Vous êtes sur la page 1sur 88

GARM S5

COURS: PETROGEOCHIMIE

diagrammes de phases appliqués aux roches


magmatiques
Diagrammes de phases dans le magmatisme

1/ Introduction

Un diagramme de phase est une représentation


graphique généralement à deux ou trois dimensions,
représentant les domaines de l'état physique d'un
système (corps pur ou mélange de corps purs), en
fonction de variables, choisies, pour faciliter la
compréhension des phénomènes étudiés.

Ce diagramme permet de prédire la manière dont va se


passer la solidification ou la cristallisation d’un magma
donné.
Diagrammes de phases dans le magmatisme

1/ Introduction

Le diagramme de phase s'établit expérimentalement : on


fait varier les fractions molaire ou massique et les
conditions et l'on observe les changements de phases.
2/ Règle des phases simplifiée

Une phase est l’état sous lequel se trouve un constituant A ou un mélange de


constituants A+B.
Le nombre de phases qui peuvent coexister en équilibre à P et T constante est
limité par la règle des phases .

L’expression de la règle des phases de GIBBS.   


V= C+n–φ
V = La variance du système
= nombre de degrés de liberté du système
= nombre de paramètres physiques que l'on peut faire varier
simultanément sans changer ni la nature ni le nombre de phases du système

C = petit nombre de constituants indépendants nécessaire et suffisant pour


définir toutes les phases du système
n = nombre de variables ( T et P).
φ = nombre de phases.
Variables d’un système.

Les équilibres entre les différentes phases dépendent de deux


types de facteurs:

 Ceux qui sont liés à la matière ou variables de position (fraction


molaire, pourcentage massiques, fraction pondérales...)

 Ceux qui sont liés à l'énergie ou variables d'action (P, T)


Soit le diagramme de changement de phases de l'eau.

Dans chaque domaine, V=2. On peut modifier


simultanément T et P sans changement de phase.
Ex: Domaine vapeur V = C + n – φ = 1 + 2 - 1 = 2

Dans chacune des courbes qui


représentent les différents
équilibres, V=1. L'équilibre liq  sol,
V= 1 + 2 - 2 = 1. On ne pout changer
qu'un seul paramètre T ou P

Au point triple, qui correspond à la


coexistence des trois phases, T et P
sont fixes, V=0.
3/ Système à un composant
Atome
Molécule
Corps composé défini = un constituant à 3 phases
(solide, liquide, vapeur)
P

S L

T
4/ Système à 2 composants (système binaire)

Système à 2 composants A et B
X = composition ou fraction molaire en %
P

S+
P

L
C
X
A B L
S

L+
V
C 40% B et 60%A V
L
S+
A V S T
V
X

Diagramme tridimensionnel PT à 2 composants


B T
4-1/ Cas de solutions solides (solubilité totale)
Présentation des sections isobares

Deux ou plusieurs phases minérales forment une solution solide


lorsqu'on passe progressivement de l'une à l'autre par des substitutions
de leurs éléments chimiques.
Lorsque 2 atomes ont des r ioniques voisins l’un peut remplacer l’autre
dans son réseau cristallin.

On parle plutôt de «série isostructurale» ou de «série isomorphe».

Exemples :
•les feldspaths plagioclases
albite (Si3AlO8)Na anorthite(Si2Al2O8)Ca 
• l‘olivine
fayalite (Fe2SiO4) forsterite (Mg2SiO4).
P

S+
P1 P

L
P1’
L
S

L+
V
V
L
S+

A S T
V

V
X

B T

Diagramme tridimensionnel PT à 2 composants


Section isobare P1 (P1 > PTA et PTB)

T
A

L
S+L
B

A T
L V
S

B T
Section isobare PTB < P2 < PTA
P

S+ T
P
L

S+
A so

V
L lid
u s

va
S

p
V

or
S

us
L+
P2 V V

L+
V
s

L
u
L

s S+
lid
so
L

u
S+

uid
A T
V

B T

liq
V
X

B T
4-2/ Cursus de cristallisation (ou fusion) dans le cas de
solutions solides (solubilité totale)
Système binaire Solution Solide Complète
Un mélange de deux composés A et B solubles l'un dans l'autre en
toute proportion en phase solide. Leurs températures de fusion sont
respectivement TA et TB. 

Section isobare P1 (P1 cte et > PTA et PTB)


Système binaire Solution Solide Complète
Minéraux miscibles à toutes températures
Un mélange est dit homogène lorsque
- Les constituants sont miscibles formant des solutions solides
- Les minéraux ont une structure cristalline proche
- Substitution d'ions sans changement de structure.
- Les rayons ioniques des éléments mis en jeux ne diffèrent
pas de plus de 15 %.

Cette réaction dite continue nécessite un refroidissement lent


afin de permettre les échanges d'ions.

Si le refroidissement est trop rapide, le rééquilibrage des ions


n'aura pas le temps de se faire dans les conditions normales,
on obtient alors des cristaux zonés avec des couches
concentriques.
T

P h a s e liq u id e

A p p a r it io n d e s p r e m iè r e s
c r is t a u x d ' u n e s o lu t io n
s o lid e S A -B
T 1

L iq u id e S . S o lid e
T 2

D is p a r it io n d e la d e r n iè r e g o u t t e
d e la p h a s e liq u id e
P h a s e s o lid e

Tem ps
RAPPEL : Les Feldspaths

2 l ti lid ANORTHITE
CaAl2Si3O8
2 solutions
solides

ALBITE ORTHOSE
NaAlSi3O8 Solution solide des feldspaths alcalins KAlSi3O8
K ⇔ Na

La miscibilité des trois pôles diminue avec la température


Système binaire Solution Solide Complète
Plagioclase (Ab (NaAlSi3O8) – An (CaAl2Si2O8) )

Fig. 6-8. Isobaric T-X


phase diagram at
atmospheric pressure.
After Bowen (1913) Amer.
J. Sci., 35, 577-599.

D’après cours en ligne de Winter


Système binaire Solution Solide Complète
Plagioclase (Ab-An, NaAlSi3O8 - CaAl2Si2O8)
A/ CRISTALLISATION A L’EQUILIBRE

a = An60 = 60 g An + 40 g A
XAn = 60/(60+40) = 0.60
Système binaire Solution Solide Complète
Plagioclase (Ab(NaAlSi3O8) - An(CaAl2Si2O8)

a = An60 = 60 g An + 40 g Ab
XAn = 60/(60+40) = 0.6

V = C+n-φ
V =2-1+1=2
o
A T=1475 C (point b) .
Apparition des premiers cristaux. Leur composition (point c) = 87 % An

F = 2 - 2 + 1 = 1 (univariant) Une seule variable peut être varié:

liq liq plag plag


T X X X
An
X
Ab
(P cte)
An Ab

plag
X liq et X
An
Dépendent de T
An
A 1450oC liquide d et plagioclase f coexistent à l’équilibre

Composition des cristaux (point f)=80% An


Composition du liquide (point d)=48% An
Réaction continue du type : liquide B + solide C = liquide D + solide F

(12/32,5)
Principe du levier:
Quantité de solide = de
Quantité de liquide= ef

d = composition du liquide,
f = composition du solide
e = composition initiale (bulk composition)
Proportion en % des cristaux au point e = de
df

Proportion en % du liquide au point e = ef


df

d e f
D
liquidus
de ef

solidus
D’après cours en ligne de Winter
A 1450oC, liquide f et plagioclase i coexistent à l’équilibre
Composition des cristaux (point i)=72% An
Composition du liquide (point g)=37% An

g h i
o
A T= 1340 C
Xplag ® h, Xplag = Xbulk la quantité de liquide ® 0

g est la composition du dernier liquide à cristalliser pour Xbulk = 0.60


o
A T<1340 C
plag
Le dernier plagioclase est i avecX An = 0.60

f = 1 et F = 2 - 1 + 1 = 2

D’après cours en ligne de Winter


Note :
o Le liquide cristallise sur un intervalle T de 135oC *
o La composition du liquide change de b à g
o La composition du solide change de c à h

(An/Ab)plag > (An/Ab)liq

D’après cours en ligne de Winter


CRISTALLISATION A L’EQUILIBRE :
Echanges parfaits entre le liquide et les cristaux formés à chaque
instant.

Ca, Al
Na, Si

Formation de cristaux de compositions


homogènes
Fusion à l’équilibre

On chauffe An60 et le premier liquide est g à An20 et 1340oC

On continue de chauffer: liquide et plagioclase changent de X

Dernier plagioclase à fondre est c (An87) à 1475oC

D’après cours en ligne de Winter


Système Olivine
Fo - Fa (Mg2SiO4 - Fe2SiO4)
Fig. 6-10. Isobaric T-X
phase diagram at
atmospheric pressure
After Bowen and Shairer
(1932), Amer. J. Sci. 5th
Ser., 24, 177-213.

Mg/(Mg+Fe)solide >
Mg/(Mg+Fe)liquide
Cristallisation à l’équilibre:
Avec une diminution de T la composition du liquide et des minéraux
devient plus albitique
Composition finale du solide = Composition initiale du liquide
Plagioclase (An/Ab)plag> (An/Ab)liq
Minéraux ferro-magnésiens Mg/(Mg+Fe)sol> Mg/(Mg+Fe)liq
Diffusion (Mg⇆Fe) plus rapide

Diffusion (Na+Si4+⇆Ca2+Al3+) très lente (liaisons fortes) : plagios


zonés
B/ Cristallisation fractionnée

Soustraction des cristaux lors de leur formation: pas


de réaction continue avec le liquide

Pout toutes T: Xbulk = Xliq

D’après cours en ligne de Winter


• Le liquide s’enrichit en Na
(liquide évolué)

• T du liquide descend en
dessous de T du solidus à L1

l’équilibre
L2
Cas de refroidissement trop
rapide, le rééquilibrage des ions
L3
n'aura pas le temps de se faire

cristaux zonés avec des couches


concentriques.

S1
S4 S3 S2
Solutions solides:
cristaux zonés

a. Phénocristaux de la
hornblende avec une
variation de couleur

b. Plagioclase zoné
Plagioclases avec zonations oscillatoires très marquées.
Influence de la présence de la pression de l’eau

L1 F1
4-3/ Cursus de cristallisation (ou fusion) dans le cas de
sans solutions solides
Systèmes eutectiques, exemple :
Diopside (CaMgSi2O6) – Anorthite (CaAlSi2O8)
Systèmes Eutectiques

Composition a : Di 82 V=2-1+1=2
Systèmes Eutectiques
o
T= 1360 C (point b)
V=2-2+1=1
 Refroidissement continu : Xliq descend le long du liquidus
 Réaction continue : liqA ® diopside + liqB
ed
Ex à Tf % des cristaux = df x 100

c b
e d
f
Systèmes Eutectiques
1274oC f = 3 V = 2 - 3 + 1 = 0 invariant
- (P) T, composition de toutes les phases sont fixes
- Réaction continue jusqu’à épuisement du liq
Eutectique

Symplectite Qz‐feldspath alcalin :


Symplectite Qz‐feldspath alcalin dans un
Granite graphique (échantillon
granite alcalin (vu au microscope)
Macroscopique)
Eutectique
• Le dernier liquide qui cristallise dans un système binaire eutectique
est de composition eutectique

• La Fusion à l’équilibre est l’opposé de la cristallisation à l’equilibre

• Les premiers liquides sont de composition eutectique

L’eutectique est :
1‐ Composition particulière qui 2 ‐Température minimale à laquelle
cristallise a température constante. peut encore exister la phase liquide.

3‐ Point univariant où trois phases 4‐ Composition des dernières goutes


sont à l’équilibre. de liquide à cristalliser

D’après cours en ligne de Winter


A gauche de l’eutectique: situation similaire

D’après cours en ligne de Winter


Systè binai eutectique
me re Di-An
Le pyroxène crystalise avant le plagioclase

Séquence de cristallisation :
Augite ………. Anorthite
Composition du système à

gauche de l’eutectique

Stillwater complex, Montana. Field


Le Plagioclase crystalise avant le pyroxène
Texture Ophitique

Séquence de cristallisation :
Anorthite ………. Augite
Composition du système à
droite de l’eutectique

Dike de diabase
o
- Le liquide cristallise sur un intervalle T de~280 C
- Une séquence de minéraux cristallise sur cet intervalle
- Les minéraux qui cristallisent dépendent de T
- La séquence change avec la composition initiale du liquide (bulk
composition)

D’après cours en ligne de Winter


Influence de la présence d’eau et de la pression

La température eutectique
dépend de la présence d’eau qui la
fait baisser, et de la pression qui la
fait remonter.

Conséquences sur la texture de la


roche.
Cristallisation fractionée:

•La fractionation d’une phase n’influence pas la cristallisation

•La roche finale aura la composition eutectique et non pas la


composition du liquide initial
Fusion partielle:
•Après consomation d’une phase à l’eutectique, le solide est soit Di
pur ou An pur
•Fusion continue jusqu’à ce que Tliq de Di ou de An est atteinte

D’après cours en ligne de Winter


Système binaire eutectique
 Tous les système atteignent le point eutectique
 Pas de réaction entre liquide et solide: cristallisation
fractionnée = cristallisation à l’équilibre
 Tous les mélanges An + Di fondent à la même T (1275°)
b/ Systems Binaires péritectique

3 phases : enstatite = forsterite + SiO2

Cristallisation de la composition
X =13 % SiO2 et 87 %Mg2SiO4.
Composition est entre Fo et En
En fin de cristalliation on aura Fo+En

A 1800°C olivine (Fo)


P= point peritectique
A 1557 C ® Fo-En-liq
o

Reaction: Mg2SiO4 + SiO2 = 2MgSiO3 Bulk X


Fo + liq = 2En

Quant est-ce que la réaction sera finie?

Quant une phase sera épuisée.


Laquelle?
D’après la composition initiale (bulk
composition), liq (SiO2) sera épuisé
en premier

Après épuisement du liq (SiO2)


on aura seulement Fo + En.
Les proportions de Fo et En au stade final
%Fo = [d/(c + d)] x 100
%En = [c/(c + d)] x 100
La fusion de la composition X est exactement l’inverse de la
cristallisation. La fusion commence à T péritectique. Au niveau de ce
point En fondra pour donner Fo +liq (fusion incongruente)
Olivine with orthopyroxene rims, Mt McLoughlin, OR
Crystallisation de la composition Y
Composition Y est l’équivalent de En
pure. Ainsi seulement En va apparaitre
en fin de cristallisation.

P= point péritectique
A 1650 C ® Fo-En-liq
o

Mg2SiO4 + SiO2 = 2MgSiO3


Fo + liq = 2En

T reste constante jusqu’à la fin de


la réaction , après laquelle la seule
phase présente sera En pure.
Crystallisation de la composition Z

Au pt P
toute Fo réagit avec liq ® En + liquid.
Après En se cristallise, jusqu’à
l’eutectique E.
En E, T reste cte ® Qz + En.

Comme la composition de Z est


proche de En pure, la roche finale sera
formée essentiellement de En avec
peu de Qz.
Cas de cristallisation fractionnée

N.B : Tout ceci est valable dans le cas d’une


cristallisation à l’équilibre où tout les solides retentent
en contact avec le liquide. Comme c’est souvent le cas
dans les systèmes naturels, quelques cristaux se séparent
du système et ne réagissent pas avec le liq au point P.
C’est le cas de la cristallisation fractionnée.
La CF change le cursus de cristallisation, en particulier,
la règle que la composition finale doit être égale à la
composition initiale ne sera pas respectée..
4-3/ Cas de solutions solides partielle (miscibilité partielle)
Système binaire avec
minimum thermique : Or-Ab

Liquide initial Liqu


i dus
Or62-Ab38

Sol
idu
s

Solvus : courbe donnant à toute


température la composition des Solvus
phases exsolvée à partir d’une
phase initiale de composition
unique .
M

Dans ce cas des échanges ont


également lieu entre solide et
liquide résiduel, si bien qu'au
point M il se forme un seul
minéral et non deux comme dans
le cas d'un eutectique ; on parle
alors de minimum thermique
89 % K-feldspar

Composition Fd K Ab 32 Or 68
79 % K-feldspar

Composition Fd K Ab 25 Or 75
Composition Fd K Ab 18 Or 82
Perthites et antiperthites
http://www.ucl.ac.uk/~ucfbrxs/PLM/perthites/DSCN7203.jpg

•Perthite: Composition a: exsolution de lamelles de feldspaths riche en Na


dans un feldspath riche en K
•Antiperthite: Composition i: exsolution de lamelles de feldspaths riche en K
dans un feldspath riche en Na
Anorthose Sanidine

Perthites Antiperthites

Mésoperthites

Microcline
Effet de PH O sur Ab-Or 2
Système hypersolvus Système subsolvus

Magma sec Magma hydraté

Figure 6-17. The Albite-K-feldspar system at various H 2O pressures. (a) and (b) after Bowen and Tuttle (1950), J.
Geol, (c) after Morse (1970) J. Petrol.
5/ Système à 3 composants (système ternaire)
Système à 3 composants ABC
Liquidus A Liquidus C
Liquidus B

cotectiques

Point eutectique
système ternaire et ces limites
Champs primaire = extension du liquidus binaire

Limites du champs primaire = extension


de l’eutectique ternaire. Ils sont définis
par l’intersection des champs primaires
(surface des liquidus).
Ces lignes st marquées par 3 phases
V=1 (courbes univariantes)
E1, E2 et E3 = eutectiques binaires

Eutectiques binaires = intersection des


limites des limites des champs (4phases)
V=0 (point invariant)
Les lignes d’Alkemade :Elles joignent les différents
composés définis (y compris terminaux) dont les
champs partagent une ligne monovariante
commune. Elles définissent des triangle de
composition. Ex : AE1, E1B, BE2 …etc
A/ Système à trois constituants sans solution solide

Cristallisation d’un liquide de composition


19% Diopside
30% Anorthite
51% Forstérite
% liquide = ⎪OB ⎪/ ⎪AB ⎪

% cristaux = ⎪OA ⎪/ ⎪AB ⎪

Composition du solide : 100% Fo

A
O

B
% cristaux = ⎪OB⎪/ ⎪AB ⎪

% cristaux = ⎪OA ⎪/ ⎪AB ⎪

Composition du solide : 100% Fo

B
% cristaux = ⎪OB⎪/ ⎪AB ⎪

% cristaux = ⎪OA ⎪/ ⎪AB ⎪

Composition du solide : 100% Fo

B
% cristaux = ⎪OB⎪/ ⎪AB ⎪

% cristaux = ⎪OA ⎪/ ⎪AB ⎪

Composition du solide : 100% Fo

B
Le liquide est saturé en An et en Fo
% liquide = ⎪OB⎪/ ⎪AB⎪
P
% cristaux = ⎪OA⎪/ ⎪AB⎪

Composition du solide :
%An = ⎪RB⎪/ ⎪RP⎪ Q
%Fo = ⎪PB⎪/ ⎪RP⎪

Composition du solide
A
instantanée :
%An = ⎪QR⎪/⎪PR⎪
O
%Fo = ⎪PQ⎪/⎪PR⎪
(tangente à la courbe à
T=1280°C)
B

R
A/ Système à trois constituants avec solution solide
Système à trois constituants avec
solution solide

Vous aimerez peut-être aussi