Vous êtes sur la page 1sur 44

DISPOSITIFS

CONTRACEPTIFS
INTRA-UTÉRINS
(DIU) :
INTRODUCTION
INTRODUCTION AUX DIU
Objectifs :
 Expliquer comment le DIU au cuivre prévient
la grossesse
 Contrecarrer les conceptions erronées à propos
du DIU concernant les inflammations
pelviennes (PID), la grossesse extra-utérine, le
VIH
 Expliquer les critères de recevabilité médicale
de l’OMS pour les DIU au cuivre
 Expliquer les contre-indications et les
précautions en fonction des critères de
recevabilité médicale de l’OMS
LES DIU DANS LE MONDE
153 millions d’utilisatrices dans le
monde
UTILISATION DU DIU DANS DIFFÉRENTES
PARTIES DU MONDE
 60% (92 millions) des utilisatrices du DIU
mariées dans le monde vivent en Chine
 12% dans d’autres pays asiatiques
 11% en Europe de l’Est et en Asie centrale
 7% dans le Proche-Orient et en Afrique du
Nord
 5% en Amérique latine et aux Caraïbes
 5% dans les pays développés
 <1% en Afrique subsaharienne
UN INTÉRÊT RENOUVELÉ FACE
AU DIU
 Malgré des conceptions erronées persistantes, les
utilisatrices du DIU ont des taux de satisfaction
(99% contre 91% pour les utilisatrices de la pilule)
et des taux de continuation plus élevés que les
utilisatrices de nombreuses autres méthodes
 La recherche récente a mené à des changements
importants dans les critères de recevabilité de
l’OMS
 Le risque de PID chez les utilisatrices du DIU est
négligeable
 Le DIU convient à la plupart des femmes, y
compris…
UN INTÉRÊT RENOUVELÉ FACE
AU DIU (SUITE)
 Femmes avec les caractéristiques/conditions suivantes :
 Moins de 20 ans et/ou nullipares
 Infectées par le VIH et bien portantes du point de vue clinique
 SIDA et sous traitement antirétroviral (TAR) et bien portantes
du point de vue clinique
 Antécédents de grossesse extra-utérine
 Antécédents de maladie inflammatoires pelviennes (MIP)
(en supposant qu’il n’existe pas de risque de contracter des
infections sexuellement transmises [IST])
 Vivent dans une région avec une prévalence élevée de IST
(en supposant qu’il n’existe pas de risque de contracter des
IST)
TYPES DE DIU MÉDICAMENTEUX
Au cuivre :
 TCu 380A*

 TCu 200C

 Multiload Cu250 et Cu375


 Nova-T

* Ce kit de formation se concentre sur le TCu 380A

Libérant du lévonorgestrel :
 Mirena7
TCU AU CUIVRE (COPPER T
380A )

Variétés régulières et Safe Load


Efficace pendant 12 ans au moins
DIU AU CUIVRE :
MÉCANISMES D’ACTION

Interfère avec la capacité des


spermatozoïdes à passer par la Diminue la motilité et la fonction
cavité utérine des spermatozoïdes

Modifie l’environnement utérin et


Epaissit la glaire cervicale tubaire
DIU : CARACTÉRISTIQUES
FONDAMENTALES
 Très efficace (taux d’échec de moins de 1%
pendant la première année d’utilisation)
 Protection à long terme (au moins 12 ans)
 Efficace immédiatement
 Retour immédiat de la fécondité au retrait
DIU : AUTRES RAISONS POUR LESQUELLES
LES FEMMES L’APPRÉCIENT
Outre les raisons indiquées sur la diapositive
précédente :
 Pas d’effets secondaires hormonaux
 Peu cher dans le temps
 Pratique :
 Pas d’action nécessaire au quotidien
 Après le premier bilan routinier, point besoin
de revenir au centre de santé à moins de
problèmes
 Pas de fournitures supplémentaires
nécessaires
DIU : ASPECTS À ENVISAGER
 Examen gynécologique nécessaire avant la
pose du DIU
 La pose et le retrait du DIU demandent un
prestataire formé pour ces techniques
 La cliente ne peut pas arrêter l’utilisation
quand elle le souhaite (l’arrêt dépend du
prestataire)
DIU : EFFETS SECONDAIRES
Problèmes menstruels :
 Saignements menstruels plus abondants
(jusqu’à 50%) avec crampes/douleurs
 Pire pendant les premiers mois
 Raison la plus courante du retrait

 Crampes possibles lors de la pose du DIU et


dans les jours qui suivent
 Légers saignements dans les jours ou mois qui
suivent la pose du DIU
DIU : AVANTAGES POUR LA
SANTÉ
Peut également protéger contre les cancers de
l’endomètre et du col
DIU : RISQUES POUR LA SANTÉ
(SUITE)
Perforation utérine (rare) :
 Se présente rarement (<1,5/1000 cas)
 Arrive généralement lors de la pose
 Les complications graves lors de la
perforation sont rares
 L’intervention chirurgicale est rarement
nécessaire
DIU : RISQUES POUR LA SANTÉ
Expulsion (rare) :
 Peut être expulsé spontanément (2–8%)
 Plus courant pendant les 3 premiers mois et
pendant la menstruation
 Facteurs qui augmentent le risque :
 Nullipare
 Saignements menstruels abondants
 Pose immédiatement lors du post-partum ou après
l’avortement du second trimestre
PRÊT POUR UNE ACTIVITÉ ?
 Se rapporter à la section du chapitre
« Contrecarrer les conceptions erronées
courantes à propos du DIU »
 Prendre du temps pour revoir l’information
 Comment allez-vous répondre aux questions
ou commentaires suivants des clientes ?
(prochaine diapositive)
PRÊT POUR UNE ACTIVITÉ ?
 « J’ai entendu dire que le DIU peut causer
une grossesse extra-utérine. Est-ce que
c’est vrai ? »
 « Le DIU peut-il causer une MIP ? »
 « Le DIU peut-il vous rendre stérile ? »
 « Je pensais que les femmes qui sont
infectées par le VIH ne pouvaient pas
utiliser le DIU. »
 « Je n’ai jamais été enceinte auparavant.
Est-ce que je peux utiliser la méthode ? »
CRITÈRES DE RECEVABILITÉ
MÉDICALE
 Catégorie 1 : Utiliser la méthode dans
n’importe quelles circonstances (pas de
restrictions)
 Catégorie 2 : Peut utiliser généralement la
méthode (les avantages dépassent les risques)
 Catégorie 3 : L’utilisation de la méthode
n’est généralement pas recommandée (les
risques dépassent généralement les
avantages)
 Catégorie 4 : La méthode ne peut pas être
utilisée (trop risquée)
DIU : QUI NE DEVRAIT PAS L’UTILISER
(OMS CATÉGORIE 4)
Le DIU ne devrait pas être posée si une femme :
 Est enceinte
 A une septicémie puerpérale ou un
avortement post- septique
 A une cavité utérine déformée
 A actuellement une MIP, gonorrhée ou
chlamydia*
 A actuellement des pertes cervicales
purulentes*
* Catégorie de continuation pendant qu’elle reçoit évaluation et
traitement
DIU : QUI NE DEVRAIT PAS L’UTILISER
(OMS CATÉGORIE 4) (SUITE)
Le DIU ne devrait pas être utilisé si une
femme a :
 Une maladie trophoblastique maligne

 Une tuberculose pelvienne

 Un saignement vaginal inexpliqué (tant


que la cause n’est pas déterminée et que
les problèmes ne sont pas traités)*
 Un cancer du col ou de l’endomètre*

* Catégorie 2 de continuation en attendant les résultats de


l’évaluation
DIU : QUI NE DEVRAIT GÉNÉRALEMENT
PAS L’UTILISER (OMS, CATÉGORIE 3)
La pose du DIU n’est pas recommandée — à
moins que d’autres méthodes ne soient pas
disponibles ou acceptables — Si une femme a
le :
 SIDA, mais qu’elle suit un traitement
antirétroviral (TAR)*
 Court un « risque individuel très élevé »
de contracter une gonorrhée ou chlamydia
(IST récentes, multiples partenaires,
partenaires avec des symptômes de IST)
* Catégorie 2 de continuation
DIU : QUI PEUT L’UTILISER GÉNÉRALEMENT
(OMS, CATÉGORIE 2)
Les femmes avec les conditions suivantes peuvent
généralement utiliser le DIU mais avec un
suivi/soins supplémentaires
 Anémie

 Règles abondantes, prolongées et douloureuses

 Infection vaginale simple (candidose ou vaginose


bactérienne) sans pertes purulentes ; certaines
IST (autre que gonorrhée ou chlamydia)
 Risque de certaines IST (autres que gonorrhée
ou chlamydia), dont le VIH (mais devraient
également utiliser des condoms pour la
protection)
RÉCAPITULATIF
 Le DIU est une méthode sûre, sans risques
et très efficace pour la plupart des
femmes
 Les problèmes menstruels sont l’effet
secondaire le plus courant et la cause la
plus fréquente de l’arrêt de la méthode.
 Peu de conditions sont des contre-
indications de l’utilisation du DIU.
 Certaines conditions représentent un
problème pour démarrer la méthode
(pose) mais non pas pour la continuation.
DISPOSITIFS INTRA-UTÉRINS
CONTRACEPTIFS (DIUS) : POSE ET RETRAIT
OBJECTIFS
 Expliquer le moment propice pour poser un
DIU
 Décrire comment poser un DIU
 Enumérer les points clés à couvrir pour
donner des instructions à la cliente suite à
la pose d’un DIU
 Enumérer les indications pour le retrait
d’un DIU
 Décrire comment retirer le DIU
QUAND POSER UN DIU
 A n’importe quel moment du cycle menstruel
pourvu que vous puissiez être raisonnablement
sûr que la cliente n’est pas enceinte
 Postpartum — 4 semaines ou plus après
l’accouchement, s’il n’y a pas d’évidence
d’infection (poser un DIU dans les 48 heures
après l’accouchement nécessite une formation
spéciale)
 Post-avortement — jusqu’à 7 jours après un
avortement du premier trimestre, pourvu qu’il
n’y ait pas d’évidence d’infection (second
trimestre nécessite une formation spéciale)
ETAPES GÉNÉRALES : PRÉ-
INSERTION
 Après que la cliente a subi un bilan approprié :
 Se laver les mains avec de l’eau et du savon ;
les sécher avec un linge propre et sec ou les
sécher à l’air
 Donner à la cliente une brève vue d’ensemble
de la procédure
 La préparer à la possibilité de douleur
 Lui demander de vous dire si elle a mal
 Mettre aux deux mains des gants d’examen
neufs ou désinfecté à haut niveau (ou stériles)
ETAPES GÉNÉRALES : PRÉ-
INSERTION (SUITE)
 Nettoyer le col et le vagin avec un
antiseptique deux fois
 Sonder l’utérus (utilisant la technique
« sans toucher » et des instruments
désinfectés à haut niveau [ou stériles]
 Charger le DIU dans son emballage stérile
Note : Le DIU TCu 380A avec Safe Load est
muni d’un dispositif spécial qui le rend plus
facile de charger le DIU dans son emballage
stérile.
ETAPES GÉNÉRALES : PRÉ
INSERTION (SUITE)
 Ajuster le curseur bleu du DIU pour indiquer
la profondeur utérine
 Enlever le DIU de son emballage stérile en
s’assurant que le bout ne soit pas
contaminée
ETAPES GÉNÉRALES : POSE
 Insérer attentivement le DIU (utilisant la
technique « sans toucher ») jusqu’à ce
qu’une légère résistance soit sentie ou que
le curseur bleu vienne en contact avec le
col
 Relâcher le DIU en utilisant la technique de
retrait
 Repositionner le DIU au niveau du fond
utérin en poussant doucement l’inserteur
 Couper les fils du DIU (en laissant 3–4 cm
du col)
ETAPES GÉNÉRALES : POST-
INSERTION
 Traiter les instruments, gants et autres
objets selon les pratiques recommandées
 Jeter les déchets correctement
 Se laver les mains avec de l’eau et du
savon ; les sécher avec un linge propre et
sec ou les laisser sécher à l’air
 Evaluer la cliente pour dépister des nausées,
crampes, étourdissements/évanouissements
 Fournir l’éducation/le counseling
(« Messages clés pour les utilisatrices du
DIU » voir la suite)
MESSAGES CLÉS POUR LES
UTILISATRICES DE DIU
 Le DIU Cu T 380A protège contre la grossesse
pendant 12 ans ; le DIU doit être
retiré/remplacé à ce moment-là
 Le DIU est efficace immédiatement
 Le DIU peut être retiré (par un prestataire
formé) à n’importe quel moment où la cliente
le souhaite, pour n’importe quelle raison
 Les DIU ne protègent pas contre les IST (dont
le VHB, le VIH/SIDA, la gonorrhée, l’infection
à chlamydia) ; Utilisez des préservatifs si vous
êtes à risque pour les IST.
MESSAGES CLÉS POUR LES
UTILISATRICES DE DIU (SUITE)
 Les changements menstruels sont un effet
secondaire commun :
 Crampes et saignottements les quelques premiers
jours après l’insertion
 Saignement menstruel accru/crampes et, parfois.
des saignottements, saignements légers entre les
règles
 S’amoindrissent ou cessent souvent les quelques
premiers mois
 Généralement sans effet nuisible
 Anti-inflammatoires non stéroïdes peuvent réduire ces
effets secondaires
MESSAGES CLÉS POUR LES
UTILISATRICES DE DIU (SUITE)
 Signes d’alarme pour les utilisatrices de DIU, qui indiquent
le besoin de retourner immédiatement à la clinique :
 Problèmes reliés à la menstruation ou symptômes de
grossesse
 Douleurs abdominales ou douleur lors des rapports
sexuels
 Infection (signes/symptômes ou exposition aux IST)
 Malaise, fièvre, frissonnements (autres signes/symptômes
d’infection)
 Problèmes avec les fils — fils raccourcis, rallongés ou
manquants (ou sentiment d’un objet dur dans le canal
vaginal)
MESSAGES CLÉS POUR LES
UTILISATRICES DE DIU (SUITE)
 Vérifier pour dépister l’expulsion possible du
DIU (les quelques premiers mois)
 Vérifier les fils du DIU (après les règles)
 Vérifier pour dépister un DIU expulsé sur une
serviette/linge/tampon et dans les latrines (lors des
règles)

Note : L’expulsion du DIU est peu commun.


Lorsqu’elle survient, elle est la plus commune
chez les femmes nullipares, qui ont des
saignements très abondants lors des règles ou
qui ont eu la pose du DIU immédiatement en
postpartum ou suivant un avortement du
second trimestre.
MESSAGES CLÉS POUR LES
UTILISATRICES DE DIU (SUITE)
 Quand retourner à la structure sanitaire?
 Pour la première consultation de routine
après ses premières règles post-insertion (3 à
6 semaines mais pas plus de 3 mois)
 Si les effets secondaires deviennent gênants
 Immédiatement si l’un ou l’autre des signes
avertisseurs (Tableau 5-1) surviennent
 Pour se faire retirer le DIU (n’importe quand,
jusqu’à 12 années)
 N’importe quand pour n’importe quelle raison
DIU : INDICATIONS POUR LE
RETRAIT
 Si la cliente le souhaite (pour n’importe
quelle raison)
 A la fin de la vie efficace du DIU (12 ans
pour le TCu 380A)
 En cas de grossesse précoce ou de
ménopause
 En cas de MIP qui ne s’améliore pas
après 72 heures de traitement
 Autres raisons médicales pas reliées à
l’utilisation du DIU
ETAPES GÉNÉRALES : RETRAIT
DU DIU
 En utilisant les pratiques de prévention des
infections recommandées tout au long de la
procédure :
 Donner une brève vue d’ensemble de la
procédure à la cliente
 Insérer un spéculum pour visualiser les fils du DIU
 Dire à la cliente quand vous êtes sur le point de
retirer le DIU et lui demander de respirer
profondément
 Saisir les fils avec une pince étroite et tirer
lentement et doucement
ETAPES GÉNÉRALES : RETRAIT
DU DIU (SUITE)
 Rappel : La fécondité revient
immédiatement à la suite du retrait du DIU,
donc si la cliente ne veut pas tomber
enceinte, elle devrait :
 Se faire poser un nouveau DIU maintenant,
si approprié et souhaité, OU
 Etre conseillée instamment de commencer
une autre méthode (et recevoir une méthode
d’appoint, si nécessaire)
RÉCAPITULATIF
 Le DIU peut être posé à n’importe quel
moment du cycle menstruel, si la femme n’est
pas enceinte.
 Rappel : L’infection chez les utilisatrices de
DIU est normalement due à l’insertion non-
stérile. Appliquer les pratiques de prévention
des infections soigneusement et
invariablement.
 S’assurer que la cliente comprend les
messages clés pour les utilisatrices de DIU.
 Suite au retrait du DIU, la fécondité revient
immédiatement.
MERCI de votre attention soutenue