Vous êtes sur la page 1sur 18

Etablissement: ENP Oran

Filière: Diagnostic, maintenances et réhabilitation des ouvrages de Génie Civil

Pathologie des sols et fondations

Responsable du matière: LASLEDJ Abdelmadjid


MCA à l’ENP Oran
CHAPITRE 2

Analyse les désordres dans les


sols

Exercice
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

Problème de l’étude
Maison individuelle soumise des désordres

1m
Sol 1 2m

Sol 2

5m

Sol 3

8.5m
Massif rocheux
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Désordres apparus:
 Apparition des fissurations sur les façades
 Décollement et affaissement de la dalle sur terre-plein
 Affaissement et cassure du trottoir périphérique

Expertise les sinistres et proposition les remèdes

Deux études
Contrôle de calcul Etude géotechnique

Vérification le calcul et la réalisation Caractérisation des sols constituants

 Dimensionnement et calcul sont correctes. Résultats


 σlim =150 kPa, Charge /fondation = 40 kPa voir les tableaux
 Réalisation sans aucune menace.
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Explication les désordres apparus :


 Désordres apparus sont dus aux mouvements différentiels du terrain.
 Différence de tassement/soulèvement entre différents point d’appuis.
 Fissurations apparait sur les façades de la maison sont la conséquence de
l’instabilité des fondations (tassement/soulèvement de sol de fondation).
 Endommagement de la dalle sur terre-plein et le trottoir périphérique est la
conséquence de l’instabilité de sol superficielle sous ces éléments de structure.

 Causes probables de l’instabilité de cette maison :


 L’instabilité des ouvrages en générale est à l’origine de :
 Défauts de construction et de réalisation
 Modifications des propriétés des sols
 Changement de sollicitations
 Causes exceptionnels (séisme, explosion, …..)
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Causes probables de l’instabilité de cette maison :


 Contrôle de calcul montre que :
 Aucune défaut de construction et de réalisation.
 Aucune de changement de sollicitations
 Pas séisme, pas explosion…
 Conclusion :
 Instabilité de cette maison est due au modifications des propriétés des sols
 Terrain horizontal, pas des cavités souterraines, pas séisme, pas de gel/degel
 Deux causes probables de l’instabilité :
 Tassement/soulèvement différentiel par gonflement/retrait
 Tassement différentiel par compressibilité de sol.
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 Exploitation les résultats de caractérisation géotechnique :
Sols du terrain Sol 1 [0 m – 2 m], Profondeur d’essai =1 m
Propriétés physiques :  Wnat = 40% >WL → sol est riche en eau
 Limites d’Atterberg  WL = 34% < 50% → Sol peu plastique
 pH  Acide : absence des cations alcalins (Na, Li,..)
 Composition granulométrique  20,5% argile, 57,5%, limon, 17,25% sable, 4,75%
gravier
 Classification LCPC  P80υm = 90%, Ip =19%, WL = 34% →Limon peu
plastique ou Limon argileux peu plastique
Propriétés mécaniques :
 Compressibilité  Cc= 9,21 → Sol moyennement compressible
Propriétés hydromécaniques :
 Retrait linéaire :  Potentiel = 9,57% → retrait est bas
 Gonflement :  Potentiel = 4,68%, Pg= 60 kPa →gonflement est faible
 Faible
Changement de volume:
 Retrait &gonflement faible
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 Exploitation les résultats de caractérisation géotechnique :
Sols du terrain Sol 2 [2 m – 5 m], Profondeur d’essai =3,5 m
Propriétés physiques :  Wnat = 32%→ sol est riche en eau
 Limites d’Atterberg  WL = 64% >50% →Sol très plastique
 pH  Basique : Présence des cations alcalins (Na, Li,..)
 Composition granulométrique  42% argile, 38% limon et 19,6% sable, 0,4% gravier
 Classification LCPC  P80υm = 89%, Ip = 40%, WL = 64% →Argile très
plastique ou argile limoneuse très plastique
Propriétés mécaniques :
 Compressibilité  Cc= 16,55 → Sol compressible
Propriétés hydromécaniques :
 Retrait linéaire :  Potentiel = 13,10%, retrait est bas
 Gonflement :  Potentiel = 13,39%, Pg = 362 kPa →gonflement est
élevé
 Important et dépend de la variation de W
Changement de volume:
 Retrait &gonflement est important
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 Exploitation les résultats de caractérisation géotechnique :
Sols du terrain Sol 3 [5 m – 8,5 m], Profondeur d’essai =6,75 m
Propriétés physiques :  Wnat = 30%>WL→ sol est riche en eau
 Limites d’Atterberg  WL = 9,5% <50% →Sol peu plastique
 pH  Neutre : absence des cations alcalins (Na, Li,..)
 Composition granulométrique  4,6% argile, 6,4% limon et 78,5% sable, 10,5% gravier
 Classification LCPC  P80υm = 23%, Ip = 9,5%, WL = 9,5%→Sable limoneux
peu plastique (Sable majoritairement)
Propriétés mécaniques :
 Compressibilité  Cc= 5,10 → Sol peu compressible
Propriétés hydromécaniques :
 Retrait linéaire :  Potentiel = 3,04%, retrait est bas
 Gonflement :  Potentiel = 0%, Pg = 0 kPa→Pas de gonflement
 Trop faible
Changement de volume:
 Retrait possible & pas gonflement
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 Exploitation les résultats de caractérisation géotechnique : changement de volume

 Retrait : possible mais faible

1m
 Gonflement : possible mais faible
Limon argileux peu plastique 2m  ΔV : possibles et faibles

 Retrait : possible mais faible


Argile limoneuse très plastique  Gonflement : possible mais important
5m  ΔV : possibles/ considérables à importants

 Retrait : possible mais trop faible


Sable peu plastique
 Gonflement : nul (pas gonflement)
8.5m  ΔV : possibles/ trop faible (retrait)
Massif rocheux
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 1er possibilité : gonflement/retrait :
 Terrain contient deux sols fins superficiels instable aux variations de W.
 Argile limoneuse présente un gonflement très élevé avec un retrait considérable,
situe à 1 m seulement sous le sol de fondation.
 Limon argileux (sol de fondation) présent un gonflement/retrait faible.
 Changements volumiques résultants sont importants.
 Ce terrain est susceptible au phénomène de gonflement/retrait.
 En conclusion, l’hydratation-déshydratation du sol de la deuxième couche (sol
superficielle) est l’origine de ce désordre. Elle provoque des mouvements de
terrain différentiels notamment lorsque cette région ce caractérisé par un
changement climatiques notable.
 Progression de l’évolution de dommages est le caractère de manifestation du
gonflement/retrait.
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 Exploitation les résultats de caractérisation géotechnique : Compressibilité

1m
 Moyennement compressible
Limon argileux peu plastique 2m

Argile limoneuse très plastique  Compressible


5m

Sable peu plastique  Peu compressible

8.5m
Massif rocheux
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Détermination de la cause plus favorable de l’instabilité:


 2ème possibilité : tassement différentiel par compressibilité
Sol 1 (H =1,5m) Sol 2 (H =3,5 m) (H= 6,75 m)
σpc , e0 80kPa, 0,65 125kPa, 0,62 180kPa, 0,54
Cc ,Cs 9,21%, 5,1% 16,55%, 6,9% 5,1%, 2,52%
σv0 24,75kPa 58,8kPa 116,275kPa
σvf = σv0 + I.q 43,97kPa 59,84kPa 117,90kPa
ΔH/sol 0,77 cm 0,03 cm 0,01 cm
ΔH total 0,81cm
σvf (max) = σv0 + q 64,5kPa 98,8kPa 156,275kPa
ΔHmax/sol 1,29 cm 2,88 cm 0,73 cm
ΔH max total 4,91 cm
 En conclusion, le tassement(tassement différentiel) par compressibilité est faible.
 Instabilité de la maison n’est pas due essentiellement au développement des
tassements du sol sous fondations
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Facteurs de prédisposition et de déclenchement :


 Facteurs de prédisposition :
 Sol superficiel : épaisseur de 2 m, retrait et gonflement faible.
 Sol semi-profond : épaisseur de 3 m, retrait considérable et gonflement
considérable à important (présence des argiles sodique).
 Pas nappe d’eau ou écoulement d’eau souterraine.
 Terrain horizontale.
 Fondations sont faiblement fichées dans le sol.
 Mal reconnaissance des sols de terrain de construction.

 Facteurs de déclenchement :
 Facteurs naturels : Précipitation et ensoleillement, consécutifs.
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Techniques à employer pour stopper l’évolution dommageable :


 Application d’un traitement chimique pour éliminer le gonflement de deux sols
notamment le deuxième sol gonflante et améliorer le retrait.
 Le traitement se réalise par :
 Traitement par injection de liant : la chaux, la chaux avec le ciment.
 Traitement par des colonnes de la chaux
 L’ajout de la chaux permet de réduire vers éliminer le gonflement et améliorer le
retrait du sol
 L’ajout de ciment permet d’augmenter la résistance et réduire le retrait du sol
Exercice N°1: Analyse de l’instabilité de la maison

 Remèdes pour rendre la stabilité de cette maison :


 RSO des fondations par micro-pieux
 RSO par injection des résines expansives pour soulever les fondations et la dalle
affaissées
 Confortements superstructures (traitement les fissures)
ENP Oran Analyse les désordres dans les sols LASLEDJ Abdelmadjid

2-1 Gonflement et retrait des sols argileux :

 Résumé
 Classification du gonflement des sols

ΔH/H0 Classification Pg (kPa) Classification


0-5% Faible < 100 Faible
5-20 % élevé 100 ― 200 Moyen

> 20% Très élevé 200 ― 300 Elevé

> 300 Très élevé

 Classification du retrait des sols


ΔH/H0 Classification
0 ― 20% Bas
20 ― 30% Moyen
30 ― 60% Elevé
> 60% Très élevé