Vous êtes sur la page 1sur 61

1

Chapitre 2: L’entrepreneuriat en
Tunisie et l’idée d’entreprendre
Section 1:La création d’entreprise en Tunisie
2

Allègement des
règles
administratives

Renforcement du
secteur privé

E. Politique
Incitation à la
tertiarisation de
l’économie

Politique d’emploi
Environnement orientée vers la
favorable création
d’entreprises

Les organismes de
soutien

E. Institutionnel
Les organismes de
financement
Environnement
juridique
3

Dans cette section, nous avons essayé de récapituler les


plus importantes mesures faites et avantages établis pour
faciliter la tâche de création d'entreprise tels que:
* Les avantages fiscaux: d'après les codes de TVA, impôts
sur les bénéfices et de commerces révisés en 2006.
* Les avantages particuliers: d'après le code des incitations
aux investissements révisé en 2006.
* Les avantages financiers.
* La prise en charge de l'Etat de la cotisation patronale au
régime légal de la sécurité sociale: d'après le code de travail
et l'environnement social de l'entreprise.
* La prise en charge de l'Etat d'une partie du salaire:
d'après le code de travail et l'environnement social de
l'entreprise.
4
EFE

CONECT

Mentorat
Environnement Institutionnel

Entreprendre

Micro mentor

Tayssir

Intilaq
Les organismes
d’appui
Accompagnement

Mashrou3i

Souk attanmia

API

Les centres
Publics
d’affaires

Les pépinières
d’entreprises

5
6

 Mentorat d’une relation très proche entre le mentoré et le mentor.


 Le mentorat donne certaines perspectives sur l’attitude du mentoré, sans prendre part au
développement de l’entreprise. Il s’agit d’un accompagnement sur toute la durée. A l’inverse, un
consultant donne une expertise
 Le mentorat travaille sur l’individu et non sur l’entreprise. Il s’agit d’une discipline qui
s’intéresse à l’humain et à apporter à l’entrepreneur le savoir être nécessaire à l’entrepreneuriat.
Il s’agit donne des directives mais n’accompagne pas l’entrepreneur sur la durée. Le coach agit
plus comme un copilote qui évite à l’entrepreneur de faire de grosses erreurs.
 Le consultant est un expert
 Le coach est quelqu’un qui a des techniques et des façons de faire pour améliorer la personne
 Le mentor partage son vécu entrepreneurial
 Le mentorat (mentoring en anglais) désigne une relation interpersonnelle de soutien, une
relation d'aide, d'échanges et d'apprentissage, dans laquelle une personne d'expérience, le
mentor, offre sa sagesse acquise et son expertise dans le but de favoriser le développement
d'une autre personne, le mentoré, qui a des compétences ou des connaissances à acquérir et des
objectifs professionnels à atteindre.
Le mentor_____>>>le mentoré
Mentorat
7

EFE: http://www.efetunisie.org/

Réseau connect: http://conect.org.tn/

Réseau entreprendre: http://www.reseau-


entreprendre-tunisie.org/

Micro mentor: http://fr.micromentor.org/


8

• EFE: Sa mission est de créer des opportunités d'emploi pour la jeunesse sans emploi
au Moyen Orient et en Afrique du Nord en lui offrant des formations professionnelles et
techniques qui mènent directement à des emplois fédérateurs de carrières.
 Conect: Une organisation syndicale patronale qui rassemble les petites; moyennes et
grandes entreprises privées et publiques, tunisiennes et étrangères de toutes les régions
du pays exerçant dans les différents secteurs de l’économie tunisienne. Sa mission
principale est de défendre les intérêts de ses adhérents, de les représenter auprès des
pouvoirs publics et des différents partenaires et d’agir pour la promotion de l’entreprise
et de l’initiative afin d’enrichir le tissu économique du pays et de le développer. C’est une
Centrale Patronale qui se caractérise par sa vision citoyenne du rôle de l’entreprise et de
ses rapports avec son environnement et ses partenaires notamment ses employés. La
CONECT en tant qu'organisation patronale citoyenne offre des programmes importants
visant à aider des entrepreneurs à créer des entreprises rentables et pérennes.
 La CONECT lance alors le mentoring en faveur de ces jeunes et offre a ses membres chefs
d'entreprises citoyennes, la possibilité de partager leur expérience et savoir faire avec des
jeunes entrepreneurs afin de leurs faciliter le démarrage de leurs entreprises ou attaquer
efficacement une phase de croissance.
9

 Réseau Entreprendre fédère des associations de chefs d'entreprise soucieux


de contribuer à la réussite d'entrepreneurs porteurs d'un projet de création ou de reprise
de PME significativement créatrices d'emplois et de richesses sur leur territoire.
 La mission des associations Réseau Entreprendre:
1. Mobiliser des chefs d'entreprises de leur région pour conseiller, orienter,
accompagner des créateurs et repreneurs de PME.
2. Faire réussir des entrepreneurs en leur proposant un accompagnement par un chef
d'entreprise expérimenté, en permettant des échanges et de l'entraide avec d'autres
entrepreneurs, en facilitant l'accès aux banques ou encore en favorisant l'intégration des
lauréats dans le tissu économique.
3. Soutenir financièrement les Lauréats en octroyant un prêt d'honneur.
 Micro mentor: C’est un service gratuit, simple d’utilisation, qui met les
entrepreneurs en relation avec des mentors bénévoles afin de résoudre leurs
problèmes et de construire avec eux leur entreprise. Comptant plusieurs milliers de
relations mentor/mentoré, la communauté MicroMentor ne cesse de s’accroître. La
mission deMicroMentor est d’exploiter le potentiel du mentorat pour faire prospérer les
petites entreprises.
Accompagnement
10

Tayssir : http://www.taysirmicrofinance.com/

Intilaq: http://www.intilaq.tn/ (partenaires: QFF,


ooreedo et Microsoft)

Mashrou3i: http://www.mashrou3i.tn/
(partenaires:

Souk Attanmia: http://www.soukattanmia.org/


11

 GP: http://gestiondeprojet.pm/bases-organisation-
projet/
 http://www.taysirmicrofinance.com/a-
propos/#partenaires
 http://www.soukattanmia.org/aboutus
 https://www.google.tn/search?newwindow=1&espv=2&
biw=1242&bih=566&q=mashrou3i&oq=mashrou&gs_l=
serp.1.4.0l10.126082.130956.0.136080.7.7.0.0.0.0.151.8
56.0j7.7.0....0...1c.1.64.serp..0.7.855.j0FGeWt13s8
 http://www.mashrou3i.tn/
 http://www.intilaq.tn/whoweare.html
Tayssir
12
Membres: BTK, BT, TLG, COMAR, Partenaires: agence Française, Total,
Amen Bank, UBCI, crédit coopératif, adie QFF, Med training, TAMS, la poste,
international et groupe alliance Ooreedo …

 Organisation
citoyenne pour
favoriser le tissu
économique via des
Tayssir
micro
Tayssir
conseil
Tayssir services financiers
finance
(micro crédit et crédit
d’honneur) + services
conseil (coaching et
formation)
INTILAQ
13
Intilaq Sfax: Route de Tunis,
Partenaires: QFF, Ooredo, Mar kez Boussida km 3,0 -3021
Microsoft Sfax

 Centre technologique
intégré qui offre un soutien Financement
aux chercheurs et
entrepreneurs.
 Les investissements sont
principalement orientés Les
vers les start-up et les idées Formation et
certification services
Formation
Soft Skills

innovantes.
 Voir vidéo:
https://www.youtube.com/
watch?t=324&v=0nNIf1los Prototypages
et espaces de
jQ travail …
Mashrou3i
14

Agit principalement dans les régions de:


Kairouan, Kef, Kasserine et Sidi Bouzid.

HP

Formation à
l’entrepreneuriat Accompagnement Coopération
Italienne du
Les ONUD
d’affaires développement partenaires
(HP LIFE)

USAID
15

 ONUD: organisation des nations unis pour le développement industriel


 USAID est l'agence gouvernementale américaine de plomb qui fonctionne
pour mettre fin à la pauvreté mondiale et permettre à l'extrême, les
sociétés démocratiques élastiques pour réaliser leur potentiel.
 Accompagnement gratuit et intensif pour développer leurs
compétences pour surmonter les défis de la phase de démarrage.
 Mashrou3i s'appuie sur le programme« HP Learning Initiative For
Entrepreneurs (HP LIFE)», une formation gratuite en
entreprenariat et en informatique pour soutenir les entrepreneurs qui
aspirent à créer leurs entreprises ainsi que ceux qui sont déjà installés.
 Mashrou3i offre gratuitement une formation innovante et intensive,
portant sur l'entreprenariat et l’accompagnement pour les étudiants,
les entrepreneurs potentiels et les propriétaires de petites entreprises
dans les régions du Kef, Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid.

 Une formation en ligne pour les formateurs en


entrepreneuriat  important pour moi
Souk Attanmia
16

Mission: Contibuer à la promotion de la culture Les partenaires


entrepreneuariale et de l'esprit d'innovation
17
 Une approche intégrée
 Pour mieux répondre aux besoins des porteurs de projets
 Souk At-tanmia offre un soutien intégré qui combine financement (sous
forme de don) et services daccompagenement. Ces derniers sont adaptés aux
besoins des entrepreneurs potentiels et se composent comme suit:
 Souk At-Tanmia jouit d’une position particulière dans l'écosystème tunisien
compte tenu de ses trois caractéristiques uniques. Premièrement, il s’agit
d’un partenariat qui s'appuie sur les avantages comparatifs et réseaux de
différentes entités nationales et internationales, publiques et privées, afin de
garantir un soutien solide et complet ce qui permet de maximiser l'impact et
la visibilité de l’intervention. Souk At-Tanmia est notamment la plus grande
mobilisation connue de partenaires en Tunisie .Deuxièmement, Souk At-
Tanmia facilite l'accès au financement par fonds propres (par l’octroi de
dons) ainsi qu’au financement par crédit (à travers un partenariat avec deux
banques tunisiennes) ce qui permet de répondre aux multiples besoins de
financement des entrepreneurs. Enfin, Souk At-Tanmia combine un soutien
financier avec une assistance technique sous forme de coaching, de mentorat
et de renforcement des capacités pour faire face aux multiples obstacles qui
entravent la création et la croissance des entreprises en Tunisie.
Les structures d’appui publiques
18

API
Guide du guichet unique de l’API

Les centres d’affaires

Les pépinières d’entreprise

Centre Universitaire d’Insertion et


d’Essaimage de sfax (CUIES)
Agence de promotion de l’industrie (API)
19

 Le guichet unique est un centre de formalités


administratives et légales réunissant en un même
espace les différentes administrations intervenant
dans l’accomplissement des formalités de création:
déclarations de projets d’investissement et
constitution de sociétés (exp. d’entreprise (bureau de
douane, bureau du greffe du tribunal de première
instance, bureau de ctrl des impôts , bureau de
l’enregistrement des actes de sociétés …).
Les centres d’affaires
20

 oriente les promoteurs aux diverses sessions


organisées par l’API et les accompagnent dans toutes
les phases de démarrage et de suivi de la réalisation
de leurs projets (surtout les études de faisabilité et
finalisation du schéma financier).
 De même, dans le cadre du programme de
modernisation de l’industrie financé par l’union
européenne, il est mis à la disposition des centres
d’affaires des experts pour la préparation des plans
d’affaires et des études pour les projets innovateurs.
Les pépinières des entreprises
21

Procédure d’admission
 Ce sont des structures
d’accueil et
d’accompagnement;
Retirer un
 Font partie du réseau API- Constituer
appel à
son dossier
universités; projet
 Services offerts depuis
conseils, formations
jusqu’à l’incubation et
l’après hébergement.
 Secteurs concernés: Signature
Évaluation
d’une
Industries manufacturières convention
du projet
et services liés à l’industrie. par comité
après
d’agrément
validation
22
 Le porteur de projet souhaitant intégrer une des pépinières d’entreprise réseau-
api universités, prend contact avec la pépinière pour retirer un appel à projets
(qualifications, formations, besoins), dans un second temps le chargé d’accueil
s’entretient avec le porteur pour évaluer le projet de création. Ce dernier
prendra connaissance des éléments à fournir pour constituer son dossier. Dans
un troisième temps, réunion du comité d’agrément pour diagnostic et
évaluation du projet (acceptation, réévaluation ou rejet). Enfin, après validation
du projet, une convention de prestation de services est signée avec la pépinière
concernée et un bureau est affecté.
• Les prestations offertes:
- informations et orientation
- formation et encadrement
- Incubation avant création (3 à 6mois)
- Hébergement après création de l’entreprise (1 à 2ans à condition que le projet
soit innovant, que l’étude de faisabilité est achevée, que le schéma de
financement soit bouclé et l’accord du comité d’agrément)
- l’après hébergement (participation aux foires, opérations partenariat … ; mise
en relation avec homologues étrangers …)
Développer, soutenir et accompagner le
potentiel entrepreneurial chez les étudiants
et les diplômés de l’Université de Sfax

CUIES

Promouvoir la valorisation des Promouvoir la culture


résultats de la recherche et du
produit de l’Université de Sfax. entrepreneuriale.

23
Les financement des PME en Tunisie
24

O. Renforcement des
FONAPRAM ET
FP et d’incitations
FOPRODI …
Les organismes de

financières
financement

BTS

O. De crédits bancaires

BFPME

O. De garantie SOTUGAR
25

 Il est généralement nécessaire d’apporter un autofinacement pour démarrer son


projet. Il existe cependant des organismes de renforcement de fonds propres
(FONAPRAM pour les activités de l’artisanat et FOPRODI pour les activités
manufacturières et de service) ces 2 organismes interviennent également dans
l’octroi d’incitations financières sous forme de primes.
• Les crédits bancaires: la BTS et la BFPME sont les 2 banques publiques destinées à
financer les nouveaux promoteurs
• les organismes de garantie: c’est l’organisme d’assurance pour les nouveaux projets
dont les coûts d’investissements ne dépassent pas 5MD.
• FONAPRAM: Fonds National de Promotion de l’Artisanat et des Petits
Métiers
• BFPME :La Banque de financement des petites et moyennes entreprises
 FOPRODI: Fonds de Promotion et de Décentralisation Industrielles
 BTK: La Banque tuniso-koweïtienne
 QFF : Qatar Friendship Fund Tunisia
 Micro cred
BTS
26

Domaine d’intervention: Bénéficiaires: être âgé entre


tous les secteurs 18 et 59 ans

BTS

Objet de crédit: Les montants maximum:


essentiellement acquisition 50 milles dinars pour les
des équipements et diplômés de l’ES avec un
matériaux taux d’intérêt de 5% par an
Actualité: Partenariat entre BTS et QFF
27

 Signé le mercredi 16 Connect

Septembre 2015; BTS BFPME

 Le BTS est devenu ainsi


le partenaire N° 9 du
QFF Projet Amin Intilaq

QFF

 Voir vidéo: Assanad


Réseau
entreprendre

https://www.youtube.com
/watch?v=wafkM1htoCk Association
tunisie
croissance
Tayssir
28

Domaine d’intervention: Mode d’intervention: en


tous les secteurs hors partenariat avec les autres
secteur touristique et organismes de financement
promotion immobilière (banques, leasing SICARS)

BFPME

Objet de crédit:
essentiellement acquisition Le coût du projet: de 100
des équipements et mDt à 5 MDt
matériaux
Autres organismes financiers
QFF

Micro
Cred

BTK

29
Des émissions radio fort intéressantes
30

• 3andi Fekra
• Carrières
• Expresso
• Sucess story
• Start up
• ….
Express Fm
• Visa emploi (chaque
vendredi à partir de 15H)

Shems Fm
Les formes de l’entrepreneuriat
31
La création pure ou ex nihilo
•Processus entrepreneurial par lequel un individu s’engage à créer sa propre organisation pour son propre
compte afin de satisfaire un besoin non ou mal satisfait sur un marché bien déterminé.

La création par essaimage


•Désigne le soutien apporté par une entreprise (dite essaimante) à ses salariés pour la création ou la
reprise d'une entreprise.

La reprise , cession , retransmission


•« Processus par lequel une personne physique ou morale, le repreneur, acquiert la propriété d’une
entreprise ou d’une activité existante et occupe les fonctions de direction générale » (Fayolle, 2004)

La création par franchise


« La franchise est un accord par lequel une entreprise (le franchiseur) accorde à une autre entreprise (le franchisé) le
droit de commercialiser des types de produits et/ou services, en échange d’une compensation » (Observatoire de la
franchise)
32

Le mot Essaimage (nom masculin) : c’est un terme issu de l’apiculture.


Il s'agit d'un caractère emprunté des mœurs des abeilles : quand elles sont
trop nombreuses quittent leur ruche, afin de former une nouvelle
"colonie" ; on dit alors que les abeilles "essaiment". L'essaimage dans le
monde des abeilles, parait comme une nécessité biologique et
physiologique permettant la régénération de l'espèce et sa survie.
L'Essaimage (dans le domaine de l'économie) : Est l'ensemble de
mesures et de comportements par lesquels les entreprises (dites
entreprises essaimantes) encouragent et facilitent la démarche de leurs
salariés qui souhaitent faire évoluer leur carrière en créant ou en
reprenant une entreprise ou en s'associant à un projet de création ou de
reprise. L’équivalent de ce mot en Anglais : le spin-off. Les entreprises
créées par essaimage ont généralement un taux de réussite supérieur à la
moyenne
Exp steg en 2008: a essaimé 6 entreprises dans le domaine de l’ingénierie
industrielle, maintenance et ctrl des équipements, travaux électriques,
ingénierir informatique et gaz.
Franchise Essaimage

Reprise/cession Ex nihilo

33
STANTEC est une start-up dans le domaine des communications radio à
très large bande (UWB ©). Cette société fondée en 2005 est un essaimage
de l'Institut de Microélectronique, Électromagnétisme et Photonique
(IMEP). STANTEC propose des solutions de communication radio, basées
sur la technique de transmission par des signaux de forme impulsionnelle
ayant un spectre fréquentiel très large d'où la dénomination Ultra Wide
Band (UWB ©). L'UWB peut être utilisé pour une variété d'applications de
communication impliquant un débit élevé, un flux constant et une
insensibilité aux perturbations et interférences diverses. Cette technologie
peut aussi être utilisé pour déterminer avec précision la position d'un objet
ou d'une personne à l'intérieur d'un bâtiment ou d'un espace clos où le
signal en provenance du GPS est inaccessible. STANTEC a été lauréat du
concours national de création d’entreprises innovantes 2004 et 2005, et du
FORUM 4I 2005.
Une start-up, startup est une jeune entreprise en démarrage , est une
nouvelle entreprise innovante, généralement à la recherche d'importants
fonds d'investissement, avec un très fort potentiel éventuel de croissance
économique, et de spéculation financière sur sa valeur future

34
L’Environnement Social Et Culturel
35

 L’environnement social et culturel est formé des attitudes, des désirs,


des attentes, du niveau d’éducation, des convictions et des habitudes
des individus. Cet environnement est celui qui forge la personnalité de
chaque membre de l’entreprise et sa perception des choses. Il inculque
aux individus certaines attitudes et un certain type de comportement
avant même qu’ils ne deviennent membres de 1’entreprise. A travers les
idées et les attitudes que véhiculent ces derniers, l’environnement
social et culturel agit sur l’entreprise.
Le Changement du Rapport Entreprise
- Consommateur
36

 De nos jours, les consommateurs sont de plus en plus


exigeants. Le -développement économique et social qu’a
connu le monde ces, deux -dernières décennies a fourni
au consommateur la possibilité de choisir plusieurs
produits et a créé chez lui d’autres besoins. Par
conséquent, il n’est plus aussi facile qu’avant pour les
entreprises de satisfaire les besoins des consommateurs;
d’où le recours à la publicité et autres techniques du
marketing. En effet, pour réussir, les entreprises doivent
plus simplement produire pour vendre, mais elles
doivent créer les besoins et convaincre les
consommateurs potentiels de l’utilité et la qualité de
leurs produits.
37

 Auparavant, le consommateur allait vers l’entreprise, Il acceptait ce


qu’elle lui offrait, car il n’avait pas le choix. De nos jours, c’est à
l’entreprise d’aller chercher et trouver sa clientèle avant que les
concurrents n’envahissent (ne pénètrent pas) le marché. Les situations
de monopole sont de moins en moins nombreuses, la concurrence est,
de plus en plus, rude. Pour survivre et prospérer, il faut savoir agir plus
vite et mieux que les autres. Et c’est le client qui, à travers son
comportement, désigne les “ures entreprises sur le marché.

 D’autre part, l’environnement social et culturel agit sur les attentes et


les désirs des clients qui influent sur les choix et les décisions de
l’entreprise. Surtout que celle-ci ne peut survivre qu’à travers hi
satisfaction des besoins de ses clients.
L'Environnement Juridique
38

 L’environnement juridique est formé par l’ensemble des lois, des


réglementations, des organismes gouvernementaux et de leurs activités
qui ont un impact sur les entreprises. Les convictions politiques des
pouvoirs publics donnent lieu à un certain type de lois. Selon le cas, ces
lois et ces règles peuvent être avantageuses (exemples la décision
d’allégement de l’impôt sur les bénéfices ou l’arrêt des importations
concernant les produits fabriqués localement) ou contraignantes
(exemples : la limitation des importations de certaines matières
premières ou des produits intermédiaires).
 ( S.A ; S.A.R.L; S.U.R.L….): les critères de chaque statut juridique.
L’Environnement Économique
39

 Toute entreprise utilise des capitaux, des équipements, une main


d’oeuvre et une clientèle et se soumet à ‘un régime fiscal. Ces éléments
déterminent sa productivité et influent sur ses décisions. Ils lui sont
fournis par son environnement économique. Des caractéristiques de
celui- ci dépendent la disponibilité des capitaux, le prix de la main
d’oeuvre et sa qualification, l’état des équipements et les possibilités qu’
ils offrent, les exigences de la clientèle et les contraintes du régime
fiscal.
 La disponibilité des biens capitaux comme les matières premières ou
les moyens financiers influe sur les décisions de l’entreprise au niveau
du choix de son activité. Elle influe aussi sur les coûts supportés par
celle-ci. Une entreprise qui importe ses matières premières et ses
équipements supporte un coût d’approvisionnement plus élevé que
celui supporté par une entreprise qui s’approvisionne sur le marché
interne.
40

 D’autre part, le deuxième élément très important de l’apport de


l’environnement économique réside dans la disponibilité, le prix et la
qualité de la main d’oeuvre.
 La qualité et le prix de la main-d’oeuvre agissent directement sur le prix
et la qualité du produit fini. Dans certains environnements, comme en
Allemagne, la main d’oeuvre qualifiée est disponible. Dans d’autres,
comme la Tunisie, elle est rare. Dans certains environnements, comme
la Corée du Sud, elle est bon marché. Dans d’autres comme la France
elle coûte cher. Selon qu’une entreprise exerce son activité dans un
environnement ou dans un autre, le prix de ses produits finis et leur
qualité seront différents. Ils refléteront dans une certaine mesure les
caractéristiques de l’environnement économique et les opportunités
qu’il offre.
41

 Pour assurer leur survie, les entreprises doivent s’adapter à leur


environnement politique. Elles doivent même essayer de prévoir son
évolution et d’envisager les mesures à prendre en fonction de cette
évolution.
 L'environnement juridique, les textes réglementaires sont favorables à
la création et au développement des PME. Ceci a permis à la Tunisie de
réaliser une croissance soutenue des indicateurs économiques malgré
les conditions climatiques et les crises internationales.
 Dans cette section, nous avons essayé de récapituler les plus
importantes mesures faites et avantages établis pour faciliter la tâche
de création d'entreprise tels que:
 * Les avantages fiscaux: d'après les codes de TVA, impôts sur les
bénéfices et de commerces .
 * Les avantages particuliers: d'après le code des incitations aux
investissements
42

 Les avantages financiers.


 * La prise en charge de l'Etat de la cotisation
patronale au régime légal de la sécurité sociale:
d'après le code de travail et l'environnement social
de l'entreprise.
 * La prise en charge de l'Etat d'une partie du salaire:
d'après le code de travail et l'environnement social
de l'entreprise.
L’Internationalisation des Marchés
43

 Les marchés sur lesquels les entreprises peuvent commercialiser leurs


produits dépassent le cadre national. Par exemple, les entreprises
tunisiennes peuvent conquérir le marché européen ; certaines l’ont déjà
fait. De même, plusieurs entreprises étrangères commercialisent leurs
produits en Tunisie, comme Peugeot et Renault. Cette
internationalisation des marchés constitue aussi bien un avantage
qu’une contrainte pour l’entreprise. Elle représente un avantage dans la
mesure où elle offre à l’entreprise la possibilité de multiplier et de
varier sa clientèle, de vendre plus et par conséquent d’augmenter son
chiffre d’affaires. Elle représente une contrainte dans la mesure où elle
développe la concurrence et par conséquent, les entreprises qui
n’améliorent pas leur production et n’investissent pas assez pour
présenter sur le marché des produits de qualité se trouveront dépassées
par les concurrents et risquent de disparaître.
L’Environnement Technologique
44

 Le terme technologie exprime l’ensemble des connaissances


que nous possédons afin d’accomplir des tâches. Il implique
aussi bien les inventions, et techniques que la masse du
savoir acquise dans tous les domaines.
 L’environnement technologique évolue très rapidement.
Son influence se fait surtout sentir sur les méthodes de
conception, de production, de distribution et de
commercialisation des biens et services. Toute entreprise
qui veut prospérer et continuer à exister dans un
environnement continuellement en changement doit suivre
les progrès de la technologie. Autrement, elle risquerait de
voir des concurrents profiter des nouveaux progrès et
causer sa perte.
45

 En effet, la technologie influe sur la conception des produits, sur la


manière de les développer, de les produire, de les distribuer et de les
exploiter. Elle influe aussi sur la structure des entreprises et la
pratique de la gestion.

 De nos jours, la technologie se développe très vite. Elle conduit les


entreprises à reconsidérer leurs systèmes de production et leurs
méthodes de travail. Plusieurs tâches administratives sont
aujourd’hui informatisées et plusieurs industries sont totalement
robotisées (l’industrie automobile par exemple). Ce qui a conduit
plusieurs entreprises à fournir un grand effort de formation et de
recyclage de leur personnel.
L’incertitude de l’Environnement
46

 Le développement de la concurrence et la multiplicité des


éléments qui forment l’environnement rendent celui-ci
incertain. L’entreprise ne peut pas connaître parfaitement son
environnement quelque soient les recherches et les efforts
qu’elle entreprend en vue de le prévoir, un certain degré
d’incertitude le caractérisera toujours. Ainsi, afin de -
minimiser cette incertitude, les entreprises :
 - ont recours aux pouvoirs publics pour qu’ils fixent les prix,
 - limitent les risques par diversification des activités,
 - négocient avec les concurrents ou
 - acceptent une modification de leurs préférences et de leurs
cultures.
Section 2: l’idée de projet
47
48

 Tout projet de création d'entreprise commence par une


idée.
Qu'elle naisse de votre expérience, de votre savoir-
faire, de votre imagination ou d'un simple concours de
circonstance, il s'agit souvent au départ d'une intuition
ou d'un désir qui s'approfondit et mature avec le
temps.
Plus votre idée est nouvelle, plus vous devez vous
interroger sur la capacité de vos futurs clients à
l'accepter !
Plus votre idée est classique ou banale, plus vous devez
réfléchir à sa réelle utilité par rapport à l'offre déjà
existante sur le marché.
Comment trouver une idée ?
49

• Bénéficier de
Créer dans son l’expertise
métier
• Moins de
risques

• Pas ou peu de
Les nouvelles
idées et
concurrence
tendances • Plus de
risques

• Nécessite un
Déceler une esprit critique
opportunité
• Une curiosité
intellectuelle
50

 Avoir en permanence l'esprit critique pour juger :


- des situations commerciales présentes,
- des réels mérites des positions acquises par certaines entreprises,
- des lacunes des systèmes établis,
- des défauts des produits ou services offerts,
- etc.
Les nouveaux concepts de produits, de services ou de prestations sont
souvent le fruit d'une remise en cause ou d'une carence constatée dans
l'offre par rapport aux problèmes rencontrés dans la vie en général.
Exercer en permanence une grande curiosité intellectuelle : le monde
change vite et sans répit. Pour en saisir les opportunités encore faut-il
rester en prise avec lui. Cela nécessite une disponibilité intellectuelle
importante pour s'informer, analyser, comprendre, anticiper, voire
prédire certaines évolutions.
Etre curieux de tout pour détecter les opportunités !
Faire preuve d'une grande ouverture d'esprit et savoir accepter les
apports extérieurs, les savoir-faire ou pratiques différentes qui peuvent
ouvrir de nouvelles possibilités
Regardez ces 3 vidéos et en déduire comment les
entrepreneurs ont-ils trouvés l’idée de leurs entreprises?
51

https://www.youtube.com https://www.youtube.com
/watch?v=tu7fpjS0auU /watch?v=ERsTdXV9bNk

https://www.youtube.com
/watch?v=9lE5amP8b6c
Formation MORAINE (méthode originale de recherche active
d’idées nouvelles pour entreprendre)
52

 Organisée par l’ANETI à


travers des facilitateurs
au profit des promoteurs
inscrits au centre;
 c ’est une méthode
pragmatique qui permet
de cerner les besoins des
promoteurs et les
orienter pour choisir des
idées de projet. Source:
http://www.emploi.nat.tn/fo/Fr/globa
l.php?menu2=82
Il faut passer de l’idée au
projet

53
Aucune idée ne peut être considérée, de prime abord, comme supérieure par
rapport à une autre dans le domaine de la création d'entreprise.

Une innovation technologique révolutionnaire ne présente pas plus d'atouts,


au départ, que la saisie d'une simple opportunité commerciale sur un marché
banal !

Plusieurs idées meurent avt mm de voir le jour d’autres malgré leur simplicité
font le bonheur de leur détenteur. Quel serait le sort de votre idée? Un seul
moyen permet de le savoir celui de passer de l’idée à l’action ou au projet.

54
Qu’est ce qu’un plan d’affaire
55

C’est un document écrit qui explicite la


stratégie qu’un entrepreneur compte mettre
en œuvre et réunit l’ensemble des données
qualitatives, quantitatives et financières
pour réussir le projet d’entreprise.
On l’appelle également « business plan »
56

 Le plan d’affaires ou encore le business plan est le fil


conducteur du projet. C’est le document essentiel au moment
de démarrage, à la mise en place et à la gestion d’une activité
économique réussie. Le plan d’affaires est le document qui
définit de façon claire et concise les buts et objectifs d’une
activité ainsi que les stratégies correspondantes pour les
atteindre. Le plan d’affaire est aussi un excellent instrument
de communication pour les investisseurs et les fournisseurs
désirant comprendre les opérations et les buts de l’activité. Il
s’agit d’un instrument d’usage interne pour
l’entrepreneur, dans la mesure où il lui permet
d’évaluer la viabilité de ses idées et de faire un suivi,
c’est-à-dire, d’accompagner leur mise en marché
Pourquoi rédiger un plan d’affaire
57

 Décrire le projet, en présenter les objectifs d’ensemble et les stratégies;

 Planifier les étapes de réalisation du projet;

 Présenter le produit ou service qu’on désire mettre sur le marché;

 Définir et mesurer son marché;

 Évaluer les coût d’exploitation d’une production;

 Démontrer la rentabilité de votre entreprise;

 Appuyer vos demandes de financement;

…
Éléments constitutifs du plan d’affaire
58

Résumé du plan d’affaires

Description de votre projet d'entreprise


(présentation de l’entreprise et de son organisation)

Plan marketing et production

Prévisions financières d'un plan d'affaires

Autres renseignements utiles et annexes


59
60

Entre 2 et 3 pages

Utilité
Les investisseurs et
les partenaires se
basent sur ce
document pour
aller plus loin dans
la lecture du
business plan ainsi
que dans la prise de
leurs décisions
Résumé du plan d’affaire
Astuces pour réussir son résumé
61

 Le résumé doit être rédigé à la fin (après avoir terminé BP)


 Il contient:
1- L’histoire, les activités, le management et
les réalisations éventuelles

2- Les caractéristiques du produit ou service

3- L’attrait du marché

4- Les projections financières

5- Le montant d’argent recherché, sous quelle


forme et pour quel objet?