Vous êtes sur la page 1sur 25

ANATOMIE DU CRÂNE

MISE EN PLACE DES OS DU CRÂNE

OCCIPUT

Philippe GUERIN
Ostéopathe D.O. MROF
LE CRÂNE
Squelette osseux de la tête
Il peut être divisé en deux parties :
 le neurocrâne qui protège le
cerveau est constitué des :
 Desmocrâne ou neurocrâne
membraneux, donnant la voûte
 Chondrocrâne ou neurocrâne
cartilagineux, donnant la base
 le viscérocrâne qui forme le
squelette de la face
LE SQUELETTE DE LA TÊTE

Desmocrâne

Neurocrân
e

Chondrocrân Viscérocrân
e e
CRÂNE Vue de face
Pariét
Front al
al
Sphénoïd
e
Ungui
s
Tempor
al Malair
e nasale
Os
Maxillaire Corne
supérieur Vome t
r Mandibule
Ethmoïd
CRÂNE Vue de profile
Pariét Front
al al
Sphénoïd
Tempor
e
Ungui
al
Occiput s
Malair
e
Maxillair
e
supérieu
r
Mandibul
Mastoïde
e
CRÂNE Vue interne
Front Pariét
al al
Ethmoï
de

Vome
r

Maxillair
e Occipu
Palatin Sphénoïd
t
SUTURE
Définition : synfibrose, articulation
immobile où le contact entre les os se fait
par une union fibreuse
(Le Garnier Delamare – Dictionnaire des termes de médecine – 25 e édition –
Maloine, Paris 1999)

Étymologie : du lat. « sutura », de « suere »


=coudre, issu du sanscrit « siv » = coudre,
pour raccorder ou assembler les parties
d’un objet.
Anat. Mode d'articulation, de deux parties qui
entrent l'une dans l'autre par des dentelures et qui
paraissent cousues ensemble : -Les SUTURES du
crâne.[1]
TABLES
On distinguera au niveau des sutures :
Une table externe, exocrânienne,
Une table interne, endocrânienne.
Ces tables correspondent à la portion
osseuse se chevauchant au niveau des
sutures.
BISEAUX
Entre les tables, se trouvera un
biseau, orientation de la facette
osseuse participant à la suture.
    le biseau interne regarde en
dedans,
    le biseau externe regarde en
dehors.
C’est l’orientation des biseaux qui
donne la capacité de mouvement de
l’os. Le changement de biseau, ou
TABLES et BISEAUX
Table externe Biseau externe
Dhs
 
 

Biseau interne Table interne


Dds
 
Principe de description d’une suture (en coupe)
OCCIPUT

du lat. « occiput, occipitis » = arrière de la


tête, apparemment issu de « ob-caput »,
difficile à interpréter[1]. « ob » = dans le
sens de renversement et « caput » = tête :
le côté renversé, l'autre côté de la tête[2].

[1] Jean BOUFFARTIGUE – Anne-Marie DELRIEU - Étymologies du français Les racines


latines p. 287
[2] Émile LITTRÉ - Dictionnaire de la langue française XIX e siècle
OCCIPUT
Os plat, impair et symétrique, appartenant
à la fois à la voûte et à la base du crâne.
Il est composé de trois parties:
Composé de trois parties :
 le corps ou apophyse basilaire,
 les masses latérales,
 l’écaille.
Il est entouré en avant par le sphénoïde, en
dehors les temporaux et en haut les
pariétaux. Il s’articule en dessous avec
l’atlas.
OSSIFICATION
Desmocrâne

Ecaille

Masses
latérale
s
Chondrocrâne

Apophyse basilaire ou
VUE INFERIEURE
Ecaille
Protubérance
occipitale externe
(Inion)
Ligne courbe
occipitale supérieure
Ligne courbe
occipitale inférieure
Crête occipitale
externe
Canal condylien
postérieur
Apophyse jugulaire
Condyle Apophyse
Trou basilaire
Canal condylien
VUE ENDOCRÂNIENNE
Sinus longitudinal
supérieur
Fosse occipitale
Protubérance
occipitale interne
Sinus
transverse
Crête occipitale
interneFosse
cérébelleuse
Sillon du sinus
latéral jugulaire
Apophyse
Tubérosité
occipitale
Gouttière basilaire
Symphyse Trou
CONDYLES OCCIPITAUX

Les condyles occipitaux, à la face


inférieures de l’occiput, s’articulent
avec les cavités glénoïdes de l’atlas
Ils sont ovalaires, à grand axe oblique
vers l’avant et le dedans, regardant
en bas et en dedans. Leur surface est
convexe
TROU OCCIPITAL
Limité :
en avant par le bord postérieur du corps,
latéralement le bord interne des masses
latérales,
en arrière le bord antérieur de l’écaille occipitale.
Il contient :
le bulbe rachidien enveloppé dans les méninges,
la dure-mère qui adhère au pourtour du trou,
les deux artères vertébrales,
les artères spinales antérieures et parfois
postérieures,
la racine médullaire de chaque nerf spinal XI,
des plexus veineux.
TROU OCCIPITAL
Bulbe Artère
rachidien spinale
antérieur
Dure- e
mère

Ligame Nerf
nt spinal
dentelé (XI)

Artère Artère spinale


vertébrale
CANAUX CONDYLIENS
Le canal condylien antérieur sert de passage au
nerf grand hypoglosse XII et aux veines
condyliennes antérieures.

Le canal condylien postérieur (inconstant) est


occupé par les veines condyliennes postérieures.
TROU DECHIRE
POSTERIEUR
En avant de l’apophyse jugulaire, l’occiput constitue le bord
postéro-interne du trou déchiré postérieur que le rocher
borde en avant et en dehors.
A la partie antérieure du trou déchiré, l’épine jugulaire sert
d’insertion au ligament pétro-occipital qui coupe en deux le
trou déchiré postérieur.
En arrière du ligament pétro-occipital, le trou laisse le
passage au sinus latéral qui se prolongera avec la veine
jugulaire et qui reçoit le sinus pétreux inférieur, lequel
parcourt le trou déchiré longitudinalement.
En avant passent successivement le nerf spinal XI, l’artère
méningée postérieure, le nerf pneumogastrique X, sur le côté
interne du sinus pétreux, puis en avant et en dehors le nerf
glosso-pharyngien IX.
TROU DECHIRE
POSTERIEUR
Av Sinus pétreux Tempora
Dhs inférieur l
Nerf glosso-
Nerf pharyngien
pneumogastriq (IX)
ue (X)

Artère Sinus
méningée latéral
postérieure
Facette
Nerf spinal jugulaire
(XI) temporale
Ligament Apophyse jugulaire
Occiput pétro-occipital occipitale
SUTURES PARIETO-
OCCIPITALE
Le sommet de l’écaille occipitale, dénommée
Lambda, correspond à la jonction des deux
pariétaux.
Entre le lambda et l’astérion, l’occiput est en
relation avec le pariétal.
Dans la moitié supérieure, vers le lambda, le
biseau est interne, c’est à dire que l’occiput
recouvre le pariétal.
Dans la partie inférieure, vers l’astérion, le biseau
est externe, c’est le pariétal qui recouvre l’occiput.
Ainsi au niveau de la suture sagittale les pariétaux
rentreront sous l’écaille occipitale, tandis que la
SUTURES OCCIPITALES
Pariét
al
Suture
pariéto-
occipitale

Occiput

Suture Tempor
occipito- Mastoïd al
SUTURE OCCIPITO-
MASTOÏDIENNE
En dessous de l’astérion, jusqu’à l’apophyse
jugulaire, l’occiput est en relation avec la portion
mastoïdienne du temporal.
Cette suture présente deux portions, l’une
supérieure plutôt verticale, à biseau externe,
jusqu’au pivot condylo-squamo-mastoïdien, puis à
biseau interne dans la portion presque horizontale
qui rejoint l’apophyse jugulaire.
En avant de l’apophyse jugulaire, l’occiput
constitue le bord postéro-interne du trou déchiré
postérieur
SUTURES ET BISEAUX
Lambda
Biseau
Portion interne
pariétale
Biseau
Astérion externe
Biseau
Portion externe
temporale Biseau
interne

Point pivot condylo-squamo-