Vous êtes sur la page 1sur 107

SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

SESSION 2.3

Les normes sur


les constituants du béton
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

Les normes ciments


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
La norme NF EN 197-1
Composition, spécifications et critères de conformité des ciments courants

27 ciments courants

Caractéristiques des ciments courants et de leurs constituants

Exigences de composition des ciments

Exigences mécaniques, physiques et chimiques des ciments

Critères de conformité
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
SOMMAIRE

1 - Domaine d’application

2 - Références normatives

3 - Définitions

5 - Constituants

4 - Ciment

6 - Composition et notation

7 - Exigences mécaniques, physiques, chimiques et de durabilité

8 - Désignation normalisée

9 - Critères de conformité

Annexe ZA
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Principales définitions

Ciment

Constituant principal

Constituant secondaire

Valeur caractéristique

Valeur caractéristique spécifiée


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Constituants principaux :
Clinker de Portland : K
Laitier granulé de haut fourneau : S
Pouzzolane naturelle : P
Pouzzolane naturelle calcinée : Q
Cendre volante siliceuse : V

Constituants secondaires :
Matériaux minéraux naturels
Matériaux minéraux dérives du processus de fabrication du clinker

Sulfate de calcium : gypse-anhydrite


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Propriétés hydrauliques et pouzzolaniques

Propriétés hydrauliques : formation par réaction avec l’eau de composés hydratés


stables très peu solubles dans l’eau

Propriétés pouzzolaniques : faculté de formation à température ordinaire, en


présence d’eau, par combinaison avec la chaux, de composés hydratés stables
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Constituants des ciments

Clinker Portland (K) Pouzzolanes naturelles (Z) ou Calcaires (L, LL)


naturelles calcinées (Q) Produits obtenus par broyage fin de
Obtenu après cuisson d’un mélange de
calcaire et d’argile et contenant des Produits essentiellement composés de roches naturelles présentant une teneur
proportions visées de CaO, SiO2, Al2O3 et silice, d’alumine et d’oxyde de fer, en carbonate de calcium – CaCO3 –
F2O3. Entre dans la composition de tous présentant des propriétés supérieure à 75 %.
les ciments courants. pouzzolaniques.
Fumées de silice (D)
Cendres volantes siliceuses (V) Particules très fines (environ 1 µm)
ou calciques (W) présentant une très forte teneur en
silice amorphe. Proviennent de la
Particules pulvérulentes obtenues par
Laitier granulé de haut fourneau dépoussiérage électrostatique ou réduction de quartz de grande pureté
(S) par du charbon dans des fours à arc
mécanique des gaz de chaudières
électrique utilisés pour la production de
Obtenu par refroidissement rapide de la alimentées au charbon pulvérisé.
silicium et d’alliages de ferrosilicium.
scorie fondue provenant de la fusion du
minéral de fer dans un haut fourneau. Doit Schistes calcinés (T) Sulfate de calcium
présenter des propriétés hydrauliques Acquièrent des propriétés hydrauliques
latentes pour convenir à son emploi de Gypse ajouté en faible quantité aux
et pouzzolaniques lorsqu’ils sont
constituant du ciment. autres constituants du ciment au cours
activés thermiquement. Cas des de sa fabrication, en vue de réguler la
schistes houillers brûlés dans les
prise.
chaudières.
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Les 5 principaux types de ciments courants

CEM I = CIMENT PORTLAND

CEM II = CIMENT PORTLAND COMPOSÉ

CEM III = CIMENT DE HAUT FOURNEAU

CEM IV = CIMENT POUZZOLANIQUE

CEM V = CIMENT COMPOSÉ


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Compositions des ciments courants

AUTRES CONSTITUANTS
CLINKER CONSTITUANTS
TYPES DE CIMENT SECONDAIRES
K% PRINCIPAUX
S/D/P/Q/V/W/T/L/LL % %

CEM I
95 à 100 0 0à5
CIMENT PORTLAND
CEM II 6 à 35
65 à 94 0à5
CIMENT PORTLAND COMPOSÉ S/D/P/Q/V/W/T/L/LL
CEM III
5 à 64 LAITIER : 36 à 95 0à5
CIMENT DE HAUT FOURNEAU
CEM IV
45 à 89 D/P/Q/V/W : 11 à 55 0à5
CIMENT POUZZOLANIQUE
CEM V 26 à 80
20 à 64 0à5
CIMENT COMPOSÉ S/P/Q/V
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants : les 19 différents CEM II

Ciment Portland au laitier : CEM II / A ou B – S

Ciment Portland à la fumée de silice : CEM II / A – D

Ciment Portland à la pouzzolane : CEM II / A ou B – P - CEM II / A ou B – Q

Ciment Portland aux cendres volantes : CEM II / A ou B – V - CEM II / A ou B – W

Ciment Portland au schiste calciné : CEM II / A ou B – T

Ciment Portland au calcaire : CEM II / A ou B – L CEM II / A ou B – LL

Ciment Portland composé : CEM II / A ou B - M


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants

Exigences mécaniques

Résistances à la compression : norme EN 196-1 en MPa

Résistances courantes à 28 jours - 3 classes : 32,5 / 42,5 / 52,5

Résistances à court terme (2 et 7 jours) - 2 classes : Ordinaire = N – Élevée = R


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Classes de résistance des ciments courants

Résistance à la compression
MPa
Classes de
résistance Résistance à court terme Résistance courante
2 jours 7 jours 28 jours

32,5 N - ≥ 16,0
≥ 32,5 ≤ 52,5
32,5 R ≥ 10,0 -
42,5 N ≥ 10,0 -
≥ 42,5 ≤ 62,5
42,5 R ≥ 20,0 -
52,5 N ≥ 20,0 -
≥ 52,5 -
52,5 R ≥ 30,0 -

N : résistance à court terme ordinaire


R : résistance à court terme élevée
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Exigences physiques :
• Temps de début de prise
• Stabilité

Classes de Temps de début de prise Stabilité (expansion)


résistance (minutes) (mm)
32,5 N
≥ 75
32,5 R
42,5 N
≥ 60 ≤ 10
42,5 R
52,5 N
≥ 45
52,5 R
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants

Exigences chimiques

Perte au feu : ≤ 5 % - Norme NF EN 196-2 - CEM I / CEM III

Résidu insoluble : ≤ 5 % - Norme NF EN 196-2 - CEM I / CEM III

Sulfate : ≤ 3,5 % / 4 % - Norme NF EN 196-2 - Tous types

Chlorure : ≤ 0,10 % - Norme NF EN 196-21 - Tous types


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants

Caractéristiques complémentaires des ciments

PM-ES : ciments pour travaux à la mer et pour travaux en eaux à haute teneur
en sulfates

PM-CP2 : ciments pour travaux à la mer et à teneur en sulfures limitée


pour béton précontraint

PM-ES-CP2 : ciments pour travaux à la mer, pour travaux en eaux à haute


teneur en sulfates et à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Désignation d’un ciment courant CE + NF (marque volontaire)

Les 2 classes
Nature des de résistance
constituants à court terme Caractéristiques
Famille de autres que (2 ou 7 jours) complémentaires
ciment courant le clinker R ou N PM/ES/CP1/CP2

CEM II / A – LL 32,5 R CE CP2 NF


Les classes de Les 3 classes Notation CE Notation NF précisant que
composition de résistance ce ciment est certifié
(les lettres A/B courante conforme à la marque NF
ou C précisent la (28 jours)
teneur en clinker) 32,5 / 42,5 / 52,5

L/LL (calcaire) – S (laitier de haut fourneau) – D (fumées de silice) – V (cendres siliceuses) –


W (cendres calciques) – Z (pouzzolanes) – T (schistes calcines)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Marquage CE
Annexe ZA

Exigences et caractéristiques harmonisées

Constituants et composition

Résistance à la compression

Temps de prise

Résidus insolubles

Perte au feu

Stabilité

Teneur en chlorure
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-1
Ciments courants
Marquage CE
Annexe ZA
Marquage de conformité CE

Numéro d’identification de l’organisme de certification

Nom ou marque d’identification du fabricant

Adresse enregistrée du fabricant

Nom de l’usine où le ciment a été produit

Deux derniers chiffres de l’année dans laquelle le marquage a été apposé

Numéro du certificat de conformité CE

Norme européenne EN 197-1

Informations complémentaires : Teneur limite en chlorure (%) - Valeur limite pour la


perte au feu des cendres volantes (%) - Notation normalisée de l’adjuvant
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Amendement A1 à la norme NF EN 197-1

Concerne la chaleur d’hydratation des ciments


= quantité de chaleur développée par l’hydratation d’un ciment en un temps donné

Ciments à faible chaleur d’hydratation


Valeur < 270 J/g
Déterminée selon la norme EN 196-8 (après 7 jours) ou EN 196-9 (après 41 h)
Ciments désignés par les lettres LH
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Marquage CE des ciments courants

Obligatoire = atteste de leur conformité à la norme harmonisée EN 197-1

Libre circulation au sein de l’espace économique européen

Conformité aux réglementations = santé, sécurité et respect de l’environnement

Premiers produits de construction normalisés à bénéficier du marquage CE


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Marquage NF ciment

Volontaire et complémentaire du marquage CE

Ciment conforme au niveau de qualité requis par le marché français

Laboratoire de contrôle : LEMVP (Laboratoire d’Essais des Matériaux de la Ville


de Paris)

Certification : réalisée sur la base de la norme NF EN 197-2


« Ciment évaluation de la conformité »
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Marque NF ciment

Garanties complémentaires au marquage CE

Temps de début de prise plus longs

Résistances à court terme plus élevées

Critères de régularité de composition plus stricts


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

Autres normes ciments

Ciments pour travaux à la mer NF P 15-317

Ciments à teneur en sulfures limitée NF P 15-318 pour béton précontraint

Ciments pour travaux en eaux XP P 15-319 à haute teneur en sulfates

Ciment prompt naturel NF P 15-314

Ciment alumineux fondu NF P 15-315

Ciments de haut fourneau NF EN 197-4 à faible résistance à court terme


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 317
Ciments pour travaux à la mer

Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Définition
4 - Spécifications
5 - Désignation
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 317
Ciments pour travaux à la mer

Composition minéralogique :
Résistance accrue à l’agression des ions sulfate
Teneurs limitées en aluminate tricalcique C3A

Types de ciments :
- CEM I, CEM II/A, CEM III/A, B ou C, CEM V/A et B conformes à la norme
NF EN 197-1
- Ciments prompts naturels (CNP) conformes à la norme NF P 15-314
- Ciments alumineux fondus (CA) conformes à la norme NF P 15-315

NF P 15 317 définit des prescriptions complémentaires à la norme NF EN 197-1


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 317
Ciments pour travaux à la mer
Composition :
• CEM I : proportion de constituants secondaires limitée à 3 %

• CEM II/A : proportion des constituants secondaires limitée à 3 %


S – V – P : limités à 20 %
D – L : limités à 10 %

• CEM III/A : proportion de S limitée à 60 %

Désignation PM : Prise Mer


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 318
Ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint

Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Définition
4 - Spécifications
5 - Désignation
Annexe
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 318
Ciments à teneur en sulfures limitée pour béton précontraint
Types de ciment
CEM I
CEM II/A et B
CEM III/A et B
CEM IV/A et B
CEM V/A et B
Conformes à la norme NF EN 197-1

Teneur en ions sulfures


Classe CP 1 : ions sulfures S2- < 0,7 %
Classe CP 2 : ions sulfures S2- < 0,2 %

Domaines d’utilisation
CP 1 : précontrainte par post-tension
CP 2 : précontrainte par pré-tension
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 319
Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates

Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Définition
4 - Spécifications
5 - Désignation
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 319
Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates
Composition minéralogique :
Résistance accrue à l’agression des ions sulfate
Teneurs limitées en aluminate tricalcique C3A

Types de ciments :
•CEM I, CEM II/A et B, CEM III/A et B, CEM III/C, CEM V/A et B conformes
à la norme NF EN 197-1
• Ciments alumineux fondus (CA) conformes à la norme NF P 15-315
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 319
Ciments pour travaux en eaux à haute teneur en sulfates
Composition :
• CEM I : constituants secondaires < 3 % - Additifs < 0,1 %

• CEM II : constituants secondaires < 3 % - Additifs < 0,1 %


S – V – P : limités à 20 %

• CEM III : S < 60 %

• CEM III et CEM V : Additifs < 0,1 %

Désignation ES : Eaux Sulfatées


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 314
Ciment prompt naturel

Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Définition du produit
4 - Caractéristiques
5 - Désignation du produit
6 - Emballage, marquage
Annexes
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 314
Ciment prompt naturel
Résulte de la cuisson d’un calcaire argileux, suivie d’un broyage très fin

Caractérisé par présence de :


- Silicate bicalcique actif
- Aluminate de calcium, riche en alumine
- Sulfo-aluminate de calcium

Désignation - Ciment prompt naturel : CNP


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 314
Ciment prompt naturel

Principales caractéristiques
- Temps de prise
- Début de prise sur pâte normale < 4 minutes

Résistances à la compression
- Développement rapide des résistances
- Valeurs minimales garanties

Âge 15 min 1h 3h 24 h 7j 28 j

MPa 4 6 8 10 14 19
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 315
Ciment alumineux fondu

Sommaire
1 - Objet
2 - Référence
3 - Définition du produit
4 - Caractéristiques
5 - Désignation du produit
6 - Emballage, marquage
Annexes
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 315
Ciment alumineux fondu
Résulte de la mouture du mélange :
- Alumine (30 % minimum)
- Chaux
- Oxydes de fer et de silice

Constituants
Aluminates de calcium
Silicates et silico-aluminates de calcium
Aluminoferrites de calcium

Désignation - Ciment alumineux fondu : CA


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF P 15 - 315
Ciment alumineux fondu

Principales caractéristiques

Âge 6h 24 h 28 j

Compression (MPa) 30 50 60

Flexion (MPa) 4,0 5,5 6,5


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme
Définition
Le ciment de haut fourneau à faible résistance à court terme est un liant
hydraulique dont les réactions et le processus d’hydratation sont identiques
à ceux des ciments courants.
Le processus d’hydratation est ralenti à court terme en fonction de la composition,
de la finesse ou de la réactivité des constituants.

La norme NF EN 197-4 fournit les compositions, les spécifications et les critères de


conformité, ainsi que les exigences physiques, mécaniques et chimiques, des
ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme et à faible chaleur
d’hydratation et de leurs constituants.
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme
Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Termes et définitions
4 - Ciment de haut fourneau à faible résistance à court terme
5 - Constituants
6 - Composition et notation
7 - Exigences mécaniques, physiques, chimiques et de durabilité
8 - Désignation normalisée
9 - Critères de conformité
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme
3 types de ciment

Composition

Constituants principaux
Notation des 3 produits Laitier de Constituants
Clinker
haut fourneau secondaires

K S

CEM III/A 35 à 64 36 à 65 0à5


Ciment
CEM III/B 20 à 34 66 à 80 0à5
de haut fourneau
CEM III/C 5 à 19 81 à 95 0à5
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme
Exigences mécaniques et physiques
Classe de résistance notée « L »

Résistance à la compression - MPa


Temps de
Stabilité
Classe de début de
Résistance à court terme Résistance courante (expansion)
résistance prise
En mm
en min
2 jours 7 jours 28 jours

32,5 L   12,0  32,5  52,5  75

42,5 L   16,0  42,5  62,5  60  10

52,5 L  10,0   52,5   45


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme

Exigences chimiques

Perte au feu  5 %

Résidu insoluble  5 %

Teneur en sulfate (SO3)  4 %

Teneur en chlorure  0,1 %


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme

Chaleur d’hydratation

Quantité de chaleur développée par hydratation d’un ciment en un temps donné

Déterminée selon EN 196-8 à 7 jours ou selon EN 196-9 à 41 heures

Valeur < 270 J/g


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes ciments

La norme NF EN 197-4
Ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme

Désignations

Ciment de haut fourneau à faible résistance à court terme


Exemple : CEM III/B 32,5 L

Ciment de haut fourneau à faible résistance à court terme et à faible chaleur


d’hydratation
Exemple : CEM III/C 32,5 L - LH
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

Les normes adjuvants


et produits de cure
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2

Adjuvants pour béton, mortier et coulis


Définition
Produit incorporé au moment du malaxage du béton à une dose ≤ 5 % en masse de
la teneur en ciment du béton, pour modifier les propriétés du mélange à l’état frais
et/ou durci
Domaine d’utilisations

Non armés

Armés

Précontraints

Prêts à l’emploi

Préfabriqués

Fabriqués sur chantier


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Adjuvants pour béton, mortier et coulis
Sommaire
Définitions, exigences, conformité, marquage et étiquetage
1 - Domaine d’application
2 - Référence normative
3 - Termes et définition
4 - Exigences
5 - Echantillonnage
6 - Contrôle de conformité
7 - Evaluation de la conformité
8 - Marquage et étiquetage
ANNEXE ZA – Dispositions pour le Marquage CE des adjuvants pour béton selon la directive
produits de construction de l’Union européenne
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Adjuvants pour béton, mortier et coulis
Autres normes de la série EN 934
Partie 3 : Adjuvants pour mortier de montage – Définitions, exigences
et conformité
Partie 4 : Adjuvants pour coulis pour câbles de précontrainte – Définitions,
exigences, conformité, marquage et étiquetage
Partie 5 : Adjuvants pour bétons projetés – Définitions, spécifications et critères
de conformité
Partie 6 : Echantillonnage, contrôle et évaluation de la conformité

Autres normes relatives aux adjuvants


EN 480 – Méthodes d’essai pour adjuvants
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Adjuvants pour béton, mortier et coulis

Classification des adjuvants : 3 grandes catégories

Adjuvants modifiant l’ouvrabilité du béton


Plastifiant / Réducteur d’eau - Superplastifiant / Haut réducteur d’eau

Adjuvants modifiant la prise et le durcissement


Accélérateur de prise, Accélérateur de durcissement, Retardateur de prise

Adjuvants modifiant des propriétés particulières


Entraîneur d’air, Hydrofuges de masse, Rétenteur d’eau
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Les 11 types d’adjuvants pour béton, mortier et coulis

Plastifiant / réducteur d’eau

Superplastifiant / haut réducteur d’eau

Rétenteur d’eau

Entraîneur d’air

Accélérateur de prise

Accélérateur de durcissement

Retardateur de prise

Hydrofuge de masse

Plastifiant / réducteur d’eau / retardateur de prise

Superplastifiant / haut réducteur d’eau / retardateur de prise

Plastifiant / réducteur d’eau / accélérateur de prise


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2

Adjuvants pour béton, mortier et coulis


Exigences générales
Homogénéité
Couleur
Teneur en chlore total
Densité relative (liquide)
Teneur en alcalins
Comportement à la corrosion
Effet sur le temps de prise au dosage maximal recommandé
Composant actif
Teneur en chlorure soluble dans l’eau
Extrait sec conventionnel
Valeur du pH
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Adjuvants pour béton, mortier et coulis

Annexe ZA : dispositions pour le marquage CE


Teneur en ions chlorures Réduction d’eau
Teneur en alcalins Temps de prise
Effet sur la corrosion Temps de durcissement
Résistance à la compression Absorption capillaire
Teneur en air Consistance
Caractéristique des vides d’air Substances dangereuses
Effet sur la corrosion

Système d’attestation de conformité : système 2 +


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF EN 934-2
Adjuvants pour béton, mortier et coulis
Informations pour le marquage CE

Numéro d’identification de l’organisme notifié

Nom (ou identifiant) et adresse du producteur

Deux derniers chiffres de l’année d’apposition du marquage

Numéro du certificat de contrôle de production en usine

Référence de la Norme européenne

Description du produit (nom générique, matériau, dimensions) et usage prévu

Informations sur caractéristiques applicables (annexe ZA) - Exemples : Teneur


maximale en chlorure - Effet sur la corrosion - Teneur maximale en alcalins - Substances
dangereuses
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF P 18-370
Produits de cure pour bétons et mortiers
Définition
Produit dont l’application sur les surfaces de béton ou de mortier exposées aux
agents atmosphériques permet de s’opposer à l’évaporation de l’eau contenue
dans le béton ou mortier pendant la phase de prise et de durcissement
Sommaire
Définitions, spécifications et marquage
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Définitions
4 - Spécifications
5 - Echantillonnage
6 - Vérification de la conformité
7 - Conditionnement et marquage
Annexes
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes adjuvants et produits de cure

La norme NF P 18-370
Produits de cure pour bétons et mortiers

Spécifications

Extrait sec

Taux de cendres

Viscosité

Critères d’efficacité

Coefficients de protection : valeurs minimales des seuils d’acceptation


6 heures = 90 % 24 heures = 85 %

Nota - Plage de dosage usuel : 100 à 200 g/m²


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

Les normes granulats


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats

Granulats : grains minéraux, appelés suivant leurs dimensions fillers, sablons,


sables, graves ou gravillons

Doivent être conformes à des normes

Squelette du béton : la régularité de leurs caractéristiques conditionne


celles du béton

Liaisons interface Granulats / Pâte de ciment  favorise résistances mécaniques


et performances du béton

2 normes de référence : NF EN 12620 et XP P 18-545


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats

Désignés par leur classe granulaire d/D ou 0/D avec :


d = dimension inférieure du granulat
D = dimension supérieure du granulat

Familles Dimensions Caractéristiques

Fillers 0/D D < 2 mm avec au moins 85 % de passant à 1,25 mm et 70 % de passant à 0,063 mm

Sables 0/D d = 0 et D  4 mm

Graves 0/D D  6,3 mm

Gravillons d/D d  2 mm et D  63 mm

Ballasts d/D d = 31,5 mm et D = 50 ou 63 mm

Nota - Granulats usuels = élaborés à partir de roches d’origines alluvionnaires (granulats roulés
ou semi concassés) ou de roches massives (granulats concassés)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats

3 types de granulats

Naturel
Origine minérale
Issu de roches meubles ou massives
N’a subi que des transformations mécaniques
(concassage, broyage, criblage, lavage)

Artificiel
Origine minérale résultant d’un procédé industriel

Recyclé
Obtenu par traitement d’une matière inorganique (bétons de déconstruction
de bâtiments)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats
Principales caractéristiques des granulats 1/2

- Classes granulaires
- Granularité
Forme, dimension des grains
- Forme des gravillons
et masse volumique réelle
- Masse volumique réelle
- Coefficient d’absorption d’eau
- Teneur en éléments coquilliers des gravillons
Propreté
- Fines
Résistance à la fragmentation
- Résistance à la fragmentation des gravillons
ou à l’écrasement
- Résistance à l’usure des gravillons
Résistance au polissage,
- Résistance au polissage
à l’abrasion et à l’usure
- Résistance à l’abrasion
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats
Principales caractéristiques des granulats 2/2

- Chlorures
- Sulfates solubles dans l’acide
Composition / teneur - Soufre total
- Constituants réduisant le temps de prise et
la résistance du béton

Stabilité volumique - Stabilité volumique – Retrait au séchage


- Masse volumique réelle et coefficient
Absorption d’eau
d’absorption d’eau
Durabilité face au gel / dégel - Sensibilité des gravillons au gel/dégel
Durabilité face à la réaction
- Réaction alcali-silice
alcali-silice
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

Les granulats
Principales caractéristiques des fillers

- Fillers
Finesse / granularité et masse
- Masse volumique réelle et coefficient
volumique réelle
d’absorption d’eau
- Chlorures
- Sulfates solubles dans l’acide
Composition / Teneur - Soufre total
- Constituants réduisant le temps de prise
et la résistance du béton

Propreté - Fines

Stabilité volumique - Stabilité volumique – Retrait au séchage

Durabilité face au gel / dégel - Sensibilité des gravillons au gel/dégel


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Granulats pour béton
Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Termes et définitions
4 - Caractéristiques géométriques
5 - Caractéristiques physiques
6 - Caractéristiques chimiques
7 - Evaluation de la conformité
8 - Désignation
9 - Marquage et étiquetage
Annexes
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Granulats pour béton

Spécifie les caractéristiques des granulats et des fillers élaborés à partir


de matériaux naturels, artificiels ou recyclés

Pour granulats avec masse volumique réelle > 2 000 kg/m3 pour tous bétons :
bétons conformes à l’EN 206-1, bétons routiers, produits préfabriqués en béton

Spécifie le système de maîtrise de la production de granulats et l’évaluation


de la conformité des produits

Définit des catégories de valeurs maximales pour chaque caractéristique physique


ou mécanique spécifiant les granulats
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Granularité

Représente la distribution dimensionnelle des grains d’un granulat

Déterminée par tamisage = % massique de matériau passant au travers


d’un ensenble de tamis

Représentée par une courbe


granulométrique :
- En abscisses = dimensions de
tamis
- En ordonnées = % de passants
cumulés à travers les tamis
successifs
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Classes granulaires
Rappel : 0/D ou d/D
d = dimension inférieure du granulat
D = dimension supérieure du granulat

Spécifiées en utilisant des séries de dimensions de tamis (en mm)


Série de base : 1/2/4/8/16/31.5/63
Série de base + série 1 : 1/2/4/5.6/8/11.2/16/22.4/31.5/45/63
Série de base + série 2 : 1/2/4/6.3/8/10/12.5/14/16/20/31.5/40/63
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Caractéristiques géométriques

Granularité

Forme des gravillons : coefficient d’aplatissement (a)

Teneurs en éléments coquilliers des granulats

Teneurs en fines

Qualité des fines


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Caractéristiques physiques

Résistance à la fragmentation = coefficient Los Angeles

Résistance au choc

Résistance à l’usure des gravillons : coefficient Micro-Deval MDE

Résistance au polissage et à l’abrasion des gravillons pour couche de


roulement : coefficient de polissage accéléré CPA

Masse volumique réelle et coefficient d’absorption d’eau

Masse volumique en vrac

Durabilité = résistance des gravillons au gel-dégel - Réaction alcali-silice


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Caractéristiques chimiques

Teneur en chlorures

Composés contenant du soufre : sulfates solubles dans l’acide - Soufre total

Autres constituants : réduisant le temps de prise et la résistance du béton

Teneur en carbonate des sables

Réactivité aux alcalis


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Granulats pour béton - ANNEXE ZA 1/2

CARACTÉRISTIQUES
SPÉCIFICATIONS
ESSENTIELLES

- Classes granulaires
Forme, dimension des - Granularité
grains et masse volumique
réelle - Forme des gravillons
- Masse volumique réelle et coefficient d’absorption d’eau

- Teneur en éléments coquilliers des gravillons


Propreté
- Fines
Résistance à la
fragmentation ou à - Résistance à la fragmentation des gravillons
l’écrasement

- Résistance à l’usure des gravillons


Résistance au polissage, - Résistance au polissage
à l’abrasion et à l’usure - Résistance à l’abrasion
- Résistance à l’abrasion provoquée par les pneus à crampons
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Granulats pour béton - ANNEXE ZA 2/2

CARACTÉRISTIQUES ESSENTIELLES SPÉCIFICATIONS


- Chlorures
- Sulfates solubles dans l’acide
- Soufre total
Composition / Teneur - Constituants réduisant le temps de prise et la
résistance du béton
- Teneur en carbonate des sables pour couches de
roulement des chaussées en béton
- Stabilité volumique – Retrait au séchage
Stabilité volumique - Constituants affectant la stabilité volumique des
laitiers de haut fourneau refroidi par air

- Masse volumique réelle et coefficient d’absorption


Absorption d’eau
d’eau

Durabilité face au gel / dégel - Sensibilité des gravillons au gel / dégel

Durabilité face à la réaction alcali-silice - Réaction alcali-silice


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme NF EN 12620
Marquage CE des granulats

Obligatoire depuis le 1er juin 2004

Déclaration par le producteur de maîtrise de la production des granulats =


respect de la norme NF EN 12620 + essais normalisés à réaliser

Système d’attestation de conformité recommandé par l’UNPG = niveau 2 +

Exigences essentielles : spécifiées dans l’annexe ZA de la norme


NF EN 12620 - granulats (tableau ZA, 1a) et fillers (tableau ZA, 1b)

Garantit aux utilisateurs le respect des exigences relatives à la sécurité et


à la protection de l’environnement
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Granulats : éléments de définition, conformité et codification

Définit les termes relatifs aux granulats relevant de la DPC

Définit les règles générales de contrôle des granulats

Précise les spécifications mentionnées aux normes NF EN Produits


auxquelles doivent répondre les granulats

Granulats pour chaussées - Granulats pour bétons hydrauliques et mortiers -


Granulats pour voies ferrées…

Définit des codes précisant les spécifications des caractéristiques


des granulats
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Termes et définitions
4 - Symboles utilises dans les nf en produits et dans ce document
5 - Essais de références, autres essais et dispositions particulières de caractérisation
des granulats
6 - Critères de conformité et d’acceptation
7 - Granulats pour chaussées : couches de fondation, de base et de liaison
8 - Granulats pour chaussées : couches de roulement utilisant des liants
hydrocarbones
9 - Granulats pour chaussées : bétons de ciment
10 - Granulats pour bétons hydrauliques et mortier
11 - Granulats pour voies ferrées – assises
12 - Granulats pour voies ferrées : ballasts et gravillons de soufflage
13 - Granulats légers pour bétons hydrauliques et mortiers
14 - Enrochements
POUR EN SAVOIR PLUS
Annexe A : fiche technique produit
SUITE
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Normes d’essais pour déterminer les propriétés générales des granulats

NF EN 932-1 : Partie 1 - Méthodes d’échantillonnage

NF EN 932-2 : Partie 2 - Méthodes de réduction d’un échantillon en laboratoire

NF EN 932-3 : Partie 3 - Procédures et terminologie pour une description


pétrographique simplifiée

NF EN 932-5 : Partie 5 - Équipements communs et étalonnage

NF EN 932-6 : Partie 6 - Définition de la répétabilité et de la reproductibilité


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Normes d’essais pour déterminer les propriétés générales des granulats
NF EN 933-1 : Partie 1 - Détermination de la granularité – Analyse par tamisage
NF EN 933-2 : Partie 2 - Détermination de la granularité – Tamis de contrôle
NF EN 933-3 : Partie 3 - Détermination de la forme des granulats – Coefficient
d’aplatissement
NF EN 933-5 : Partie 5 - Détermination du pourcentage de surfaces cassées
dans les gravillons
NF EN 933-6 : Partie 6 - Évaluation des caractéristiques de surface – Coefficient
d’écoulement des granulats
NF EN 933-7 : Partie 7 - Détermination de la teneur en éléments coquilliers
NF EN 933-8 : Partie 8 - Évaluation des fines – Équivalent de sable
NF EN 933-9 : Partie 9 - Évaluation des fines – Essai au bleu de méthylène
NF EN 933-10 : Partie 10 - Détermination des fines – Granularité des fillers
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Granulats
Normes d’essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques
et physiques des granulats
NF EN 1097-1 : Partie 1 - Détermination de la résistance à l’usure (Micro-Deval)
NF EN 1097-2 : Partie 2 - Méthodes pour la détermination de la résistance à la fragmentation

NF EN 1097-3 : Partie 3 - Méthodes pour la détermination de la masse volumique


en vrac et de la porosité inter-glanulaire
NF EN 1097-5 : Partie 5 - Détermination de la teneur en eau par séchage en étuve ventilée

NF EN 1097-4 : Partie 4 - Détermination de la porosité du filler sec compacté


NF EN 1097-6 : Partie 6 - Détermination de la masse volumique réelle et de l’absorption d’eau
NF EN 1097-7 : Partie 7 - Détermination de la masse volumique réelle du filler – Méthode
au pycnomètre
NF EN 933-8 : Partie 8 - Détermination du coefficient de polissage accéléré
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Normes d’essais pour déterminer les propriétés thermiques et l’altérabilité


des granulats
NF EN 1367-1 : Partie 1 - Détermination de la résistance au gel / dégel
NF EN 1367-2 : Partie 2 - Essai au sulfate de magnésium

Essais pour déterminer les propriétés chimiques des granulats


NF EN 1744-1 : Partie 1 - Analyse chimique
NF EN 1744-3 : Partie 3 - Essai de lixiviation dans l’eau
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Autres normes d’essai


FD P 18-542 - Granulats naturels courants pour bétons hydrauliques – Critères
de qualification des granulats vis-à-vis de l’alcali réaction
XP P 18-566 - Granulats – Analyse granulométrique, aplatissement et allongement
– Essai à l’aide d’un appareil d’ombroscopie
NF P 18-576 - Mesure du coefficient de friabilité des sables
XP P 18-580 - Granulats – Mesure de la résistance au polissage accéléré des
gravillons – Méthode par projection
XP P 18-581 - Granulats – Dosage rapide des sulfates solubles dans l’eau –
Méthode par spectrophotométrie
XP P 18-594 - Méthodes d’essai de réactivité aux alcalins

RETOUR
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Définitions

Filler : granulat dont les grains passent au tamis de 0,063 mm et qui peut être
ajouté aux matériaux de construction

Fines : fractions granulaires d’un granulat qui passe au tamis de 0,063 mm

Classe granulaire : désignation des granulats en termes de dimensions inférieure


(d) et supérieure (D) de tamis, exprimée en d/D

Granularité : distribution dimensionnelle des grains (% massique de matériau


passant au travers de tamis
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Article 6 - Critères de conformité et d’acceptation

La norme XP P 18-545 définit :

Des fuseaux de spécifications encadrés par la limite inférieure Li et la limite


supérieure Ls

Des fuseaux de régularité limités par la valeur spécifiée inférieure Vsi


et la valeur spécifiée supérieure Vss - Permettent de définir des critères
de conformité

Des fuseaux de fabrication


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Article 10 - Granulats pour bétons hydrauliques

Précise les spécifications sur les granulats pour bétons : codes A, B, C ou D

Caractéristiques concernées :
Los Angeles : LA
Sensibilité au gel – dégel : G
Granularité et teneur en fines des gravillons : Gr
Aplatissement : A
Éléments coquilliers des gravillons d’origine marine : Cq
Boulettes d’argiles
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Article 10 - Granulats pour bétons hydrauliques

Exemples de spécifications

CODE XP P 18-545 CATÉGORIE NF EN 12-620

LAA LA30

LAB et LAC LA40

LAD LA30
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Article 10 - Granulats pour bétons hydrauliques
Caractéristiques applicables aux sables et graves
Granularité et teneur en fines : Gr
Module de finesse : FM
Propreté : P
Polluants organiques

Caractéristiques applicables aux sables, graves et gravillons


Absorption d’eau
Impureté prohibées
Alcali-réaction
Soufre total : S
Sulfates solubles dans l’acide : AS
Chlorures

Caractéristiques applicables aux fillers


Granularité
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Article 10 - Granulats pour bétons hydrauliques

Bétons courants
Granulats de code C et ceux dont 2 caractéristiques (au plus) sont de code D

Bétons de structure de génie civil ou de bâtiments de classe de


résistance supérieure à C35/45
Granulats de code A - Certaines caractéristiques peuvent être de code B

Bétons soumis à des classes d’exposition particulières


Granulats de code B (si l’absorption est de catégorie A)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Article 9 - Granulats pour chaussées en béton de ciment

Caractéristiques applicables aux gravillons


Caractéristiques intrinsèques Micro-Deval MDE
Los Angeles : LA et Micro-Deval MDE
Sensibilité au gel
Caractéristiques de fabrication
Boulette d’argile
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545
Article 9 - Granulats pour chaussées en béton de ciment

Caractéristiques applicables aux sables et graves


Friabilité des sables : FS
Caractéristiques de fabrication
Polluants organiques
Teneur en carbonate

Caractéristiques applicables aux sables, aux graves et aux gravillons


Absorption d’eau : WA
Impuretés prohibées : ImP
Soufre total : S
Sulfates solubles dans l’acide : SA
Chlorures
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes granulats

La norme XP P 18-545

Fiches techniques produits (FTP)

Définies dans l’annexe A

Renseignées par le fournisseur

Précisent les valeurs spécifiées des caractéristiques normalisées que le


fournisseur s’engage à respecter

Donnent la synthèse des principaux résultats d’essais : Granularité des


sables et gravillons - Teneur en fines des gravillons - Qualité des fines
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

Les normes additions


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes additions

Les normes additions

Laitier de haut fourneau : NF P 18-506


Fumées de silice : NF P 18-502
Cendres volantes : NF EN 450
Additions calcaires : NF P 18-508
Additions siliceuses : NF P 18-509
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes additions

Les additions
Définition (norme EN 206-1)
Matériau minéral finement divisé et pouvant être ajouté au béton :
- Pour améliorer certaines de ses propriétés
- Pour lui conférer des propriétés particulières

2 types d’additions
Additions quasiment inertes (type I)
Pouzzolanes ou additions à caractère hydraulique latent (type II)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes additions

Les normes additions

Fillers
Produits obtenus par broyage fin de roches naturelles :
d’origine siliceuse : NF P 18-509
d’origine calcaire : NF P 18-508

Fumées de silice : NF EN 13-263


Particules très fines présentant une très forte teneur en silice amorphe
co-produit de la production du silicium

Cendres volantes : NF EN 450


Particules pulvérulentes obtenues par dépoussiérage électrostatique ou
mécanique des gaz de chaudières alimentées au charbon pulvérisé
co-produit de centrales thermiques
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes additions

Les normes additions

Laitiers vitrifiés moulus de haut fourneau : NF EN 15-167


Coproduit de la fabrication de la fonte, obtenu par trempe du laitier de haut
fourneau en fusion

Pigments : NF EN 12878
Colorent le béton dans la masse
2 types : minéraux ou de synthèse
dosage : entre 1 et 3 % du poids de ciment
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Les normes additions

La norme NF EN 1008
Eaux de gâchage

La norme NF EN 1008 définit :

Les prescriptions pour l’eau convenant à la production de béton

Les méthodes pour apprécier son aptitude à l’emploi

Les différents types d’eaux et leur aptitude à l’emploi

POUR EN SAVOIR PLUS

SOMMAIRE SESSION 2

SOMMAIRE GÉNÉRAL
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

Normes d’essais des ciments


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

Les normes d’essais des ciments


Méthodes d’essais des ciments

EN 196-1, Méthodes d’essais des ciments – Partie 1 : Détermination des résistances mécaniques
EN 196-2, Méthodes d’essais des ciments – Partie 2 : Analyse chimique des ciments
EN 196-3, Méthodes d’essais des ciments – Partie 3 : Détermination du temps de prise et de la stabilité
EN 196-4, Méthodes d’essais des ciments – Partie 4 : Détermination quantitative des constituants
EN 196-5, Méthodes d’essais des ciments – Partie 5 : Essai de pouzzolanicité des ciments pouzzolaniques
EN 196-6, Méthodes d’essais des ciments – Partie 6 : Détermination de la finesse
EN 196-7, Méthodes d’essais des ciments – Partie 7 : Méthodes de prélèvement et d’échantillonnage
du ciment
EN 196-8, Méthodes d’essais des ciments – Partie 8 : Chaleur d’hydratation – Méthode par dissolution
EN 196-9, Méthodes d’essais des ciments – Partie 9 : Chaleur d’hydratation – Méthode semi-adiabatique
EN 196-21, Méthodes d’essais des ciments – Partie 21 : Détermination de la teneur en chlorures, en
dioxydede carbone et en alcalis dans les ciments
EN 197-2, Ciment – Partie 2 : Évaluation de la conformité
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-1
Détermination des résistances mécaniques
Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Principes
4 - Laboratoire et équipement
5 - Constituants du mortier
6 - Préparation du mortier
7 - Préparation des éprouvettes
8 - Conservation des éprouvettes
9 - Essai des éprouvettes
10 - Essais de conformité du ciment
11 - Essais d’acceptation du sable et d’autres équipements
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-1

Détermination des résistances mécaniques

Méthode de détermination des résistances à la compression et à la flexion d’un


mortier de ciment

Domaine d’application
Types de ciment définis dans la norme NF EN 197-1
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-1
Détermination des résistances mécaniques
Eprouvettes = forme prismatique 40 mm x 40 mm x 160 mm

Mortier pour essais


1 partie (en masse) de ciment

+ 3 parties (en masse) de sable normalisé (CEN)


+ eau
Rapport Eau / Ciment = 0,5

Préparation du mortier = mélange mécanique dans un malaxeur (5 litres)

Température d’essai - Humidité = 20°C ± 2°C – Humidité relative > 50 %


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-1
Détermination des résistances mécaniques

Moulage des éprouvettes : mortier serré dans un moule avec appareil à choc

Conservation des éprouvettes


En moule : 24 heures en atmosphère humide (humidité relative > 90 %)
Démoulées : jusqu’au jour de l’essai, conservation sous l’eau (20°C ± 1°C)

Essais de résistance
Éprouvette brisée en 2 moitiés par flexion
Essai de compression sur chaque moitié
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-1
Détermination des résistances mécaniques

Rf =
1,5 x Ff x l
Résistance en flexion b3
Rf : résistance à la flexion, en newtons par millimètre carré
b : côté de la section carrée du prisme, en millimètres
Ff : charge appliquée au milieu du prisme à la rupture, en newtons
l : distance entre les appuis, en millimètres

Résistance en compression Fc
Rc =
1 600

Rc : résistance à la compression (N/mm2)


Fc : charge maximale à la rupture (N)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-3
Détermination du temps de prise et de la stabilité

Sommaire
1 - Domaine d’application
2 - Références normatives
3 - Principe
4 - Exigences générales pour les essais
5 - Détermination de la consistance normalisée
6 - Détermination du temps de prise
7 - Détermination de la stabilité
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-3
Détermination du temps de prise et de la stabilité

Domaine d’application
Tous les ciments faisant l’objet de la norme NF EN 197-1

Principe
Temps de prise : observation de la pénétration d’une aiguille dans une pâte de
ciment (consistance normalisée)

Stabilité : observation de l’expansion volumique d’une pâte de ciment


(consistance normalisée) - Mesurée par un mouvement relatif de 2
aiguilles

Température d’essai : 20°C ± 2°C


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-3
Détermination du temps de prise et de la stabilité

Détermination de la consistance normalisée


Appareil de VICAT : avec sonde

Pâte de ciment : ciment + eau


Eau nécessaire = déterminée par des essais de pénétration successifs sur pâtes à
quantités d’eau différentes

Consistance normalisée
Teneur en eau = pénétration de la sonde de 6 mm (± 1 mm)
SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-3
Détermination du temps de prise et de la stabilité

Détermination du temps de prise

Appareil VICAT avec aiguille

Pâte de ciment avec consistance normalisée

Temps de début de prise = fin de pénétration ou 30 secondes

Temps de fin de prise = pénétration < 0,5 mm


SESSION 2 NORMES, CONSTITUANTS ET BÉTON

2.3 Normes d’essais des ciments

La norme NF EN 196-3
Détermination du temps de prise et de la stabilité

Détermination de la stabilité
Appareil LE CHATELIER : aiguilles
Pâte de ciment avec consistance normalisée
Moule LE CHATELIER
Mesure de l’écartement (A) entre les pointes des aiguilles à 24 heures
Moule chauffé dans l’eau jusqu’à ébullition et maintenu à ébullition 3 heures
Mesure de l’écartement (B)
Mesure de l’écartement après refroidissement (C)
Expansion : C - A
SOMMAIRE SESSION 2

SOMMAIRE GÉNÉRAL