Vous êtes sur la page 1sur 11

L’obésité : maladie ou

handicap ?
L'obésité comme maladie :
• En 1997, l’OMS a défini l’obésité comme une maladie chronique.
• En France, l’obésité est considérée comme une maladie chronique et
constitue un problème de société.
• En 2017, dans un communiqué publié le 10 mai dans la revue Obesity
Reviews, la Fédération mondiale de l'obésité (World obesity) confirme
son soutien à la définition de l'obésité comme « maladie chronique »,
récidivante.
L’obésité comme handicap au
travail :
• L'obésité peut constituer un handicap dans la vie professionnelle d'un
individu. Ce sont les termes utilisés par la Cour de justice de l'Union
européenne dans un arrêt du 18 décembre 2014.
• Mobilité réduite due à l'obésité.
• Surpoids sévère.
• La survenance de pathologies l'empêchant d'accomplir son travail ou
entraînant une gêne dans l'exercice de l'activité professionnelle.
Phénotypes :
Quatre types d'obésité sont décrits :
• Le type I : le surplus de graisse est réparti au niveau du corps sans
localisation préférentielle.
• Le type II : l'excès de graisse est concentré au niveau du tronc et de
l'abdomen : il est question d'obésité androïde.
• Le type III : l'accumulation de graisse se fait dans l'abdomen : il est
question d'obésité viscérale.
• Le type IV : la graisse est localisée au niveau des hanches et des
cuisses (niveau glutéofémoral) : c'est une obésité gynoïde.
Diagnostic :
• Le principal indicateur de mesure utilisé est l'indice de masse
corporelle (IMC). Il se calcule simplement en divisant le poids par la
taille au carré.
Interprétation de l'IMC :
• Poids normal pour un IMC compris entre 18,5 et 25
• Surpoids pour un IMC compris entre 25 et 30
• Obésité pour un IMC supérieur à 30
• On parle d'obésité morbide pour un IMC au-delà de 40
Le tour de taille :
• se mesure en plaçant un mètre de couturière sur la peau nue
horizontalement à l'endroit du plus petit périmètre entre le nombril et
les dernières côtes.
• Le tour de taille est élevé s'il est supérieur à 94 cm chez l'homme et
80 cm chez la femme. Au-dessus de ces chiffres, il est recommandé de
consulter le médecin-traitant.
Causes :
• La consommation excessive d'aliments caloriques est la principale
cause de surpoids et d'obésité.
• La prédisposition génétique.
• Une pratique sportive insuffisante ou inexistante.
• Des facteurs environnementaux (situation économique et/ou sociale,
familiale).
• Le marketing alimentaire, les publicités...
Autres causes:
• Le manque de sommeil : une réduction de la leptine et une
augmentation de la ghréline (hormone stimulant l’appétit).

• Les médicaments.
Prévention :
• Pratiquer une activité sportive régulière : 30 minutes de sport par jour
permettent de réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de
diabète. Une pratique sportive plus soutenue peut-être nécessaire en cas de
surpoids avéré.
• Avoir une alimentation diversifiée et équilibrée.
• Limiter sa consommation de graisses saturées.
• Limiter sa consommation de sucres et de sel.
• Consommer des fruits et des légumes quotidiennement.
• Augmenter la consommation de calcium chez les enfants.
• Suivre régulièrement l'évolution de la courbe de poids des enfants et des
adolescents est un moyen de prévention contre l'obésité.