Vous êtes sur la page 1sur 19

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE

OUEST AFRICAINE
------------------
LA COMMISSION
Programme d’Appui au Renforcement des Capacités
Institutionnelles (PARCI)

Atelier de formation sur la Gestion Axée sur


les Résultats de la Commission appliquée au
budget-programme
(Ouaga, du 29 juillet au 2 août 2019)
Contexte, définition et cycle de la
Gestion Axée sur les Résultats (GAR)

Par Latifou SOUMANOU, Consultant


Objectifs et résultats de la présentation
 Objectif : Avoir une meilleure connaissance de la Gestion
Axée sur les Résultats (GAR) et de sa place dans
l’implantation du budget-programme
  Objectifs spécifiques :

 mieux connaître le concept de la GAR et ses outils


 mieux appréhender l’importance et l’utilité de la GAR pour
la Commission
 Résultats attendus :
 les participants ont une meilleure connaissance de la GAR
et de ses outils
 les participants ont une meilleure connaissance de son
utilité en vue de la gestion performante des interventions
de la Commission
Plan de la présentation
 Contexte de la GAR
 Définition
 Objectifs de la GAR
 Principes/piliers de la GAR
 Cycle/Outils de la GAR
 Utilité de la GAR au sein de la Commission
 Rôles des principaux acteurs
Contexte de la GAR
 Déjà dans les années 60, d’abord aux États-Unis, la GAR
est une approche de gestion qui résulte d’un souci de
rationalisation budgétaire
 Elle a pris de l’importance depuis la fin des années 90 au
niveau international, notamment avec (i) ouverture des
marchés et forte concurrence économique, (ii) possibilités
immenses par les TIC, (iii) accroissement des besoins des
citoyens face à la contrainte sur les ressources mobilisables et
(iv) attentes de plus en plus fortes et insistantes des citoyens
à la qualité des interventions et à un impact plus visible
 Au début de l’an 2000, plusieurs pays, notamment
africains se sont engagés dans cette dynamique
d’optimiser l’action publique
 Plus tard, confirmation par la déclaration de Paris sur
l’efficacité de l’aide (2/03/05) sur la volonté de la
communauté internationale de progresser sur la GAR
Contexte de la GAR
 Cette volonté de lier les ressources aux résultats a également
pris corps à la Commission de l’UEMOA avec plusieurs
actions, notamment
 Au plan institutionnel,
 Adoption du concept de la GAR par la C/UEMOA avec le
Règlement financier des organes de l’UEMOA en mars 2008 pour
traduire le passage d’un budget de moyens à un budget de
résultats en exécution des décisions de la CCEG de l’UEMOA du
10/01/2004 à Niamey visant :
 moderniser la gouvernance et au pilotage institutionnel de la
Commission,
 maitriser les charges d’opérationnalisation des politiques
sectorielles de l’Union
 mettre en œuvre efficacement les réformes, politiques,
programmes et projets communautaires,
 Mise en place des structures pour porter cet outil de gestion
performante qu’est la GAR.
Contexte de la GAR
 Au plan stratégique et opérationnel
 Mise en œuvre du cadre cohérent de planification stratégique
avec le plan stratégique 2011-2020 avec pour objectif de
permettre à l’institution de passer d’une « gestion
permanente des urgences » à une « gestion ciblée sur les
priorités » ; (PS recentré en 2014 dans un souci d’efficacité et
d’efficience des actions de la Commission)
 Elaboration du PIRC qui sert de cadre stratégique de référence
pour toutes les initiatives et ressources de renforcement des
capacités
 Elaboration du guide méthodologique de la GAR, de PAP, de
DPPD, de manuel de S&E
 Formation d’une masse critique de cadres en GAR et en budget-
programme
 Démarrage en 2019 de l’élaboration et de l’exécution des
budgets-programmes des Départements de la Commission
Définition de la GAR

  Approche Attentes Ressources Atteinte Objectifs Services à


de gestion des disponibles des/Cibles & cibles fournir
citoyens sur les définies
résultats
mesurables
Québec X X X X    
OIF X (stratégie)     X (opposition    
approches
centrées sur
les activités,
produits et
ressources)
AIMF X     X X X
Définition de la GAR
 Les données du tableau précédent indiquent :
 Certains pays/organisations définissent la GAR comme une approche de gestion ou
stratégie de gestion ;
 on y retrouve les termes ressources/moyens et résultats avec la constance de lier les
premiers aux seconds ; en ce sens, elle s’oppose aux approches traditionnelles centrées
sur le suivi des activités, des produits et des ressources ;
 une bonne place est attribuée à la notion d’objectifs définis à la réalisation desquels les
résultats attendus et les ressources utilisées doivent contribuer ;
 l’accent est mis implicitement ou explicitement sur des termes comme
responsabilisation, transparence et flexibilité ; et
 les attentes des citoyens et les services à fournir à ces derniers sont au cœur des
préoccupations de la GAR.
Définition de la GAR
 Sur la base de ces éléments d’appréciation, la GAR à la Commission peut être
définie comme une approche de gestion selon laquelle les données sur les
résultats et sur le rendement déterminent l’affectation des ressources et orientent
la mise en œuvre pour atteindre des objectifs préalablement définis en réponse
aux attentes des acteurs de développement que sont les citoyens, les entreprises
et les Etats membres.
Objectifs de la GAR
 Clarifier les priorités, aligner les programmes et les projets en fonction de ces
priorités, et allouer les ressources en conséquence
 Fournir une approche de management public qui précise les rôles des uns et des
autres dans l’organisation du travail pour atteindre les cibles retenues
 Mettre en place un cadre institutionnel incitatif qui récompense l’atteinte des
cibles retenues en termes de résultats dans le respect des enveloppes
budgétaires
 Développer un système d’information en soutien à une gestion basée sur la
performance
 Assurer un suivi régulier et rapproché de l’exécution des programmes et des
projets (intrants, activités, extrants) pour pouvoir procéder, si nécessaire, à des
ajustements rapides dans leur mise en œuvre
Objectifs de la GAR
 Conduire l’évaluation des programmes pour améliorer
la réorientation et le ciblage des projets et plans de
travail futurs
 Accroître la performance, la transparence et
l’imputabilité des gestionnaires envers les
gouvernements, les populations, les élus, les
opérateurs économiques, la société civile et les
partenaires au développement
 Ajuster les politiques et les programmes ainsi que les
mécanismes institutionnels en fonction des résultats
(utilisation des résultats du Suivi & Evaluation pour la
prise de décision)
Principes de la GAR

 1. Centrer le dialogue sur les résultats et ce, à toutes les phases:


 Dialogue et concertation avec tous les intéressés dès le départ
 Appropriation et responsabilisation sur le processus de planification et de gestion par
mais surtout pour les résultats
 Implantation de stratégies d’évaluation et de gestion des risques
 S’assurer que tous les intéressés connaissent les risques qui peuvent affecter les
résultats.
 2. Aligner la planification, le suivi et l’évaluation sur les résultats
 Stratégies et mise en œuvre en fonction des résultats attendus
 Causalités pertinentes entre, d’une part, indicateurs et ressources
 Utilisation des mêmes indicateurs tout au long de l’exécution des sous-
programmes/projets pour fournir des preuves de leur performance et des résultats
atteints.
Principes de la GAR
 3. S’assurer de la simplicité des méthodes de mesure et des rapports:
 Nombre limités d’indicateurs de mesure pertinents et fiables
 Un cadre logique performant, à la fois réaliste et ambitieux
 Utilisation d’indicateurs de risque et de performance pour suivre les changements clés
qui pourraient affecter les résultats
 Engagement à réduire les coûts et à éviter la duplication (définition concertée des
indicateurs).
Principes de la GAR

 4. Gérer pour, et pas uniquement, par les résultats:


 Définition claire et précise des résultats attendus dès le début avec leurs baselines et
cibles
 Flexibilité et autorité des gestionnaires pour organiser les ressources afin d’atteindre
les résultats retenus
 Nécessité d’une analyse commune (gestionnaires et parties prenantes) si les cibles clés
ne sont pas atteintes et sur comment prendre des mesures correctives.
Principes de la GAR
 5. Utiliser l’information relative aux résultats pour l’apprentissage et la prise de
décisions:
 Accessibilité à tous les intéressés directs de l'information générée par le système de
Suivi & Evaluation
 Utilisation de toute l’information (bonne et moins bonne, positive ou négative) pour la
prise de décision
 Prise en compte des facteurs contextuels et des risques dans l’évaluation de la
performance et la reddition des comptes
 Perception des évaluations de la performance comme des opportunités
d’apprentissage pour les gestionnaires.
Cycle et outils de la GAR
Utilité de la GAR
Phases Acteurs responsables Acteurs impliqués

Phase 1 Président, Commissaires, Directeurs de Cabinet,


DS-E et Directeur/budget Gestionnaires et Responsables
de programmes/projets,
Directeurs,
Phase 2 Directeurs de Cabinet, Agents de tous les services
Gestionnaires et impliqués
Responsables de
programmes/projets,
Directeurs,
Phase 3 DS-E Gestionnaires et Responsables
de programmes/projets,
Directeurs, Agents de tous les
services impliqués
 MERCI POUR VOTRE BIENVEILLANTE
ATTENTION