Vous êtes sur la page 1sur 11

Calcul du ferraillage des voiles

6. Disposition du ferraillage selon les exigences RPA99


6.1. Aciers verticaux
 Lorsqu'une partie du voile est tendue sous l'action des forces
(verticales et horizontales), l'effort de traction doit être pris en
totalité par les armatures verticales.
La section minimale des armatures verticales sur toute la zone
tendue «At.min » :
At.min = 0.20% . Bt
Avec Bt : Section horizontale du béton tendue du voile.
Il est possible de concentrer des armatures verticales à l'extrémité du
voile ou du trumeau.
 La section minimale des armatures verticales sur toute la zone
courante «Avc.min » :
Avc.min = 0.10% . Bhc
Avec Bhc : Section horizontale du béton de la zone courante du
voile.
Béton Armé Master 2 Génie Civil (Semestre 3) Diapositive:14
Calcul du ferraillage des voiles

6.2. Aciers horizontaux


 Le diamètre des barres horizontales des voiles (à l'exception des
zones d'about) «Dhc» ne devrait pas dépasser 1/10 de l'épaisseur du
voile.
Dhc ≤ a
 L'espacement des barres horizontales «Sh» doit être inférieur à la
plus petite des deux (2) valeurs suivantes :
Sh ≤ min (1,5 a ; 30 cm)

Béton Armé Master 2 Génie Civil (Semestre 3) Diapositive:15


Calcul du ferraillage des voiles

7. Règles communes [3] ART.7.7.4.3]


 Les barres verticales du dernier niveau doivent être munies de
crochets à la partie supérieure. Toutes les autres barres n'ont pas de
crochets (jonction par recouvrement).
 Les deux nappes d'armatures doivent être reliées avec au moins 4
épingles au mètre carré. Dans chaque nappe, les barres horizontales
doivent être disposées vers l'extérieur.
 Les longueurs de recouvrement doivent être égales à :
• 40∅ pour les barres situées dans les zones où le renversement du
signe des efforts est possible ;
• 20∅ pour les barres situées dans les zones comprimées sous l'action
de toutes les combinaisons possibles de charges.
 Les barres horizontales doivent être munies de crochets à 135° ayant
une longueur de 10∅. Dans le cas où il existe des talons de rigidité,
les barres horizontales devront être ancrées sans crochets si les
dimensions des talons permettent la réalisation d'un ancrage droit.
Béton Armé Master 2 Génie Civil (Semestre 3) Diapositive:16
Calcul du ferraillage des voiles

 Si des efforts importants de compression agissent sur l'extrémité, les


barres verticales doivent respecter les conditions imposées aux
poteaux.
 L'espacement des barres verticales «Sv» doit être inférieur à la plus
petite des deux (2) valeurs suivantes :
Sv ≤ min (1,5 a ; 30 cm)
 A chaque extrémité du voile (trumeau) l'espacement des barres
verticales «Sve» doit être réduit de moitié sur 1/10 de la largeur du
voile. Cet espacement d’extrémité «Se» doit être au plus égal à 15 cm.
Sve = Sv /2 ≤ 15 cm
Avec Sv : l'espacement des barres verticales sur la zone médiane
dont la largeur est de 8/10 de celle du voile.

Béton Armé Master 1 Génie Civil (Semestre 1) Diapositive:5


Dimensionnement des voiles

.2.2. Vérification des contraintes de cisaillement (à l’effort tranchant)


La contrainte de cisaillement dans le béton est limitée comme suit :

Où :

V : effort tranchant calculé


a : épaisseur du voile
d : hauteur utile, d =0.9 x h
h : hauteur totale de la section brute (on prend une hauteur de 1 m)
: Contrainte admissible.

Béton Armé Master 2 Génie Civil (Semestre 3) Diapositive:12


Calcul du ferraillage des voiles

La section des armatures verticales en zone tendue :

Avec : V : Effort tranchant calculé.

La section minimale des armatures verticales sur toute la zone


tendue «At.min» exigée par RPA:
At.min = 0.20% . Bt
Avec Bt : Section horizontale du béton tendue = (lt*e)
La disposition des armatures verticales doit être effectuée suivant les
règles du RPA99.

Béton Armé Master 2 Génie Civil (Semestre 3) Diapositive:14


Calcul du ferraillage des voiles

 La section minimale des armatures verticales sur toute la section


globale du voile «Avg.min » :
Avg.min = 0.15% . Bhg
Avec Bhg : Section horizontale du béton de tout le voile.

 Le diamètre des barres verticales des voiles (à l'exception des zones


d'about) «Dvc» ne devrait pas dépasser 1/10 de l'épaisseur du voile.
Dvc ≤ a
 Les barres verticales des zones extrêmes devraient être ligaturées
avec des cadres horizontaux dont l'espacement «SL» ne doit pas être
supérieur à l'épaisseur du voile «a».
SL ≤ a
 Le diamètre, de chacune des quatre barres verticales ligaturées des
zones extrêmes «Dve», doit être au moins égal à 10 mm et de nature
haute adhérence.
Dve ≥ 10 mm
Béton Armé Master 1 Génie Civil (Semestre 1) Diapositive:9
Calcul du ferraillage des voiles

 Si des efforts importants de compression agissent sur l'extrémité, les


barres verticales doivent respecter les conditions imposées aux
poteaux.
 L'espacement des barres verticales «Sv» doit être inférieur à la plus
petite des deux (2) valeurs suivantes :
Sv ≤ min (1,5 a ; 30 cm)
 A chaque extrémité du voile (trumeau) l'espacement des barres
verticales «Sve» doit être réduit de moitié sur 1/10 de la largeur du
voile. Cet espacement d’extrémité «Se» doit être au plus égal à 15 cm.
Sve = Sv /2 ≤ 15 cm
Avec Sv : l'espacement des barres verticales sur la zone médiane
dont la largeur est de 8/10 de celle du voile.

Béton Armé Master 1 Génie Civil (Semestre 1) Diapositive:10


Calcul du ferraillage des voiles

5.2. Calcul des armatures horizontales


Le long des joints de reprise de coulage, l'effort tranchant doit être pris
par les aciers de couture dont la section doit être calculée avec la
formule :

Avec : V : Effort tranchant calculé.


 La section minimale des armatures horizontales sur toute la zone
courante «Ahc.min » :
Ahc.min = 0.10% . Bvc
Avec Bvc : Section verticale du béton d’une hauteur de 1 m sur la
zone courante du voile.
 La section minimale des armatures horizontales sur toute la section
globale du voile «Ahg.min » :
Ahg.min = 0.15% . Bvg
Avec Bvg : Section verticale du béton d’une hauteur de 1 m sur
tout le voile.
Béton Armé Master 1 Génie Civil (Semestre 1) Diapositive:11