Vous êtes sur la page 1sur 24

La crise de la démocratie et la

crise économique
Année universitaire: 2019-2020
Raisonnement:
• Existe-il un lien de cause à effet entre la crise de
la démocratie et la crise économique ?
• Dans quelle mesure l’économie peut se passer de
démocratie ? Autrement dit, dans quelle mesure
peut-on mettre en question la relation entre une
crise démocratique et une crise économique?
plan:
• Chapitre I : la crise démocratique et la crise
économique
• Section 1: les formes de la crise démocratique
• Section 2: la crise économique ?

• Chapitre II: la relation entre la démocratie et


l’économie
• Section 1 :Une relation de cause/ effet
• Section 2: La mise en question de cette relation
Un état de droit, c'est-à-dire des lois écrites respectées par une grande
majorité de citoyens, qui approuvent la démocratie et se soumettent aux lois
votées par leurs représentants. Et cet état de droit doit être stable

Des institutions qui ne violent pas les besoins


humains fondamentaux à la base de la démocratie :
l'équité et ses conséquences, l'égalité et la justice. De
telles institutions demandent une séparation des
pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, seule
manière pour éviter la tyrannie et l'injustice.

La liberté d'expression, d'élections, de syndicats


Un minimum de niveau de vie. Dans une étude , quatre
universitaires ont montré avec des statistiques historiques que
pour qu'une démocratie puisse être instaurée et ne pas se
transformer rapidement en dictature, il faut un minimum de
niveau de vie en plus de l'état de droit. Ces chercheurs ont calculé
que, dans un pays démocratique dont le revenu par habitant est
inférieur à 1 500 dollars par an, on peut tabler sur une durée de
vie moyenne de la démocratie de 8 ans. Entre 1 500 et 3 000
dollars, elle survit en moyenne 18 ans. Au-dessus de 6 000 dollars,
la démocratie devient beaucoup plus résistante ; la probabilité
pour un régime démocratique de disparaître, dans un pays au
revenu annuel par habitant supérieur à 6 000 dollars, est d'une
chance sur 500 : une fois riches, les démocraties deviennent
pérennes
Qu’est ce qu’une crise économique:

• Une crise économique est une dégradation brutale de


la situation économique et des perspectives économiques. Son
étendue sectorielle, temporelle et géographique peut aller d'un
seul secteur d'une seule région pour une brève période à
l'ensemble de l'économie mondiale pendant plusieurs années ;
on parlera alors de ralentissement économique ou, plus grave,
de récession économique. Une telle crise comporte souvent
(mais pas systématiquement) des répercussions sur le niveau
des salaires et la valeur du capital (valeurs boursières),
provoque des faillites et du chômage, accroît les tensions
sociales et politiques, et peut même avoir des répercussions
sanitaires.

L’indicateur d’une crise économique:
• La principale mesure de la démocratie est
l'indicateur de Gastil (1982) publié par Freedom
House. Cet indicateur mesure les droits
politiques et les libertés publiques. Il peut être
compris entre 1 –le pays est une démocratie
totale –
, à 7 –le pays est un régime autocratique
instaurant une sévère répression sur la
population.

• L'organisation democracyrating.org mesure la
qualité de la démocratie des pays ayant un régime
démocratique. Chaque année, elle établit un
classement selon un indicateur de démocratie. Selon
l'organisation, la Norvège arrive en tête, suivis de la
Suisse et de la Suède ; la France se classe 15ème.
Parmi les 30 pays les plus démocratiques du monde
selon democracyrating.org, 26 sont membres de
l'OCDE.
• On sait que les hommes ont des besoins qui
passent avant celui d'un régime démocratique :
préserver sa vie et celle de ses proches, manger,
se vêtir, avoir un toit… Ce n'est que lorsque ces
besoins essentiels sont satisfaits de manière
durable qu'un homme a besoin d'équité, c'est-à-
dire d'être traité par la société aussi bien qu'un
autre.

Chapitre II: la relation entre la
démocratie et l’économie
• Une relation de cause à effet?

Une croissance la démocratie


économique
Est-ce qu’il faut commencer par la démocratie pour arriver ou
développement économique ou l’inverse?
Au début, on disait que la démocratie ne pourrait
naitre et se développer qu’une fois atteint un
certain degré de développement. La démocratie
etant considéré comme un luxe réservé à un
nombre limité de pays, les pays en développement
ne peuvent pas y parvenir.

On dit aujourd’hui, au contraire que pour pouvoir


connaitre le développement économique , il faut
d’abord une démocratie.
La démocratie est-elle non seulement souhaitable
mais aussi nécessaire pour le développement et
à l’inverse, fait-elle obstacle à la croissance
économique?
 la démocratie est simplement le moins mauvais
des systèmes politiques, et beaucoup de ses
mécanismes sont fragiles, susceptibles de mal
fonctionner et demandant une protection
constante.
• Adolf Hitler a été nommé démocratiquement chancelier
d'Allemagne le 30 janvier 1933, malgré ses prises de
position racistes clairement exposées par écrit depuis
1924 dans son ouvrage "Mein Kampf" et le fait que son
parti nazi n'avait recueilli que 33% des voix.
• Un mois après, l'incendie du Reichstag (le parlement) lui
permit de se faire attribuer les pleins pouvoirs. Un mois
plus tard, sa coalition obtenait la majorité aux élections
et Hitler transforma le régime en dictature : partis de
gauche interdits, autodissolution des partis de droite et
parti nazi déclaré parti unique le 14 juillet 1933. Ce
furent ensuite les camps de concentration et le génocide
des juifs et des tsiganes
La France :
• Dans un pays démocratique où la plupart des citoyens
veulent soit être fonctionnaires soit travailler le moins
possible, tout en bénéficiant du maximum d'avantages
sociaux et d'allocations versées par l'Etat, les élections
peuvent amener au pouvoir un parlement qui votera des
lois en leur faveur et un gouvernement qui les
appliquera.
Section 2: La mise en question de
cette relation
• Le cas de la Chine:
Donc,
• Les constats faits sont très variables selon la
catégorie, le lieu l’expérience.
• « que voulez vous? Une constitution de
l’esturgeon avec du raifort? Ce qui pourrait dit
dans un contexte arabe comme suit: « que
voulez vous? Des libertés démocratiques ou une
assiette de couscous?

• Un progrès économique et l’élevation du niveau
de vie.
Conclusion:
• « il ne peut y avoir ni développement ni
croissance sans démocratie ». Ou l’inverse.
• En fait, les résultats obtenus sont très variables
selon la catégorie, le lien l’expérience.
Bibliographie:
• Boutros Boutros-Ghali et al , « L’
interactiondémocratie et développement »,
l’UNESCO, 2002.
• World Map Democracy Ranking 2014-
2015_2016
• Alex Demirović, La démocratie en temps de
crise, 2011.
• Quentin Gollier, Pays émergents : une crise économique, mais
aussi de la démocratie,
https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140324trib0008217
41/pays-emergents-une-crise-economique-mais-aussi-de-la-
democratie.html