Vous êtes sur la page 1sur 10

Les techniques de

mémorisation

Réalisé par :
Haitam Mouhib
Plan
• Introduction
• Comment le cerveau travaille
• Les différentes techniques de mémorisation :
1. La répétition
2. Apprendre en plusieurs fois
3. Inventer une histoire
4. Mind Map
• Conclusion
Introduction

• Le cerveau est un organe complexe, mais qui vous permet de garder en


mémoire ce que vous considérez comme important. Ou plutôt, ce qu'il
considère comme important. Malheureusement, vos cours n'en font peut-
être pas partie.

C'est en comprenant comment votre cerveau fait le tri entre ce qu'il oublie
et ce qu'il conserve que vous allez découvrir le fonctionnement des
techniques de mémorisation.
Comment travaille le cerveau
• Le cerveau juge qu'une information est importante s'il la revoit souvent et s'il la relie à un
souvenir que vous possédez déjà. C'est le problème des cours trop théoriques : si vous ne
pouvez pas rattacher ce que vous apprenez à une réalité concrète, votre cerveau aura des
difficultés à mémoriser ces informations.
• Le cerveau juge également que les informations chargées en émotions sont importantes.
C'est pour cela que vous vous souvenez beaucoup mieux de votre série préférée que d'un
cours de métaphysique.
De plus, vos souvenirs chargés en émotions sont conservés plus durablement que les
autres : si vous essayez de vous rappeler de votre enfance, vous vous souviendrez de vos
fêtes d'anniversaire. Pas de ce que vous mangiez à la cantine de l'école primaire. On peut
donc se servir de cette particularité pour mémoriser des informations totalement "froides"
rencontrées en cours.
Les différentes Techniques de memorisation

1. La répétition :
La répétition est le mécanisme élémentaire de la mémoire. Elle aboutit à des
connexions stables entre neurones (par les points de jonction appelés
synapses) et à une communication facilitée (par les neurotransmetteurs). En
général, il faut des dizaines, parfois même des centaines de répétitions pour
apprendre quelque chose, notamment pour les apprentissages sensori-
moteurs
• Apprendre en plusieurs fois :
L'un des phénomènes découverts dès le début des recherches est « l'apprentissage
distribué». En clair, instaurer des périodes de repos au cours de l'apprentissage donne
de meilleurs résultats que l'apprentissage d'une seule traite. Le cerveau a besoin de
temps et de sommeil, en particulier pour consolider l'apprentissage (notamment pour
la construction de prolongements cellulaires). Les étudiants qui ne font jamais de
pause ont donc tout faux !
• Inventer une histoire :
Une expérience menée en 1969 montre que l'histoire clé peut être une
technique très efficace. Il s'agit, pour retenir une liste de mots, d'inventer une
histoire qui relie les différents termes de la liste. Dans cette expérience, le
groupe qui a utilisé cette méthode a obtenu un taux de mémorisation de 93 %
(soit 100 mots retenus), contre 13 % pour le groupe qui n'avait reçu aucune
instruction.
• Mind Map :
Relire une leçon ne veut pas dire « juste » relire mais aussi la transformer de
manière personnelle pour l’intégrer et la comprendre. Passer une leçon sous
forme de Mind Map est un moyen de relecture efficace car cela nécessite de
sélectionner les informations importantes, de penser à l’agencement des
branches de la carte mentale, de synthétiser les informations sous forme de
mots clés, de réfléchir à des photos d’illustration.
Conclusion

• Ces méthodes de mémorisation permet l'apprentissage presque parfait de


n’importe quelle information , Vous pouvez également transférer ces
stratégie à d'autres activités pour augmenter la capacité naturelle de
votre cerveau. Elle donne les moyens, à celui qui la maîtrise, de s'adapter
facilement à toute nouvelle information qui lui parvient.
•Merci pour votre
attention