Vous êtes sur la page 1sur 26

Traumatisme du pied

N. Khernane
Service de chirurgie orthopédique et traumatologique Batna

Le sable de Oued Souf

Email: Khernane_nacer@hotmail.com
Avant pied

Lisfranc

Médio-pied

Chopart

Arrière pied
PLAN SAGITTAL
PLAN HORIZONTAL

Position
zéro ADDUCTION ABDUCTION
PLAN FRONTAL

Position zéro

VARUS

VALGUS
PLAN FRONTAL

Position zéro SUPINATION PRONATION


• On dénomme ainsi :
• L’arrière pied, formé par le calcanéus et le talus, peu mobile, appui

• Le médio-pied, par les trois cunéiformes, le naviculaire et le cuboïde,


suspendu, stable et peu mobile

• L’avant pied, par les métatarses et les phalanges et les sésamoïdes. Très
mobile en contact avec le sol.
La voûte plantaire est formée de 3 arches :

• Arche antérieure
• Arche latérale
• Et l’arche médiale
MECANISMES DU TRAUMATISME

• Traumatismes directs :
Les traumatismes directs engendrent souvent des lésions
graves.

• Traumatismes indirects
mouvements forcés de torsion interne, de torsion externe, d’un
mouvement en hyperflexion et d’hyperextension
LE DIAGNOSTIC :

• L’interrogatoire : il précise l’heure du traumatisme et


du dernier repas, le type du mécanisme, l’âge du
patient et sa profession

• L’examen clinique va à la recherche :

- douleur
- œdème ou d’une déformation
- plaie profonde ou superficielle
Il apprécie :
- L’état vascul-nerveux
LES FRACTURES DE L’ARRIERE PIED
LES FRACTURES DE L’ARRIERE PIED
• LE CALCANEUS
Fractures thalamiques et péri – thalamiques
Subdivisées en cinq types, décrite par DUPARC & KEMPF

Type I : Les fractures séparations déterminent 2 fragments


Type II : Les luxations : elle intéresse le fragment postéro –
externe après sa séparation.
type III : Les fractures séparations – enfoncements Ce sont des
fractures à 3 fragments
Type IV : Les fractures séparations – enfoncements 4 fragments
Type V : Les fractures séparation enfoncements comminutives :
Le calcanéum ressemble à un tampon buvard
TALUS
• On distingue 2 types de fractures
- Les fractures parcellaires : 30%
- Les fractures totales : représentent 70%, elles se répartissent
en fractures-séparations et fractures totales du corps de
l'astragale
Stade 1 :
Pas de déplacement. Pas d'altération de l'articulation. Seule la
vascularisation à travers le col est affectée. Le risque de nécrose
est faible.
Stade 2

Déplacement avec subluxation ou luxation de l'articulation sous-


astragalienne avec bascule en flexion plantaire du fragment
proximal
Stade 3

• Énucléation du fragment astragalien en arrière et en dedans


de la malléole interne. Le tibia s'insinue entre les deux
fragments astragaliens.. Le risque de nécrose est de 85%.
• LUXATION DE CHOPART
• LUXATION TARSOMETATARSIENNE (LISFRANC)
• FRACTURES DES METATARSES
• FRACTURES DES PHALANGES
• FRACTURES DES SÉSAMOIDES
amputation
CONCLUSION

Certaines lésions du pied peuvent passer


inaperçus, en particuliers chez le polyfracturé et
le polytraumatisé. De ce fait un examen clinique
soigneux complété par une exploration
radiologique s’avère nécessaire.