Vous êtes sur la page 1sur 29

3.

Généralités sur les Réseaux sans fil

M.SOUARE INGENIEUR SYSTEMES ET RESEAUX, INSTRUCTEUR CISCO et HUAWEI


Généralités
Généralités

1-
1- Introduction
Introduction

2-
2- Historique
Historique

3-
3- Exploitation
Exploitation d’un
d’un réseau
réseau WiFi
WiFi

3
Introduction

 Le La norme IEEE 802.11 (ISO/IEC 8802-11) est un standard


international décrivant les caractéristiques d'un réseau local sans fil
(WLAN).

 En effet Les réseaux WiFi « Wireless Fidelity (ou norme IEEE


802.11) permettent de constituer des réseaux entiers sans fils, ou les
données sont transmises par des ondes électromagnétiques.

 Le nom Wi-Fi (Wireless Fidelity,notée à tort WiFi) correspond


initialement au nom donnée à la certification délivrée par la Wi-Fi
Alliance, anciennement WECA, l'organisme chargé de maintenir
l'interopérabilité entre les matériels répondant à la norme 802.11.
4
Introduction(suite)

 Remarque :

Par abus de langage (et pour des raisons de marketing) le nom de


la norme se confond aujourd'hui avec le nom de la certification.

Ainsi un réseau Wifi est en réalité un réseau répondant à la norme


802.11.

Les matériels certifiés par la Wi-Fi Alliance bénéficient de la


possibilité d'utiliser le logo suivant :

5
Introduction(suite)

 Grâce au Wi-Fi, il est possible de créer des réseaux locaux sans fils à
haut débit sous contrainte que l'ordinateur à connecter ne soit pas
trop distante par rapport au point d'accès.

 le WiFi permet de relier des ordinateurs ou des (PDA) ou tout type de


périphérique à une liaison haut débit sur un rayon de plusieurs
dizaines de mètres en intérieur (généralement entre une vingtaine et
une cinquantaine de mètres) à plusieurs centaines de mètres en
environnement ouvert.

 Ainsi, des opérateurs commencent à irriguer des zones à fortes


concentration d'utilisateurs (gares, aéroports, hotels, trains, ...) avec
des réseaux sans fils. Ces zones d'accès sont appelées « hot spots ».
6
Historique

 L’idée de transmettre des données par ondes électromagnétique est née


dans les universités de Seattle, où les étudiants désiraient échanger des
données par ce mode de transmission.

 Quelques années après, la première version du standard 802.11


apparaissait. Celle-ci a subi de nombreuses modifications, bien
évidemment, mais depuis son commencement elle a introduit le
protocole WEP (Wired Equivalent Privacy) comme moyen de protection
contre les accès non autorisés à un réseau sans fil.

 Chaque ordinateur client est muni d'un mot de passe pour utiliser un
point d'accès sur le réseau. Ce mot de passe est utilisé pour obtenir
l'accès au réseau et sert de base pour le cryptage de toutes les
communications entre le point d'accès et le client. 7
Exploitation d’un réseau WiFi

 Pour un accès à un réseau WiFi en mode infrastructure deux


équipements sont indispensables :

Les adaptateurs réseaux ou carte d’accès.

Les points d’accès également appelés bornes sans fil .

8
Carte réseau WiFi

 Les adaptateurs ou cartes d’accès sont des cartes réseaux


permettant de se connecter à un réseau WiFi.

 Ces cartes réseaux peuvent être au format PCI, PCMCIA, USB, etc.
Un point d’accès ou borne sans fil permet à un ordinateur de se
connecter à un réseau WiFi, s’il est équipé d’une carte réseau WiFi.

9
Point d'accès WiFi

 Chaque ordinateur se connecte à un point d’accès. Un point d’accès


couvre une zone contenant un certain nombre d’ordinateurs.

 Cette zone est appelée BSS et constitue une cellule. Chaque cellule
est reconnue par un identifiant codé sur 6 octets appelé BSSID.
Celui-ci correspond à l’adresse MAC du point d’accès.

 Chaque carte réseau nécessite un pilote.

10
Point d'accès WiFi

 Il est bien entendu possible de relier les points d’accès entre eux.
Nous obtenons alors un système de distribution.

 Le réseau WiFi dans sa globalité forme un ensemble de service


étendu, également appelé ESS, pour« extended service set ».

 L’image ci-dessous illustre ce que sont un système de distribution


et un ensemble de service étendu. Rappelons que BSS1 et BSS2
sont des zones couvertes par le point d’accès.

11
12
Commentaires

 Lorsqu’un utilisateur se déplace avec un ordinateur dans les zones


BSS1 et BSS2, l’ordinateur dont il est question utilisera le point
d’accès qui offrira la meilleure réception.

 L’ordinateur peut sans aucun problème passer du premier point


d’accès au second sans que l’utilisateur remarque le changement
de zone.

 Bien entendu, un ordinateur qui se trouve dans la zone BSS1


pourra communiquer et échanger des données avec un ordinateur
se trouvant dans la zone BSS2.

13
Ajout d’ordinateurs dans le réseau 

 Lors de l’ajout d’un ordinateur dans une zone, celui-ci envoie une
requête contenant l’ESSID du réseau auquel il appartient, ainsi que les
débits supportés par son adaptateur.

 Si aucun ESSID n’est configuré sur l’ordinateur, celui-ci écoute le


réseau, pour obtenir un ESSID.

 Chaque point d’accès diffuse toutes les 0.1 secondes une trame balise
contenant toutes les informations nécessaires concernant le réseau. En
retour, l’ordinateur enverra plusieurs informations le concernant.

 L’ordinateur sélectionnera ensuite le point d’accès à utiliser. 14


Ajout d’ordinateurs dans le réseau

A partir de 3 PC, il faut obligatoirement un point d’accès WiFi ou un


routeur WiFi.

 Le point d’accès WiFi permettra uniquement de partager des données


entre les PC ainsi que les périphériques reliés aux PC allumés.

 Le routeur WiFi offre en plus la possibilité de relier un réseau filaire,


de partager une connexion Internet, etc.

 Certains routeurs WiFi ont des fonctions supplémentaires comme:


modem ADSL intégré, firewall, serveur d’impression, etc.

Le routeur WiFi est la meilleur solution comparée au simple point


d’accès WiFi. 15
Ajout d’ordinateurs dans le réseau

Remarque:

Un routeur WiFi simple permet également le branchement direct


d’un modem ADSL Ethernet, la connexion internet sera ainsi
constamment disponible même si les autres PC du réseau sont
éteints.

16
Catégories de réseaux sans fil

Réseau personnels sans fil (WPAN)


Réseau métropolitains sans fil (WMAN)

CPL GMS
9 ,6kbps
85 mbps
Bluetooth HyperLan
1 mbps
54 mbps UMTS (3 G )
max. 30m
100 m WImax 250 kbps
70 mbps
HomeRF Wi-Fi
10mbps 54mbps
qques km
GPRS
50-100m 2 mbps
+ de 100m

Réseau locaux sans fil (WPAN)


Réseau étendus sans fil (WPAN)

M.SOUARE INGENIEUR SYSTEMES ET RESEAUX, INSTRUCTEUR CISCO et HUAWEI


Catégories
Catégories des
des réseaux
réseaux sans
sans fils
fils

1-
1-WPAN
WPAN

2-
2-WLAN
WLAN

3-
3-WMAN
WMAN

4-
4-WWAN
WWAN

18
Catégories de réseaux sans fil

Les réseaux sans fil peuvent être répartis dans les principales
catégories suivantes :
 Réseaux personnels sans fil (WPAN, Wireless Personal-Area
Network) – réseaux ayant une portée de quelques dizaines de
centimètres. (Bluetooth et WiFi).
 Réseaux locaux sans fil (WLAN, Wireless LAN)  –réseaux ayant
une portée de plusieurs mètres ou dizaines de mètres (quelques
centaine de pieds). Soit dans un édifice.
 Réseaux sans fil étendus (WWAN, Wireless Wide-Area
Network) – réseaux ayant une portée de plusieurs kilomètres
(plusieurs miles). Soit dans une ville.

M.SOUARE INGENIEUR SYSTEMES ET RESEAUX, INSTRUCTEUR CISCO et HUAWEI


Réseaux personnels sans fil (WPAN)

 Le réseau personnel sans fil (appelé également réseau individuel


sans fil ou réseau domestique sans fil et noté WPAN pour
« Wireless Personal Area Network » concerne les réseaux sans fil
d'une faible portée : de l'ordre de quelques dizaines mètres.

 Ce type de réseau sert généralement à relier des périphériques


(imprimante, téléphone portable, appareils domestiques, ...) ou un
assistant personnel (PDA) à un ordinateur sans liaison filaire ou bien
à permettre la liaison sans fil entre deux machines très peu distantes.

 Il existe plusieurs technologies utilisées pour les WPAN :

20
Technologies WPAN

 La principale technologie WPAN est la technologie Bluetooth,


lancée par Ericsson en 1994, proposant un débit théorique de 1
Mbps pour une portée maximale d'une trentaine de mètres.

 Bluetooth, connue aussi sous le nom IEEE 802.15.1, possède


l'avantage d'être très peu gourmande en énergie, ce qui la rend
particulièrement adaptée à une utilisation au sein de petits
périphériques.

21
Technologies WPAN ( suite)

 La technologie ZigBee (aussi connue sous le nom IEEE


802.15.4) permet d'obtenir des liaisons sans fil à très bas prix et
avec une très faible consommation d'énergie, ce qui la rend
particulièrement adaptée pour être directement intégrée dans de
petits appareils électroniques (appareils électroménagers, hifi,
jouets, ...).

 La technologie Zigbee, opérant sur la bande de fréquences des


2,4 GHz et sur 16 canaux, permet d'obtenir des débits pouvant
atteindre 250 Kb/s avec une portée maximale de 100 mètres
environ.
22
Technologies WPAN ( suite)

 La technologie HomeRF (pour Home Radio Frequency), lancée en


1998 par le HomeRF Working Group (formé notamment par les
constructeurs Compaq, HP, Intel, Siemens, Motorola et Microsoft)
propose un débit théorique de 10 Mbps avec une portée d'environ 50 à
100 mètres sans amplificateur.

 La norme HomeRF soutenue notamment par Intel, a été abandonnée


en Janvier 2003, notamment car les fondeurs de processeurs misent
désormais sur les technologies Wi-Fi embarquée (via la technologie
Centrino, embarquant au sein d'un même composant un
microprocesseur et un adaptateur Wi-Fi).

23
Technologies WPAN ( suite)

 Enfin les liaisons infrarouges permettent de créer des liaisons sans


fil de quelques mètres avec des débits pouvant monter à quelques
mégabits par seconde.

 Cette technologie est largement utilisée pour la domotique


(télécommandes) mais souffre toutefois des perturbations dues aux
interférences lumineuses.

 L'association irDA (infrared data association) formée en 1995


regroupe plus de 150 membres.

24
Réseaux locaux sans fil (WLAN)

 Le réseau local sans fil (noté WLAN pour Wireless Local Area
Network) est un réseau permettant de couvrir l'équivalent d'un
réseau local d'entreprise, soit une portée d'environ une centaine
de mètres.

 Il permet de relier entre-eux les terminaux présents dans la zone


de couverture.

 Il existe plusieurs technologies concurrentes :


25
Technologies WLAN

 Le Wifi (ou IEEE 802.11), soutenu par l'alliance WECA


(Wireless Ethernet Compatibility Alliance) offre des débits
allant jusqu'à 54Mbps sur une distance de plusieurs centaines
de mètres.

26
Technologies WLAN (suite)

 hiperLAN2 (HIgh Performance Radio LAN 2.0), norme


européenne élaborée par l'ETSI (European Telecommunications
Standards Institute). HiperLAN 2 permet d'obtenir un débit
théorique de 54 Mbps sur une zone d'une centaine de mètres
dans la gamme de fréquence comprise entre 5 150 et 5 300
MHz.

27
Réseaux métropolitains sans fil (WMAN)

 Le réseau métropolitain sans fil (WMAN pour Wireless


Metropolitan Area Network) est connu sous le nom de Boucle
Locale Radio (BLR).

 Les WMAN sont basés sur la norme IEEE 802.16. La boucle


locale radio offre un débit utile de 1 à 10 Mbit/s pour une portée
de 4 à 10 kilomètres, ce qui destine principalement cette
technologie aux opérateurs de télécommunication.

 La norme de réseau métropolitain sans fil la plus connue est le


WiMAX, permettant d'obtenir des débits de l'ordre de 70 Mbit/s
sur un rayon de plusieurs kilomètres.
28
Réseaux étendus sans fil (WWAN)

 Le réseau étendu sans fil (WWAN pour Wireless Wide Area Network)
est également connu sous le nom de réseau cellulaire mobile.

 Il s'agit des réseaux sans fil les plus répandus puisque tous les
téléphones mobiles sont connectés à un réseau étendu sans fil.

 Les principales technologies sont les suivantes :

GSM (Global System for Mobile Communication ou en français


Groupe Spécial Mobile).

GPRS (General Packet Radio Service).


29

UMTS (Universal Mobile Telecommunication System).

Vous aimerez peut-être aussi