Vous êtes sur la page 1sur 29

Animons la Journée européenne

des langues
26 septembre 2019
LICEUL TEHNOLOGIC „ANGHEL
SALIGNY”

Professeur:
Hagiu Alina
Termes clé
Multilinguisme vs Plurilinguisme vs Intercompréhension

Le multilinguisme est:
,, la connaissance d’un certain nombre de langues ou la
 coexistence de langues différentes dans une société donnée’’
(CECRL, p.11)
Le multilinguisme est perçu par ceux qui le défendent comme
une solution au problème de la disparition des nombreuses
langues.

On sait en effet que 90 % des langues sont menacées


d'extinction, car elles devraient disparaître d'ici 50 ans.
Le plurilinguisme est:
la capacité d’un individu à utiliser « une compétence
communicative à laquelle contribue toute connaissance et
toute expérience des langues et dans laquelle les langues sont
en corrélation et interagissent » l’individu « peut faire appel
avec souplesse aux différentes parties de cette compétence
pour entrer efficacement en communication avec un
interlocuteur donné » (CECRL, p.11)
 ,,Le système éducatif doit offrir le choix d’une éducation
plurilingue dès le plus jeune âge et développer les
compétences d’apprentissage autonome nécessaires pour
apprendre de nouvelles langues tout au long de la vie’’
(Charte Européenne du plurilinguisme, p.8)
L’intercompréhension est:
,,une technique de communication qui consiste à parler dans
sa langue maternelle avec un locuteur d’une autre langue.
Ce dernier, sans pouvoir répondre dans la langue de l’autre,
la comprend et répond dans sa langue’’ (Wikipédia)

Par intercompréhension, nous entendons:


,, une stratégie de communication, qui met en jeu plusieurs
langues apparentées, stratégie dans le cadre de laquelle les
compétences linguistiques acquises dans une langue A sont
exploitées pour élaborer des compétences de réception dans
les langues B, C, D, etc. appartenant à la même famille
linguistique que A’’ (C.Degache, 2006, p.21)
Dans l’intercompréhension, on envisage différentes idiomes dans
leur globalité. Ainsi, les familles de langues européennes
apparentées, telles les langues romanes, germaniques,
scandinaves, slaves, etc., grâce à leurs racines respectives très
proches, peuvent permettre la communication de nombreux
locuteurs dans des langues très diverses, telles le français,
l’italien, l’espagnol, le portugais, le roumain, du côté de la
latinité, ou l’allemand, le néerlandais, le flamand, l’anglais, du
côté anglo-saxon; ou le danois, le suédois, le norvégien, du côté
des langues scandinaves, ou encore le russe, le polonais, le
bulgare, le serbe, le slovène, le tchèque, du côté des langues
slaves, etc.
D’ailleurs, l’intercompréhension a existé de tout temps, remarque
Eric Castagne:
,, Elle a existé très tôt dans les ports de l’Europe du Sud entre
locuteurs de langues apparentés: un marin espagnol parlait
en espagnol à un italien qui lui répondait en italien. On a des
témoinages écrits que, dès les premières foires médiévales de
Troyes en Champagne, les clients et les marchands qui venaient
de l’Europe entière se parlaient, chacun d’entre eux dans sa
langue maternelle. Plus récemment, elle a été en usage dans les
métiers du bâtiment: on l’a connue en France suite aux
différentes émigrations italiennes, espagnoles et portugaises;
cette pratique dans ce secteur professionnel m’a été confirmée
également dans l’Europe du nord par le directeur du syndicat
du bâtiment néerlandais.’’ (E. Castagne, 2006, p.1)
Dans la didactique des langues, la méthodologie appropriée pour
l’apprentissage des langues est celle dans laquelle: ,,apprenant
prend appui sur ce qu’il connaît déjà (sa langue maternelle ou
une langue étrangère acquise). Dans ce mouvement vers l’autre
langue , il enrichit la sienne (articulation entre identité et
altérité)’’ (Monique Slodzian, 1997, p.16)

Méthodes d’intercompréhension existantes:


EuRom4: Méthode d’enseignement de 4 langues
Galatea: 7 cédéroms d’auto-apprentissage en langues
Itinéraires romans, projet de l’Union latine proposant une
offre multilingue (6 langues romanes) pour le Ier cycle du
secondaire
Le mythe de la tour de Babel et l’actuelle diversité linguistique
La tour de Babel (Hébreu : ‫מגדל בבל‬
Migdal Babel, Arabe : ‫ برج بابل‬Burj Babil)
est une tour mythique évoquée dans la
Genèse (10:32- 11:9). Peu après le Déluge,
alors qu'ils parlent tous la même langue, les
hommes atteignent une plaine dans le pays
de Shinéar et s'y installent tous. Là, ils
entreprennent par eux-mêmes de bâtir une
ville et une tour dont le sommet touche le
ciel, pour se faire un nom. Dieu les voit, et
estime que s'ils y arrivent, rien ne leur sera
inaccessible. Il considère leur projet trop
ambitieux et il brouille leur langue afin
qu'ils ne se comprennent plus, et les
disperse sur toute la surface de la terre. La
construction cesse. La ville est alors
nommée Babel (terme proche du mot
hébreu traduit par « brouiller »).
Quelques faits sur les langues
• Notre planète compte plus de 7 milliards d’habitants qui
parlent entre 6 000 et 7 000 langues différentes; ils sont
répartis en 189 états indépendants.
• Il existe environ 225 langues indigènes en Europe – environ 3%
du total mondial.
• Plus de la moitié de la population mondiale est bilingue à un
certain degré, et un grand nombre d'individus sont plurilingues,
c'est-à-dire qu'ils ont des compétences en deux langues ou
davantage.
• Dans leur vie quotidienne, les Européens rencontrent un
nombre croissant de langues étrangères. Il faut donc
encourager les citoyens européens à s'intéresser davantage aux
langues.
• Les langues sont en contact permanent entre elles et ainsi
exercent des influences mutuelles de diverses manières:
l'anglais, par exemple, a emprunté des mots à de nombreuses
autres langues par le passé; aujourd'hui, les langues
européennes lui empruntent à leur tour de nombreux termes.

• La langue maternelle est généralement celle qu'un individu


connaît le mieux et qu'il utilise le plus. Il existe certaines
personnes bilingues possédant les deux langues à égalité;
cependant, il est rare qu'il y ait un équilibre parfait entre leurs
deux langues.

• Le bilinguisme apporte de nombreux avantages: il facilite


l'apprentissage d'autres langues, améliore le processus de
réflexion et encourage les contacts avec les autres et leurs
cultures.
• Le bilinguisme et le plurilinguisme apportent également des
avantages économiques: les personnes parlant plusieurs
langues trouvent plus facilement un travail et les entreprises
multilingues sont plus compétitives que les entreprises
monolingues.

• Les langues sont reliées entre elles comme les membres d'une
famille. La plupart des langues européennes appartiennent à la
grande famille des langues indo-européennes.

• La plupart des langues européennes appartiennent à trois


grands groupes: les langues germaniques, les langues romanes
et les langues slaves.

• La famille germanique des langues inclut entre autres le danois,


le norvégien, le suédois, l'islandais, l'allemand, le néerlandais,
et l'anglais.
• Les langues romanes incluent entre autres l'italien, le français,
l'espagnol, le portugais et le roumain.
• Les langues slaves incluent le russe, l'ukrainien, le biélorusse, le
polonais, le tchèque, le slovaque, le slovène, le serbe, le croate,
le macédonien, le bulgare et d'autres encore.

• La plupart des langues européennes utilisent l'alphabet latin.


Certaines langues slaves utilisent l'alphabet cyrillique. Le grec,
l'arménien, le géorgien et l'azerbaidjanaise ont leur
propre alphabet.

• La plupart des pays en Europe comptent un certain nombre de


langues régionales ou minoritaires – certains d'entre elles ont
un statut de langue officielle.

• Les langues non européennes les plus utilisées sur le territoire


européen sont l'arabe, le chinois et le hindi, chacune avec son
propre système de calligraphie.
• La Russie (148 millions d'habitants) compte de loin le plus
grand nombre de languages parlées sur son territoire: entre
130 et 200 en fonction des critères adoptés.
Activités proposées
 Les langues de la classe ( Tous niveaux)

- En groupe – classe: faire la liste de toutes les


langues parlées par les élèves et le professeur

- En paires: créer une fiche – langue:


a) indiquer dans quel(s) pays on parle cette langue
b) citer 5 autres pays où l’on parle français
c) pour chaque pays indiquer un homme ou une
femme célèbre
Selon le modèle
ci-joint réalisez
une affiche avec la
parole ,,merci ‘’,
traduisée dans
toutes les langues
que vous
connaîssez.
Les voix sans frontières

Écouter des chansons dans les langues: français,


italien et portugais et identifier les mots qui
resemblent aux paroles de la langue roumaine.
Bibliographie

Comes, Elena – Plurilingvisme et intercompréhension


en
langues romanes, Ovidius University Press, 2008
http://fr.wikipedia.org/
http://edl.ecml.at/
http://fr.slideshare.net
http://www.education.gouv.fr
http://www.journee-mondiale.com
Célébrons notre diversité ; que cette
journée particulière marque le point de
départ de l'apprentissage d'une nouvelle
langue.

Bonne fête des langues 2019!