Vous êtes sur la page 1sur 24

Cours

du Droit commercial et des


sociétés
Semestre 2 - ME -

Préparé et animé par:


Pr. Mahmoud MAISSINE
Professeur chercheur en Droit privé

Année universitaire: 2019-2020


Plan
 Introduction:
 Introduction au droit
 Environnement juridique du Droit commercial
 Première partie: Le commerçant
 Chapitre 1: Le statut des commerçants
 Chapitre 2: Actes de commerce et activités commerciales
 Chapitre 3: droits et obligations des commerçants
 Deuxième partie: Fonds de commerce
 Chapitre 1: Le statut juridique du FC
 Chapitre 2: Les opérations relatives au FC
 Troisième partie: les sociétés commerciales
 Chapitre 1: Le contrat de société
 Chapitre 2: Les sociétés de personne
 Chapitre 3: Les sociétés de capitaux
Deuxième partie: Le Fonds du Commerce

Pour développer son activité et attirer la


clientèle, le
commerçant doit disposer pour cela de moyens
(financiers, humains, matériels et immatériels) et
la
réunion de ces moyens donne lieu à la création
de la
notion de fonds de commerce.
Pour mieux cerner la réalité juridique du fonds de
commerce, il convient d’étudier :
 Le statut juridique du fonds de commerce
 Les opérations relatives au fonds de commerce
Chapitre I: Le statut juridique du Fonds de
Commerce
1- la notion du fonds de commerce
Le fonds de commerce est un bien
meuble incorporel constitué par
l'ensemble de biens mobiliers
affectés à l'exercice d'une ou de
plusieurs activités commerciales

art
79 du CC

Le fonds de commerce comprend


obligatoirement la clientèle et l'achalandage

art 80 du CC
2- les éléments du fonds de commerce

les éléments du fonds de commerce

Eléments
Eléments corporels
corporels Eléments
Eléments incorporels
incorporels

Matériel et outillage marchandises Clientèle


Clientèle et
et achalandage
achalandage
A- les éléments corporels


● Ce sont des biens meubles qui
servent à l’exploitation du fonds de
commerce et qui sont pas destinés à
Matériel et outillage
être vendus ( machines, matériel de
bureau, biens d’équipements,
outillage industriel…)


● Ce sont des biens corporels destinés à être vendus
soit en état soit après avoir été travaillés ou
transformés, elles comprennent: les matières
premières, les produits en cours de transformation et
Marchandises les produits finis.

● Elles ne sont jamais comprises dans le nantissement
du fonds de commerce (elles sont exclues) et en cas
de cession de FC, elles font l’objet d’une évaluation
distincte.
B- les éléments incorporels


● La clientèle est des personnes qui fournissent
La clientèle et habituellement chez un commerçant, les clients sont
fidèles et permanents et liés à la personne du commerçant
l’achalandage ●
● L’achalandage est des clients de passage attiré par
l’implantation du FC pour des achats occasionnels


● Appellation sous laquelle le commerçant exerce son
activité, il peut être transmis avec le FC
Le nom commercial ●
● Il est protégé juridiquement contre les usurpations
ou les confisions voulues par le biais de l’action en
concurrence déloyale


● Le commerçant n’est pas toujours propriétaire des lieux où il
exerce son commerce, il peut avoir la qualité de locataire,
dans ce cas il jouit de droit au renouvellement du bail
Le droit au bail commercial, à défaut le bailleur doit lui verser une indemnité
d’éviction

● Le droit au bail peut être transmis avec le FC

● Est un emblème figuratif, un signe visible permettant
de distinguer et d’individualiser un établissement
L’enseigne commercial .

● Il peut être sous forme d’un sigle, un logo, une forme
ou une image, et il bénéficie d’une protection.

Les licences et les ●


● Leur obtention est préalable à l’exercice de
autorisations certaines activités ( transport, pharmacie…)
administratives ●
● Sont susceptibles d’etre transmis avec le FC.


● Sont constitués par les brevets d’invention, les
dessins et les modèles industriels, les marques
Les droits de propriété de fabrique.
industrielle ●
● Ils confèrent à leurs titulaires des monopoles
d’exploitation.
Chapitre II: Les opérations relatives
au Fonds de Commerce

Les opérations relatives au Fonds de Commerce

L’exploitation du Le La transmission du
FC nantissement FC

Par son
Par un
propriétaire
non-
:
- Personnell propriétair L’apport
e: La vente
e en
La du FC
- la gérance société
gérance
salariée
libre
A-L’exploitation du Fonds de Commerce
Exploitation du FC par son propriétaire

Exploitation personnelle

Elle peut assurée par:


1- le propriétaire personne physique qui a la qualité de
commerçant.
2- pour les sociétés commerciales (qui possède la qualité de
commerçant à raison de sa forme), il s’agit du gérant (pour la
SARL, la SNC) et le conseil d’administration (pour la SA )
 Exploitation du FC par un non- propriétaire:
la gérance libre (art 152 – 158 du CC)


● Elle consiste à louer le fonds de commerce par son
propriétaire (le bailleur) en contrepartie d’un loyer
ou d’une participation aux bénéfices, ou les deux
à la fois.

● La gérance libre ou location gérance est
distinguée de la gérance salariée par l’inexistence
d’un contrat de travail et du lien de subordination.


● Le contrat de gérance libre et la fin de la gérance libre
sont publiés dans la quinzaine de sa date, sous forme
d'extrait au Bulletin officiel et dans un journal
d'annonces légales.

● Le bailleur est tenu, soit de se faire radier du registre de
commerce, soit de faire modifier son inscription
personnelle avec la mention expresse de la mise en
gérance libre.

● Pour le bailleur de fonds:

● Est solidairement responsable avec le gérant
libre des dettes contractées par celui-ci à
l'occasion de l'exploitation du fonds, jusqu'à la
publication du contrat de gérance libre et
pendant une période de 6 mois suivant la date
de cette publication.

● Le bailleur doit délivrer au gérant tous les

les responsabilités des


biens composant le fonds de commerce

● Pour le gérant libre:

● Le gérant doit verser au propriétaire une
redevance à titre de loyer

Le gérant est tenu d’indiquer sur tous les
parties ●

documents relatifs à son activité commerciale,


ainsi que sur toutes les pièces signées par lui
en son nom : - Son numéro d’immatriculation
au registre de commerce - Le siège du tribunal
ou il est immatriculé - Sa qualité de gérant
libre du fonds

● La fin de la gérance libre rend immédiatement
exigibles les dettes afférentes à l'exploitation
du fonds contractées par le gérant libre
pendant la durée de la gérance.

● Le gérant libre ne peut pas changer la
destination du fonds de commerce ni le
vendre ou le louer ou le donner en
nantissement

● Toute infraction à ses dispositions est passible
d’une amende de 2.000 à 10.000

Le bailleur du fonds perd la
qualité du commerçant et doit
cesser d’exploiter du dit fonds.

Lorsque le contrat de gérance
libre est de nature à porter
préjudice aux créanciers du
bailleur du fonds, le tribunal du
ressort peut déclarer exigibles
Les effets de la les créances antérieures ayant
gérance libre pour cause l'exploitation dudit
fonds.

Le gérant libre acquiert la
qualité de commerçant et il est
soumis à toutes les obligations
qui en découlent

l'exploitation du fonds par le
gérant libre se fait à ses
risques et périls.
B- La transmission de Fonds du Commerce
I- la vente du fonds de commerce
La vente du fonds de commerce est acte de commerce, un
contrat commercial régi par les dispositions du code de
commerce, qui établit les conditions de ce contrat et institue
les mesures de protection nécessaires.
1- Les conditions de contrat de vente du fonds de
commerce

Les conditions de Les conditions de


forme Sont les conditions
fond
a- la forme écrite du contrat: exigées
Par acte en la forme par le droit commun à
authentique ou sous seing savoir:
privé , qui doit comporter un
a- la capacité
certain nombre d’indications
b- le consentement
b- la publicité:
c- l’objet
La vente est inscrite au RC, et
publié par le secrétaire- d- la cause
greffier au bulletin officiel et Le contrat de vente du FC
dans un journal d’annonces doit également
légales mentionner le prix de la
c- des sanctions prévues vente qui avoir une valeur
2- les mesures de protection

a- les mesures de protection en faveur des parties du


contrat
Les obligations des parties du
contrat
Les obligations
-Délivrer à l’acheteur ledu Les obligations de
fonds vendu vendeur
(transférer la l’acheteur
propriété)
-Garantir les vices cachés - Payer le prix convenu et
qui peuvent avoir un effet les frais de vente
négatif sur l’exploitation -Le montant de la vente
du FC. doit être déposé auprès
-Garantir l’acheteur contre d’une instance dument
l’éviction, contre tout habilitée à conserver les
trouble de droit émanant dépôts (notaire) (art 81 du
d’une tierce personne CC)
(vente ou location du FC à
une autre personne) ou
émanant du vendeur en
personne (clause
d’interdiction de
rétablissement,
La protection du vendeur

Le privilège du
- Le vendeur tant qu’il n’a pas été L’action résolutoire
vendeur
payé, dispose d’un droit qu’in lui - C’est le droit conféré au
permet de se faire payer
prioritairement sur le prix du vendeur de faire résoudre
fonds en cas de revente. la vente et de reprendre
-Le privilège offre au vendeur le la possession du fonds.
droit de préférence et le droit de - Elle doit être
suite. mentionnée et réservée
-Le droit de préférence permet au expressément dans
vendeur de se faire payer par l’inscription du privilège
référence sur les autres
(art 99 du CC)
créanciers.
-Le droit de suite permet de -Elle peu être amiable ou
demander la vente du FC se judiciaire.
trouvant entre les mains de - le vendeur qui veut
l’acheteur ou entre les mains des utiliser cette garantie,
autres acquéreurs. doit la notifier aux
-Le continu du privilège est créanciers inscrits sur le
déterminé par l’art 91 du CC fonds.
-Le privilège doit être inscrit au
registre de commerce dans 15
jours de la vente et il ne doit pas
b- les mesures de protection en faveur des créanciers du vendeur

La publicité L’opposition
- Pour informer les créanciers - Les créanciers du vendeur
peuvent former opposition au
du vendeur, et à leur
paiement du prix de vente du FC
permettre de faire opposition - l’opposition doit être faite dans
et enchère du sixième.
- L’acte de vente doit au les 15 jours, au plus tard, après
la seconde insertion, et doit
préalable être enregistré pour
mentionnée, à peine de nullité, le
avoir date certaine
- Il doit être ensuite déposé montant et les causes de
créance, elle doit également
dans les 15 jours de sa date
suivre les formalités fixées par le
au SG du tribunal qui l’inscrit
code (art 84)
sous forme d’extrait au RC ,
ensuite et extrait est publié La surenchère du
dans le bulletin officiel et dans sixième
les journaux d’annonces
- Si les créanciers du vendeur
légales sans délai. Cette
estiment que le prix de vente du
publication doit être
fonds ne correspond pas à sa
renouvelée par l’acquéreur
valeur réelle, ils peuvent
entre le 8ème
ème et le 15ème
ème jours
demander la vente du fonds aux
après la première insertion
enchères publiques en majorant
le prix initial du sixième 1/6 de la
valeur des éléments incorporels
II- L’apport du fonds de commerce en
société

Est rémunéré par Est rémunéré par le


l’attribution de parts paiement d’un prix
sociales ou d’actions équivalent à la valeur
au profit de du fonds.
l’apporteur du fonds.
Les spécifiés de l’apport du fonds de commerce

Les droits des


La publicité légale
associés

- Les associés ou
- Cette opération doit faire
l’un d’eux peuvent former,
l’objet d’une publicité dans
dans les 30 jours qui
un journal d’annonces
suivent la seconde
légales et au bulletin officiel
publication, une demande
dans les mêmes mesures
en annulation de la société
pour la vente du FC
- Dans les 15 jours au plus ou de l’apport.
- A défaut ou si l’annulation
tard après la seconde
n’est pas prononcées, la
publication, les créanciers
société est tenue
de l’apporteur doivent faire
solidairement avec
une déclaration au greffe
l’apporteur au paiement
du tribunal.
des dettes déclarées.
C- Le nantissement de Fonds du Commerce
Art 106 -110 du CC
Le nantissement est un contrat par le quel le débiteur,
affecte un bien à la garantie d’une obligation (crédit,
dette, engagement)

C’est un gage qui accorde au créancier inscrit un rang


préférentiel par rapport aux autres créanciers sur la
valeur du bien nanti

Le fonds de commerce ou certains de ces


éléments peuvent être offerts en gage sans
possession, pour garantir un crédit ou un
engagement.
Par le nantissement, le débiteur affecte son
fonds de commerce, à titre de sûreté réelle,
au paiement d’une dette.
A- conditions de nantissement du fonds de
commerce

Les conditions de fond Les conditions de forme


-Sont susceptibles d’être - Le nantissement doit
compris dans le d’être constaté par un acte
nantissement les éléments authentique ou sous seing
énumérés dans l’art 8 du privé
code, à l’exclusion de la Un extrait de l’acte doit
marchandise. ( car elle est être inscrit au RC dans les
destinée à la vente) 15 jours de sa date. (art
-A défaut de désignation 108 du CC)
précise dans l’acte qui le - Cette inscription n’est pas
constitue, le nantissement soumise à la publication
ne comprend que: dans les journaux.
° le nom commercial - Si le nantissement porte
° l’enseigne sur le droit de propriété
° le droit au bail industrielle, une inscription
° la clientèle et complémentaire doit être
l’achalandage (art 107 prise à l’office marocain de
du code) la propriété industrielle.
B- les effets de nantissement du fonds de
commerce

1- effets en faveur du créancier nanti

Droit de préférence Droit de suite

-C’est un droit qui permet - Le créancier nanti


au créancier nanti , de se (privilégié) non payé,
faire payer par (privilège) dispose un droit de
préférence, sur le prix du suite qui lui permet de
fonds . demander la vente du
- Le créancier privilégié FC même si la
est payer avant les propriété du fonds était
créanciers passé à une tierce
chirographaires. personne.
2- effets à l’encontre du propriétaire du FC (le débiteur)

Cas de Cas de vente Cas de


déplacement du séparé d’un résiliation de
FC élément du FC bail
- Cette vente peut
La résiliation
Les créances diminuer la valeur
du FC ou peut diminuer
deviennent
provoquer sa la valeur du FC.
exigibles dans - Le propriétaire
deus cas: disparition.
-s’il y a une
- il faut notifier les doit notifier sa
créanciers au demande de
dépréciation de la moins 15 j. dans résiliation du
valeur du FC. un délai de 10 j
-Si le propriétaire bail aux
après cette
créanciers, et le
n’a pas fait notification, tout
créancier, que sa jugement ne
connaitre les
créance soit ou peut intervenir
créanciers son
non échue, pourra que 30 j après
intention de
demander au cette
déplacer son tribunal la vente notification
fonds au moins global de tous les
15 j à l’avance éléments
du FC.
Merci pour votre
attention

Pr : MAISSINE MAHMOUD

Vous aimerez peut-être aussi