Vous êtes sur la page 1sur 7

DANGEROSITÉ DU COURANT

ÉLECTRIQUE PAR CONTACT


Qui est dangereuse ?
Tension ou intensité ?

1er Cas: On a tous changé une batterie 12 V d'automobile ; qui a mis des
gants isolants ? … Pourtant son intensité dépasse les 300 Ampères !!!

2éme Cas: Vous avez certainement 'pris le courant' soit sur une bougie de
moteur essence (20 kV et +), une décharge d'électricité statique en quittant
un pull, fermant le porte de votre voiture (100 kV et + !)... Et cela n'a eu
aucune conséquence notable !
Mais alors où est le danger ?

C'est l'intensité mais l'intensité qui traverse le corps humain !

Dans le premier cas :


I = U / R ⇒ 12 V / R corps = insuffisant ♥

Dans le second cas :


Intensité et/ou durée insuffisantes ♥
Thermomètre du risque électrique

• Le seul de perception du courant électrique s'établit à partir de 0.5 à 3


mA suivant les individus
• A ≃ 10 mA le courant alternatif devient dangereux, Appelé seuil de 'non laché' !
Ou 'tétanisation' , ce seuil n'existe pas en continu
• 30 mA ~ est une intensité potentiellement mortelle, la respiration devient
impossible ! le diaphragme se contracte, c’est le seuil de la paralysie respiratoire.
• 50 à 75 mA ~ peut engendrer une fibrillation ventriculaire irréversible
• Enfin, 1 A traversant le corps humain engendre un décès quasiment instantané !

Notons que les protections divisionnaires sont incapables de nous protéger !


Circuit prises : In = 16/20 A, Icc = 80/100 à 160/200 A ; In = 10 A sur l'éclairage...
 
Les tensions de sécurité !
                                       
La norme à défini 3 tensions de sécurité
                                         

Locaux secs Locaux humides Locaux immergés


50 V~ ♦ 120 Vcc 25 V~ ♦ 60 Vcc 12 V~ ♦ 25 Vcc
Risque, durée, trajet

Le schéma ci-contre le démontre,


même un contact avec du 230 V~
peut n'engendrer qu'un
simple électrisation et non
une électrocution !

Un autre facteur important est


le trajet du courant électrique !

Attention, même une très basse tension de sécurité peut s'avérer


dangereuse :
Si le risque d'électrocution n'est plus présent, le risque
d'incendie en cas de court-circuit existe toujours !
Pourquoi ne pas utiliser que du 12 V ?

L'usage de 12 Volts nous protège des électrocutions, alors pourquoi ne pas le


généraliser ?
Prenons l’exemple en monophasé d’une usine consomme 240 kW.
Alimentée en 20 kV: 240 / 20 = 12 A, donc 12 Ampères sont nécessaires.
En 240 V: 240 / 0.24 = 1000 A, il faudrait transporter 1 kA !
En 12 V : 240 / 0.012 = 20 000 A, soit 20 kA !

Entre 12 A / 20 kV et 20 kA / 12 V la ratio est


de 20 000 / 12 ≃ 1667 ce qui implique :

• Une section des câbles plus de 1667 fois sup !


• Un nombre de pylônes électriques plus élevé !
• Des pertes Joule, plus de 1667 fois supérieures
 PJ = R × I²
R en 12 V de par la section sera bien au moins 1667
fois plus faible mais I est au carré !  pylônes électriques
La foudre, le seul cas où la terre est 'générateur'

Disjoncteur + compteur pulvérisés !


le point d'entrée qui à provoqué plafond fissuré, remarquez
ce trou dans le mur ! aussi la noirceur de l'ampoule