Vous êtes sur la page 1sur 16

La méthode UVA

Réalisé par : Encadré par :


EL GHANAMI EL IDRISSI Youssef Pr Karima TOUILI
BELGOUZI Charaf
EL KABOUS Moad

Année universitaire 2018 / 2019


PLAN
 Partie I :
L'insuffisance des méthodes traditionnelles de calcul
de coûts
 Partie II :
La mise en œuvre de l’UVA

 Partie III :
Les avantages et inconvénients de l’UVA
La méthode UVA

La méthode UVA offre, pour chaque vente, la


possibilité de connaître le détail de tous les
coûts; en séparant ceux qui sont liés aux
produits livrés de ceux qui résultent des
services fournis .
Partie I : L’insuffisance des méthodes traditionnelles de calcul de coûts

I - Le constat des insuffisances

1 - Les obstacles pratiques : Selon la comptabilité analytique utilisée, on


peut se trouver confronté aux problèmes suivants :

 méconnaissance fréquente de la rentabilité des clients ;


 ignorance des coûts liés aux différents services demandés par les
clients ;
 incertitude sur les prix au-dessous desquels il faut refuser une com-
mande ;

2 - Les remèdes traditionnels

 augmenter les parts de marché pour mieux couvrir les frais fixes ;
 réduire les coûts pour maintenir la rentabilité malgré la pression sur
les prix ;
 diminuer les charges de structure ;
 abandonner certains produits, voire certains marchés
II - Partir de ce constat pour aborder une nouvelle démarche

1 - La nécessité de remettre en cause la pertinence du calcul de rentabilité


des produits

a - LES FONCTIONS INDIRECTES LIÉES AUX PRODUITS


La création et du développement des produits avec le bureau d’études, l’in-
dustrialisation, la recherche de fournisseurs, la maintenance, le stockage, les ap-
provisionnements des matières et composants …

b - LES FONCTIONS INDIRECTES INDÉPENDANTES DES PRODUITS

Commercial, l’administration des ventes, la préparation des expéditions, les livrai-


sons, la facturation...mais aussi la direction générale, les ressources humaines, la
comptabilité générale, le juridique...

Vouloir imputer les charges générées par les fonctions dont l’activité est
indépendante des produits sur le coûts de ceux-ci est un non-sens.
2 - La nécessité d’améliorer la précision dans le calcul des coûts

a - LA RÉPARTITION ARBITRAIRE DES CHARGES INDIRECTES

 développement de la mécanisation de la production et de l’augmentation des


services fournis au client.
 Les travaux réalisés, pour proposer à la clientèle des produits répondant à ses
besoins, n’ont aucune proportionnalité précise.

La méthode ABC :
Pour éviter les répartitions arbitraires, il est donc fondamental d’imputer les coûts
aux « objets » qui les génèrent :

– les clients doivent supporter les coûts du service commercial ;


– les commandes doivent supporter ceux de l’administration des ventes ;
– les livraisons doivent supporter ceux de la chaîne logistique...

Mais la démarche proposée, qui consiste à identifier des activités avec pour cha-
cune le choix de l’inducteur le plus pertinent, manque de finesse à cause du re-
groupement systématique d’activités.
b - LE MANQUE D’HOMOGÉNÉITÉ DES CENTRES D’ANALYSE « ACTIVITÉS»

 Le concept de « section homogène » suppose que tous les produits qui y sont
fabriqués doivent consommer les ressources qui y sont utilisées d’une façon
proportionnelle.

 si elle n’est pas respectée, on aboutit aux subventionnements croisés,

Par suite, on peux affirmer avec certitude que les


«sections homo- gènes» n’existent pas en pratique.
Partie II : La mise en œuvre de la méthode UVA
Innovation principale de la Méthode UVA :
L’analyse des transactions remplace l’analyse des produits
Une TRANSACTION
C’est la somme de tous les échanges entre l’entreprise et son client (qu’il soit
interne ou externe) qui aboutit à une vente.
Client  Commande  Produits  Livraison  Facture  Encaissement
C’est le processus transversal élémentaire de l’entreprise

Un COÜT DE TRANSACTION
Coût des produits: matières, recherche et développement, achats,
fabrication, stockage…
+
Coût des prestations de services: marketing, administration des ventes,
préparation des commandes, livraison et facturation.
Comment calculer le résultat d’une transaction ?
Résultat de la transaction = Montant Encaissé - Coût de la transaction
Poste UVA - Ensemble de ressources (matérielles et humaines)
consommées toujours dans les mêmes proportions.
- ensemble homogène de Ressources

Opération - Correspond à un poste de travail ou à une fraction d’un


poste de travail dont les charges peuvent être réparties
sur les opérations de fabrication ou sur les objets
fabriqués.
- utilisation d’un nombre précis d’U.O. d’un Poste UVA

Gamme Opératoire - Suite d’opérations réalisées sur des postes UVA dans
un temps donné. Elle concerne l’élaboration du
produit (fonction fabrication) et la relation avec le
client (fonction administrative et commerciale).

- somme d’Opérations effectuées sur des Postes UVA


LA MISE EN ŒUVRE DE LA MÉTHODE
UVA
1re étape: l’entreprise est divisée en postes UVA entre lesquels sont
réparties les charges. Le taux de poste est calculé. Il correspond à la
somme des ressources consommées par unité d’œuvre. Exprimé en
Dh.

2e étape: l’article de base (ou Unité de Valeur Ajoutée) est choisi.


3e étape: le coût de l’UVA ou Taux de base est déterminé. Il
correspond au total des ressources consommées pour réaliser l’article
de base (hors matières premières).

Application
4e étape: l’indice de poste UVA est obtenu en divisant le taux de
poste UVA par le taux de base.

Application
5e étape: il faut calculer, pour chaque produit de l’entreprise, son
coût en équivalent de l’article de base.
Comme les indices UVA sont stables, les équivalents UVA le sont
aussi.

Application
6e étape: il est alors possible de calculer un coût de revient et le
résultat d’une facture ou toute autre transaction.
La méthode UVA s’applique aux coûts de distribution. Des dépenses
spécifiques clients peuvent également s’ajouter. Les formules à
appliquer sont les suivantes:

Application
Partie III : Les avantages et inconvénients de la méthode UVA
Les avantages :
La présente méthode présente des points forts qui s’articulent autour de :

_ La possibilité d’évaluer la rentabilité de chaque transaction séparément.


_L’UVA est une unité de mesure neutre et non monétaire
_ Elle mesure toute la production unique ou variées ; par une seule unité.
_ La possibilité d’améliorer la structure organisationnelle de l’entreprise grâce a l’analyse
par poste.
Les inconvénients :
Malgré les avantages apportés par l’UVA ; elle reste limitée par les contraintes suivantes :

_ Une méthode qui doit être revenue suite aux changements qui peuvent affecter la
structure de l’entreprise.

_ Difficulté du choix de l’article de base si l’entreprise est multi activités.

_ On considère toujours qu’il s’agit d’une situation d’activités normale.


CONCLUSION