Vous êtes sur la page 1sur 58

GMEC 5440

Chauffage et Climatisation

Chapitre 6: Calcul de la charge de


climatisation
GMEC5440, Université de Moncton, 2015. Notes de cours développées par
Francois Nadeau, Ing., M.Sc.A, Chantal Daigle Verrier, ing., Dominique Doucet-Lavigne ing., Benoît
Boudreau, ing
Les auteurs ne peuvent être tenus responsables des dommages subis résultant de l’usage de ces
notes
.

1
Charge de climatisation
• Bâtiment reçoit la chaleur de plusieurs
sources
– Chaleur peut être enlevée pour le confort
• Quantité de chaleur à enlever = charge de
climatisation
• Charge de climatisation nous permet →
Sélection d’équipement
• Charge de climatisation : plus complexe que
la charge de chauffage

2
Charge de climatisation
• Pourquoi plus complexe?

• Chaleur emmagasinée et effet de


décalage
• Chaleur n’est pas immédiatement
ressentie dans l’espace
– doit être enlevé plus tard (décalage)

3
Charge de climatisation
• « le taux à laquelle la chaleur doit être
enlevée de l’air d’une pièce pour la
maintenir à ses paramètres de
température et d’humidité de design »
chaleur
Radiation Convection
emmagasiné
(différé dans le
dans la structure et
temps)
le mobilier

Gain Charge de
de Chaleur Climatisation

Convection
4
Méthodes de calculs
• Il existe différentes méthodes de calculs et
des logiciels aussi.

• La méthode présentée par le livre est:

– Méthode CLF/CLTD (« Cooling load factor /


cooling load temperature difference »)

5
Gains de chaleur dans une pièce
• 1 Conduction (murs extérieurs, toit,
vitres et portes)
• 2 Conduction (murs intérieurs, plafonds
et planchers)
• 3 Radiation solaire (fenêtres)
• 4 Lumières
• 5 Occupants
• 6 Équipements (bureau, cuisine, etc.)
• 7 Infiltration d’air et ventilation

6
Gains de chaleur dans une pièce
Source: Air Conditioning Principles and Systems, Edward G. Pita

7
GMEC5440 – Dominique Doucet-Lavigne, Université de Moncton
Type de gain Source Source Source Source
de chaleur Interne Externe Sensible Latente

Conduction  
(#1)
Conduction  
(#2)
Radiation  
Lumières  
Occupants   
Équipement   *
Infiltration **  
* SelonGMEC5440
le type d’équipement ** Dans une classe à part8
– Dominique Doucet-Lavigne, Université de Moncton
Conduction à travers la structure extérieure

9
CLTD vs CLTDc
Conditions de référence pour CLTD
•Température interne = 78°F (DB)
•Température moyenne extérieure = 85°F
(DB)
•Date = 21 Juillet
•Latitude = 40°N

CLTDc = CLTD + LM + (78-tR) + (ta-85)

10
CLTD vs CLTDc
• CLTDc = CLTD + LM + (78-tR) + (ta-85)
(équation 6.2)
• CLTD – Tables 6.1, 6.2 ou 6.5
• LM – Latitude et mois corrigés, Table 6.4
• tR – température de la pièce (°F)
• ta – température moyenne design (°F)
ta= to - (DR/2) (équation 6.3)
to = température extérieure design (°F, DB)
DR = gamme quotidienne de °T, voir Table A.9

11
Tables CLTD
• Heure listé dans les tables 6.1, 6.2 et 6.5
est l’heure normale (Solar Time).
• Pour les régions utilisant l’heure avancée
(Daylight Savings Time) en été il faut
enlever une heure.

• Donc ici, en été, si il est 14h (2pm),


il est 13h (1pm) heure normale (Solar
Time)
12
Table CLTD – 6.1 Toits
• Table 6.1 de la page 124 est pour les toits
sans plafond suspendu

• Table 6.1 page 125 est pour les toits avec


un plafond suspendu.

13
Exemple 6.1, page 123
• Une édifice à Washington, D.C., possède
un toit de 30’ par 40’, construit de béton
d’une épaisseur de 4” (« heavyweight
concrete ») avec 1” d’isolant et un plafond
suspendu. La température intérieure est
de 76˚F.
• Trouvez la charge de climatisation du toit
à 14h (2PM) Solar Time, le 21 juillet.

14
Exemple 6.2, page 129
• Une édifice à Pittsburgh, Pennsylvania,
possède un mur faisant face au sud et
ayant une surface nette de 5,600 ft2. Le
mur est construit de brique de 4” (« face
brick »), une couche de 2” d’isolant et du
béton d’une épaisseur de 4”
(« heavyweight concrete »). La
température intérieure est de 77˚F.
• Trouvez la charge de climatisation du mur
à 16h (4PM) Solar Time, le 21 juin.

15
Conduction à travers les structures intérieures

16
Radiation solaire à travers les fenêtres

17
Radiation solaire à travers les fenêtres

18
Exemple 6.3, page 129
• Une salle a des fenêtres d’une surface totale
de 130 ft2. Les fenêtres ont un cadre en
vinyle et une vitre unique, claire (« single
glass, clear »). La température intérieure est
de 75˚F et la température extérieure
moyenne est de 88˚F (« design day »).
Trouvez la charge de climatisation due à la
conduction à travers les fenêtres à 14h
(2PM) heure d’été (Daylight Savings Time).
– Note: CLTDc d’une fenêtre n’inclus pas de
correcteur LM (latitude/mois).

19
Exemple 6.7, page 132
• Un mur extérieur d’une édifice orienté vers
le sud-ouest a une fenêtre d’une surface
de 240 ft2. La vitre est unique et d’une
épaisseur de 1/4”; la fenêtre est munie de
rideaux pâles (« light-colored interior
venetian blinds »). L’édifice est d’une
construction moyenne et est situé à la
latitude 40˚N. Trouvez la charge de
climatisation par radiation au mois d’août à
15h (3PM) Solar Time.
20
Effet de l’ombre externe
• SHGF (Table 6.6)  pour radiation solaire
directe, soleil sur vitre
• Radiation solaire indirecte  vitre nord et
vitre ombragée
• Vitre semi-ombragée
– voir Table 6.11
– Doit calculer sections ombragée et non-
ombragée
• Voir exemple 6.8 p.132
21
Effet de l’ombre externe

Source: ASHRAE, Fundamentals


2009 22
Utilisation des tables
• Bien lire les titres et les notes de bas
de table
• Les valeurs sont valides dans quelles
conditions?
• Attention aux erreurs d’inattention.

23
Conditions de design
• Donnés statistiques, déjà discuté au
Chapitre 3
• Voir Table A.9
• Lire section 6.7 page 137
• Températures de design
– DB (température sèche, « dry bulb »)
– MWB (température humide correspondante, «
mean coincident wet bulb »)
• WB (et MDB) utilisés au Chapitre 7
24
Conditions de design
• Hémisphère nord, températures
extérieures design
• Entre juin et septembre
• Parfois, radiation solaire très importante
– Exemple: Atrium Faculté d’ingénierie

• Parfois, charge de climatisation maximale


 octobre ou novembre
25
Gains de chaleur dans une pièce
1 – Conduction (murs extérieurs, toit,
vitres et portes)
2 – Conduction (murs intérieurs, plafonds
et planchers)
3 – Radiation solaire (fenêtres)
• 4 – Lumières
• 5 – Occupants
• 6 – Équipements
• 7 – Infiltration d’air et ventilation

26
Lumières

27
Lumières
• CLF – Facteur de climatisation de la lumière
– Emmagasinage de la chaleur
• Ne doit pas considérer emmagasinage si:
– Système de refroidissement fonctionne seulement
lorsque l’édifice est occupé
– Système de refroid. fonctionnne pendant plus de
16 hrs
– Température réduite la nuit
• Normalement, CLF=1.0 (pire cas)
• Règle du pouce
28
Occupants

29
Occupants
• qs, ql: Voir Table 6.13 (ou ASHRAE)
• CLF:
– Si, aucune opération la nuit: CLF = 1.0
– Autrement, voir Table 6.14

Source: Air Conditioning Principles and Systems, Edward G. Pita


30
Exemple 6.11, page 140
• Quel est le gain de chaleur de 240
personnes dans un théâtre la nuit où la
température est de 75˚F?
• Tables 6.13 et 6.14

31
Équipements et appareils
• Si possible: trouvé directement à partir
des spécifications du manufacturier
• Si l’équipement exacte est inconnue (très
probable)
• Exemples dans documents ASHRAE
• (Tableau 6.15 = un peu daté et peu fiable)

32
Infiltration et ventilation
• Infiltration cause une charge de chaleur
latente et sensible

• Mêmes procédures que celles vues au


Chap. 3

33
Infiltration et ventilation
• Ventilation : charge additionnelle au
système (et non charge d’une pièce)
• Même normes de ventilation ASHRAE
qu’au Chap. 3
– Qualité de l’air

34
Charge de climatisation d’une pièce

• Qtot = somme des charges de climatisation


(toit, murs, fenêtres, soleil, occupants,
équipement et l’infiltration) dans la pièce
• Qvent. pas inclus ici
• Qtot=Qtoit+Qmur+Qfen.+Qrad.
+Qocc.+Qequip.+Qinf.

• Figure 6.5 (p. 163)  table utile


35
Charge de climatisation maximale d’une pièce

• Système d’air climatisé doit satisfaire les


charges maximales (pointe)
• Source externes varient selon orientation
du soleil et température extérieure
• Q: Quoi faire?
• R: Calculer différents scénarios pour
trouver les valeurs maximales.

36
Charge de climatisation maximale
d’une pièce
Instructions pour facilité la tâche
(Tables CLTD, CLF et SHGF)

Sud et Ouest

•Vitres face à l’ouest : mi-été, après-midi


•Vitres face à l’est: début/milieu de l’été, matinée
•Vitres face au sud: automne/hiver, début après-
midi
•Vitres face au sud-ouest: automne,
après-midi

37
Charge de climatisation maximale
d’une pièce
• Toits: été, après-midi/soirée
• Murs: été, après-midi/soirée

• Estimer, selon leurs poids respectifs, le


temps de pointe.
– Ex: tailles des vitres vs. murs

38
Exemple 6.14, p.144
• Chambre d’hôtel à Kansas City au Missouri
(construction légère)
• Mur face à l’est: 100 ft², U=0.14 (Btu/hr)/ft²∙°F
• Fenêtre: 60 ft2, U=1.01(Btu/hr)/ft²∙°F
– Bri thermique, un cadre en aluminium
– Vitre unique ¼” , absorbant de chaleur
• Stores vénitiens de couleur pâle
• Tint = 78˚F
• Q: Heure et charges de climatisation
(pointe)?
39
Exemple 6.14, p.144
• Taille de fenêtre (60 ft2) vs mur (100 ft2)
– Charge radiation solaire
• Table 6.6 (pour 40N)
• SHGF max. est en avril (224 Btu/hr-ft2)
• Cependant, grosse perte de chaleur dans
la matinée (encore froid dehors)
• Août, SHGF=216 (presqu’aussi important
qu’en avril) donc charge de pointe sera en
août 40
Exemple 6.14, p.144
• Table 6.6 SHGF

41
GMEC5440 – Dominique Doucet-Lavigne, Université de Moncton
Exemple 6.14, p.144
• Table 6.10 - vitre
• CLFvitre max. à 8 AM = 0.80
• Table 6.2 - mur
• CLTDmur max. à 10 AM = 55˚F
• Conclusion: pointe entre 8 et 10 AM

42
Exemple 6.14, p.144

43
Exemple 6.14, p.144
8AM
•Soleil, vitre Q=216x60x0.53x0.80 = 5500
•Conduction, vitre Q=1.01x60x1 = 61
•Conduction, mur Q=0.14x40x48 = 269
= 5830 btu/hr
9AM
•Soleil, vitre Q=216x60x0.53x0.76 = 5220
•Conduction, vitre Q=1.01x60x3 = 182
•Conduction, mur Q=0.14x40x55 = 308
= 5710 btu/hr

44
Exemple 6.14, p.144
8AM
= 5830 btu/hr
9AM
= 5710 btu/hr
10AM
•Soleil, vitre Q=216x60x0.53 x 0.62 = 4180
•Conduction, vitre Q=1.01x60x5 = 283
•Conduction, mur Q=0.14x40x56 = 314
= 4777 btu/hr

45
Charge maximale du bâtiment
• Charge maximale de climatisation du
bâtiment
– « Taux à laquelle la chaleur est enlevée de
toutes les pièces climatisées dans le bâtiment
au moment où la charge de climatisation est
maximale. »
• ≠ la somme de toutes les pointes de
charge!
• Les pointes ne sont pas tous en même
temps.

46
Charge maximale du bâtiment
Instructions pour facilité la tâche

–Bâtiments carré: fin de l’après-midi durant l’été


–Bâtiments avec un long mur au sud/sud-ouest
avec larges fenêtres: automne au milieu de la
journée
–Bâtiments à un étage à grande surface de toiture:
après-midi durant l’été

47
Charge de climatisation du serpentin

• Charge du bâtiment connue 


• Charge de réfrigération du serpentin
• Sélection de l’équipement

• Charge du serpentin > charge du bâtiment


– Pourquoi?

48
Charge de climatisation du serpentin

• Charge du serpentin > charge du bâtiment


• Gain de chaleur du système de
climatisation
–Ventilation (air extérieur)
–Gain de chaleur aux conduits
–Chaleur produite par le ventilateur ou
pompe du système de climatisation
–Fuites d’air des conduits
49
Gains divers du système
En théorie
–Possible de calculer ces gains (voir Sections
6.17, 6.18 et 6.19)
En réalité
–Règle de pouce  Pour chaque gain: ajouter
1 à 2% au total du bâtiment
–Question de jugement de l’ingénieur

50
Charge de ventilation

51
Exemple 6.15, p.147
• Un stade contient 40,000 sièges. Les
conditions de design intérieures sont 80˚F
et 50% humidité relative. Les conditions
de design extérieures sont de 94˚F DB et
74˚F WB. Quelle est la charge de
climatisation due à la ventilation?

• Utiliser Table 6.17 dans cet exemple


seulement. Autrement, ASHRAE 62.1.
52
Exemple 6.15, p.147
Note:
•Si la charge maximale ne se produit pas à
l’heure de la journée où la température
extérieure est à son maximum, une
correction doit être faite à la température
extérieure utilisé dans les calculs de la
charge de ventilation et d’infiltration.

•Voir la Table 6.18 pour ces corrections.


53
Résumé des procédures du calcul des
charges de climatisation commerciales

1. Sélectionner conditions de design


2. Dimensions du bâtiment (surfaces, etc.)
3. Calculer les aires de chaque pièce
4. Déterminer U pour chaque composante
5. Déterminer le temps de pointe de charges
externes de chaque pièce
6. Calculer charges de pointe avec charges
internes et externes
54
Résumé des procédures du calcul des
charges de climatisation commerciales

7. Déterminer temps de pointe de charge du


bâtiment
8. Calculer les charges de pointe totales
9. Déterminer charges de réfrigération du
système incluant charge de ventilation
10.Calculer le montant requis d’air climatisé
11.Sélection d’unité

55
Règles du pouces utiles

Chauffage:
7.5 W par pied carré

Climatisation:
1 tonne pour 400 pieds carrées
400 CFM pour 1 tonne
Climatisation a 0.5 a 2.5 CFM/pied carée

56
Premier examen
21 Octobre (ou 27?)

Table de conversions fournis


Divers tableau fourni
Droit a une feuille de triche 8.5 x 11
Session de questions possible si nécessaire

Vrai ou faux
Questions ouvertes
Problème typique 57
Problèmes suggérés

6.1
6.3
6.6
6.7
6.11

58