorties
Consommables et
Pièces de rechange utilisés
pour les travaux de
maintenance

Prof. Driss BOUAMI 33


Inventaire des stocks

Déterminer l’état du stock afin de déceler


les écarts existant avec les écritures. Cela permet
Intérêts
de corriger ces écritures ainsi que les procédures
de gestion responsables de ces écarts.

Inventaire permanent

Types Inventaire par comptage annuel

Inventaire par comptage tournant

Prof. Driss BOUAMI 34


Exemple de fiche d’inventaire

Code Désignation Emplacement Quantité Quantité Quantité


Article neuve réparée réintégrée

Prof. Driss BOUAMI 35


Actions consécutives aux inventaires

Correction des quantités sur les fiches stock des articles concernés

Correction des quantités sur les fiches casier des articles concernés

identification des non conformes, obsolètes et détériorés

Changement des emplacements des articles

Correction des désignations des articles concernés

Correction des écritures comptables concernées

Prof. Driss BOUAMI 36


Codification des stocks

Le code est un numéro ou un ensemble de chiffres et


lettres permettant d’identifier, de façon unique,
un article en stock. Il constitue la clé d’accès à toutes
les informations relatives à cet article.

12300564
Pièce
X A12P25D4

Prof. Driss BOUAMI 37


Propriétés de codification

Simple

pertinent

Un code concis
d’article
en stock
doit être complet

bijectif

durable

Prof. Driss BOUAMI 38


Types de codes de composants

Deux codes sont


Code Maintenance généralement adoptés:
- Code Maintenance.
- Code Magasin.
Code Magasin Ce dernier peut être
celui du constructeur,
du fournisseur ou
Codes Constructeurs encore celui préconisé
par une norme.
Une table de
Codes Fournisseurs correspondance permet
de relier ces deux
codes à des fins
Codes Normalisation d’historique et d’analyses
Prof. Driss BOUAMI 39
Types de codes

Numérique

Code Alphabétique
Alphanumérique

Significatif
Code
Non significatif

Prof. Driss BOUAMI 40


Codes significatif et non significatif

est relié à
Code significatif
découle de

est relié à
Code non significatif

Arborescence Pièce

Prof. Driss BOUAMI 41


Arborescence pour codification maintenance

Niveaux
Equipement Unité opérationnelle

Groupe
Broyeur
fonctionnel

Module réducteur...

Unité de palier
montage

Composant Roulement

Prof. Driss BOUAMI 42


Arborescence pour codification magasin

Niveaux
Famille Organes de guidage

Sous-famille Roulements

Groupe Roulements à bille

Sous-groupe Roulement à bille à contact oblique

Composant Roulement de diamètre….

Prof. Driss BOUAMI 43


Prof. Driss BOUAMI 44
Prof. Driss BOUAMI 45
Prof. Driss BOUAMI 46
Défauts de codifications d’article en magasin

Codification des pièces par rapport à une machine surtout celles qui
sont standards. Ils risquent ainsi de se retrouver avec des codes
différents donc des emplacements et des stocks différents en magasin.
Ce qui pose des problèmes de gestion.

Si cela existe, il convient de mettre tous les articles identiques et ayant


des codes différents dans le même emplacement et de porter celui-ci
sur les fiches de tous les articles concernés. Il convient de les gérer
comme un seul en matière de stock et d’approvisionnement.

Prof. Driss BOUAMI 47


Magasinage

Un magasinage efficient doit permettre de stocker les articles


dans les conditions requises pour leur bonne conservation, dans
des emplacements adaptés, repérables facilement et cela
au moindre coût et selon les règles de sécurité pour
les hommes et les articles

Bon aménagement et visualisation


Moyens appropriés de rangement et de manutention
Exigences
Bonnes conditions et procédures de conservation
Personnel expérimenté et discipliné

Les articles stockés mais inutilisables en raison d’un mauvais


magasinage peuvent représenter jusqu’à 15% de la valeur du stock.

Prof. Driss BOUAMI 48


Organisation du Magasin

Centralisée

Localisation Décentralisée

Mixte

Fourni par magasinier


Type de
Libre service
service
Mixte

Prof. Driss BOUAMI 49


Avantages et inconvénients de la centralisation

Avantages

- Rationalisation de l’utilisation des ressources humaines


et matérielles.
- Facilité de tenue du magasin.
- Facilité de gestion du stock.
- Facilité de gestion des approvisionnements.

Inconvénients

- Le service peut être lent si la demande peut être forte.


- Le service est lent si le magasin est éloigné des utilisateurs.

Prof. Driss BOUAMI 50


Avantages et inconvénients de la décentralisation

Avantages

- Service rapide.
- Service adapté aux utilisateurs.

Inconvénients

- Tenue de plusieurs magasins


- Gestion de plusieurs stocks.
- Gestion des approvisionnements de plusieurs magasins.
- Multiplication des ressources humaines et matérielles.

Prof. Driss BOUAMI 51


Localisation mixte des stocks

Centralisables décentralisables

- Pièces coûteuses.
- Pièces d’usure.
-Pièces peu consommées.
- Consommables
- Pièces de sécurité.

Magasin de stockage
Partie décentralisée
Partie décentralisée
Partie centralisée
Partie décentralisée
Partie décentralisée

Prof. Driss BOUAMI 52


Exemple de codification d’emplacements

Le code à adopter sera alphanumérique et composé comme suit :


Lettre A suivie de deux chiffres pour indiquer l'Allée
Lettre R suivie d'un chiffre pour indiquer la Rangée
Lettre E suivie de deux chiffres pour indiquer l'Etagère
Lettre C suivie de deux chiffres pour indiquer la case ou Casier
Exemple de code : A12R5E11C15

Case

Rangée

Etagère
Alléee

Prof. Driss BOUAMI 53


Nomenclature

Liste des pièces constituant une machine avec leurs différents


codes: du constructeur, de la norme et de l’usine

Identification précise de l’article

Permet la standardisation

Intérêts Constitue un langage commun entre utilisateurs,


gestionnaires des stocks et des approvisionnements

Evite la sortie et le retour des pièces pour non


Conformité après vérification par les utilisateurs

Prof. Driss BOUAMI 54


Prof. Driss BOUAMI 55
Prof. Driss BOUAMI 56
Analyse de Pareto

L’analyse de Pareto ou
A méthode des 20/80 ou
B méthode ABC permet
C de classer les causes selon
les effets qu’elles génèrent.

Résultats de l’Analyse de Pareto:


Classe A: 20% des causes responsables de 80% de l’effet.
Classe B: 30% des causes responsables de 15% de l’effet.
Classe C: 50% des causes responsables de 5% de l’effet.

Causes Effet
Articles en stock Valeur de stock
Articles en stock Valeur de consommation

Prof. Driss BOUAMI 57


Démarche de la méthode de Pareto

Cumul des valeurs du critère


1 Définition des éléments à classer 6 pour les éléments à classer

Calcul des pourcentages des


2 Définition du critère de classement 7 valeurs cumulées par rapport au total

Collecte des valeurs du critère Pour chacun de ces pourcentages


3 pour les éléments précités 8 calculer le pourcentage de leurs éléments

Classement des éléments par ordre Tracer la courbe (pourcentages du critère


4 décroissant des valeurs du critère
9 en fonction des pourcentages éléments)

Affectation d’un rang à chacun Fixer les seuils des classes A,B,C et
5 des éléments ainsi classés
10 déterminer les éléments de celles-ci

Prof. Driss BOUAMI 58


Cascade de Paretos

Pareto de niveau 1
Détermination de la classe A des 20% de
lignes responsables de 80% des coûts de
Maintenance.

Pareto de niveau 2
Détermination de la classe A des 20%
d’équipements responsables de 80% des
coûts de Maintenance.

Pareto de niveau 3
Détermination de la classe A des 20% de
composants responsables de 80% des
coûts de Maintenance.

Prof. Driss BOUAMI 59


Courbe de Pareto

Prof. Driss BOUAMI 60


Classes d’articles

Historique de Inventaire et
consommation valeurs en stock

Analyse de Pareto

Critère Critère
valeur de consommation valeur de stock

Classe A: 20/80 Classe A: 20/80


Classe B: 30/15 Classe B: 30/15
Classe C: 50/5 Classe C: 50/5

Prof. Driss BOUAMI 61


Coût des stocks

Ct= Coûts total des stocks

C1= Coût C2= Coût de C3= Coût de C4= Coût de


d’achat possession commande rupture

Ct = C1 + C2 + C3 + C4

Prof. Driss BOUAMI 62


Coût d’achat

C1= Coût d’achat

Prix d’achat
Ces frais sont occasionnés
Frais de livraison par l’achat, le transport,
la recherche de fournisseurs,
Frais d’approche La demande de prix, le change
Pour les articles importés…
Frais de change

Prof. Driss BOUAMI 63


Coût de commande

C2= Coût de commande


Frais des 5 M
(personnel,
équipements, préparation de commande
locaux,
documents, commande
Fournitures)
engagés
Pour réception
la réalisation
de chacune retour des non conformes
des phases
suivantes paiement de facture

Prof. Driss BOUAMI 64


Coût de possession en stock

C3= Coût de possession en stock

Coût de l’immobilisation de capitaux

Frais des 5M utilisés pour tenir le magasin

Frais des 5 M utilisés pour gérer le stock

Frais des détériorés, non conformes, vols, obsolescences

Prof. Driss BOUAMI 65


Coût de possession en stock

Ce coût C3 est considéré comme proportionnel à la valeur


du stock moyen (Sm) sur une période de stockage,
d’une part, et à la durée de stockage (Ds), d’autre part.

C3 = Sm . Cp. Cu . Ds
le coût Cp est donné
en pourcentage du
Ds = Durée de stockage coût unitaire d’achat.
Sm = stock moyen sur la durée Il est de 15% à 25%
de stockage Ds. Pour les stocks de
Cu = coût unitaire d’achat. maintenance.
Cp:coût de possession en % de Cu

Prof. Driss BOUAMI 66


Stock moyen

Sm: Stock moyen


Sm . ∑ ti = ∑ (Si + si). ti/2
Dans le cas où Si=S et si=0,
Sm = S/2

Le stock moyen varie avec


le nombre de livraisons.
Le coût de possession en stock
dépend donc de ce nombre de
livraisons donc du nombre
de commandes

Prof. Driss BOUAMI 67


Coût de rupture de stock

C4= Coût de rupture de stock

Coût d’indisponibilité supplémentaire d’équipement en


raison de l’absence d’une pièce de rechange.
Supplémentaire car une indisponibilité existe même si
la pièce est en stock. Dans le cas de la rupture de stock,
il y a un temps supplémentaire d’attente pour l’acquisition
de la pièce manquante.

Temps d’arrêt pour maintenance


Temps d’indisponibilité
supplémentaire dû à
la rupture de stock

Prof. Driss BOUAMI 68


Coût de rupture de stock

C4= Coût de rupture stock

Frais fixes non couverts

Marge perdue

Pénalités de retard

Coût des solutions palliatives

Autres pertes: clients, image de marque, démotivation…

Prof. Driss BOUAMI 69


Quantité économique

Cu: coût unitaire d’achat de pièce.


S: consommation annuelle.
Cc: coût unitaire de commande.
Q:quantité acquise à chaque commande.
En ne tenant pas compte du coût de rupture, on a, sur une année:
Coût total du stock=
coût d’achat+coût de possession en stock+coût de commande.
Ct = C1 + C2 + C3
Ct = S.Cu + + Cu.Cp(Q/2) + Cc.(S/Q)
La quantité économique est la quantité qui minimise ce coût total.
Elle correspond à dCt/dQ = 0

dCt = - Cc.S/(Q2 )+ Cu. Cp/2 = 0

Qe = 2S.Cc Cu.Cp

Prof. Driss BOUAMI 70


Quantité économique

C’est la quantité qui minimise le coût


total du stock. Elle résulte d’un compromis
entre acheter de grandes quantités à
une faible fréquence et acheter de plus
petites quantités mais plus fréquemment

Qe  2.S.Cc Cp.Cu

S = Quantité totale sortie par an.


Cc = Coût unitaire de commande.
Cu = Coût unitaire d’achat.
Cp = Coût de possession en stock
Donné en pourcentage de Cu.

Prof. Driss BOUAMI 71


Quantité économique en cas de rupture de stock

Qe  2.S.Cc Cu.Cc (Cc.Cp  Cr) Cr

Cr= Coût de rupture par pièce manquante et par an.

Prof. Driss BOUAMI 72


Quantité économique en cas de remise quantitative

Pour Q< Qr Cu = Cu1

Pour Q>= Qr Cu = Cu2

Qr: Quantité de remise Avec Cu1 > Cu2

1. Calcul de la nouvelle quantité économique tenant compte du prix


avec remise.
2. Calcul du coût total minimal du stock.
3. Détermination du coût de stock pour la quantité de remise.
4. Comparaison de ces coûts.
5. Choix de commander la quantité qui assure le plus petit coût du stock.

Prof. Driss BOUAMI 73


4488

Prof. Driss BOUAMI 74


Valorisation du stock

Valorisation faite à chaque entrée


d’article. On majore pour cela
Prix Unitaire moyen Pondéré (PUMP) la valeur des quantités en stock par
la valeur des quantités entrées.

Valorisation en supposant qu’on


prélève en priorité les articles les
First In – First Out (FIFO) plus anciennement introduit
au magasin

Valorisation en supposant qu’on


prélève en priorité les articles les
Last In – First Out (LIFO) plus récemment introduit au
magasin

Prof. Driss BOUAMI 75


Prix Unitaire Moyen Pondéré (PUMP)

PUMPi = ( Cu . E + Qs . PUMPi-1 ) / ( E + Qs )

PUMPi: Prix Unitaire Moyen Pondéré à l’entrée i.


E: Quantité à l’entrée i.
Qs: Quantité en stock à i-1
Cu : Coût unitaire d’achat de l’article.

Stock Stock

Qs Qs + E
PUMPi-1 PUMPi
E

Prof. Driss BOUAMI 76


Comparaison des différentes valorisations

Prof. Driss BOUAMI 77


Stock disponible

Sd = Sp + Ca - Rv

Sd : Stock disponible.
Sp: Stock physique réellement présent dans le magasin.
Ca: Commandes en attente de livraison durant la période p+d.
Rv: Réservations durant la période d+p

Sd
Sp

Ca Rv Rv

Prof. Driss BOUAMI 78


Délai d’approvisionnement

Le délai d’approvisionnement est le temps séparant d’établissement


de la commande et la réception de l’article.

Date d’établissement de commande

Délai d’approvisionnement

Date de réception

Prof. Driss BOUAMI 79


Stock de sécurité

Stock dormant qui sert comme protection pour éviter les ruptures
découlant des:
- accélérations imprévues des consommations.
- retards de livraison.

Cas d’accélération de consommation Cas du retard de livraison

Prof. Driss BOUAMI 80


Stock de sécurité

Cas de consommations obéissant à la loi de Gauss (normale)

Ss = k . s Ss = k . s c . Pr

Ss: Stock de sécurité


k: Facteur de protection.
s: Ecart-type.
sc: Ecart-type des consommations sur une période donnée.
Pr: Période de risque.
Pr = d pour la méthode Q
Pr = d+p pour la méthode P
D: Délai de livraison.
p: période de couverture (période entre deux commandes successives).

Prof. Driss BOUAMI 81


Prof. Driss BOUAMI 82
Exemple de calcul de stock de sécurité
Cas de consommations obéissant à la loi de Gauss (normale)

Mois Quantité Consommation totale= 285


Janvier 20
Consommation mensuelle= 285/11= 26
Février 30

Mars 25 s = 10,75
Avril 15
Si on prend en compte un risque de 5%,
Mai 30
La table de la loi normale centrée réduite donne
Juin 10 K = 1,645
Juillet 35
Le stock de sécurité est donné par:
Septembre 40 Ss = k . s . (d)1/2 d
Octobre 25
Ss = 1,645 . 10,75 . (1)1/2
Novembre 40

Décembre 15 Ss = 18

Prof. Driss BOUAMI 83


Stock de sécurité

Cas de consommations obéissant à la loi de poisson

M = m . (Pr) Q = M + Ss

Ss = Q - M

M: Moyenne des consommations sur la période de rupture


m: Moyenne des consommations sur l’unité de temps adoptée
Pr: Période de risque.
Pr = d pour la méthode Q
Pr = d+p pour la méthode P avec p: période entre commandes successives

Prof. Driss BOUAMI 84


Table de la loi de poisson

Prof. Driss BOUAMI 85


Exemple de calcul de stock de sécurité
Cas de consommations obéissant à la loi de poisson

Mois Quantité Moyenne des consommation durant la période


Janvier 2 Unité qui est le mois est m.
m = 2 mois
Février 1
La période p entre commande est 3 mois.
Mars 2 Le délai d de livraison est 1 mois.
Avril 3 La moyenne M durant la période de risque est:
M = m . d pour la méthode du point de
Mai 1
Commande ou méthode Q. M= 2.1=2
Juin 3 M= m (p+d) pour la méthode de recomplètement
Ou méthode P. M=2.(1+3)=8
Juillet 3
La table de la loi de Poisson donne pour
Septembre 1 un risque de 3%:
Octobre 3 Pour M=2 , Q=5 et Pour M=8 , Q=14
Or Q = M + Ss ce qui donne Ss = Q – M
Novembre 2
Ss= 5-2= 3 pour la méthode Q.
Décembre 1 Ss= 14-8=6 pour la méthode P.

Prof. Driss BOUAMI 86


Politiques d’approvisionnement

La quantité à commander
Politique Dépend de
d’approvisionnement
la période de commande

Politique selon
période et Quantité
Période fixe Période variable

Programme Point
Quantité fixe d’approvisionnement de commande

Quantité variable Recomplètement Opportuniste

Prof. Driss BOUAMI 87


Politiques d’approvisionnement

Prof. Driss BOUAMI 88


Politiques d’approvisionnement

Prof. Driss BOUAMI 89


Méthode du recomplètement

dite aussi méthode du Plan d’approvisionnement ou encore méthode P

On vérifie ce qui reste en stock et on commande une quantité Q


suffisante pour satisfaire les besoins de la période p + d

Q = Cm ( d + p ) + Ss - Sd

Cm : Consommation moyenne par


période unité.
d : délai d’approvisionnement.
p: période entre deux commandes
successives.
Ss: Stock de sécurité.
Sd: Stock disponible

Prof. Driss BOUAMI 90


Périodicité économique de commande

Cas de la méthode de recomplètment

Nc = Cp.Cu 2.S.Cc

P= 288.Cc S.Cu.Cp (En mois)

Cc : Coût de commande.
Cu: Coût unitaire d’achat.
Cp: coût de possession en stock.
S: Quantité consommée par an.

Prof. Driss BOUAMI 91


Avantages et inconvénients de
la méthode de recomplètement

Avantages Inconvénients

- Risques de rupture de stock.


- Stock de sécurité plus important.
- Simplicité de mise en œuvre.
- Stock moyen important d’où
- Inventaires périodiques.
pertes par possession plus
- Limitation du stock maxi.
importantes.

Application: Articles des classes B et A du Pareto «valeur de consommation»

Prof. Driss BOUAMI 92


Méthode du programme d’approvisionnement

Cas de la méthode de la quantité et la période fixes

Date de commande Quantité à commander

Fixée au préalable: Suffisante pour satisfaire


Annuelle, semestrielle, Les besoins de la période p+d
Trimestrielle, mensuelle... Soit Q=Cm . T

Prof. Driss BOUAMI 93


Avantages et inconvénients de
la méthode de programme d’approvisionnement

Avantages Inconvénients

- Simplicité de mise en œuvre.


- Risques de gonflement du stock
- Inventaires périodiques.
ou, au contraire, de sa rupture.
- Relations aisées avec fournisseurs
- Stock de sécurité plus important.
- Ajustement des commandes aux
- Stock moyen important d’où
contraintes et avantages tarifaires
pertes par possession plus
et de conditionnement
importantes.

Application: Articles des classe C ou B du Pareto «valeur de consommation»

Prof. Driss BOUAMI 94


Méthode du point de commande

Dite aussi méthode Q car à quantité constante

Quantité à commander Date de commande


dès que le stock d’alerte ou de
Quatité économique Qe
Couverture Sa est atteint

Qe  2.S.Cc Cp.Cu Sa = Ss + Cm . d

Prof. Driss BOUAMI 95


Avantages et inconvénients de
la méthode du point de commande

Avantages Inconvénients

- Suivi permanent du stock.


- Stock moyen immobilisé plus petit
- Adaptée aux consommations
-Difficulté du groupage d’articles.
aléatoires.
- Grand coût des commandes.
- Quantité à commander connue
- Pas de détection systématique
d’avance ce qui facilite
des stocks dormants.
les négociations avec
les fournisseurs.

Application: Articles de classe A ou B du Pareto «valeur de consommation»

Prof. Driss BOUAMI 96


Méthode opportuniste

dite aussi méthode des quantités et période variables

Méthode consistant à profiter de dates convenables pour le prix et


la qualité afin de lancer des commandes pour satisfaire les besoins
d’une période p+d en prenant en compte le stock disponible.
(P étant la période estimée entre commandes successives et
d étant le délai de livraison estimé).

Stock disponible
Commande
Q= Cm.(p+d)- Sd +Ss
Marché des rechanges et
fournitures de maintenance

Prof. Driss BOUAMI 97


Avantages et inconvénients de
la méthode opportuniste

Avantages Inconvénients

-Risques de gonflement du stock


ou, au contraire, de sa rupture.
- Choix de périodes favorables au - Stock de sécurité plus important.
niveau des prix. - Stock moyen important d’où
- Choix de périodes favorables au pertes par possession plus
niveau de la qualité. importantes.
- Difficulté du groupage d’articles.
- Pas de détection systématique
des stocks dormants.

Application: Articles de classe A du Pareto «valeur de consommation»

Prof. Driss BOUAMI 98


Courbe de Pareto

Prof. Driss BOUAMI 99


Classes d’article et politiques d’approvisionnement

•Opportuniste
Classe A •Recomplètement.
• Point de commande.

• Point de commande
Classe B •Recomplètement
•Programme d’approvisionnement

Classe C Programme d’approvisionnement

Les classes sont celles obtenues par le Pareto valeur de consommation

Prof. Driss BOUAMI 100


Optimisation

Optimisation

Réduction de Réduction de
la valeur du stock la valeur de consommation

Réduction du prix d’article Réduction du prix d’article

Réduction du stock Réduction de la consommation

Prof. Driss BOUAMI 101


Coût d’article

Pa : Prix d’achat

Coût d’article
Cp : Coût de possession en stock
Ca

Cr : Coût de rupture

Ca = Pa + Cp + Cr

Prof. Driss BOUAMI 102


Réduction du prix d’achat d’article

Réduction des
Prix d’achat
Frais de livraison
Réduction du coût d’achat
Frais d’approche
Frais de change

- Bon choix de politique d’approvisionnement.


-Bonnes négociations.
- Fabrication locale ou interne.
- période de rabais.
Actions - Achats directs.
préconisées - Achats locaux.
- équivalents moins coûteux.
- Remise quantitative, groupage d’articles
- Bon choix de fournisseurs. Réduction de leur nombre
- Recherche et achat via Internet.

Prof. Driss BOUAMI 103


Réduction du coût de possession en stock

Réduction des
Coût de l’immobilisation de capitaux
Frais des 5M utilisés pour tenir le magasin
Réduction de possession en stock
Frais des 5 M utilisés pour gérer le stock
Frais des détériorés, non conformes,
vols, obsolescences

- réduction des stocks moyens grâce à bonnes


politiques d’approvisionnement et de maintenance
surtout pour la classe A.
- Déplacer les stocks chez les fournisseurs.
Actions - Réduire le personnel (automatisation, libre service).
préconisées - Bon plan de conservation.
- Bonne gestion des emplacements.
- Bonnes décisions de mise en stock.
-Elimination des non mouvementés.

Prof. Driss BOUAMI 104


Réduction du rupture de stock

Réduction des
Frais fixes non couverts
Marge perdue

Réduction du coût de rupture Pénalités de retard


Coût des solutions palliatives

Autres pertes: clients, image de marque,


démotivation…

- Bonnes prévisions.
- Bon choix de la politique d’approvisionnement.
Actions - Bonne maintenance préventive.
- Réservations.
préconisées - Bon choix des fournisseurs.
- Bon suivi des commandes.
- Bonne tenue des stocks.

Prof. Driss BOUAMI 105


Réduction des consommations

Réduction surtout des articles de la classe A de la valeur du consommation

-Bonne exploitation des machines.


-Bonne exécution des travaux de Maintenance.
-Maintenance préventive.
- Fiabilisation des équipements.
-Consommations justifiées: pas d’excès
Actions de remplacement.
préconisées
En résumé:
-Bonne maîtrise des 5 M de Maintenance.
-Bonne maîtrise des 5 M d’exploitation.
(Main-d’œuvre, matière, moyens, méthodes et
Milieux)

Prof. Driss BOUAMI 106


Réduction du stock

Réduction surtout des articles de la classe A de la valeur du stock

-Bonne tenue des stocks.


-Bonnes prévisions de consommation.
- Stocks chez les fournisseurs.
- Centralisation.
- Approvisionnements fréquents.
Actions - Maintenance préventive.
préconisées - Bonne gestion des emplacements.
- Bonnes décisions de mise en stock.
- Suppression des non mouvementés.
- Standardisation.
- Consommations justifiées.
-Achats directs.

Prof. Driss BOUAMI 107


Exemple d’étude de standardisation

1500

Prof. Driss BOUAMI 108


Exploitation du retour d’expérience

Tenue des stocks

Historique
Statistiques

Détermination Détermination
des indicateurs et Analyses des indicateurs et
données techniques données économiques

Actualisation et Actualisation et
optimisation des optimisation
approvisionnement des stocks

Prof. Driss BOUAMI 109


Indicateurs de tableau de bord

•Quantités
Méthodes •Temps Disponibilité

Moyens
Qualité
Ratios
Matière
X/Y
Economie
Main-d’œuvre

Sécurité
Milieu •Coûts
•Gains

Prof. Driss BOUAMI 110


Niveaux des tableaux de bord

Chef du Tableau de Suivi des


Département bord performances
Maintenance Maintenance Maintenance

Tableau de Suivi des


Chef du
bord de performances
Service GS
GS et Appro GS et Appro

Tableau de Suivi des


Magasinier bord de performances
Tenue stocks Tenue stocks

Prof. Driss BOUAMI 111


Exemples d’indicateurs de Gestion des stocks

Taux de rotation= consommation annuelle/quantité moyenne en stock

Taux de rupture= demandes satisfaites/demandes totales

Taux d’évolution= Stock période N/Stock période N-1

Taux de mouvement= Nombre d’articles mouvementés/Nombre total

Taux de consommation= Valeur de consommation/valeur de stock

Taux de non mouvementés=valeur de non mouvementés/valeur stock

Prof. Driss BOUAMI 112


Informatisation de la Gestion des stocks

Saisie des mouvements

Tenue des fiches d’identification d’article

Surveillance du niveau des stocks


Fonctionnalités de
Gestion Informatisée
des Stocks Classifications ABC

Valorisation des stocks

Edition et suivi de commandes

Prof. Driss BOUAMI 113


Informatisation de la Gestion des stocks

Edition et suivi des demandes d’achat

Gestion des réceptions et des retours

Fonctionnalités de
Gestion Informatisée Prévisions
des Stocks

Edition d’états, statistiques et tableaux de bord

Suppression d’article du catalogue

Prof. Driss BOUAMI 114