Vous êtes sur la page 1sur 8

FONDATION SUPERFICIELLE

MÉTHODE C,Φ

Réaliser par:
Chayma Karab
Imane Essabri
Amal Sakkoum
Plan
Introduction

Types de fondations superficielles

Réaliser des fondations superficielles

Présentation de la méthode c ,ϕ
INTRODUCTION
Généralités:
 On désigne par fondation la partie enterrée d’un
ouvrage, conçu pour transmettre au sol les charges
provenant de la superstructure. Minimum

 Les fondations superficielles sont proches du sol. Elles


sont utilisées pour des ouvrages de petite importance
et sont réalisées lorsque le bon sol est à une
profondeur inférieure à 3 m.
Types de fondations superficielles
On les classe en trois types :
 Les semelles filantes, généralement de largeur B
modeste (au plus quelques mètres) et de grande longueur
L (L / B > 10) ; (placées sous plusieurs poteaux ou sous
un voile)
 Les semelles isolées, dont les dimensions en plan B et
L sont toutes les deux au plus de quelques mètres ; cette
catégorie inclut les semelles carrées (B / L = 1) et les
semelles circulaires (de diamètre B) ;(situées sous un
poteau)
 Les radiers ou dallages, de dimensions B et L
importantes ; cette catégorie inclut les radiers généraux.
(semelles en béton armé couvrant la totalité de la
construction)
Le choix du types de fondations
superficielles

 Le choix de l’une ou l’autre est fonction de la


nature du sol. En cas de sol instable, le radier est
privilégié si la charge est admissible. En revanche, en
présence de murs porteurs , semelle filante est
appropriée, car elle assure une meilleure répartition
de la charge. Dans le cadre de structures poteaux, la
semelle isolée permet de limiter le coût de la
fondation.
Réaliser des fondations superficielles

Dimensionnement des fondations superficielles:


 Le dimensionnement des fondations superficielles est
calculé en prenant en considération les contraintes
(forces exercées sur la surface). Il dépend de la
capacité portante du sol, afin de répartir de manière
uniforme les charges sur celui-ci, et doit répondre
aux exigences des (DTU 13.12 ou Eurocod7).
 Le dimensionnement des fondations conditionne la
section et le nombre des aciers constitutifs de
l’armature. Ces derniers sont placés de manière
transversale pour reprendre les efforts de traction.
Des aciers sont ensuite positionnés à intervalles
réguliers sur ces aciers transversaux afin de
consolider la semelle.
Étapes:
La réalisation de la semelle ou du radier s’effectue par
étapes :

 l’implantation : traçage de l’emplacement du futur


ouvrage ;
 le décapage : extraction de la terre végétale et stockage
pour l’aménagement futur ;
 le terrassement : les fondations sont coulées à une
profondeur suffisante pour éviter tout risque de gel et
assurer la stabilité de l’ouvrage ;
 l'utilisation d'un béton de propreté pour éviter les
pollutions boueuses ;
 le ferraillage ;

 la mise en œuvre du béton.


Coût :
La réalisation de ce type de fondations
nécessite l’intervention d’un professionnel. Le
tarif est entièrement dépendant de la nature
du terrain. À titre indicatif, comptez entre 150
€ et 200 € le m³.