Vous êtes sur la page 1sur 18

La fabrication du

Champagne
La naissance du champagne !
Le champagne est une boisson devenue
synonyme de fête ou de célébration. Il bénéficie
d'un prestige reconnu dans le monde entier.
Son nom vient de la Champagne, une région du
nord-est de la France. La délimitation
géographique, les cépages, les rendements et
l'ensemble de l'élaboration du champagne sont
les principales spécificités de l'appellation.
Les étapes de
la fabrication:
LES
VENDANGES
 Couronnant les métamorphoses de
l’année, la vendange a lieu fin
septembre, cent jour après la fleur.
Emouvante répétition d’un rite
immuable qui depuis des siècles, au
début de chaque automne, régit la vie
de la Champagne. L’ambiance des
vendanges dépend bien sûr des
conditions atmosphériques. .
Heureusement, l’automne en
Champagne est généralement beau et
quand le brouillard matinal s’est levé,
c’est sous le soleil que les vendangeurs,
groupés en horbon,, vont accomplir leur
tâche dans la gaieté et souvent dans
les cris typiques de : " panier !
panier ! ".
Les vendanges durent en moyenne, dix
jour.
LE PRESSURAGE

• Il s’effectue aussitôt la
cueillette. Le raisin est
pressé et le jus, appelé
moût, s’écoule dans des
cuves spéciales,
appelées belons. Même
en prenant un maximum
de précautions, la peau et
les pépins vont, au fur et
à mesure du pressurage,
avoir une influence de
plus en plus grande.
L’ASSEMBLAGE
• Le Champagne est un vin
d’assemblage. Quelle que
soit la taille de son
• . exploitation, le vigneron
procède entre février et avril
aux assemblages. Après
dégustation des différentes
cuvées et après dosages et
essais, il déterminera dans
quelles proportions il va
pouvoir mélanger les vins
qu’il a à sa disposition. Ces
vins peuvent provenir de
diverses parcelles, de
cépages meunier,
chardonnay ou pinot noir, de
crus variés ou même
d’années différentes.
LE TIRAGE
• C’est la mise en
bouteilles où nous
ajouterons ensuite la quantité
de sucre nécessaire, les
bouteilles seront fermées avec
le bouchon dit de tirage. Après
tirage, les bouteilles sont
stockées sur latte dans notre
cave pour la deuxième
fermentation qui se fera grâce
aux ferments naturels. La
température de 10 à 12° de
notre cave assurera
une fermentation lente et
régulière, les bouteilles
attendront un minimum de
quinze mois avant leur
commercialisation.
LE REMUAGE

• Un dépôt provenant des


levures se forme après la
deuxième fermentation en
bouteille, dépôt qu’il
faudra éliminer. C'est là
qu'intervient le remuage, où les
bouteilles sont mises
progressivement sur pointes
(têtes en bas). Ainsi chaque
bouteille sera remuée par
huitième de tour et par effet de
gravité le dépôt se déplacera
dans le goulot vers le bouchon.
Aujourd'hui réalisée
automatiquement pendant
7 jours, nos anciens réalisaient
cette opération manuellement.
LE DEGORGEMENT

• Les bouteilles sont placées


pendant un quart d'heure
têtes en bas (sur pointe) dans
un bac de congélation. Cette
opération a également été
"automatisée" et remplace le
dégorgement à la volée que
pratiquait nos anciens. Cette
méthode est nettement
moins dangereuse (pas de
blessures causées par
l'explosion de la bouteille) et
la perte de vin est
beaucoup mieux maîtrisée.
LE BOUCHAGE
• Après le dégorgement il faut
remplacer le vin qui a été
expulsé de la bouteille et
également ajouter ce que nous
appelons la liqueur
d'expédition avec dosage
différent selon le type de vin
voulu (extra-brut, brut, demi-
sec) en respectant la
réglementation en vigueur. Les
bouteilles seront ensuite
bouchées avec un bouchon de
liège aggloméré, sur lequel
sera posé une capsule le
protégeant puis un muselet en
fil de fer qui viendra ceinturé
le goulot pour assurer une
fermeture très résistante.
L’HABILLAGE
• On recouvre d’abord le bouchon et le
goulot de la bouteille avec la capsule.
Elle a peu à peu remplacé les feuilles
d’étain qui ne sont plus utilisées que
manuellement pour certaines cuvées
spéciales. Le bas de cette capsule est
bien souvent caché par une collerette,
sur laquelle est portée la marque du
producteur.
Ensuite, il faut poser l’étiquette et la
contre-étiquette. L’étiquette et/ou la
contre-étiquette de champagne
comporte obligatoirement la mention
" CHAMPAGNE ", la marque, le dosage
du moins au plus sucré : extra-brut,
brut, extra-dry, sec ou demi-sec, le
titre d’alcool, la contenance de la
bouteille, le numéro d’immatriculation
et de contrôle délivré par le Comité
Interprofessionnel du Vin de
Champagne.
LA DEGUSTATION
• Le Champagne peut être bu à toute heure de la
journée et de l’année. Cependant les meilleures
dégustations se font en fin de matinée ou en début
de soirée quand on éprouve de l’appétit. En effet, à
ce moment-là, les papilles gustatives sont au
maximum de leur sensibilité. Le Champagne peut
précéder et/ou accompagner les repas. Vin des
grandes occasions, il est le noble compagnon des
soirées réussies, des tête-à-tête, de l’amour et de
l’amitié. Il est également le vin des grandes fêtes de
famille. Le champagne est le vin de tous les instants
de bonheur.
Les régions viticoles de la
Champagne.
 

Champagne, top 10 des plus grandes marques de Champagne (d’après Shanken News
Daily)

 
Moët & Chandon (LVMH) : 32 millions de bouteilles
Veuve Clicquot (LVMH) : 16 millions de bouteilles
Nicolas Feuillatte* : 9 millions de bouteilles
Mumm (Pernod-Ricard) : 7,8 millions de bouteilles
Laurent Perrier : 7,4 millions de bouteilles
Piper-Heidsieck (EPI) : 5 millions de bouteilles
Pommery (Vranken-Pommery Monopole) : 5 millions de
bouteilles
Lanson (Lanson-BCC) : 4,5 millions de bouteilles
Mercier (LVMH) : 4,3 millions de bouteilles
Taittinger : 4,2 millions de bouteilles. Pierre-Emmanuel
Taittinger a repris en 2007 la maison familiale avec la caisse
régionale nord-est du Crédit agricole.
Les Types De Champagne
LE CHAMPAGNE BRUT 
 
• C'est le Champagne de référence.  Faiblement dosé en sucre, cela en fait un Champagne idéal
pour l'apéritif. . .
 
LE CHAMPAGNE BRUT MILLÉSIMÉ
• Il est constitué uniquement de vins de la même récolte. Le  Millésime met en avant une année de
vendange exceptionnelle. Nous le faisons vieillir un minimum de 5 ans en cave avant de
le commercialiser.
 
LE CHAMPAGNE DEMI-SEC
• Il se distingue du Brut par son dosage plus elevé en sucre (24 grammes de sucre par bouteille.
 
LE CHAMPAGNE ROSÉ
• Il est le seul vin français autorisant l'assemblage de vin rouge (de Pinot Noir et de Pinot Meunier,
issu de nos parcelles les plus matures) et de vin tranquille.

LE CHAMPAGNE BLANC DE NOIRS


• Il est élaboré exclusivement des raisins noirs à chair blanche (Pinot Noir, Pinot Meunier). Ce sont
des Champagnes puissants, originaux, par leur large palette aromatique.
LE CHAMPAGNE BLANC DE BLANCS
• Produit à partir du cépage blanc (Chardonnay) c'est un Champagne frais et délicat. Ce cépage est
produit dans une moindre proportion sur la Montagne de Reims, il est donc moins présent dans la
composition de nos Champagnes, il apporte néanmoins une fraîcheur essentielle à l'assemblage. 
Les meilleurs accords fromage-
champagne.
• – un chèvre frais Valençay ou Chavignol avec un champagne
jeune et floral.
• – un Chaource avec un champagne brut et minéral.
• – un Coulommier ou Brie dont on aura enlevé la croûte pour
enlever l’âpreté et gader le moelleux, avec un champagne à
base de pinot noir.
• – un Camembert avec un champagne blanc de blanc qui
apportera élégance et fraîcheur, voir une note fruitée de
pomme, face au crémeux rustique du fromage.
• – un vieux Comté, un Parmesan ou une Mimolette extra-
vieille avec un champagne millésimé, comme un Bollinger ou
Krug.
Qu'est-ce qu'on mange
avec le champagne ?
• Ce qu’il faut éviter :

• - les mets trop forts en goût tels l’olive, les sardines et les
maquereaux.
• - les mets trop épicés ou très dosés en herbes : romarin, thym .

• Ce qui accompagne parfaitement le champagne :

• - œufs de poisson, tartares de poisson, crustacés, saumon


fumé.
• - crèmes légères, parmesan, la viande , le fromage .
• - et pour les grands jours : foie gras.
A fost realizat de
catre : Ceremis Alina
Rusu Eva
Decuş Mihaela