Vous êtes sur la page 1sur 20

INCOTERMS 2020

EXPOSANTS: ENCADREUR:

Mohamadou Isaac FAYE Mr SANO


Samba DIOP
INTRODUCTION

I DEFINITION

II ROLE

III PRESENTAION DES INCOTERMS 2020

IV INNOVATIONS APPORTEES

CONCLUSION
INTRODUCTION
 Les relations achats-ventes ont souvent
généré des problèmes récurrents. Les risques,
les obligations du vendeur et celles de
l'acheteur , les frais de transport, tous ces
facteurs qui régissent le commerce
international. En 1936, dans le cadre de
répondre à ce souci, le chambre de commerce
international située à paris , a publié sous le
nom d'INCOTERMS 1936 une série de règles
internationales pour répondre aux
préoccupations majeures constatées dans les
relations de commerce international. De
nombreux aménagements ont été apportés
aux règles de 1936 pour aboutir aujourd'hui
aux INCOTERMS 2020.
I-DEFINITION
 Les INCOTERMS définissent :
 1. La réparation des obligations entre
vendeur/acheteur.
 Qui fait quoi en termes de transport -assurance-
douanes. Qui fournit les documents associés
 2.La réparation des couts .
 Qui paie quoi en termes de transport-assurance-
douanes et autres prestations annexes. Le
transfert des frais de fait au lieu de destination
associé à l‘INCOTERM choisi.
 3.La répartition des risques.
 Jusqu'où le vendeur est il responsable des risques
encourus par la marchandise durant le transport?
Le transfert de risque se fait au lieu de livraison. Il
ne correspond pas toujours au lieu de destination.
II-ROLE
Le rôle des incoterms est de définir
les obligations du vendeur et de
l'acheteur en ce qui concerne la
livraison de la marchandise vendue
en venant préciser au contrat de
vente quelles sont les obligations
respectives du vendeur et de
l'acheteur principalement en matière
de déclarations d'exportation et
d'importation.
III-PRESENTATION DES
INCOTERMS
La version 2020 est composée de 7
règles applicables à tout mode de
transport et 4 règles applicables
seulement au transport maritime et
fluvial. Ce qui nous fait un total de
11 incoterms comparés à la
version précédente ( 2010).
EXW
 Le vendeur a rempli son obligation de
livraison quand la marchandises est mise à
disposition dans son établissement
( atelier , usine, entrepôt , ...) .L'acheteur
supporte tous les frais et risques inhérents
à l'acheminement des marchandises de
l'établissement du vendeur à la destination
souhaitée. Le vendeur n'a pas à charger la
marchandise sur un quelconque véhicule
d'enlèvement . Ce terme représente
l'obligation minimale du vendeur. C'est
à utiliser dans les échanges nationaux.
FCA
 Le vendeur a rempli son obligation de
livraison quand il a remis la marchandise ,
la marchandise dédouanée à l'exportation,
au transport désigné par l'acheteur au
point convenu. L'acheteur choisi le mode
de transport et le transporteur. L'acheteur
paye le transport principal. Le transfert de
frais et risques intervient au moment où le
transporteur prend en charge en charge la
marchandise. L'option ''Connaissement à
bord'' permet à l'acheteur et au vendeur
de se mettre d'accord pour que le vendeur
puisse obtenir le connaissement.
CPT
Le vendeur choisit le mode de
transporteur et paye le fret pour le
transport de la marchandise jusqu'à
la destination convenue. Il
dédouane la marchandise à
l'exportation. Quand la
marchandise est remise au
transport principal, les risques
sont transférés du vendeur à
l'acheteur.
CIP
Le vendeur a les mêmes
obligations qu'en CPT , mais il doit
en plus fournir une assurance
tous risques. Le vendeur
dédouane la marchandise à
l'exportation.
DAP
Le vendeur doit livrer les
marchandises en les mettant à la
disposition de l'acheteur sur le
moyen de transport arrivant
prêtes pour être déchargées à
l'endroit convenu, si spécifié,
au lieu de destination convenu à
la date ou dans les délais
convenus. Le vendeur assume les
risques liés à l'acheminement des
marchandises jusqu'au lieu de
DPU
Le vendeur a rempli ses obligations
lorsque la marchandise est placée
à la disposition de l'acheteur ,
décharge du moyen de transport
au lieu de destination convenu(ce
lieu peut être un terminal, un
entrepôt ou les locaux de
l'acheteur).
DDP
A l'inverse de EXW à l'usine , ce
terme désigne l'obligation
maximum du vendeur . Le
vendeur fait tout , y compris le
dédouanement à l'import et le
paiement des droits et taxes
exigibles. Le transfert des frais et
risques se fait à la livraison chez
l'acheteur. Le déchargement
incombe en frais et risques à
l'acheteur.
FAS
Le vendeur a rempli son obligation
de livraison quand la marchandise
a été placée le long du navire,
sur le quai au port d'embarquement
convenu. L'acheteur doit supporter
tous les frais et risques de perte ,
de dommage que peut couvrir la
marchandise. Le terme FAS impose
au vendeur l'obligation de
dédouaner la marchandise à
l'exportation.
FOB
Le vendeur a rempli son obligation de
livraison quand la marchandise est
placée au bord du navire au port
d'embarquement désigné . Le vendeur
dédouane la marchandise à l'exportation.
L'acheteur choisit le navire et paye le fret
maritime .Le transfert de risques
s'effectue lorsque les marchandises sont
à bord du navire. A partir de ce moment
l'acheteur doit supporter tous les frais.
CFR
Le vendeur doit choisir le navire et
payer les frais et risques
nécessaires pour acheminer la
marchandise au port de destination
désigné. Les formalités d'exportation
incombent au vendeur. Le transfert
des risques s'effectue au moment où
les marchandises sont mises à bord
du navire.
CIF
Le vendeur a les mêmes obligations
qu'en CFR mais il doit en plus
fournir une assurance maritime
minimale. Les formalités
d'exportation incombent au vendeur.
IV-INNOVATIONS
 1.Connaissement avec mention de mise à bord dans la
règle incoterm
 FCA : nouvelle option permettant au vendeur d'obtenir ce
document.
 2.Niveau de couverture assurance différencié entre CIF
et CIP
 CIF=Assurance minimale
 CIP: Assurance tous risques
 3.Possibilité pour le vendeur ou l'acheteur d'utiliser leur propre
moyen de transport en FCA , DPU, DAP, DDP sans recourir à
un sous traitant.
 4.DAT ( Delivered At Terminal) devient DPU( Delivered
At Place Unloaded-Rendu au lieu de destination
déchargé)
 Le lieu de destination peut être n'importe quel lieu. Si ce lieu
n'est pas un terminal , le vendeur doit s'assurer qu'il peut y
décharger les marchandises.
 5. Ajoue d'exigences relatives à la sécurité dans les obligations
transport et la répartition des couts en découlant.
CONCLUSION:
Les INCOTERMS jouent un rôle capital
dans les contrats liés au commerce
international. Le transport maritime
devient la voie la plus puisée.
C'est pourquoi la non disposition d’une
législation pouvant atténuer les risques
de conflits commerciaux, parait
indispensable dans une ère où la
globalisation de l'économie prend plus
d'ampleur.