Vous êtes sur la page 1sur 22

Atelier sur les tests de

résistance

1
Le testeur de
résistance 3.0
Un aperçu du
fichier
Le fichier Excel « Testeur de résistance »

• Toutes les données banque par banque (12


banques), par groupes de pairs et pour
l’ensemble du système
• Notation:
– Jaune = données d’intrants
– Bleue = amplitude supposée des chocs
– Verte = autres hypothèses numériques
– Absence de couleur = cellules liées, formules
Le fichier Excel « Testeur de résistance »
• Feuille de travail « Données »
– Elle résume les données d’intrants, calcule les ISF, les notations et les probabilités de
défaillance
• Feuille de travail « Hypothèses »
• Risque de crédit
– Ajustement des provisions; hausse globale des PNP; chocs sectoriels sur les PNP; défaillance
de grandes expositions
• Risque de taux d’intérêt; risque de change
• Risque de liquidité
– Panique bancaire généralisée accompagnée de cessions précipitées d’actifs; « fuite vers la
sécurité »/contagion; conjonction de panique bancaire et d’illiquidité des obligations d’État
• Analyse de la contagion interbancaire
– Contagion « pure », contagion « macro »
• Feuille de travail « Scénarios »
– Regroupe les divers chocs (solvabilité, liquidité, contagion)
– Calcule les « notations »  après le choc  (solvabilité, liquidité, contagion)
Allez sur le fichier Excel
• Examinez les tableaux A1 à A6
• Répondez aux questions 2 et 3

5
Risque de crédit

6
Risque de crédit
• Le crédit est la principale source de risque!
• Ajustements initiaux de la classification des prêts et des
provisions
• Scénario habituel: hausse des PNP
– Dans tous les secteurs
– Dans certains secteurs
– Pour les grands emprunteurs
• Incidence sur les fonds propres de pertes (« provisions ») et
de variations des actifs pondérés des risques
• Attention: les calculs n’utilisent pas l’approche par les
portefeuilles

7
Choc de crédit 1
• Valeur des garanties après
décote (prêts)x(1-(décote
supposée des garanties)

• Provisions nécessaires = prêts


performants x taux de
provisionnement+ (PNP -
valeur des garanties après
décote) x (taux de
provisionnement)

• (Fonds propres après le choc) =


(fonds propres réglementaires)
– (provisions à constituer).

• (RWA après le choc) = (RWA) –


(provisions à constituer) x
(incidence des provisions
supplémentaires).

8
Choc de crédit 2
- Prêts de faible qualité
Hausse des
- Prêts douteux
PNP - Prêts comptabilisés en pertes

Provisions Hypothèse d’un provisionnement


forfaitaire de 25%

Fonds propres
et RWA

9
Allez sur le fichier Excel
• Répondez à la question 3 sur le risque de crédit

10
Risque de taux d’intérêt

11
Risque de taux d’intérêt
•  Effet 1: incidence sur les revenus d’intérêts nets
– ÉCART de révision des taux

• Effet 2: effet de valorisation sur les instruments à


taux fixe
– Duration

12
Risque de taux d’intérêt
Ecart de révision des taux

Liabilities Cummulative
Repricing Buckets Assets and Equity Gap Gap
x < 1 month 150 600 -450 -450
1 month < x < 3 months 230 550 -320 -770
3 month < x < 6 months 250 400 -150 -920
6 month < x < 12 months 450 500 -50 -970
1 year < x < 3 years 600 200 400 -570
3 year < x < 5 years 760 540 220 -350
5 years < x 500 150 350 0
Total 2940 2940 0

Variation des revenus d’intérêts nets sur un an due à une hausse de 1% des taux d’intérêt

𝑅𝑁𝐼
  =− $ 970 ×1 %=− $ 9.7

13
Rappel: la duration Review: Duration

• La duration: les échéances moyennes pondérées auxquelles les


flux de fonds tirés d’actifs sont perçus
p 1 T ct T
Macaulay Duration  D     t    t  Wt
i p t 1  1  i  t
t 1

• Elle donne la sensibilité du prix d’un actif à une variation des taux
d’intérêt p D
  i   MD  i
p (1  i )

• En utilisant la duration modifiée (DM), nous pouvons estimer la


variation de la valeur de marché des avoirs et des engagements en
réaction à une légère hausse des taux d’intérêt

14
Allez sur le fichier Excel
• Répondez à la question 4 sur le risque de taux
d’intérêt

15
Risque de change

16
Risque de change
• Effet
  1 (direct): il dépend de la position de change
ouverte nette de chaque banque (actifs libellés en
devises moins engagements libellés en devises)

• Effet 2 (Risque de crédit indirect ): les emprunteurs en


devises non couverts sont affectés par une dépréciation

17
Allez sur le fichier Excel
• Répondez à la question 5 sur le risque de change

18
Remarques pour conclure

• Pour qu’un test de résistance soit efficace, il faut:


– Élaborer des scénarios extrêmes mais plausibles
– Mettre en correspondance les variables des scénarios
et leurs effets sur les bilans des institutions financières
– Appréhender les effets secondaires
• Les tests de résistance constituent :
– Un instrument de communication avec les entreprises
et les participants du marché
– Un instrument de gestion des crises
Remarques pour conclure (suite)

• Les tests de résistance tendent à sous-estimer


l’incidence possible de chocs défavorables :
– Manque de pertinence des informations historiques
– Connaissance insuffisante des boucles de rétroaction
et des effets non linéaires pendant les crises
• Ayez conscience des déséquilibres macros!
• Soyez prudents!
Outils complémentaires des tests de résistance
disponibles sur le site Internet du FMI
« Introduction aux tests de « Prochaine génération de
résistance appliqués » tests de résistance »
FMI WP 07/59, incluant un fichier Excel FMI WP 11/83, incluant un fichier Excel
http://www.imf.org/external/pubs/cat/longres.aspx?sk=20222.0 http://www.imf.org/external/pubs/cat/longres.aspx?sk=24798.0

• Exercice simplifié basé sur les • L’exercice intègre des


tests PSEF dans les systèmes plus caractéristiques supplémentaires
petits/moins complexes (« TS applicables à des systèmes plus
101 ») complexes
• Convient particulièrement aux • Convient particulièrement aux
systèmes ayant adopté l’approche systèmes ayant adopté l’approche
standardisée de Bâle I et Bâle II de Bâle II (approche avancée)
Merci!

22