Vous êtes sur la page 1sur 28

COMMENT REMEDIER ?

Sommaire
 pédagogie différenciée
 Remédiation (définition)
A qui s’adresse la Remédiation ?
 Comment remédier ?
 Remédiation et rattrapage
L’élève en échec scolaire
 Comment savoir qu’un élève est en difficulté ?

 Dépistage
Modèles de correction
HETEROGENEITE ET PEDAGOGIE DIFFERENCIEE

Différencier, c’est poser un diagnostic.

Prendre en considération la diversité.

 Concevoir des stratégies flexibles et ajustables.


C’est « la diversification des supports et des
modes d’apprentissage pour un groupe
d’apprenants aux besoins hétérogènes mais aux
objectifs communs »
MICHEL PERRAUDEAU

La différenciation est un moyen non une


finalité.
Quel rôle jouent les enseignants ?

« les enseignants les plus« efficaces» sont


aussi les plus « équitables »ils élèvent le niveau
moyen et font progresser davantage les élèves
en difficulté »

Pierre Merle
Une démarche pédagogique différenciée
 même lieu ,même groupe d’élèves

mêmes objectifs
 Besoins différents- rythmes différents

Activités différentes activités semblables activités


semblables avec
accompagnement différent
Activités individuelles Activités individuelles Activités
individuelles
Ou de groupe Ou de groupe Ou de groupe
Cette pédagogie nous permet de diagnostiquer
les cas des élèves apprenants en difficultés, afin
de combler leurs lacunes dans des séances de
remédiation .
Remédiation (définition)
Remédiation-remède- remédier: au sens médical
du terme (administrer un remède ou appliquer
une thérapeutique, donner des soins).

Dans le domaine de la pédagogie, le terme garde


sa connotation médicale, c’est-à-dire l’action de
guérir.
En pédagogie la remédiation est un dispositif
plus ou moins formel qui consiste à fournir à
l’apprenant de nouvelles activités
d’apprentissage pour lui permettre de
combler les lacunes domestiquées lors d’une
évaluation formative ou d’une évaluation
diagnostique
 Dans la pédagogie de la maîtrise préconisée par
BLOOM,les situations de remédiation sont des
moments importants de la formation car elles
permettent de replacer les apprenants au même
niveau avant de poursuivre de nouveaux
apprentissages.
Q’est ce qu’une évaluation
diagnostique?
C’ est une évaluation intervenant au début, voire au
cours d’un apprentissage, qui permet de repérer et
d’identifier les difficultés rencontrées par l’élève afin d’y
apporter des réponses pédagogiques adaptées.
L’évaluation diagnostique est un processus d’analyse
dont la fonction est d’identifier,dans un apprentissage:
_ Les éléments positifs à consolider
_ Les éléments négatifs(des insuffisances ,des lacunes)
_Les causes responsables dans le but de mettre en place
un dispositif de remédiation
Qu’est ce qu’une évaluation
formative?
C’est l’évaluation intervenant en principe au terme
de chaque tache d’apprentissage et ayant pour objet
d’informer élève et maître du degré de maîtrise
atteint et éventuellement,de découvrir ou et en quoi
un élève éprouve des difficultés d’apprentissage en
vue de lui proposer ou de lui faire découvrir des
stratégies qui lui permettent de progresser
A qui s’adresse la remédiation?

 Elle s’adresse aux élèves en difficulté:


tous les enfants ,pour des raisons
différentes, risquent d’être à un
moment ou un autre ,en difficulté
scolaire.
Les enseignants traduisent cette
difficulté par d’autres expressions
comme « n’arrive pas à suivre » ou
encore « élève faible » qui sont des
expressions à la fois imprécises et
culpabilisantes.
Comment remédier ?
Au sens médical, il renvoie à l’idée du remède
que prescrit le médecin pour guérir la
maladie, pour compenser ses carences
(vitamines),pour maintenir un niveau de
santé satisfaisant(en prescrivant des
fortifiants) ou rattraper des insuffisances(un
retard de la dentition chez le jeune enfant) en
soutenant une convalescence.
On retrouve les termes soulignés dans les
pratiques pédagogiques dont la fonction est
identique.

On parle de rattrapage scolaire, de soutien


scolaire, dont l’effet est de traduire les
performances de l’élève en terme de savoir, de
savoir-faire et de savoir- être.
Remédiation et rattrapage

Au lendemain de la mise en place de l’école


fondamentale dans les années 80, le rattrapage a
été constitué par une circulaire ministérielle
pour permettre au plus « faibles » de se mettre au
niveau des plus « forts ».Il s’agissait de
compenser rapidement les lacunes constatées.
La remédiation poursuit rapidement
les mêmes buts: que l’on parle de
rattrapage ou de remédiation; il s’agit,
dans tous les cas, d’accompagner -par
des dispositifs variés- l’élève en
difficulté.
Pourquoi alors« remédiation » plutôt que
rattrapage
Le mot « rattrapage »évoque un retard qu’il faut
supprimer, un échec qu’il faut corriger.

Le mot « rattrapage »contient l’idée d’une


correction après-coup à posteriori.

L’enseignant apprentissage rattrapage

D’autre part, il ne considère qu’un seul facteur


de la situation: l’élève.
La remédiation est un terme médical, qui
renvoie à un protocole:l’examen du patient,
le diagnostic de la maladie, l’identification
des causes, le pronostic sur la guérison.
C’est ce protocole,qui intéresse la
remédiation au sens pédagogique.la
remédiation est à la fois une action
préventive de l’échec dans la mesure ou
le diagnostic intervient dés que les
difficultés de l’apprentissage se
manifestent,elle est corrective puisque
elle s’attaque également aux
causes(l’élève,l’école,le milieu).
Processus d’enseignement apprenant

Remédiation
L’élève en échec scolaire
L’élève en difficulté est considéré en
échec scolaire quand il a accumulé un
important retard dans beaucoup de
domaines(en lecture,expression …..)ce
retard lui interdit toute réussite dans le
niveau ou il se trouve.
Comment savoir qu’un élève est en
difficulté scolaire ??

La difficulté se traduit, dans le


constructivisme, par l’incapacité de
l’élève à franchir l’obstacle parce qu’il
ne dispose pas de ressources
nécessaires (compétences ou
connaissances)pour le faire
Remédier à temps
;empêcher que la difficulté
scolaire ne se transforme en
échec scolaire
Dépistage (piste à suivre pour la mise en
œuvre de la situation)
1- Dépister la difficulté scolaire et en évaluer
l’importance à la fois des points de vue du
nombre d’élèves concernés et des déficits
constatés.
2- Analyser les causes.
3-Remédier par des moyens appropriés:
-collectifs(pédagogie du groupe)
-individualisés(pédagogie différenciée)
Amener l’élève à accepter son erreur car
l’erreur n’est pas faute,il faut la dédramatiser
et la faire accueillir comme un nouveau
moyen d’apprendre.

Aider l’élève à reconnaître,corriger et justifier


ses erreurs:

- A les analyser (avec l’aide du maître).


-A retrouver les causes (avec l’aide du maître).
-A les corriger
1- Le maître rectifie en corrigeant directement
l’erreur(il faut battre le fer tant qu’il est chaud)

2-Le maître signale l’erreur,l’élève corrige à


partir du modèle correct(par imitation).

3-L’élève corrige en se référant à la règle signalée


par le maître(auto- correction)

4-Le maître explique l’erreur et aide l’élève à


comprendre,l’élève corrige
5-L’élève aide l’élève à retrouver son erreur et à la
corriger(hétéro correction).

6-Remédiation extérieure qui consiste des


partenaires extérieures tels que parents ou
spécialistes pour ceux qui ont des
difficultés(prononciation – vision).