Vous êtes sur la page 1sur 18

télécommunications par satellites

Réalisés par : BADDOU ZOHEIR


NEKACH YOUSSOUF
MABROUKI SOHAIB
ABDI MOHAMED
AHMED NOUR
PLAN
introduction

Types de satellites

Les différentes catégories de satellites

Pourquoi un satellite artificiel ne retombe pas sur


Terre?

Application

Quelques satellites artificiels importants


INTRODUCTION

 Le mot satellite viendrait du latin est voudrait dire: garde du


corps, complice. Un satellite artificiel est un engin construit par
l'homme et placé en orbite autour d'un astre, en particulier de la
Terre, par une fusée ou un système de transport spatial.Apparus
pour des motifs politiques, les satellites artificiels sont devenus
des outils indispensables pour la science, la défense, les
télécommunications et pour des applications aussi variées que la
prévision du temps, la lutte contre la pollution ou le sauvetage de
navigateurs en détresse. Le premier satellite, Spoutnik 1, lancé
par l'U.R.S.S. le 4 octobre 1957, n'était qu'une petite boule
métallique.
 En 60 ans : Plus de 6000 satellites et sondes et vaisseaux habités
lancés
 Applications : - civiles - militaires - scientifiques
TYPES DE SATELLITES
 Les satellites géostationnaires:
Ces satellites tournent à la même vitesse que la Terre tourne sur
elle-même.
Ils semblent donc immobiles depuis la Terre. Ils ont donc une orbite
géostationnaire. 
De plus, ils sont à 36000 km de la Terre.
 
 Les satellites à défilement:
Ces satellites artificiels n'ont pas une orbite géostationnaire: ils font le tour de la
Terre généralement en 1h-1h30. Ils sont en orbite basse (entre 600km et 800km
d'altitude).
Ils sont aussi plus petit et ont besoin de moins de puissance par rapport à un
satellite géostationnaire. Enfin cela revient moins chère de mettre un satellite en
orbite basse qu'en orbite géostationnaire.
Parmi ces satellites à défilement, on distingue les satellites à orbite polaire, qui
survole les pôles à chaque révolution.C'est une orbite circulaire. Parmi ces satellites
à orbite polaire, il y a aussi des héliosynchrones qui survolent à chaque révolution
un même point, permettant ainsi par exemple de suivre l'évolution d'un espace.
Les différentes catégories de satellites
 -Les satellites scientifiques:
Ils sont utilisés dans la géodésie et dans la physique (pour démontrer des
théories).
Parmi eux, on trouve les satellites d'astronomie qui sont des téléscopes
en orbite, ils permettent beaucoup de nouvelles opportunités pour les
chercheurs (découvert de nouvelles exoplanètes...). Le plus connu reste
Hubble, mais il en existe d'autre, comme les européens Hershel et Planck.
D'autre part, on trouve aussi les satellites météorologiques (pour la
météo). Ils peuvent avoir une orbite polaire et héliosynchrone où
géostationnaire.
 Les satellites de télécommunication
Comme le nom l'indique, ces satellites sont utilisé pour communiquer,
c'est à dire de transmettre des informations d'un point à un autre de la
Terre. Cela peut être une communication téléphonique, un transfert de
données, un programme de télévision... .Ils ont une orbite
géostationnaire.
Parmi les réseaux les plus connu, il y a le géant américain: INTELSAT, et
ses concurents européen et arabe EUTELSAT et ARABSAT.
 -Les satellites de télédirection (où d'observation): 
Ces satellites ont pour but d'observer la Terre.Ils sont utilisés dans
plusieurs domaines:
-Le domaine scientifique: sécheresse, température de la mer...
-Le domaine économique: agriculture...
-Le domaine militaire: les fameux satellites-espions.
Ces satellites utilisent généralement une orbite héliosynchrone,
notamment pour avoir une bonne résolution d'image.
 -Les satellites de positionnement:
Ils permettent de connaître la position d'objets à la surface de la Terre,
dans les airs (avions, missiles...) et dans l'espace.
 Les trois système les plus connu sont: 
Le système GPS américain: DORIS
Le futur système européen: GALILEO
Le système russe: GLONASS
Pourquoi un satellite artificiel ne retombe pas sur Terre?

 Pour qu'un satellite ne retombe pas sur Terre, il faut qu'il soit à une certaine
altitude et à une certaine vitesse: la vitesse de satellisation.La vitesse de
satellisation est la vitesse initiale qu'il faut donner à un objet pour qu'il ne
tombe pas au sol mais qu'il ne s'éloigne pas non plus de la terre
Si la vitesse initiale est trop petite, l'objet subissant l'accélération
gravitationnelle dirigée vers le centre de la terre, celui-ci tomberait.
Si la vitesse initiale est trop grande, l'objet échappera du voisinage de la Terre.
Ce n'est pas la masse du satellite mais celle de la Terre qui détermine pour
l'altitude donnée la vitesse de satellisation.La masse du satellite déterminera
uniquement l'énergie nécessaire pour atteindre cette vitesse.
Plus le satellite est éloigné, plus la vitesse de satellisation est faible.
Comment sont-ils constitués ?
 Un satellite est composé de deux parties:
-La charge utile:La partie du satellite qui lui permet de remplir la mission
pour laquelle il a été conçu.A l'intérieur ont y trouve des antennes
(satellite de télécommunication), des radiomètres (satellite de
télédetection), des téléscopes (satellite d'astronomie)... Tout dépend du
satellite dont il est question.
 
-La plateforme (+ panneaux solaires):C'est la partie du satellite qui fournit
les ressources nécessaires (énergie), et qui permet de porter la charge
utile. 
Application
Applications civiles
 Télécommunications
 Diffusion TV
 Satellite news gatherings
 Internet, multimédia
 Téléphonie mobile
 Internet à bord des avions / navires
 Localisation GPS, Galileo, Glonass, Beidou
 Localisation pour sauvetage / suivi de navires, avions,…
 COSPAS-SARSAT
 AIS (Automatic Identification System)
 ADS-B (Automatic dependent surveillance – broadcast)

• Observation de la Terre –
Météo
Cartographie
Gestion des ressources naturelles (forêts, …)
Applications militaires
 Le satellite est un élément clé de la chaîne de commandement et de décision
 Reconnaissance
observation jour et nuit : programme DGA MUSIS (Multinational Space-based Imaging
System)
alertes rapides : détection de tirs de missiles (programme Space-Based Infrared
System (SBIRS) aux USA)
 Télécommunications
 Renseignement
 Interception de rayonnement électromagnétique : détection d’avions, navires par
leurs radars ELINT : ELectronic Signals INTelligence programme français DGA
CERES (CapacitE RoEm Spatiale)
 Positionnement
 GPS, Glonass
Applications scientifiques

 Exploration de l’univers et du système solaire


 Etude de la Terre
 Observatoire en orbite
Quelques satellites artificiels importants
 1959
Discovery-1: le premier satellite millitaire américain.
 1960 
TIROS-1 est le premier satellite météorologique (lancé par les Etats-Unis).
Midas 2: satellite de surveillance anti-missile (lancé aussi par les Etats-Unis).
 1964
Syncom 3 (Etats-Unis) est le premier satellite à être mit en orbite géostationnaire.
 1974
Symphonie: premier satellite européen de télécommunication.
 1990
 Hubble qui est un satellite d'astronomie optique Américain

 2003
MOST (Etats-Unis) est le plus petit téléscope spatial mit en orbite .