Vous êtes sur la page 1sur 25

Shape memory alloy engine for high

efficiency low-temperature gradient thermal


to electrical conversion
Prashant Kumara , Ravi Anant Kishorea,e , Deepam Mauryaa,f , Colin J.
Stewarta , Reza Mirzaeifarb , Eckhard Quandtc , Shashank Priyaa

Présenté par:
IDRISSI Ilham Encadrée par:
ENNAKHLY Ghizlane Pr. EDDIAI

Année universitaire 2019/2020


Problématique

Définitions

Méthodes et expériences

Résultats et discussions

Applications

Conclusion
Problématique
 Le problème environnemental majeur actuel est les
changements climatiques à cause des gaz à effets de serre
générés principalement par les centrales thermiques .

 Hors l'expoloitation de l'effet calorifique de ces gaz, peut se


faire avec profit ,et génération de l'énergie électrique .

 Cette conversion de cette énergie thermique en électrique


peut se faire avec l'utilisation des matériaux aux alliages à
mémoire de forme grâce à leurs caractéristiques qui le
permettent .

 Dans cette étude nous démontrons les techniques et l'utilité


d'un Moteur en AMF qui peut générer 36 W par kg ou 234
kW d'électricité par mètre cube de matière active.
Définitions :

Martensite-
• SMA : matériaux qui a la Austénite • Exploitation de l’énergie
capacité de se déformer à petit échelle tel que la
de façon inélastique et à température ambiante
retrouver sa forme • La transformation pour assurer l’autonomie
initiale par simple martensitique est une des systèmes .
chauffage. transition structurale à l’état
solide du matériau, sans
modification de la
composition chimique, entre Récupération
Alliages à deux phases :Une phase d’énergie
mère, stable à T appelée
mémoire de «Austénite », et une phase
forme (SMA) produit appelée « Martensite
» stable à T.
Méthodes et expériences
La partie expérimentale se fait en trois étapes principales:

Première Deuxième Troisième


étape étape étape
• Calorimétrie • Analyse • Mesure de la
différentielle à thermique- puissance de
balayage DSC
dynamique sortie du
• Analyseur
mécanique moteur
dynamique DMA
 Première étape
Calorimétrie différentielle à
balayage DSC

Chauffage et
refroidissement à
plusieurs reprises

Entre -40 ° C à 100 ° C

Sur 5 échantillons
Ni-Ti de différentes Four avec taux de
tailles chauffage/refroidissement
10 ° C / min
Analyseur mécanique
dynamique DMA

 Sur l’échantillon sélectionné :


Le fil a été balayé de -20 ° C à 100 ° C à différentes vitesses
de balayage de température (1 ° C / min, 2 ° C / min et 3 ° C
/ min) et les fréquences (0,1 Hz, 1,0 Hz, et 10 Hz).
 Deuxième étape Analyse thermique- dynamique

 Cette analyse a été réalisée sur le fil sélectionné. Le


but de l'expérience est d'identifier la distribution de
température du fil en mouvement pendant le
fonctionnement .
 Une Caméra Infrarouge (IR) a été utilisé pour
capturer le rayonnement provenant du fil SMA
mobile et le gradient de température a été évaluée
en conséquence.
 Afin d'obtenir la précision des données thermiques,
l'ensemble du moteur est divisé en petites sections.
 Toutes les vidéos thermiques représentants la
dynamique de fil ont été traitées à l'aide d'un code
Matlab pour obtenir le profil de température.
 Troisième étape Mesure de la puissance de
sortie du moteur

𝑷𝑴é𝒄𝒂𝒏𝒊𝒒𝒖𝒆 𝑷𝑬𝒍𝒆𝒄𝒕𝒓𝒊𝒒𝒖𝒆

 Pour identifier la charge


optimale. Le générateur
(couplé avec le moteur) est
• Nous avons mesurer la relié à une zone de
vitesse angulaire (ω) de la résistance dont la résistance
poulie par un tachymètre peut varier entre 0 et 500 Ω
optique .  Un système d'acquisition de
données, a été utilisé pour
• Nous avons mesurer aussi le acquérir la forme d'onde de
moment d'inertie (I) des tension.
poulies en utilisant le • Un voltmètre a aussi été
logiciel SOLIDWORKS. relié en parallèle à la
résistance externe pour
surveiller la tension de
sortie.
Résultats et discussion
Enquête pour la
conception du
moteur thermique

L'analyse thermique du
moteur thermique

Performances du
moteur thermique
Enquêtes pour la conception du moteur thermique

Les résultats sont donnés par:

 Analyse DSC : On constate que le fil 5 a la plus basse température de


transition vers 48 ° C, ce qui est le plus approprié pour le moteur
thermique .

 Analyse DMA : Une étude comparative détaillée des valeurs de module


d'amortissement nous a permis d’observer que, lorsque la fréquence
augmente, le coefficient d'amortissement diminue, et la température de
transition du fil augmente.
L'analyse thermique du moteur thermique

 Cette analyse indique l'emplacement du fil où la


température de transition de phase inverse est atteinte.
Nous utilisons ces informations pour optimiser la longueur
du fil afin de réduire la taille du moteur thermique.

 La figure au dessus montre le profil de température de la


boucle de câble en partant du point de sortie près de la
poulie inférieure vers la poulie supérieure et de la poulie
supérieure vers la poulie inférieure.

Grâce à ces informations nous obtenons le cycle


thermique complet du moteur de chauffage-
refroidissement- chauffage .
Performances du moteur thermique

- La vitesse angulaire (ω) de la poulie varie


proportionnellement à la température de la
source de chaleur comme le montre la figure .

- ω a été examiné sous différents modes de


chauffage:
Bain d'eau chaude .
Air chaud .
Chauffage par rayonnement à partir d'une
plaque chauffante.
Performances du moteur thermique

 La vitesse angulaire maximale de la poulie


inférieure à l'état d'équilibre a été mesurée à 164
tours par minute et 268 tours par minute pour l'air
chaud et la plaque chaude, respectivement.

 On peut voir aussi que le moteur SMA atteint une


vitesse angulaire maximale lorsque la température
du côté chaud est de 80 ° C et la vitesse angulaire
correspondante est de 420 tours par minute pour
l’eau chaude .

A partir de ces résultats, on peut conclure que le moteur


SMA fonctionne mieux lorsque la source de chaleur est de
l'eau chaude. Par conséquent, dans la suite de cette étude,
on utilise de l'eau chaude comme source de chaleur.
Performances du moteur thermique
Puissance mécanique du moteur

(1)

Avec :
 I est le moment d'inertie de poulies .
 dω/dt est l'accélération angulaire de poulies.
 ω est la vitesse angulaire (rad / s).
Performances du moteur thermique
Puissance mécanique du moteur

 On mesure la variation de la vitesse angulaire en


fonction du temps pour des poulies supérieure et
inférieure, comme représenté sur la figure
suivante .

 La vitesse angulaire de la poulie par rapport au


temps est une fonction polynômiale de sixième
degré. L'accélération angulaire c’est la dérivée
temporelle de l'expression polynomiale. Ces
données ont ensuite été utilisé pour déterminer la
puissance mécanique en utilisant l'équation (1).
Performances du moteur thermique
Puissance mécanique du moteur

 La figure au dessus représente la puissance mécanique


totale du moteur SMA à Tw = 69 ° C. On peut trouver la
puissance mécanique maximale à 12,5 mW.

 La figure au dessous montre la comparaison de la puissance


mécanique à deux différentes températures d'eau chaude:
Tw = 69 ° C et 80 ° C.
 La puissance mécanique maximale obtenue par le moteur
est 26mW à Tw = 80 ° C, qui est plus de deux fois la
puissance mécanique obtenue à Tw = 69 ° C.
 La puissance mécanique spécifique, calculée en divisant la
puissance mécanique sur la masse du composant actif (fil
SMA dans ce cas), a été jugée 52 W / kg à Tw = 80 ° C.
Performances du moteur thermique
Puissance électrique du moteur

 La figure au dessus représente la tension de sortie DC (V) et le


courant de sortie (I) obtenus pour des différentes résistances
de charge à la température de l'eau chaude fixe de 80 ° C.

 La tension de sortie maximale de 1,7 V a été obtenu à 500 Ω.

 La figure au dessous représente la puissance du moteur


électrique en fonction de la résistance externe à différentes
valeurs de température de la source de chaleur.

On peut voir que le moteur SMA génère une sortie de


puissance électrique maximale de 18 mW à travers la
résistance de charge 70 Ω lorsque la température de l'eau
chaude est de 80 ° C .
Performances du moteur thermique
Rendement du moteur

 Le rendement thermodynamique matériau SMA est calculée à


5,0% .

 Le rendement de conversion thermique / électrique maximale


du moteur était de 1,5%, ce qui correspond à 10,5% du
rendement de Carnot.

 L'efficacité du moteur thermique SMA a été comparé à d'autres


technologies existantes utilisées pour la conversion de
l'énergie thermique-électrique. Dans ce domaine, un
générateur thermo-électrique (TEG) est le plus connu .
Démonstrations de moteur
thermique SMA et de l'impact futur
Démonstrations de moteur thermique SMA et de l'impact futur:

La génération de son dans un milieu aqueux :


Cette démonstration pourrait ouvrir la voie à
une communication acoustique air / sous-marin
autonome.

La surveillance en temps réel de la santé de l'eau


à l'aide des capteurs à moteur thermique SMA :
qui peuvent être déployés dans des bâtiments
résidentiels et dans des environnements naturels
tels que des sources chaudes.

Les résultats montrent que les moteurs


thermiques en alliage à mémoire de forme des
dimensions indiquées ici peuvent réduire de 1,7
kg la production de CO2 par jour.
Conclusion :
Conclusion:

Le rendement
thermodynamique
𝑷𝑴é𝒄𝒂𝒏𝒊𝒒𝒖𝒆 maximale
du matériau en AMF
Parmi les diférentes du moteur AMF s'est avérée être de
Dans cette étude sources de chaleur
était de 12,5 mW à 5,0%. Le rendement
nous démontrons le examinées, le
69 ° C et de 26 mW de conversion
fonctionnement d'un moteur AMF a
à 80 ° C. thermique /
moteur thermique obtenu les meilleurs
𝑷𝑬𝒍𝒆𝒄𝒕𝒓𝒊𝒒𝒖𝒆 maximale électrique maximale
qui fonctionne en résultats avec l'eau
du moteur était de
dessous de 80 ° C . chaude comme du moteur était de
1,5%, ce qui
source de chaleur. 8,8 mW à 70 ° C et
correspond à 10,5%
de 18 mW à 80 ° C.
du rendement de
Carnot.
Thank you
for your attention

Vous aimerez peut-être aussi