Vous êtes sur la page 1sur 9

m  

 
 
 

  
 

  
 
  
 

m

   

 


 

| 
   
m  
 
 
 

  
 
OBJECTIF

Coordination des actions publiques et privées en matière de gestion des


déchets ménagers et assimilés en vue d¶assurer la réalisation de
différents objectifs (prévention, transport, valorisation, information, «)
Soit l¶établissement d¶un réseau d¶installations d¶élimination permettant à la fois
l¶utilisation des meilleures techniques pour une valorisation maximale des déchets
et leur élimination à une distance suffisamment faible des lieux de production.

BASE LEGALE ET REGLEMENTAIRE

Loi 75-633 du 15 juillet 1975 modifiée notamment par celle du 13 juillet 1992, qui
précise les conditions d¶élaboration des plans, les rend obligatoires et opposables.
Directive Européenne n° 2001/42/CE/ du 27 juin 2006 transposé en droit français par
ordonnance n° 2004-489 du 3 juin 2004 et par les décrets n°2005-608 et 2005-613 du
27 mai 2005 qui impose la réalisation d¶une évaluation environnementale

| 
   
m  
 
 
 

  
 
AU NIVEAU D¶UN DEPARTEMENT

Autorité responsable de l¶établissement d¶un plan :

Monsieur le Préfet de département jusqu¶en décembre 2004 (ou fin de la révision)


puis, à partir de janvier 2005, Monsieur le président du Conseil Général, assisté
d¶une commission d¶élaboration du plan (dont il fixe la composition) et qui
comprend notamment :

des représentants des conseils généraux, de communes


et de groupements

de l¶ADEME

ainsi que des professionnels, des personnalités qualifiées


et des représentants d¶associations

Concertation approfondie avec les partenaires concernés et transparence.


| 
   
m  
 
 
 

  
 
ECHEANCE

A compter de la publication du décret d¶application, chaque département doit être couvert par un
plan départemental ou interdépartemental dans un délai de trois ans (échéance : novembre 1996
puis novembre 1999).
CONTENU

Les plans prescrivent des mesures de prévention :


.Ils comportent des inventaires prospectifs des quantités de déchets à éliminer
.Ils fixent les proportions de déchets qui seront valorisés / incinérés / stockés à 5et 10 ans
.Ils recensent toutes les installations en service ou en cours de montage
.Ils énoncent les installations qu¶il sera nécessaire de créer dont les centres de stockage de
déchets ultimes

MISE EN APPLICATION

Les projets de plans sont soumis pour avis aux Conseils Généraux, aux communes, aux services
de l¶état, aux chambres consulaires, «. et à enquête publique avant d¶être approuvés par
l¶autorité administrative.
Les décisions prises dans le domaine des déchets par les personnes de droit public et leurs
concessionnaires doivent être compatibles sans délais(trois ans pour les installations existantes).

| 
   
m  
 
 
 

  
 
¢laboration du diagnostic
(connaissance de la situation) m !!m"#!#

Validation par la Commission ¢tat des techniques

Analyse des contraintes et opportunités

Validation par la Commission

Détermination des objectifs par la


Commission
compléments
ou modifications
éventuelles
¢tude de scénarios d¶organisation

Validation par la Commission

Choix d¶un scénario d¶organisation par la Commission

Procédures de consultations et d¶enquête publique

| 
   
m  
 
 
 

  
 
  
 

m
%&  '(()*
m$$ m$$ m$$% m$$    % 

  

  $  


 
juil. 2001
Compétence état ±      

  $  
  
  
fév. 1997 déc. 2003
Compétence état puis département depuis 1997ß


   


 

  
 
 !"

  $  
  
+
sept. 2000
Compétence département depuis janvier 2005ß





  
 



  
#
 

  $  
  
  
+
nov. 1996 juil. 2002
Compétence département depuis janvier 2005ß



    


 



  
$#
 

| 
   
m  
 
 
 

  
 
L¶évaluation environnementale

Directive Européenne n° 2001/42/CE/ du 27 juin 2006 transposé en droit français par


ordonnance n° 2004-489 du 3 juin 2004 et par les décrets n°2005-608 et 2005-613 du
27 mai 2005 qui impose la réalisation d¶une évaluation environnementale

Ne constitue pas une procédure autonome, elle est mise en œuvre dans le cadre des
procédures relatives aux plans (DND et DD) et comprend les étapes chronologiques
suivantes:

> Préparation du rapport par l ¶autorité responsable du plan


> Consultation avant adoption du plan
> Diffusion et mise à disposition du public avec le plan
> Suivi environnemental de la mise en œuvre du plan

| 
   
m  
 
 
 

  
 
L¶évaluation environnementale
L¶évaluation environnemental doit s ¶attacher à analyser les scénarios envisagés et
déterminer l¶impact créés ou évités sur les différentes dimensions de l¶environnement
(Pollutions et qualités des milieux, ressources naturelles, risques sanitaires, nuisance,
espaces naturels / sites /paysage)

L¶évaluation doit donc comporter les éléments suivantes:

> ¢tat initial de l¶environnement de la zone concernée


> Identification des objectifs de références nationaux et internationaux
> Analyse comparative des incidences des projets et scénarii
> Choix préférentiel d¶un scénario (peut-être différent du choix politique
inscrit dans le projet de plan, il s¶agit ici d¶un aide à la décision).
> Approfondissent (éventuellement) des effets notables du scénario retenu
durant l¶évaluation environnementale.
> Recherche des mesures réductrices ou compensatrices
> Préparation (et par la suite mise œuvre) du suivi environnemental du plan

| 
   
m  
 
 
 

  
 
L¶évaluation environnementale

Le rapport proprement dit n¶a pas vocation à reprendre l¶ensemble des réflexions et
démarches mise en œuvre mais à proposer une vision synthétique des résultats auxquels
a conduit cette démarches.

Ce rapport se compose donc les éléments suivantes:

> Résumée des objectifs du plan


> Analyse de l¶état initial
> Analyse exposant des incidences du plan
> Exposé des motifs pour lesquels le projets de plan a été retenu
> Présentation des mesures réductrices ou compensatrices
> Un résumé non technique et la description de la manière dont
l¶évaluation environnemental a été effectuée

|