Vous êtes sur la page 1sur 42

CHAPITRE IX

EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

I. UTILISATION DES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont destinés à


protéger le travailleur contre un ou plusieurs risques
professionnels.

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont seulement


utilises en dernier recours.

Leur utilisation est uniquement permise si l’on ne peut pas faire autrement, ce
qui veut dire quand il reste encore des risques résiduels auxquels on ne peut
remédier ni par des mesures techniques ni par des équipements de protection
collective.

Il doit ressortir de l’inventaire et de l’évaluation des risques ou,


quand et quels EPI doivent être portés.
Les équipements de protection individuelle (EPI) sont
destinés à protéger le travailleur contre un ou
plusieurs risques professionnels.

Leur utilisation ne doit être envisagée qu’en


complément des autres mesures d’élimination ou de
réduction des risques.

C’est à partir de l’évaluation des risques menée dans


l’entreprise que doit être engagée la réflexion relative
à l’utilisation des EPI.
Ces équipements peuvent prendre différentes
formes, plus ou moins complexes : Ces
équipements peuvent prendre
différentes formes, plus ou moins
complexes :
II. QU’EST-CE QU’UN EQUIPEMENT DE PROTECTION
INDIVIDUELLE OU EPI?

Un équipement de protection individuelle est une pièce d’équipement ou


un équipement qui est “destiné à être porté ou tenu par une personne en
vue de le protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer
sa sante et sa sécurité”.

Un EPI ne peut pas garantir que toutes les lésions soient évitées en cas
d’accident, mais il diminue considérablement le risque de lésions
(graves).

Puisque les EPI sont si importants, un certain nombre d’exigences strictes


sont imposées aussi bien au fabricant qu’a l’utilisateur.

Les EPI sont repartis en 3 catégories, allant de la conception simple


(catégorie I) a une conception complexe (catégorie III). Au plus sa
conception est complexe, au plus l’EPI protège des risques plus graves.
CATEGORIE EXEMPLES IMAGES GRAVITES DES
S RISQUES
CLASSE I gants de jardinage, lunettes Minimes

de soleil pour utilisation Facilement


identifiables
professionnelle...).

CLASSE II les chaussures de sécurité, Minimes


les protections auditives, le
Facilement
casque de sécurité, les gants
identifiables
de protection contre les
coupures

CLASSE III appareil respiratoire, Graves ou mortels


protection contre les
chutes...).
CLASSE I On entend ici les EPI qui offrent une protection contre des risques minimes
(par ex. gants de jardinage, lunettes de soleil pour utilisation
professionnelle...).

CLASSE II les chaussures de sécurité, les protections auditives, le casque de sécurité, les
gants de protection contre les coupures ...).

CLASSE III On retrouve ici les équipements de protection complexes qui doivent protéger
l’utilisateur contre des dangers qui sont mortels ou qui peuvent provoquer des
dommages graves et irréparables à la sante et dont l’utilisateur ne peut pas
remarquer a temps les conséquences (par ex. appareil respiratoire,
protection contre les chutes...).
III. COMMANDE ET ACHAT

Pour la commande et l’achat des EPI, il est essentiel qu’il y ait


une concertation entre l’employeur et les travailleurs.
Les travailleurs donnent leur avis sur le choix, l’achat, l’entretien
et l’utilisation des EPI.
Secteur intérimaire
- Pour le secteur intérimaire, c’est l’utilisateur qui fournit les
EPI, à moins qu’il ne soit convenu autre chose.
L’utilisateur se charge de la livraison, de l’entretien et de la
réparation des vêtements de travail et des EPI et en surveille le
port.
-L’utilisateur mentionne quels EPI doivent être portés (sorte,
type et qualité) (sur la fiche sur le poste de travail).
-Le travailleur intérimaire peut donc lui-même contrôler s’il
reçoit les EPI corrects.
Obligation de port

Les travailleurs sont obligés d’utiliser les EPI mis à leur disposition par l’employeur.
En outre, les EPI doivent être correctement utilisés, entretenus et rangés, tel qu’il est
écrit dans les instructions de l’employeur.

Le travailleur ne peut jamais emmener chez lui les EPI mis à disposition par
l’employeur

(il existe toutefois des exceptions, par ex. quand le travailleur fait partie d’une équipe
itinérante ou travaille dans un service/sur un chantier éloigné de l’entreprise).

Les travailleurs offrent souvent une résistance au port des EPI. Les
arguments suivants sont les plus généralement utilises pour ne pas les
porter:
-“les EPI ne sont pas confortables et me gênent durant le travail”;

-“que je porte les EPI ou pas, c’est mon affaire et ma responsabilité”;

-“j’ai déjà tant d’années d’expérience que je n’ai plus besoin d’EPI”.
IV. LE MODE D’EMPLOI
Un mode d’emploi doit être livre avec chaque EPI dans les langues officielles du pays
auquel l’EPI est destine.

Le mode d’emploi contient plein d’astuces utiles pour l’utilisateur

Le contenu du mode d’emploi


1- Identification

- nom de l’EPI;
- nom et adresse du fabricant;
- références aux directives concernées;
- nom, adresse et numéro d’identification de l’organisme notifie;
- renvoi à la norme correspondante de produit;
- signification des symboles et pictogramme utilises;
- classe ou type d’EPI.
2- Prescriptions
a. Utilisation
- risques contre lesquels l’EPI offre une protection;
-les limitations d’utilisation, par ex. modifications des propriétés de
protection par des influences externes;
-durée d’utilisation;
-utilisation correcte et les propriétés des accessoires et pièces de
réserve.

b. Stockage
-conditions;
-emballage pour le stockage et le transport.

c. Entretien
-les moyens d’entretien et de désinfection conseilles;
-prescriptions pour le nettoyage correct, l’entretien, la
désinfection et le contrôle des EPI.
Points d’attention généraux pour les EPI
- Les EPI conformes sont reconnaissables au marquage (C. E.,
Made in Tunisia….)
- Chaque travailleur doit pouvoir utiliser correctement les EPI,
savoir à quelles conditions ils sont adaptés et contre quels risques ils
protègent.
- L’information sur la durée d’utilisation, l’entretien, le stockage et
le remplacement est également indispensable.
- Les instructions de stockage et d’entretien se trouvent dans le
mode d’emploi.
V. DIFFERENTS TYPES D’EPI

Les équipements de protections individuelles existent dans toutes les tailles. La nature
des risques détermine quel EPI est nécessaire et/ou lequel est le plus adapte.
1. Protection des yeux et du visage a. Les lunettes de sécurité

Image

Construction - monture en matériel non inflammable (métal ou plastique);


- verres trempes ou plastiques (par ex. polycarbonate);
- protections latérales contre les projectiles venant de cote.
Pictogramme

Protège contre - (petites) particules volantes, éclats;


- éclaboussures de produits chimiques.
Utilisation - ne jamais déposer sur les verres;
- les personnes qui portent déjà des lunettes utilisent une sur-lunette ou des lunettes de
sécurité avec une correction adaptée.
Entretien nettoyer les verres a l’eau courante et les sécher avec un mouchoir doux.
Adapte pour les - meuler, fraiser, tourner...;
activités - travailler avec de l’air comprime;
suivantes - peindre, vernir, transvasement et mélange de produits dangereux.
Remplacement en cas de dégâts (par ex. griffes) et usure.
b. Les lunettes à verre panoramique
Image

Construction - fermées sur visage;


- avec une bande élastique autour de la tète ou du casque;
- généralement en polycarbonate;
- ouvertures de ventilation pour éviter une transpiration excessive.
Pictogramme

Protège contre - (petites) particules volantes, éclats;


- éclaboussures de produits chimiques.
Utilisation - ne jamais déposer sur les verres;
- certains modèles peuvent être portes au-dessus des lunettes habituelles.
Entretien nettoyer les verres a l’eau courante et les sécher avec un mouchoir doux.

Adapte pour - meuler, fraiser, tourner...;


les activités - travailler avec de l’air comprime;
suivantes - peindre, vernir, transvasement et mélange de produits dangereux.
Remplacement en cas de dégâts (par ex. griffes) et usure.
c. Le masque facial

Image

Construction Il existe des écrans pour le visage qui peuvent être fixes au casque et qui peuvent être rabattus vers le haut.

Pictogramme

Protège contre -(petites) particules volantes, éclats;


- éclaboussures de produits chimiques;
- protection aussi bien des yeux que du visage.

Utilisation - on peut combiner l’écran avec des lunettes de sécurité;


- les écrans faciaux pour les travaux de nettoyage avec des nettoyeurs à haute pression et pour les travaux avec des acides
doivent être pourvus d’une fixation au menton.

Entretien nettoyer les verres à l’eau courante et les essuyer avec un mouchoir doux.
Adapte pour les activités -Activités avec risque de blessures aux yeux et/:ou au visage
suivantes - nettoyage avec des nettoyeurs a haute pression;
- activités au dessus de la tète;
- travaux a des installations électriques sous tension (arc électrique);
- travaux avec des produits chimiques;
- moins adapte pour les projections du bas vers le haut.

Remplacement en cas de dégât, d’usure.


d. Les lunettes de soudage
Il existe différentes techniques de soudage. Le rayonnement de la lumière (à savoir
ultraviolet et infrarouge) qui se développe durant le procédé de soudage, agit de
manière néfaste sur les yeux et la peau. La peau brule en peu de temps (comme une
brulure par le soleil) et celui qui regarde de ses yeux non protégés directement le
rayonnement risque d’avoir un coup d’arc (soudage électrique: on ressent une
sensation comme si on avait reçu du sable dans les yeux. Cela dure quelques jours
avant d’avoir les yeux complètement guéris.)
Souder sans la bonne correction est donc également impensable.

Image

Construction Elles se composent de deux couches


- une vitre avec un verre fonce qui protège contre la lumière vive;
- une vitre en verre trempe qui protège les yeux contre les particules de métal volantes.
Pictogramme
Protège contre chaleur, rayonnement, étincelles de soudage et particules volantes.
Entretien nettoyer les verres à l’eau courante et les essuyer avec un mouchoir doux.
Adapte pour les - soudage autogène (soudage avec des gaz inflammables (ex. acétylène-oxygène))
activités - pas adapté pour le soudage électrique;
suivantes - uniquement adapte en cas de formation limitée d’étincelles. En cas de formation
importante d’étincelles, un écran de soudage doit être utilisé.
Remplacement en cas de dégât, d’usure.
e. L’écran de soudage
Image

Pictogramme
Protège contre - le rayonnement;
- les éclaboussures de soudure ou les rayons UV;
- les petites particules de métal fondu.
Utilisation - en cas d’étincelles volantes.
Entretien nettoyer correctement: aussi bien un nettoyage hygiénique qu’une
éventuelle de contamination (éclaboussures de métal).
Adapte pour - soudage électrique;
les activités - techniques apparentées;
suivantes - découpage et nettoyage a la flamme (électrique);
- soudage sporadique ou découpage de métal.
Remplacement en cas de dégât, d’usure.
2. Protection respiratoire

Quand il y a un danger que les valeurs limites permises des


substances dangereuses (poussière, vapeur, gaz, aérosol) soient
dépassées et qu’elles puissent pénétrer dans le corps ou quand la
teneur en oxygène dans le local est trop faible, une protection
respiratoire est nécessaire. Ici aussi, le choix de la protection
respiratoire est déterminé par la nature des risques, les conditions
et la durée d’utilisation

Les masques jetables


Certains types de masques pour la bouche sont faits en matériel
jetable. Ils disposent parfois d’une soupape d’expiration qui
diminue de manière conséquente la température, l’humidité de
l’air et la teneur en CO2.

Masques pour la bouche.


Ils couvrent uniquement la bouche et le nez.
* Masque anti-poussière
* Masque à gaz et vapeurs
3. Protection auditive
Il existe deux sortes de protection auditive: celle que l’on met dans l’oreille et celle que l’on pose
sur les oreilles.
Port permanent Il est important que la protection auditive soit portée continuellement.
Enlever un moment les bouchons d’oreille ou les coquilles peut annihiler totalement l’effet de
protection.
Exemple: un niveau de bruit de 115 dB(A) et une protection auditive de 30 dB(A) signifie une
exposition constante à 85 dB(A).
La limite au-dessus de laquelle le bruit est considéré comme nuisible se trouve aux alentours de 80
dB(A) (durant toute une journée de travail).
4. Protection de la tête

L’unique moyen de protéger suffisamment la tête contre les chutes de


matériaux, les chocs... est le casque de sécurité. Sur les chantiers de
construction et pour certaines activités d’entretien, le port du casque est donc
nécessaire. Le casque a une cote extérieure dure et une partie intérieure qui
repose sur la tête. Le cote extérieur retient le premier choc, la partie intérieure
amortit par la suite le coup et repartit les efforts sur la totalité de la tête. C’est
pourquoi il est important que le casque soit bien règle et correctement attache
a la tête.

A cote des casques de sécurité, il y a également des casques antichocs sur le


marche. Ils protègent uniquement des chocs et non contre les chutes d’objets.
5. Protection des mains et des bras

Les mains subissent le plus de choses.

En raison de leur vulnérabilité, une bonne protection contre différents risques est
essentielle.

Ainsi, souvent, ils sont prévus pour prévenir différents risques combines.
6. Protection des pieds
Porter des chaussures inadaptées est la cause de nombreuses blessures aux pieds
et chevilles.
Des chaussures de qualité et bien ajustées qui sont adaptées au travail et qui
offrent un bon soutien sont essentielles pour un travail en sécurité.

De bonnes chaussures disposent de certaines caractéristiques:


•un bon soutien de la cheville,

* un système solide de fermeture de la chaussure (lacets, velcros...)

•des semelles souples qui s’adaptent au mouvement naturel du pied,

•des talons bas avec une grande surface d’appui,

* une bonne coupe.


Dans certains cas, une bonne chaussure normale ne suffit pas et il faut une
chaussure de sécurité spéciale (par ex. risque de chocs, chute d’objets, utilisation
de couteaux, travaux avec des liquides dangereux ou brulants, risque de
glissade..)
Compression veineuse et insuffisance veineuse

La peau, mal irriguée, s'asphyxie et se


pigmente de tâches brunâtres au niveau
des chevilles

Insuffisance veineuse, varices, compressions veineuses / jambes lourdes


Bottes de sécurité

Les bottes de sécurité peuvent être en plastique, en caoutchouc, en cuir et sont


disponibles en différentes hauteurs de tige. La couleur peut également varier en
fonction des activités (par ex. fluorescentes pour les travaux routiers).
7. Vêtements de protection
Pour chaque risque
•La peau nous protège des influences externes mais n’est pas inattaquable.

* Des vêtements de travail adaptés offrent une protection complémentaire et


souvent nécessaire.

* Les vêtements de travail également doivent être adaptes aux conditions de


travail.
•Les vêtements de protection existent dans toutes sortes de modèles et
matériaux.

•En plus des vêtements de travail qui protègent seulement une partie du corps,
il existe aussi des pièces qui couvrent presque la totalité du corps.

* Les vêtements de travail pour usage unique, les vêtements pour travaux a des
températures extrêmes....
Pour la pluie
Travail des égouts
Travail des égouts
Protection contre les chutes et les travaux de bâtiment
Contact avec les produits dangereux
Contact avec les produits dangereux
VI. LA SIGNALISATION DE SECURITE

Le but de la signalisation de sécurité permet d’attirer l’attention de


manière rapide sur des situations qui peuvent amener un danger.
La signalisation de sécurité ne remplace certainement pas les
mesures de sécurité existantes. Les travailleurs doivent être
informes de la signification de cette signalisation.
Signification Exemple
Rouge Stop Manipulations interdites
Interdiction
Lieux ou le matériel de protection contre
Matériel de lutte contre
l’incendie l’incendie est présent
Jaune Attention Signalisation des dangers
Dangers possibles
Signalisation des seuils, passages dangereux,
obstacles
Vert Pas de danger Signalisation des voies d’évacuation et des
Premier secours
sorties de secours Douches de secours,
postes de premiers soins
Bleu Obligation Obligation de porter des EPI