Vous êtes sur la page 1sur 13

DIARRHEE

PHYSIOPATHOLOGIE
INTRODUCTION
En Algérie : 1ère cause de mortalité infantile
(diarrhées aigues)
Instauration du programme national de lutte contre
la mortalité infantile et du programme national de
lutte contre les maladies à transmission hydrique
(Ministère de la santé).
DEFINITION : Diarrhée = augmentation du volume
fécal
Poids des selles > 300 g/j (Occident).
Souvent hyperhydratation des selles > 85%. Nombre
d’émissions, temps de transit insuffisants dans la
définition de la diarrhée.
Diarrhée = excrétion anormale de solutés.
RISQUE VITAL : Surtout chez le nourrisson, le sujet
âgé et les tares métaboliques. Risque de
déshydratation, collapsus, choc.
•Définition clinique : Emission de selles fréquentes, liquides et ou
abondantes (F.L.A) ou de selles répétées abondantes et
liquides (R.A.L).
•Définition physiopathologique :- Diarrhée hydro électrolytique :
selles hyper hydratées riches en solutés.
-Diarrhée par malabsorption
secondaire à la maldigestion.
Mouvements intestinaux d’H2O liés à ceux des
solutés.
Excrétion accrue de solutés = IONS (Na+) = SOLIDE
DIARRHEE HYDRO ELECTROLYTIQUE = EXCRETION ELEVEE
d’H2O et d’ELECTROLYTES
Stéatorrhée = présence de graisses dans les selles.
Créatorrhée = présence de protéines dans les selles.
Résidus glucidiques = déficit en enzymes glucolytiques
DIARRHEE PAR MALAPSOPTION SECONDAIRE A
LA MALDIGESTION= EXCRETION DE
NUTRIMENTS NON DIGERES
Dans la diarrhée le poids des selles est
supérieur à 300g/j, la fréquence est supérieure
à 2,3 émissions/ jour ?
 
RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE L’ABSORPTION INTESTINALE
ABSORPTION INTESTINALE
1- Digestion (Nutriments)
H2O+Electrolytes
(Na+,Cl-,K+……)
2-Franchissement

3- Transfert
Système immunitaire
Défense contre infections
ENTEROCYTE
(microbes,virus)

Sang et Lymphe
ABSORPTION : 3étapes  1 digestion
2 franchissement
3 Transfert
 
1 digestion : hydrolyse enzymatique (Pancréas et intestin)

Enzyme
Glucide Oses

Enzyme
Protide Acides aminés

Enzyme
Lipide Glycérol, acides gras
ABSORPTION DES IONS : 3 systèmes enterocytaires.
•Pompe à Na
Na +, K+ ATPase
•Système A.M.P.c , Adenylcyclase
A.T.P A.M.P.c.
[A.M.P.c] Diarrhée
Adenyl cyclase
•Système calmoduline, Ca ++

[Ca ++] Diarrhée


Absorption Intestinale doit respecter 3 impératifs
•Equilibre ionique
•Equilibre osmotique
•Equilibre hydrostatique
Equilibre entre la lumière et l’entérocyte, entre l’entérocyte et
le milieu vasculaire Entre la lumière et le milieu
vasculaire.
MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES ET ETIOLOGIE
Mécanismes (distincts ou associés)
1• DIARRHEE SECRETOIRE
2• DIARRHEE PAR MALABSORPTION
3• DIARRHEE EXSUDATIVE
 
1-DIARRHEE SECRETOIRE : mouvements intestinaux d’H2O
liés à ceux des solutés.
Excrétion accrue de solutés. Solutés = ions = solides
Malabsorption de l’H2O. H2O = solvant = fluide
a)Diarrhée hydroélectrolytique : excrétion d’H2O et ions.

b) de la perméabilité ou porosité intercellulaire.


Enterocyte
a-Diarrhée hydroélectrolytique : excrétion d’H2O et ions.
 
AMPC CA++
 
-Cholera (toxine cholérique)
-V.I.P syndrome de verner morrison
-Escherichia coli
-Zollinger Ellison
-Prostaglandines
-Calcitonine (cancer médullaire de la thyroïde)
b- de la perméabilité ou porosité intercellulaire.
DIARRHEE PAR MALABSORPTION :
 
Maldigestion des Nutriments
 
 

Malabsorption pression osmotique

 
Excrétion d’H2O et électrolytes

 
DIARRHEE
Etiologies
a)déficit enzymatique
• déficit total : dans les pancréatites chroniques
• déficit sélectif : en lactase
b)maladie des laxatifs
 
3-DIARRHEE  EXSUDATIVE
EXSUDATION : inflammation ou ulcération de la muqueuse
intestinale fuite de plasma, sang, pus, débris cellulaires.
Etiologies
- Entérocolites infectieuses, ischémie, CROHN, etc…
CLASSIFICATION SELON LA DUREE :
 
-Diarrhée aigueVirales++, Microbiennes
 
-Diarrhée chronique : Pancréatite chronique
 
CONCLUSIONS
  1° H2O est liée aux ions et aux nutriments dans l’absorption
intestinale.
application thérapeutique :- apport de glucose et d’H2O dans
le choléra.
-Sels de réhydratation : glucose, sel, H2O

2° Diarrhée est souvent de mécanisme complexe


(hydroélectrolytique, osmotique et exsudative)

3° Pronostic vital engagé (déshydratation, dénutrition).

4° Epidémies de toxi-infection alimentaire et ou à transmission


hydrique catastrophes sanitaires régionales, nationales
ou transnationales.

5° Moyens de lutte très onéreux et de NOMBREUX DECES.

Vous aimerez peut-être aussi