Vous êtes sur la page 1sur 6

Pourquoi l’approche systémique?

L’approche systémique s’est construite en opposition à l’approche analytique – ce que


Jean-Louis Lemoigne (2006) n’hésite pas à appeler « la faillite du discours cartésien. » En
cherchant à isoler les éléments qui composent un système afin d’en comprendre les
mécanismes internes, puis en étudiant les relations entre un faible nombre d’éléments,
l’approche analytique a permis de mettre en évidence des processus de causalités
simples, et donc prédictibles. Mais comme le notent Gérard Donnadieu et ses collègues
(2003) « cette méthode, parfaitement adaptée à l'étude des systèmes stables constitués
par un nombre limité d'éléments aux interactions linéaires (c'est à dire pouvant être
décrites par des lois mathématiques continues et additives) ne convient plus dès lors que
l'on considère la complexité organisée telle que rencontrée dans les grands systèmes
biologiques, économiques et sociaux. » Il faut alors procéder différemment, notamment en
prenant en compte «  l’instabilité, l’ouverture, la fluctuation, le chaos, le désordre, le flou,
la créativité, la contradiction, l’ambiguïté, le paradoxe. » Cette nouvelle méthode,
inventée à partir des années 1950, c’est l’approche systémique.
L’approche systémique :
• Elle prétend remédier dans une large mesure aux carences de
l'approche traditionnelle.
• Cette approche suppose la fixation d’un objectif, la saisie de
l’information, son traitement, le contrôle de sa mise en œuvre et ses
résultats. Selon cette approche, l’entreprise est à la fois un système
organisé, finalisé et ouvert :
il est organisé dans le sens ou l’entreprise est un organisme qui
regroupe les différents facteurs de production en vue de produire les
biens et les services, il est finalisé dans le sens que les entreprises ne
peuvent pas exister sans savoir un objectif précis à savoir, la
maximisation des profits et la croissance et il est ouvert dans le sens où
les entreprises dans leur diversité entretiennent des relations avec leur
environnement  économique, technique, politique, sociale et culturel.
• L'approche systémique, qui considère le système dans sa
globalité, s'appuie sur un certain nombre de concepts qu'il
s'agit de décrire ici.
• Représentation des systèmes Il existe diverses façons de
représenter les systèmes. La manière la plus courante est
celle qui consiste à représenter le système dans son
rapport avec son environnement, et de figurer les échanges
d'énergie, de matériau et d'informations. C'est la forme de
représentation connue sous le nom de boîte noire dans
laquelle le système apparaît comme un transformateur de
variables d'entrée en variables de sortie. On ne se
préoccupe pas dans un premier temps de savoir ce qui se
passe à l'intérieur de la boîte.
Variables • La notion de système : Variables de
système
d’entrée sortie
• Cette représentation suppose d'une part que le système est un
système ouvert, d'autre part que les limites du système sont
clairement définies. Or, ces propriétés sont loin d'aller de soi. Ainsi,
la notion de frontière d'un système n'est pas exempt d'un certain
flou en systémique et la démarche consistant à définir les limites du
système implique toujours une part de convention et d'arbitraire de
la part de l'observateur. Dans ces conditions, le caractère ouvert du
système n'est pas sans poser quelque question. La limite est
poreuse et son franchissement n'est pas toujours discernable avec
précision.
• Un autre type de représentation des systèmes permet de rendre
compte de ces interrogations en proposant de distinguer trois
niveaux concentriques d'espaces d'interaction dans le rapport du
système avec son environnement :
• Le milieu intérieur qui recouvre l'espace des relations pouvant être
qualifiées d'internes.
• Le milieu extérieur qui a trait aux relations habituelles que le
système entretient avec son environnement. Ces échanges se font au
travers des limites.
• Le milieu englobant qui désigne l'environnement dans son sens le
plus large.
La différence entre l’approche analytique & systémique :

Approche analytique Approche systémique

Isole : se contredire sur les Relie : se concentre sur les


éléments. interactions entre les
éléments.
- S'appuie sur la précision des - S'appuie sur la perception
détails. globale.
- Approche efficace lorsque les -Approche efficace lorsque les
interactions sont linéaires et interactions sont non linéaires
faibles. et fortes.
Conduit à un enseignement -Conduit à un enseignement
par discipline. pluridisciplinaire.
qui a présenté l’approche systémique?
Ludwig Von Bertalanffy
Karl Ludwig Von Bertalanffy était un biologiste, d'origine autrichienne connu comme le fondateur de
la théorie systémique grâce à son ouvrage General System Theory. Von Bertalanffy a d'abord travaillé à
Vienne puis à Londres, et enfin au Canada et aux États-Unis.

Ludwig Von Bertalanffy, a présenté, dès 1937, le concept de système ouvert qui évoluera petit à petit
vers la Théorie générale des systèmes (General System Theory).

Bertalanffy est influencé par le mouvement cybernétique.

 Le mouvement cybernétique :  formé à partir du grec,  « pilote, gouverneur », apparaît dans la


classification des sciences proposée par André-Marie Ampère(physicien et fondateur de
l'électrodynamique 1775-1836) et désigne « la science du gouvernement des hommes ».

Son but était de donner une vision unifiée des domaines naissants de l'automatique, de
l'électronique et de la théorie mathématique de l'information, en tant que « théorie entière de la
commande et de la communication, aussi bien chez l'animal que dans la machine ».