Vous êtes sur la page 1sur 3

TD Catalyse Hétérogène n°3 – solution (1)

 
3.1. La molécule de dioxygène se rapproche de la surface, arrivée au point X les conditions
(énergétique, symétrie et énergie des orbitales) sont favorables pour qu’il y ait rupture de la liason O-O et
création de la liaison Pt-O. Le point X correspond à un état de transition.

2 Pt O Pt  O Pt
O2
O Pt O Pt
Énergie potentielle

.
O
X 497

132
0 O2
611,7
172

Pt-O
Distance par rapport à la surface des espèces adsorbées
TD Catalyse Hétérogène n°3 – solution (1)

3.2. Au-delà de 150°C la réaction entre CO et O2 chimisorbés peut avoir lieu :


 
CO* + O* → CO2 + 2*
 
Sur du platine Pt {111}, COads + Oads (– 259 kJ.mol-1par rapport à CO + ½ O2 libres) donne CO2 adsorbé
(– 26 kJ.mol-1 par rapport à COads + Oads), l’énergie d’activation est de 105 kJ.mol-1. L’énergie de
désorption est de 21 kJ.mol-1.
 
Représentez le diagramme d’énergie de l’ensemble de la réaction et de ses intermédiaires.
Quel est le H de la réaction :
 
CO + ½ O2 → CO2 ?
  E
 
CO + ½ O2 gaz

CO2*  H = 285 kJ/mol


259
105
26 CO2 gaz

CO* + ½ O* CO2* 21
3.3. 2 NO + 2 CO N2 + 2 CO2 Réaction globale
rapide
2 NO + 2 Rh 2 Rh-N + 2 Rh-O Chimisorption dissociative de NO
rapide
2 CO + 2 Rh 2 Rh-CO Chimisorption de CO
rapide
2 Rh-O + 2 Rh-CO 2Rh-CO2 Formation du CO2 chimisorbé
rapide
2 Rh-CO2 2 Rh + 2 CO2 Désorption du CO2
rapide
2 Rh-N Rh-N2 + Rh Formation de N2 adsorbé
lente
Rh-N2 Rh + N2 Désorption de N2
sûrement rapide

NO + Rh Rh-NO
Variante Rh-NO2 Rh + NO2
Rh-O + 2 Rh-NO 2Rh-NO2