Vous êtes sur la page 1sur 11

Introduction à la

traduction spécialisée en
français.
Licence en langues étrangères.
8º quadrimestre.
Traduction, c’est quoi?
Traduction, c’est quoi?
La traduction (dans son acception
principale de traduction interlinguale)
est le fait de faire passer un texte
rédigé dans une langue (« langue
source », ou « langue de départ »)
dans une autre langue (« langue cible
», ou « langue d'arrivée »).
Elle met en relation au moins deux
langues et deux cultures et parfois
deux époques.
Types de traduction
Les textes à traduire sont jugés
d'après la tâche qu'ils imposent au
traducteur:
Types de traduction
Les textes à traduire sont jugés d'après
la tâche qu'ils imposent au traducteur:

– de travailler simultanément sur


l'expression
et le sens, ou de travailler à partir du
sens.
– d'utiliser des lexies et des structures
relevant des langages de spécialité:
D’après la
tâche qu’ils Littéraire.
imposent:
Travailler à partir du
traduction
Types de

sens.
Non littéraire.

De spécialité.
Travailler à partir de De la
structures communication
langagières. courante.
Générale.
Pragmatique.
Le processus de la traduction.
Le processus de traduction peut être découpé
en trois phases successives :
1.- Compréhension : assimilation du sens
véhiculé par un texte, du vouloir dire d'un
auteur… ;
2.- Déverbalisation : oubli des mots et
conservation du sens ; « Opération par
laquelle un sujet prend conscience du sens
d'un message en perdant conscience des
mots et des phrases qui lui ont donné corps »
3.- Réexpression : reformulation du vouloir
dire en langue cible ; retour aux mots.
Le processus de la traduction.
Le processus de traduction peut être découpé
en trois phases successives :
1.- Compréhension : assimilation du sens
véhiculé par un texte, du vouloir dire d'un
auteur… ;
2.- Déverbalisation : oubli des mots et
conservation du sens ; « Opération par
laquelle un sujet prend conscience du sens
d'un message en perdant conscience des
mots et des phrases qui lui ont donné corps »
3.- Réexpression : reformulation du vouloir
dire en langue cible ; retour aux mots.
Compétences pour traduire.
Compétences pour traduire.
O Connaissance de culture générale.
O Maîtrise de la langue source mais aussi
la langue cible (ou destinataire), qui
est généralement la langue maternelle.
O Connaissance de types de texte et la
capacité de les reproduire.
O Possession de solides compétences
techniques et maîtriser les jargons
techniques dans les deux langues.
Merci de votre attention